Connaissez-vous ces 8 aliments surprenants qui protègent vos dents ?

Connaissez-vous ces 8 aliments surprenants qui protègent vos dents ?

On vous évoque toujours les aliments interdits afin de ne pas abîmer vos dents, mais connaissez-vous ceux qui, au contraire, les protègent ?

Aujourd’hui, je vous propose d’en découvrir 8.

Des aliments étonnants, auxquels vous n’auriez jamais pensé, qui agissent directement sur votre santé dentaire.

Certains consolident votre émail, d’autres évitent la fixation de bactéries ou encore reminéralisent vos dents. C’est le cas par exemple du sucre.

Vous avez bien lu : du sucre (mais attention, pas n’importe lequel !) ou encore du fromage, du lait ou du cacao.

Une liste qui pourrait faire la différence sur votre santé dentaire.

Car la situation en France est préoccupante : 92% des Français ont déjà eu une carie une fois dans leur vie, soit 9 personnes sur 10 [1] !

Un problème tellement courant, que 51% des Français, estiment, à tort, que c’est normal d’en avoir au moins une dans sa vie [1].

Alors n’attendez pas votre prochaine visite chez votre dentiste pour agir ! Prenez plutôt soin de vos dents avec ces aliments surprenants.

Enfin un sucre qui réduit la plaque dentaire et la prolifération des bactéries

Cela va vous étonner, mais il existe bien un sucre qui protège votre dentition.

Il s’agit du xylitol : un alcool de sucre extrait de l’écorce de bouleau.

Appelé communément sucre de bouleau, il n’est pas fermenté par la salive et n’attaque pas l’émail de vos dents [2].

Lorsque le xylitol est associé à du calcium et à du phosphate, il favorise même la minéralisation dentaire [3].

Il réduit aussi la formation de la plaque dentaire et limite la prolifération des bactéries [4 – 5].

Utilisé depuis plus de 20 ans dans les pays nordiques, il convient cependant de ne pas dépasser 50 g de xylitol par prise. Au-delà, il risque de causer des troubles digestifs tels que des diarrhées ou des crampes d’estomac [6].

Réduisez de 55% vos risques d’avoir une carie

Les flavonoïdes sont des pigments végétaux disponibles dans de nombreux aliments tels que le raisin, les épinards, les fruits rouges, les oignons ou encore le thé. Ils sont réputés pour leurs propriétés antioxydantes ou encore anticancéreuses [7].

Ce sont cependant leurs effets anti-inflammatoires et antibactériens qui agissent directement sur vos dents [8].

Une récente étude a analysé le rôle des flavonoïdes sur la santé buccale. À travers plusieurs expérimentations, les données collectées révèlent qu’ils interviennent directement sur les bactéries pathogènes, qu’ils empêchent de s’infiltrer et de se coller à la paroi dentaire [9-10 – 11].

Cette étude fait écho à celle menée en 2005 aux États-Unis, où des scientifiques avaient mis en évidence les effets bénéfiques du jus de canneberge sur la prévention des caries dentaires. Un an plus tard, d’autres chercheurs ont même réussi à évaluer l’efficacité des flavonoïdes. Plus particulièrement de deux d’entre eux (la quercétine et la myricétine) qui empêchent la corrosion dentaire et réduisent les risques d’apparition de caries de 55% [12-13-14].

Éradiquez le pouvoir cariogène du sucre avec du lait

Je vous ai déjà alerté sur les effets néfastes du lait sur votre santé.

Pourtant, cette fois certaines de ses propriétés peuvent être intéressantes pour vos dents puisqu’il est capable de détruire le pouvoir cariogène du sucre raffiné [15].

Comment ? Tout simplement car il participe au rééquilibrage du pH de votre bouche [15].

L’acidité est l’un des plus grands fléaux de la santé bucco-dentaire. C’est elle qui attaque en permanence vos dents et entraîne des complications : mauvaise haleine ou caries [16].

Les produits sucrés deviennent acides dans votre bouche et à terme détériorent profondément l’émail de vos dents.

Ainsi, quitte à manger un produit sucré, mieux vaut le consommer avec du lait qui viendra protéger vos dents [15].

Cette alternative doit cependant rester occasionnelle. Le sucre raffiné reste quoi qu’il arrive très nocif pour votre organisme.

Reminéralisez votre émail grâce au fromage

Le fromage agit de la même façon que le lait sur le sucre. Il est aussi riche en phosphore et en matières grasses, mais surtout en caséine. Il s’agit d’une protéine qui participe à la reminéralisation de l’émail de vos dents [17].

Tout comme le lait, il doit cependant être consommé avec modération et sans accompagnement (pain). Rempli de lipides, il peut également entraîner des problèmes de santé.

Une part de 5 g maximum par jour suffisent pour renforcer vos dents sans risquer de développer une pathologie [15].

Utilisez une pomme comme brosse à dents

La pomme présente plusieurs avantages.

Riche en pectines et en fibres, les polyphénols qu’elle possède vous préviennent de souffrir de gingivite et de parodontite.

De plus, l’action qu’elle exerce lorsque vous la consommez agit exactement comme votre brosse à dents [18].

Elle va également stimuler la production de votre salive qui va neutraliser les acides nuisibles. Elle vous évite aussi d’avoir une mauvaise haleine.

Une solution pratique qui peut vous servir lorsque vous n’êtes pas chez vous.

Jetez votre dentifrice : utilisez plutôt du cacao

Il est commun d’entendre que le cacao présent dans le chocolat noir (+70%), est bon pour lutter contre le vieillissement, diminuer l’hypertension ou encore protéger le système cardiovasculaire [19].

Mais saviez-vous à quel point il est bénéfique pour votre dentition ?

Des chercheurs de l’Université d’Osaka au Japon ont découvert que la fève de cacao empêche la prolifération des bactéries de la bouche et prévient la formation des caries [20].

Plus précisément, c’est l’enveloppe de la fève de cacao (CBH – Cacao Bean Husk en anglais), qui intervient comme un antibactérien buccal et permet de lutter efficacement contre la plaque dentaire et d’autres agents nocifs [21].

Une découverte qui bouleverse le milieu dentaire. Certains scientifiques demandent déjà à ce que du CBH soit ajouté aux ingrédients des dentifrices.

Une alternative naturelle qui pourrait à terme remplacer le fluor.

Limitez le développement des bactéries buccales pathogènes de 32%

Dans la bouche, les probiotiques agissent directement sur les bactéries buccales.

En 2008, une étude clinique menée auprès de 300 personnes durant 4 mois, a démontré que les probiotiques diminuent de 32% le taux de colonisation des bactéries pathogènes comme les Candida albicans [22-23-24].

La faculté d’odontologie de Bordeaux, confirme également l’efficacité des probiotiques et encourage un rééquilibrage de votre microbiote buccal [25].

Outre la supplémentation de probiotiques, vous pouvez augmenter vos apports naturellement en consommant des yaourts, du lait fermenté, du kéfir, de la choucroute crue ou encore des olives.

Le calcium ne s’absorbera pas sans
votre dose de vitamine D

Le calcium est le constituant principal de vos os et de vos dents. Lorsqu’il est déficitaire, vos dents sont fragilisées et sont davantage prédisposées à développer des maladies.

Malheureusement, vos apports en calcium ne servent à rien tant que vous n’aurez pas suffisamment de vitamine D dans votre organisme [26].

Pour y remédier, vous pouvez dans un premier temps consommer des poissons gras comme le saumon, le maquereau ou encore le hareng fumé.

Mais cela ne suffira pas à obtenir une dose optimale. 

Car le seul moyen d’avoir suffisamment de vitamine D est de se mettre au soleil quotidiennement, entre 12h et 14h d’avril à septembre, pendant une vingtaine de minutes. En automne et en hiver, cela est bien souvent impossible. Durant cette période, une supplémentation est donc indispensable [27].

Selon l’ANSES, l’apport nutritionnel conseillé en vitamine D est de 600 UI/jour*, mais ce dosage est discutable.

Je reviendrai plus en détail sur ce point dans ma prochaine lettre où je vous expliquerai en quoi un déficit en vitamine D augmente considérablement vos risques de mourir [28]!

En attendant, je termine en vous alertant sur les sucres dissimulés.

Ceux à surveiller qui se trouvent là où vous ne les attendez pas et abîment vos dents : le pain, le riz des sushis, les fruits en conserve, les sauces et soupes toutes prêtes, les produits 0% de matière grasse, le surimi ou encore les légumes et plats déjà préparés.

Bien à vous,

Eric Müller

*  Dose recommandée de un an à 70 ans.

Sources:

On vous évoque toujours les aliments interdits afin de ne pas abîmer vos dents, mais connaissez-vous ceux qui, au contraire, les protègent ?<span style="text-decoration: underline;" data-mce-style="text-decoration: underline;"><strong>Aujourd’hui, je vous propose d’en découvrir 8.</strong></span>Des aliments étonnants, auxquels vous n’auriez jamais pensé, qui agissent directement sur votre santé dentaire.Certains consolident votre émail, d’autres évitent la fixation de bactéries ou encore reminéralisent vos dents. C’est le cas par exemple du sucre.Vous avez bien lu : du sucre (mais attention, pas n’importe lequel !) ou encore du fromage, du lait ou du cacao.Une liste qui pourrait faire la différence sur votre santé dentaire.Car la situation en France est préoccupante : <strong>92% des Français ont déjà eu une carie une fois dans leur vie, soit 9 personnes sur 10</strong> [1] !Un problème tellement courant, que <strong>51% des Français, estiment, à tort, que c’est normal d’en avoir au moins une dans sa vie</strong> [1].<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Alors n’attendez pas votre prochaine visite chez votre dentiste pour agir ! Prenez plutôt soin de vos dents avec ces aliments surprenants.</span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Enfin un sucre qui réduit la plaque dentaire et la prolifération des bactéries</span>Cela va vous étonner, mais il existe bien un sucre qui protège votre dentition<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">.</span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Il s’agit du </span><b>xylitol</b><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;"> : un alcool de sucre extrait de l’écorce de bouleau.</span>Appelé communément sucre de bouleau, il n’est pas fermenté par la salive et n’attaque pas l’émail de vos dents [2].Lorsque le xylitol est associé à du calcium et à du phosphate, il favorise même la minéralisation dentaire [3].Il réduit aussi la formation de la plaque dentaire et limite la prolifération des bactéries [4 - 5].Utilisé depuis plus de 20 ans dans les pays nordiques, il convient cependant de ne pas dépasser 50 g de xylitol par prise. Au-delà, il risque de causer des troubles digestifs tels que des diarrhées ou des crampes d’estomac [6].<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Réduisez de 55% vos risques d’avoir une carie</span>Les flavonoïdes<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;"> sont des pigments végétaux disponibles dans de nombreux aliments tels que le raisin, les épinards, les fruits rouges, les oignons ou encore le thé. Ils sont réputés pour leurs propriétés </span>antioxydantes ou encore anticancéreuses [7].<strong>Ce sont cependant leurs effets anti-inflammatoires et antibactériens qui agissent directement sur vos dents [8].</strong>Une récente étude a analysé le rôle des flavonoïdes sur la santé buccale. À travers plusieurs expérimentations, les données collectées révèlent qu’ils interviennent directement sur les bactéries pathogènes, qu’ils empêchent de s’infiltrer et de se coller à la paroi dentaire [9-10 - 11].Cette étude fait écho à celle menée en 2005 aux États-Unis, où des scientifiques avaient mis en évidence les effets bénéfiques du jus de canneberge sur la prévention des caries dentaires. Un an plus tard, d’autres chercheurs ont même réussi à évaluer l’efficacité des flavonoïdes. Plus particulièrement de deux d’entre eux (la quercétine et la myricétine) qui empêchent la corrosion dentaire<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;"> et réduisent </span><b>les risques d’apparition de caries de 55%</b> <span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">[12-13-14]</span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">.</span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Éradiquez le pouvoir cariogène du sucre avec du lait</span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Je vous ai déjà alerté sur les effets néfastes du lait sur votre santé.</span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Pourtant, cette fois certaines de ses propriétés peuvent être intéressantes pour vos dents puisqu’il est </span><b>capable de détruire le pouvoir cariogène du sucre raffiné</b> <span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">[15]</span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">.</span>Comment ? Tout simplement car il participe au rééquilibrage du pH de votre bouche [15].L’acidité est l’un des plus grands fléaux de la santé bucco-dentaire. C’est elle qui attaque en permanence vos dents et entraîne des complications : mauvaise haleine ou caries [16].Les produits sucrés deviennent acides dans votre bouche et à terme détériorent profondément l’émail de vos dents.<span style="text-decoration: underline;" data-mce-style="text-decoration: underline;">Ainsi, quitte à manger un produit sucré, mieux vaut le consommer avec du lait qui viendra protéger vos dents</span> [15].Cette alternative doit cependant rester occasionnelle. Le sucre raffiné reste quoi qu’il arrive très nocif pour votre organisme.<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Reminéralisez votre émail grâce au fromage</span>Le fromage agit de la même façon que le lait sur le sucre. Il est aussi riche en phosphore et en matières grasses, mais surtout en caséine. Il s’agit d’une protéine qui participe à la reminéralisation de l’émail de vos dents [17].Tout comme le lait, il doit cependant être consommé avec modération et sans accompagnement (pain). Rempli de lipides, il peut également entraîner des problèmes de santé.Une part de 5 g maximum par jour suffisent pour renforcer vos dents sans risquer de développer une pathologie [15].<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Utilisez une pomme comme brosse à dents</span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">La pomme présente plusieurs avantages.</span>Riche en pectines et en fibres, les polyphénols qu’elle possède vous préviennent de souffrir de gingivite et de parodontite.De plus, l’action qu’elle exerce lorsque vous la consommez agit exactement comme votre brosse à dents [18].Elle va également stimuler la production de votre salive qui va neutraliser les acides nuisibles. Elle vous évite aussi d’avoir une mauvaise haleine.Une solution pratique qui peut vous servir lorsque vous n’êtes pas chez vous.<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Jetez votre dentifrice : utilisez plutôt du cacao</span>Il est commun d’entendre que le cacao présent dans le chocolat noir (+70%), est bon pour lutter contre le vieillissement, diminuer l’hypertension ou encore protéger le système cardiovasculaire [19].Mais saviez-vous à quel point il est bénéfique pour votre dentition ?Des chercheurs de l'Université d'Osaka au Japon ont découvert que la fève de cacao empêche la prolifération des bactéries de la bouche et prévient la formation des caries [20].Plus précisément, c’est l'enveloppe de la fève de cacao (CBH - <i>Cacao Bean Husk </i>en anglais), qui intervient comme un antibactérien buccal et permet de lutter efficacement contre la plaque dentaire et d'autres agents nocifs [21].Une découverte qui bouleverse le milieu dentaire. Certains scientifiques demandent déjà à ce que du CBH soit ajouté aux ingrédients des dentifrices.<strong>Une alternative naturelle qui pourrait à terme remplacer le fluor.</strong><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Limitez le développement des bactéries buccales pathogènes de 32%</span>Dans la bouche, les probiotiques agissent directement sur les bactéries buccales.En 2008, une étude clinique menée auprès de 300 personnes durant 4 mois, a démontré que les probiotiques diminuent de 32% le taux de colonisation des bactéries pathogènes comme les <i>Candida albicans</i> [22-23-24].La faculté d’odontologie de Bordeaux, confirme également l’efficacité des probiotiques et encourage un rééquilibrage de votre microbiote buccal [25].Outre la supplémentation de probiotiques, vous pouvez augmenter vos apports naturellement en consommant des yaourts, du lait fermenté, du kéfir, de la choucroute crue ou encore des olives.<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Le calcium ne s’absorbera pas sans<br /> </span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">votre dose de vitamine D</span>Le calcium est le constituant principal de vos os et de vos dents. Lorsqu’il est déficitaire, vos dents sont fragilisées et sont davantage prédisposées à développer des maladies.Malheureusement, vos apports en calcium ne servent à rien tant que vous n’aurez pas suffisamment de vitamine D dans votre organisme [26].Pour y remédier, vous pouvez dans un premier temps consommer des poissons gras comme le saumon, le maquereau ou encore le hareng fumé.<strong>Mais cela ne suffira pas à obtenir une dose optimale. </strong>Car le seul moyen d’avoir suffisamment de vitamine D est de se mettre au soleil quotidiennement, entre 12h et 14h d’avril à septembre, pendant une vingtaine de minutes. En automne et en hiver, cela est bien souvent impossible. Durant cette période, une supplémentation est donc indispensable [27].Selon l'ANSES, l'apport nutritionnel conseillé en vitamine D est de 600 UI/jour*, mais ce dosage est discutable.Je reviendrai plus en détail sur ce point dans ma prochaine lettre où je vous expliquerai en quoi un déficit en vitamine D augmente considérablement vos risques de mourir [28]!En attendant, je termine en vous alertant sur les sucres dissimulés.Ceux à surveiller qui se trouvent là où vous ne les attendez pas et abîment vos dents : le pain, le riz des sushis, les fruits en conserve, les sauces et soupes toutes prêtes, les produits 0% de matière grasse, le surimi ou encore les légumes et plats déjà préparés.<span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Bien à vous,</span><span style="font-weight: 400;" data-mce-style="font-weight: 400;">Eric Müller</span>*  Dose recommandée de un an à 70 ans.
0 0 votes
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments