Les 3 huiles essentielles que j’ai toujours à portée de main

Les huiles essentielles sont un sujet assez… personnel.

Chacun a ses flacons fétiches.

On se souvient d’une infection ou d’une douleur miraculeusement soignées par une huile particulière… et depuis lors, elle ne nous quitte plus.

Si vous n’avez jamais essayé les huiles essentielles, cette lettre va vous intéresser… car je vais vous parler de mes 3 préférées, et de ce qu’elles ont fait pour moi.

L’huile à tout faire

Ma première huile essentielle, c’est la menthe poivrée.

Elle est presque banale, et pourtant je suis toujours impressionné chaque fois que je l’utilise.

C’est une huile redoutablement efficace contre les douleurs internes : maux de tête, maux de ventre, douleurs aux épaules, etc.

Lorsque j’ai mal à la tête, je ne prends jamais d’aspirine, paracétamol, ou autre… mon premier réflexe est devenu l’huile essentielle de menthe poivrée.

Une goutte sur chaque tempe, une goutte au milieu du front… et quelques secondes plus tard, le miracle s’opère.

D’abord on a une sensation brûlante et glacée – simultanément – qui pénètre dans le crâne. Cela vient travailler le mal en profondeur.

Ensuite, on a une sensation de froid aux yeux : il s’agit d’effluves d’huile essentielle. On a envie de se frotter les yeux, de cligner, de pleurer. Mais il faut se retenir de toucher car tout contact direct entre l’huile essentielle et les muqueuses (yeux, nez, bouche, etc.) peut vous brûler.

L’huile essentielle de menthe poivrée s’utilise dans beaucoup d’autres cas :

  • En local, si vous subissez un choc ou un coup, et même une piqûre d’insecte [1].
  • Pour les troubles digestifs, les règles douloureuses, les jambes gonflées, mélangez-en quelques gouttes dans de l’huile végétale (par exemple de l’huile d’olive), puis massez la zone douloureuse.
  • Si vous avez le nez bouché, respirez directement le flacon (pas trop fort !) ou préparez une inhalation (quelques gouttes dans un saladier d’eau bouillante, un linge couvrant votre tête, et vous voilà dans votre hammam miniature !).
  • En cas de nausées, de vomissements, ou tout simplement d’haleine fétide, avalez 1 cuillerée à soupe d’huile végétale (olive, colza…) contenant quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.

Pour un flacon d’huile essentielle bio de menthe poivrée (mentha piperita), comptez au moins 10 euros.

L’huile qui a failli en tuer plus d’un !!!

Ma deuxième huile essentielle fétiche est à manier avec beaucoup de précaution – il s’agit de la fameuse huile essentielle d’origan.

Sa puissance en a surpris plus d’un

Elle a envoyé de nombreux imprudents aux urgences. À deux doigts d’y rester tant la suffocation peut être violente.

Mais utilisez-la précautionneusement et elle vous débarrassera d’une infection en un temps record.

C’est pourquoi c’est l’huile préférée de ma belle-mère. Elle la recommande très volontiers à ses patients – elle est généraliste.

L’huile essentielle d’origan est surtout réputée pour combattre les infections virales, bactériennes, fongiques, parasitaires et renforcer le système immunitaire [2].

Mais comme toutes les huiles essentielles, sa liste d’effets positifs (prouvés ou non) est interminable (c.f. JMD).

Le plus efficace est de prendre de l’huile d’origan par voie orale, c’est-à-dire dans une cuillerée à soupe d’huile végétale. Ne mettez pas plus d’une goutte d’origan pour quatre gouttes d’huile végétale (= dilution à 20 % maximum).

Comptez à nouveau 10 euros pour un flacon de 10 ml d’huile essentielle d’origan bio (vulgaris ou compactum).

De façon générale, n’utilisez pas d’huile essentielle (quelle qu’elle soit) sur de jeunes enfants ou des femmes enceintes.

L’huile essentielle pour les gens stressés et les mauvais dormeurs

Si vous souffrez du mode de vie moderne, alors ma dernière huile essentielle va vous plaire.

Il s’agit de l’huile essentielle de lavande. Elle paraît toute bête, mais elle est parfaite pour parfumer une pièce. Pour cela vous pouvez utiliser un diffuseur.

Je préfère les diffuseurs à froid par effet venturi, aussi appelés nébuliseurs [3].

En utilisant de l’huile essentielle de lavande, vous allez pouvoir vous détendre, réduire votre niveau de stress, d’anxiété et de nervosité, limiter vos insomnies, vos sautes d’humeur et votre émotivité [4].

Si vous la diffusez en petites quantités, elle peut même convenir aux enfants agités.

Comme les autres, un flacon d’huile essentielle de lavande vraie bio vous coûtera environ 10 euros. C’est cher, mais les huiles essentielles s’utilisent goutte à goutte et se conservent très longtemps.

Bien à vous,

Eric Müller

PS : Pour aller plus loin dans les huiles essentielles, offrez-vous la revue Plantes & Bien-Être (promotion spéciale ici).




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Avions : plus dégoûtants que vous ne l’imaginiez Quand on part pour des vacances tant attendues, il n’y a rien de pire que de choper un virus dans l’avion. Vous me connaissez, je n’ai pas l’habitu...
13 aliments soi-disant diététiques La malbouffe est la cause principale de l’épidémie d’obésité et de maladies cardiaques dans nos sociétés. Or beaucoup croient manger sain alors qu’...
Avocat : le fruit hors norme L’avocat est un fruit hors norme. La plupart des fruits sont riches en glucides. L’avocat est riche en bonnes graisses. Précisément, il contient...

Consulter les sources :

[1] Huile essentielle de menthe poivrée

[2] Huile essentielle d’origan

[3] Si le sujet des diffuseurs vous intéresse, lisez ce comparatif très complet : http://plante-essentielle.com/la-recherche-du-diffuseur-dhuile-essentielle-parfait-comparatif/

[4] Huile essentielle de lavande vraie


26 réponses à “Les 3 huiles essentielles que j’ai toujours à portée de main”

  1. Doudou dit :

    Bonjour merci pour votre article sur les huiles essentielles j’ai toujours étais réticente pour les utiliser mais la c’est très claire,très intéressant je vais essayée.
    par contre le sérum alpha que vous présenté m’intéresse beaucoup c’est pourquoi je veux savoir si il se met seul ou il faut une crème avec et combien de temps dure le flacon???

  2. SONDAG Patrick dit :

    ATTENTION N’y a-t-il pas danger dans l’interprétation que l’on peut faire de cette phrase de votre article? Je cite cette phrase:
    « Le plus efficace est de prendre de l’huile d’origan par voie orale, c’est-à-dire dans une cuillerée à soupe d’huile végétale. Ne mettez pas plus d’une goutte d’origan pour quatre gouttes d’huile végétale (= dilution à 20 % maximum).  »

    J’utilise personnellement les HE et en loue leurs vertus. Mais…
    Je parle pour les novices en HE qui peuvent vous lire, qui ne sont pas forcément conscient du danger d’un surdosage, les HE étant des concentrés très puissants des plantes et donc à utiliser avec le plus grand respect des quantités utiles admises par les thérapeutes. Être précis est une exigence en matière d’huiles essentielles. La dose peut faire du remède un poison.

    Partant de votre phrase, j’ai cherché le nombre de gouttes pouvant contenir une cuillère à soupe. En partant des équivalences que j’ai pu trouver:
    – 1 goutte correspond à 0,05 ml
    – 1 cuillère à soupe peut contenir 15 ml.

    Calcul du nombre approximatif de gouttes dans une cuillère à soupe:
    20 gouttes = 0,05 x 20 = 1 ml
    donc une cuillère à soupe a une capacité d’environ 20 x 15 = 300 gouttes.

    A raison de 1 goutte de HE pour 4 gouttes de HV, certains pourraient penser qu’il faut respecter la proportion indiquée et donc, pour une cuillère à soupe (capacité 300 gouttes), qu’il faudrait incorporer 60 gouttes d’HE d’origan dans 240 gouttes d’HV (60HE+240HV = 300 gouttes et 60 gouttes = 240/4 (la proportion indiquée)).

    60 gouttes d’HE d’origan, c’est 3 ml, ce qui est énorme et à mon humble avis très dangereux pour celui qui parvient à les avaler. Je doute que l’on puisse avaler le contenu d’une telle cuillère à soupe.
    De cela, je trouve que l’imprécision du propos et l’interprétation qui peut en découler peut être source d’erreurs de posologie préjudiciables pour la santé.

    Dans un précis d’aromathérapie scientifique signé D. BAUDOUX et ML BREDA distribué à qui le veut avec les HE Pranarôm, la posologie conseillée par voie interne est de 2 gouttes d’origanum compactum dans 1 cuillère à café de miel, d’huile d’olive ou de sucre glace, sous la langue, 3 fois par jour pour les infections.
    Un NB indique qu’il existe des capsules oléoaromatiques de cette HE utiles et pratiques pour les voyageurs sac au dos, les médecins sans frontière… 1 capsule matin et soir avec une boisson froide pendant le repas…

    Lu ailleurs sur un site plus restrictif et attirant l’attention sur les précautions d’emploi: https://revelessence.com/huile/origan-compact/
    « Indications:
    Infections respiratoires,bronchite, sinusite, angine), infections intestinales (tourista, intoxication alimentaire,gastro-entérite), infections urinaires (cystite), infections cutanées (panaris).

    Précautions d’emploi particulières:
    Cette huile essentielle est dermocaustique (elle peut provoquer des brûlures de la peau et des muqueuses) et toxique pour le foie.
    L’usage de cette huile essentielle est réservé à l’utilisateur averti car elle est d’un emploi délicat et donc plus adaptée à la prescription médicale. Elle est réservée à l’adulte.

    En cas d’utilisation par voie orale, la goutte d’huile essentielle doit être versée dans une demi-cuillère à café d’huile végétale. Elle est contre indiquée en présence de troubles gastriques (brûlures, ulcères, reflux gastro-œsophagiens). La durée du traitement ne doit pas excéder 5 à 7 jours. Elle est contre-indiquée en cas d’insuffisance hépatique.

    En utilisation par voie cutanée diluée (jamais pure) : cette huile essentielle se dilue dans une huile végétale à 5 % maximum en raison de sa forte dermocausticité.
    En diffusion atmosphérique : ne jamais utiliser seule dans un diffuseur à jet d’air sec. Son odeur est forte et peu agréable.
    Elle ne s’utilise ni par inhalation sèche et inhalation humide, ni dans un bain. »

    Être précis et complet est une exigence en matière de recommandations d’huiles essentielles.
    Pour apporter de véritables bienfaits et se prévenir de se nuire en croyant se faire du bien.

    Espérant avoir été utile au sujet traité.
    Bien à vous.

  3. Rosello Alain dit :

    Bonjour ,je pratique aussi les huiles essentielles ,et je constate que la menthe ingéré, n’est pas bien toléré par mon système digestif, brulures d’estomac entre autre

  4. colibria dit :

    Bonsoir,
    MA favorite (depuis 22 ans) est l’HE de Ravinsara. Elle est quasi universelle, de plus elle est calmante, réconfortante, et agit sur de nombreux plans : anti virale, anti microbienne, tonique psychique, ..
    Dans mon sac de fille, elle a sa place aux côtés de la lavande fine et du sapin baumier (saison oblige!)
    Petit conseil de naturopathe: n’achetez que les huiles HEBBD, chemotypées, et ou Bio. Les huiles sont puissantes, salvatrices mais aussi peuvent causer des dégâts de par cette puissance même. En deux mots: bien les connaître, bien les utiliser.
    Bien cordialement

  5. DC67 dit :

    merci pour les informations sur les huiles essentielles.
    Si vous allez sur le site d’aroma-zone, vous pouvez les avoir bio et à un prix défiant toute concurrence. Sans faire de pub, je suis cliente chez eux depuis des années, quant à l’origan je le prends sous forme de gélules.

  6. PICSARDA dit :

    Bonjour,
    Concernant l’huile essentielle d’Origan, elle est bactéricide à large spectre et antivirale, elle est d’une excellente efficacité.
    Par voie orale, même mélangée à une huile végétale elle est très difficile à avaler.
    La solution idéale : la prendre en gélules, personnellement j’achète ces gélules du laboratoire PRANAROM en pharmacie ou parapharmacie. Elle remplace très avantageusement les antibiotiques dans la plupart des cas. Durée de prise inférieure à 10 ou 15 jours à cause de son effet hépatotoxique.

  7. Straebler dit :

    Je viens d acheter de m huile de menthe poivrée comment mettre une goutte sur les tempes et le front sans en mettre à côté Pour l épaule comment faire quand on a douleur à cet endroit Merci

  8. Fifi dit :

    L’HE d’origan me détruit la flore intestinale. Je ne la conseillerais pas aussi facilement.

  9. marielle dit :

    Il faut préciser aux lecteurs que l origan est un phenol et doit donc impérativement être associé à un hepatoprotecteur quand il est utilisé par voie orale.
    Hepatoprotecteur comme le citron

  10. bereda dit :

    il faut que certaines précisions soient données en parallèle avec les conseils, ce que vous faites
    A chacun de se responsabiliser et de compléter l info le cas échéant
    Mon médecin traitant m a parlé de ces huiles pour mes poumons ;j ai été extrêmement (trop)prudente
    Moi QUI SOUFFRE DES POUMONS CHAQUE HIVER je découvre ce pouvoir de l origan !
    MERCI MILLE FOIS
    ET de la menthe poivrée pour le mal de tête !!!

  11. Cecile HOYEZ dit :

    Bonjour Monsieur Muller,

    Je vous remercie de vos précieux conseils de santé naturelle. J’utilise moi aussi le lavandin qui est moins cher et aussi efficace que l HE de lavande vraie pour m’apaiser avant de m’endormir certains soirs. L’eucalyptus globulus marche très bien pour soigner la toux et les rhumes et le Ravintsara s’avère très efficace dès les 1ers symptômes grippaux. Cependant, je suis très réticente à l’idée d’ingérer même une seule goutte d’HE qui me parait trop forte pour mon système digestif même diluée dans une huile végétale, je crains de brûler les muqueuses gastriques et intestinales, qu’en pensez-vous je suis intolérante au pain aux céréales au pain de seigle ainsi qu’au sarrasin que je n’arrive pas à digérer, donc les huiles essentielles me paraissent bien trop fortes pour moi.
    Cordialement
    Cécile HOYEZ

  12. de Lannoy dit :

    Permettez moi d apporter un complément d information à votre lettre car j utilise très régulièrement des HÉ.
    La menthe poivrée est également à utiliser avec bcp de précaution car l abus est dangereux.
    Elle est exclue pour les femmes enceintes, allaitantes , petits enfants et même parfois pour les personnes âgées.

  13. Lambert dit :

    Excellent, merci ! Cet article répond exactement à ce que je cherche : les applications des diverses huiles essentielles, avec les doses et les mélanges.

    Il y a d’ailleurs quelques mois, souffrant d’une toux et d’une bronchite coriaces, j’ai fait une inhalation avec de l’eau chaude et 3 gouttes d’huile essentielle d’origan. OUCH !!! Pendant 30 secondes je n’ai plus pu respirer. Mais après 1 ou 2 minutes , le mélange s’étant refroidit j’ai continué.
    Le lendemain je ne toussais plus et respirais presque normalement. Encore 2 inhalations (avec 1 goutte) et la toux comme la bronchite avaient disparus.

  14. Bassignot Gérard dit :

    Vos remarques sur les 3 huiles essentielles indiquées sont intéressantes. J’utilise depuis un certain temps l’huile essentielle de thym contre des griffures, éruptions cutanées diverses et aussi comme désinfectant en cas de coupures par exemple. C’est assez efficace bien qu’il faut faire attention de ne pas top prolonger son utilisation car elle provoque certaines allergies cutanées. De même en inhalation contre états grippaux .c’est assez efficace aussi. J’aurais une question, si vous pouviez me répondre cela m’arrangerais beaucoup. Ma mère, qui est une dame âgée honorable a un carcinome sur la jambe, pas très étendu (2 cm de long sur un de large) qui, pour l’instant n’évolue ou très lentement. j’aimerais l’en débarrasser sans avoir recours à la chirurgie, quelle huile essentielle préconisez vous pour cela ?
    Je sais bien que si vous deviez répondre à toute demande cela vous prendrais tout votre temps sans parler que l’on pourrait vous accusez d’exercice illégal de la médecine. Mais je suis abonner à votre lettre et à la revue « bien être et santé » Donc si vous pouvez m’orienter quelque part cela m’arrangerais beaucoup. Merci par avance. G. Bassignot.

  15. laurence sence dit :

    Il eut été prudent de préciser que la menthe poivrée riche en 60 % de menthone (cétone neurotoxique) est strictement interdite aux bb, enfant, femme enceinte et toute personne atteinte de patho neuro, pareil pour les asthmatiques. De même l’origan riche en phénol est hépatotoxique et doit toujours être prise avec un hépato-protecteur si c’est pour un usage oral…. Bon courage à ceux qui chercheront à l’avaler comme vous l’avez conseillé, les brûlures du tractus digestifs ne vont pas manquer.

    • BAUM dit :

      En effet, je termine une formation en aromathérapie, c’est fou comme je lis des livres et articles qui s’en donnent à coeur joie pour mettre la menthe poivrée à toutes les sauces ! Dans ce cas mieux vaut la plante : une bonne infusion est moins risquée mais la HE est très délicate d’emploi, d’abord elle est hypertensive, quand on sait le nombre de personnes qui souffrent d’hypertension dans notre monde moderne et à partir d’un certain âge….en effet l’origan est riche en phénols donc hépatotoxique, à ne prendre que sur de courtes périodes et quand vraiment d’autres HE n’ont pas marché

  16. Bernard Brassac dit :

    Pour le Stress : Bien mieux que la Lavande essayez l’huile essentielle d’Hysope et vous verrez le résultat !

    Pour les problèmes de digestion, gastriques et vomissements essayez donc l’huile essentielle de Basilic – 2 gouttes sur la langue et vous serez étonnés du résultat.

  17. cora dit :

    merci pour ces infos sur 3 les huiles essentielles incontournable, c’est « essentiel « de savoir bien les utiliser!

  18. GODONOU-DOSSOU Chantal dit :

    Un grand merci à vous pour le travail que vous abattez tous les jours . J’ai déjà essayé plusieurs fois la menthe poivrée et la lavande comme vous et je peux témoigner de la véracité de vos expériences. Toutefois, je voudrais si cela est possible , que vous nous communiquiez une adresse par laquelle nous pourrions acheter ces huiles essentielles en gros pour revendre dans mon pays où ces produits sont vraiment rares. . Pour le moment, c’est surtout quand je voyage hors du pays que je me ravitaille . Merci infiniment à vous

  19. Anita dit :

    Ok… mais je ne vois pas l’huile essentielle de Tea Tree ? Pourquoi ?

  20. leuwers virginie dit :

    les huiles essentielles ne sont pas des substances anodines, elles déclenchent des crises d’asthme, d’allergies et des symptômes grave chez les personnes hypersensibles . Il y a eu des cas de décès chez les enfants. Il faudrait cesser de les employer à tout va et d’en faire l’éloge. Pour calmer les douleurs il y a d’autres méthodes naturelles et parfaitement inodores, comme le tapis champs de fleurs qui permet la sécretion d’endorphines. Merci de publier ce commentaire .. je n’ai rien à vendre, juste ma peau et celle des asthamtiques et hypersensiibles à sauver : Non aux huiles essentielles !!

  21. Gene dit :

    OU PEUT ON ACHETER CES HUILES, JE VIS AUX US
    MERCI
    GENEVIEVE

    • brousse.ouillisse dit :

      Il existe plusieurs sites français, mais je ne connais pas leurs conditions de vente à l’export.

      Pour ma part, je vais chez « compagnie des sens », pour me fournir, que je vous laisse chercher sur internet.

      Ce que je préfère sur ce site, c’est que la documentation y est très complète sur chaque huile et gratuite d’accès. Après, on achète ou pas: ça reste une vraie mine d’information.

      Après, attention à la puissance des huiles essentielles, on parle toujours d’aromathérapie, mais c’est surtout de la Phytothérapie, la médecine par les plantes….Il faut donc se former, ne pas se contenter d’un forum de discussion pour acheter une huile et éviter d’en avaler avant de s’être renseigné !

      Enfin, moi je ne prends que des huiles bio (organic), car les autres sont certes, 2 fois moins chères, mais elles peuvent contenir une concentration de produits chimiques polluants et dangereux (l’huile est le concentré de la plante). Je réserverais ces huiles à la diffusion aérienne à l’aide d’un appareil à ultrason (je ne chauffe jamais une huile essentielle, c’est dangereux, ça dégage des COV).

  22. Medicus dit :

    Excellentes huiles essentielles ! J’utilise avec grand succès 1 goutte de menthe poivrée + 1 goutte de Gaulthérie couchée en massage pour l’arthrose des petites articulations ( par exemple des mains) mais pas plus de 3 jours en suivant sauf peut-être si on les dilue avec de l’huile végétale. Personnellement,souvent après un seul massage la douleur disparaît pour plusieurs jours ou semaines. ,

    Auriez vous des conseils à me donner pour le syndrome d’Ehlers-Danlos, fort méconnu, et dont je soufre depuis des années déjà. Merci pour vos conseils dans tous les domaines et heureuse de vous lire.

    • brousse.ouillisse dit :

      Certaines huiles essentielles sont bonnes pour la peau, comme le geranium rosat. ou l’hélichryse italienne (attention elle est chère, presque 30 euros les 5ml en bio) et à ne pas confondre avec celle de Madagascar qui n’a pas ces effets), pour la circulation sanguine.

      Mais je ne suis pas médecin, je vous laisse faire vos propres recherches.

      Bonne chance avec votre maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *