Ces 5 drôles de remèdes présents dans votre cuisine

Nous avons trop souvent le réflexe de nous tourner vers les médicaments chimiques pour soulager nos maux du quotidien. Mal à la tête, maux de ventre, problème de digestion… Sans nous en rendre compte, c’est justement avec ces mauvaises habitudes que nous détruisons petit à petit notre capital santé.

Il existe pourtant d’autres façons de se soigner ! Vous trouverez d’ailleurs de nombreux remèdes efficaces dans votre cuisine. En plus de vous soulager, certains d’entre eux sont aussi excellents pour éviter de développer des maladies plus graves.

1 Cet alliacé qui aide à digérer
et préviendrait des cancers

La composition de la ciboulette fait d’elle un véritable « alicament » (un aliment médicament). Les sulfures d’allyle et autres composés organiques (vitamine K, choline, antioxydants) qu’elle possède procurent au corps des bienfaits similaires à ceux de l’ail[1]. La ciboulette est ainsi la reine de la digestion. Ses propriétés antibactériennes naturelles vont favoriser l’élimination d’un large éventail de bactéries. Plus particulièrement, celles de la famille des salmonelles, qui peuvent faire des ravages dans votre système gastro-intestinal. Elle va aussi augmenter l’efficacité de l’absorption des nutriments par votre intestin.

Plusieurs études démontrent qu’elle favorise également la circulation sanguine, un meilleur sommeil et aide à calmer les troubles de l’humeur [2]

Fait plus surprenant : elle fait aussi partie des plantes aromatiques de la famille des Allium considérées comme anti-cancéreuses[3].

Un rapport datant de 2015, qui regroupe plusieurs études, suggère que la consommation de ciboulette peut réduire le risque de cancer, en particulier de cancer gastro-intestinal. Cependant, la quantité à ingérer pour bénéficier de cet effet n’a pas encore été clairement établie par les scientifiques[4].

2 Ce puissant stimulant qui lutte contre les cystites

Si vous avez tendance à souffrir de cystites, n’oubliez pas d’ajouter du persil à vos préparations. Cette herbe est très prisée des homéopathes qui l’utilisent fréquemment pour traiter les infections des voies urinaires et les calculs rénaux et vésicaux. Le persil provoque des micro-contractions musculaires dans l’intestin, la vessie et l’utérus. Par conséquent, il peut aussi soulager une indigestion ou encore des crampes menstruelles[5].

Il est aussi une excellente source d’énergie qui va agir comme un antianémique grâce à ses teneurs élevées en fer (6,2 mg/100g). De plus, 100 grammes de persil frais couvrent 2 fois les apports journaliers recommandés en vitamine C ! Il apporte également des flavonoïdes et d’autres antioxydants qui réduiraient le risque de nombreuses maladies chroniques, notamment l’athérosclérose, la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson[6].

Petit bonus : il rafraîchit l’haleine et évite de sentir mauvais de la bouche.

3 Ce super héros qui augmente votre immunité

Le thym est un aromate prisé bien connu pour relever un plat un peu fade. Mais ce qui fait sa particularité est sa capacité à soutenir nos défenses immunitaires. Il possède tout simplement de super pouvoirs antiseptiques et anti-infectieux. En cas d’infection respiratoire, de mal de gorge, de rhume ou d’angine, je vous conseille vivement de l’utiliser sous forme de tisanes ou macérât huileux[7].

Il est aussi un antibactérien et désinfectant intéressant qui soulage naturellement les infections buccales (aphtes, gingivite…).

Enfin, il est conseillé en cas de fatigue nerveuse.

4 Cet ami qui favorise votre santé intestinale

La coriandre possède des propriétés digestives impressionnantes ! Anti-inflammatoire, antispasmodique et carminative (qui facilite l’expulsion des gaz intestinaux), elle combat l’aérophagie, les fermentations intestinales inconfortables ou douloureuses et facilite la digestion.

Et en cas de constipation, un massage à la coriandre sera du meilleur effet.

D’après une étude menée auprès de 32 patients souffrant du syndrome du côlon irritable, la coriandre couplée avec d’autres actifs (mélisse et menthe) réduit considérablement les douleurs abdominales et les ballonnements. [8]

Elle contribue aussi à calmer l’angoisse et la nervosité souvent génératrices d’insomnie tout en redonnant si besoin du tonus.

Et d’après plusieurs recherches récentes, c’est également un excellent antioxydant. Cette plante favoriserait même l’élimination des métaux lourds responsables de la mort prématurée de nos cellules [9].

5 Cet allié numéro un des maux hivernaux

Utilisée dans la médecine traditionnelle depuis des millénaires, la consommation de basilic apaiserait la fièvre, les maux de tête, les maux de gorge, le rhume, la toux ou encore la grippe.

Il possède aussi de grandes propriétés anti-inflammatoires qui contribuent à réduire le risque de maladie cardiaque, de polyarthrite rhumatoïde et de maladies inflammatoires de l’intestin[10] [11].

Son huile contient de l’estragol (que l’on retrouve également en grande quantité dans l’estragon) qui s’avère efficace pour lutter contre les ballonnements, les crampes abdominales et les troubles digestifs.

Afin de préserver tous ses bienfaits et sa saveur, je vous conseille de ciseler ses feuilles et de le consommer cru ou de l’ajouter seulement en fin de cuisson.

Bien à vous,

Eric Müller





Consulter les sources :

Sources :

[1] Garlic and Onions: Their Cancer Prevention Properties

[2] What are the health benefits of chives? Medical News Today

[3] AICR’s Foods that Fight Cancer™

[4] Allium vegetables for possible future of cancer treatment, Phytotherapy Research

[5] Parsley! Mechanism as antiurolithiasis remedy, Clinical and experimental Urology

[6] 10 Powerful Health Benefits of Parsley You Never Knew About, Medical News Today

[7] Efficacy and tolerability of a fluid extract combination of thyme herb and ivy leaves and matched placebo in adults suffering from acute bronchitis with productive cough. A prospective, double-blind, placebo-controlled clinical trial.

[8] The efficacy of an herbal medicine, Carmint, on the relief of abdominal pain and bloating in patients with irritable bowel syndrome: a pilot study

[9] La Coriandre, Coriandrum sativum, a des vertus sédatives et digestives, Docteur Jacques Labescat, Plantes & bien-être.

[10] Role of natural herbs in the treatment of hypertension, Pharmacognosy Review

[11] Evaluation of the chemical composition, antioxidant and anti-inflammatory activities of distillate and residue fractions of sweet basil essential oil, Journal of Food Science and Tehnology

Crédits : Eduardo Lopez – Shutterstock.com

 


4.3 4 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments