8 effets méconnus du gingembre

Le curcuma est l’épice anti-inflammatoire la plus connue. Elle est efficace contre l’arthrose, et en prévention du cancer. Mais son utilisation en cuisine est limitée. D’où l’intérêt du gingembre, cousin du curcuma, plus facile à accommoder (idées de recettes ci-dessous).

Il possède lui aussi de nombreuses vertus médicinales.

Effet n°1 : Contre les douleurs de l’arthrose

Le gingembre est anti-inflammatoire [1]. Une vaste étude sur l’arthrose du genou a démontré qu’en 24 heures à peine, son effet est supérieur à un placebo pour atténuer les douleurs [2].

Thierry Souccar, expert en nutrition, consomme du gingembre sans modération, comme il l’explique dans le Dossier de Santé & Nutrition qu’il a réalisé sur l’arthrose.

Effet n°2 : Contre l’ulcère d’estomac

Dans la majorité des cas, l’ulcère d’estomac est provoqué par une bactérie, l’Helicobacter pylori, qui provoque une inflammation permanente de la muqueuse intestinale.

Le gingembre fait partie des épices capables d’inhiber la croissance de l’Helicobacter in vitro [3], avec le curcuma, le romarin et l’ail.

Effet n°3 : Réduit de 90 % les composés toxiques sur vos grillades

Le gingembre entre dans la composition des marinades qui permettent de réduire jusqu’à près de 90 % la formation de composés toxiques lors des grillades de viande et de poisson. Ces toxiques sont appelés « agents de glycation avancée ». Ils provoquent une sorte de caramélisation des protéines du corps humain entraînant un vieillissement prématuré (athérosclérose, rides).

Pour une bonne marinade, utilisez jus de citron, sauce soja, ou vin, et ajoutez-y thym, laurier, sauge, romarin, curcuma, gingembre, cannelle, sel, poivre, à votre convenance. Laissez reposer au moins une heure [4] et aussi longtemps que possible (une nuit). Ces ingrédients agiront en synergie.

Effet n°4 : Soulage les crises d’asthme

Un peu de gingembre aiderait à soigner l’asthme.

Dans l’asthme, les muscles des voies respiratoires se contractent, se resserrent et gênent la respiration. Les inhalateurs utilisés lors d’une crise, bronchodilatateurs, favorisent le relâchement des muscles pour restaurer le passage de l’air.

Le gingembre a le même effet.

C’est une excellente nouvelle pour les asthmatiques qui peuvent relever leurs plats avec du gingembre en poudre [5].

Effet n°5 : Chez les femmes, le gingembre atténue les règles hémorragiques

Une étude a montré que 250 mg de poudre de gingembre par jour régule en moins de 3 cycles les flux menstruels de jeunes filles souffrant de règles hémorragiques [6].

En plus des douleurs et de la gêne qu’elles engendrent, les règles hémorragiques peuvent provoquer un déficit en fer et donc de la fatigue et des difficultés de concentration. Chez les jeunes filles, elles sont souvent le fait de déséquilibres hormonaux et les médecins proposent généralement une pilule contraceptive. Cela résout le symptôme mais non la cause, qui se manifestera plus gravement sur le long terme. Avant de prendre la pilule, essayez le gingembre.

Effet n°6 : Réduit l’inflammation à l’origine de la chute de cheveux

Depuis peu, des chercheurs américains pensent que la chute de cheveux pourrait être due à une inflammation à la racine des follicules. Ils ont retrouvé une substance inflammatoire du nom de prostaglandine D2 à la racine des cheveux des chauves.

Le gingembre est un anti-inflammatoire naturel propre à stopper l’action prostaglandine D2, ce qui signifie qu’il pourrait ralentir la chute des cheveux [7].

Effet n°7 : Ralentit l’apparition de la cellulite

Les femmes minces qui n’accumulent pas de graisse peuvent quand même souffrir de cellulite. Cela s’explique par une mauvaise circulation du sang et de la lymphe, la rétention d’eau et les jambes lourdes.

Dans cette situation, le gingembre peut donner un coup de fouet pour fluidifier votre sang et faire disparaître la cellulite [8].

Effet n°8 : Neuroprotecteur (protège le cerveau)

De nombreuses études ont démontré les effets neuroprotecteurs du gingembre, mais aussi d’autres épices, le curcuma, l’ail, la cannelle [9].

Bonus : 2 de mes recettes à base de gingembre

Jus de gingembre et ginger beer : dans une carafe, ajouter une grande racine de gingembre râpée (épluchée), le zeste et le jus de 2 citrons, et remplir d’eau plate ou gazeuse. Laisser infuser un quart d’heure puis filtrer dans une passoire fine. Si vous trouvez cette boisson trop épicée, vous pouvez ajouter du sucre brun pour adoucir le goût.

Délicieuse salade d’inspiration asiatique : chou rouge cru haché, pomme, ail, gingembre, sauce soja, huile de colza, sauce sésame.

 

Bien à vous,

Eric Müller




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Pour en finir avec la gorge encombrée Voici le scénario d’une infection : Vous tombez malade (grippe, gastro, rhume). Vous commencez à vous soigner sérieusement. Le gros de l’in...
Votre poids n’a aucune importance (la suite) Si vous avez lu la lettre "Votre poids n’a aucune importance", vous comprenez pourquoi seule la silhouette compte : Crédit image : HowStuffWork...
Maux de tête, boutons, et si c’était la faute de vos vêtements ? L’alimentation explique largement notre état de santé – ce n’est pas moi qui vous dirais le contraire. Cependant, il faut parfois chercher plus loi...

Consulter les sources :

[1] Frondoza CG : An in vitro screening assay for inhibitors of proinflammatory mediators in herbal extracts using human synoviocyte cultures. In Vitro Cell Dev Biol Anim. 2004, 40(3-4):95-101.

[2] Wigler I : The effects of Zintona EC (a ginger extract) on symptomatic gonarthritis. Osteoarthritis Cartilage. 2003,11(11):783-789.

[3] Alternatif Bien-Être, N°110, novembre 2015, Sni Editions

[4] Alternatif Bien-Être, N°105, juin 2015, Sni Editions

[5] E.A. Townsend, Y. Zhang, C. Xu, R. Wakita, C. Emala. Active Constituents Of Ginger Potentiate ß-Agonist-Induced Relaxation Of Airway Smoo- th Muscle. ATS 2013 International Conference.

Zick SM, Turgeon DK, Vareed SK, Ruf n MT, Litzinger AJ, Wright BD, Alrawi S, Normolle DP, Djuric Z, Brenner DE. Phase II study of the effects of ginger root extract on eicosanoids in colon mucosa in people at normal risk for co- lorectal cancer. Cancer Prev Res (Phila). 2011 Nov;4(11):1929-37.

Ribel-Madsen S, Bartels EM, Stockmarr A, Borgwardt A, Cornett C, Danneskiold-Samsøe B, Bliddal H. A synovio- cyte model for osteoarthritis and rheumatoid arthritis: response to Ibuprofen, betamethasone, and ginger extract-a cross-sectional in vitro study. Arthritis. 2012;2012:505842.

[6] Source : farzaneh Kashe , Marjan Khajehei, Mohammad Alavinia, ebrahim Golmakani andJavad Asili, effect of Ginger (Zingiber of cinale) on Heavy Menstrual Bleeding: A Placebo-Controlled, Randomized Clinical Trial. Phytotherapy Research, 8 oCT 2014.

[7] Thierry Souccar, Apprenez à nourrir vos cheveux, Les Dossiers de Santé & Nutrition N°10, juillet 2012

[8] A toutes les victimes de cellulite : éliminez votre peau d’orange, Plantes & Bien-Être, N°1, juin 2014, Sni Editions

[9] Dr Jean-Paul Curtay, Les secrets d’une mémoire vive, Les Dossiers de Santé & Nutrition, N°50, novembre 2015.


30 réponses à “8 effets méconnus du gingembre”

  1. Dahmani dit :

    Bonjour;
    Je suis de ceux qui croient en la nature dotée par Dieu de bonnes choses dont. les plantes. les fruits et légumes; etc. Conseil; toute chose doit se prendre avec MODERATION. Autrement. cela deviendra nocif pour la santé.

  2. Claudette Rioux dit :

    Permettez-moi d’ajouter un commentaire.

    Le gingembre confit sur de la crème glacée à la

    vanille çela fait un merveilleux dessert.

    J’ai découvert ce dessert dans un resto asiatique.

  3. LUCIA CORNELIO dit :

    Bonjour
    Pourriez-vous me donner la certitude que le gingembre fait monter la tension arterielle.
    Ayant ce probleme, je prend un comprime de Targe chaque matin j ai donc peur de prendre du gingembre. Merci pour vos clarifications. Lucia

  4. MONTEL Marie-Anne dit :

    Je voudrais aider ma cousine qui fait de la chimio pour sa tumeur au cerveau. Elle est vraiment trop fatiguée et elle a beaucoup maigri, sa tumeur ne se développe plus, elle est en stand-by. Que ma conseillerai vous, pour qu’elle reprenne plus de forces. Merci

    • NABIL dit :

      Si je peux apporter conseil, manger sain sans produits transformés, beaucoup de jus de légumes pour apporter des beaucoup de micro-nutriments, pas de produits laitiers viandes sucres industriels etc, des fruits des legumes des fruits secs, de l’huile d’olive et colza…
      Sinon je souhaite bon rétablissement pour ta cousine.

    • DESSAINT dit :

      le curcuma à forte dose diminue les effets secondaires de la chimiothérapie il est maintenant reconnu et utilisé dans les hôpitaux par les cancérologues ils empêchemême les vomissements pendant les cures il faut des gélules a 400 Mg de curcuma et en prendre 4 à 6 gélules par jour avec du poivre noir et de l’huile pour que cela soit plus efficace
      et c’est très efficace en plus de tous les effets bénéfiques connus du curcuma
      personnellement je le prends frais raté en alternance avec le gingembre et la cannelle (j’e n’ai pas de cancer et je me porte comme un charme malgré mes 71 ans j’ai une pêche d’enfer et je travaille souvent 13 à 14 heures par jour sans fatigue

  5. jeannette dit :

    Bravo et merci pour articles mais je constacte qu’ils sont incomplet j’aiemerai savoir comment utilier le gingimbre en cas d’hasme. et comment utilise t-on le cucurma en ettente je vous remercie

  6. Mourère Roseline dit :

    Je viens de l’écrire, mais il a disparu, emporté par une page sur les verrues!!

    Donc, je reprends et je vous félicite de donner des infos intéressantes, mais je regrette leur insuffisance. Par exemple, ici, pas de quantité minimum en ce qui concerne le gingembre. le malheureux lecteur atteint d’arthrose et qui désire prendre du gingembre doit-il consommer une racine ou deux ou seulement quelques rondelles de la racine en question?
    En général, d’ailleurs cette remarque s’applique à toutes vos infos: elles sont très intéressantes, mais toujours incomplètes. D’autant que le lecteur n’a ni le temps, ni l’argent pour se documenter plus précisément.

  7. Mourère Roseline dit :

    Vos infos sont toujours très intéressantes, mais comme le disent les gens qui ont écrit et comme je l’ai déjà dit sur un autre sujet concernant les céréales et le blé en particulier, vous ne donnez qu’une partie des infos, celles qui vous conviennent. Ici, à propos du gingembre, il n’est nullement signalé les « méfaits » de la plante. En outre, lorsque vous annoncez que le gingembre soigne l’arthrose en tant qu’antioxydant, il faudrait indiquer les doses, le temps minimum nécessaire pour obtenir un résultat….

    Mais toutes ces remarques sont valables dans toutes vos infos: beaucoup de généralités, beaucoup de rêves donnés aux lecteurs, mais il n’est pas possible de se procurer tous les ouvrages se rapportant à un point précis, ici le gingembre. Le lecteur reste donc sur une double frustration, car il ne peut ni utiliser le produit, ni vérifier vos dires.

  8. Sofy dit :

    Bonjour,

    Je porte un stérilet en cuivre, qui crée une inflammation locale dans le but d’ éviter une grossesse. Cependant j’aimerais limiter les inconvénients de ce système, tels que vous le proposez dans la lettre en effet n°5. Pourriez vous m’indiquer quelles sont les doses à respecter pour que l’inflammation soit tout de même efficace (pas de grossesse 😉 …
    Merci et au plaisir de vous lire!

  9. baradel dit :

    Je trouve que vos infos sont excellentes et dans le cas de contre indication c’est aux personnes à faire la recherche.
    il existe suffisamment de livres disponibles pour une démarche et un travail personnel.
    Au delà, Il faut savoir qu’il n’existe pas de plantes sans effet , et si on veut se soigner avec un produit ou autre il faut s’interroger sur ce que l’on fait. et pourquoi.
    Je pense que nous trouvons ici des indications suffisamment intéressantes pour être divulguées aussi bien dans
    l’information que dans la critique

  10. NOTTER dit :

    Au sujet du curcuma et du gingembre vous devriez préciser qu’il sont à bannir en cas de lithiase biliaire.
    L’information doit être complète et réaliste !
    D’ailleurs, combien de personnes savent qu’il ont ou n’ont pas de lithiase biliaire ?
    Les plantes, comme les médicaments, peuvent être dangereux !

    Benoit.

    • aumaitre eliane dit :

      depuis mon abonnement récent je reçois de multiples informations toutes plus intéressantes les unes que les autres mais je recherche des infos sur la polyarthrite rhumatoïde dont je souffre pouvez vous m’indiquer quel dossier je dois étudier ,est-il prévu que je le reçoive ?
      Merci et meilleures salutations

  11. béatrice dit :

    Bonjour !
    Abonnée à votre lettre depuis le début, j’apprécie vos info et les utilise. Néanmoins,
    je viens de lire l’article concernant toutes les vertus du GINGEMBRE.
    q je connaissais.
    Mais le gingembre, COMME TOUT CE QUI EXISTE, n’a PAS QUE des vertus !

    Informer pour informer, autant le FAIRE COMPLETEMENT !!

    Il aurait été honnête/INDISPENSABLE de mentionner (au moins un !!) DEFAUT TRES IMPORTANT :
    il fait MONTER LA TENSION ARTERIELLE.
    Pour les personnes qui en ont,
    pour qui c’est un problème et qui,
    à la lecture de votre article (ne connaissant pas ce défaut),
    risqUENT de se précipiter pour user du gingembre….
    je trouve ça un peu IRRESPONSABLE…. et je ne vois pas dans quel but ?

    A moins que vous ne vouliez écouler à tout prix un stock de gingembre ?????????

    merci de faire le rectificatif, ce complément d’info…IMPORTANT.

    Cordialement,
    Béatrice

  12. Sabin-Carrière dit :

    J’utilise le curcuma à petite dose pour les viandes, il permet aux viandes d’avoir une belle couleur sans avoir cuit à 180° et + ce qui n’est pas bon du tout, mais permet aussi, que cette viande soit tendre (viande de bœuf, de cabri, de chèvre, volaille etc .). Je fais aussi du jus de fruit ( curcuma-citron vert, curcuma-citronnelle, ananas-mangue-curcuma, fruit de la passion-curcuma-piment végétarien, curcuma-menthe-basilic)

  13. Fateh dit :

    Salut, dans une revue santé j’ai lu que l’huile de soja est strictement interdit et c’est mauvais pour la santé. Est ce que le SOJA des recettes que vous proposez en BONUS n’a pas de mauvais effets sur notre santé? merci

  14. mercier L dit :

    une amie Ivoirienne m a donné la recette du jus de gingembre avec en plus 4 feuilles de menthe ,
    le tout mixé et filtré
    A votre Santé

  15. Gilbert Kirsch dit :

    Merci pour ces indications sur le gingembre. Il m’arrive aussi de réaliser une infusion anti-inflammatoire (1cc gingembre râpé, 1cc curcuma râpé dans de l’eau -une tasse- portée à ébullition(je rajoute un peu de poivre moulu pour l’assimilation de la curcumine), filtrée + une tranche de citron et une cc de miel).
    J’aurais aimé savoir si on peut accéder au dossier SN que vous citez pour T. Souccar.J’ai les dossiers à partir de n° 18.
    Merci d’avance.
    Cordialement
    GK

  16. JCB dit :

    J’ai étudié un peut les plantes et j’ai appris qu’il est mieux d’utiliser les épices (curcuma et gingembre) dans état naturel car la poudre devient poussiéreuse et perd son gout ! On trouve le curcuma et le gingembre frais dans les magasins BIO en France!

  17. Thérèse dit :

    Bonjour,
    je trouve moi aussi que votre petite liste de recettes est alléchante. Je n’étais pas encore inscrite aux lettre lorsque le dossier n° 9 est paru. Pourriez-vous s’il vous plaît me l’envoyer ? ou m’envoyer un lien pour y accéder ?
    Merci d’avance !

    NB : j’ai essayé la boisson citron-gingembre, c’est très bon et frais… 🙂
    Merci pour tout ça !!

  18. JD Roy dit :

    Vous faites référence au Dossier de Santé & Nutrition N°9, mais vous ne laissez pas le lien pour aller chercher les recettes que vous énumérées – rien qu’à lire le nom, je salive déjà alors je vais rester sur ma faim…
    JD

  19. constantin dit :

    « Avant de prendre la pilule, essayez le gingembre ». ! ! !
    Non ! les effets risquent de vous surprendre…

  20. josy dit :

    Ce que l’article ne dit pas, c’est que le gingembre aurait comme effet d’obstruer les canaux biliaires du foie, un peu gênant quand on souffre d’une cirrhose biliaire primitive!!!

  21. maxLaPlume dit :

    Bonjour,

    article sympa mais quel dommage de ne pas répondre aux questions posées en commentaire :
    – danger du gingembre lorsque l’on se trouve sous anticoagulant ?
    – le gingembre est il aussi bénéfique si il est confit ?
    – y a t il une dose à ne pas dépasser ?

  22. maryse ferran dit :

    bonjour a tous les passioner de la médecine douce ce pendant j’ai remarqué pour moi que si je consomme du gingenbre je suis au bord du malaise avec des palpitations allant a plus de 120 et que le curcuma ne me provoque rien quesqui peut provoquer cette différence?

  23. Fred dit :

    Je recommande vivement le gingembre frais dans le thé. Hachez en l’equivalent de la taille d’un ongle et avalez les petits morceaux en buvant votre thé. A prendre 2 fois par jour pour combattre efficacement le rhume.

  24. si ahmed dit :

    Hola
    Bravo et merci pour cet article-et pour tous les autres.Je consume quotidiennement 1 cuillere a cafe de curcuma,associee a une pincee de poivre noir et 1 cuillere a cafe de gengibre.Me gustaria saber s´´il y a une dose journaliere a ne pas depasser dans les deux cas.Merci et bon courage

  25. WELLER dit :

    Je viens de lire votre lettre sur les effets méconnus du gingembre, je suis une lectrice assidu de vos messages et je souhaiterais pouvoir utiliser vos conseils, mais, car il y a un mai,s lorsque l’on se trouve sous anticoagulant à vie, suite à un changement de valve, j’ai lu qu’il y avait des contre indications tels que le curcuma, le gingembre, les choux ect, ect……..
    Vous ne le signalez pas, je trouve dommage que ces détails là ne soient pas évoqués car personnellement je suis très sensible a tous changements alimentaires concernant la coagulation.
    Idem pour les plantes.
    Merci pour vos conseils

  26. Merci pour l’éducation qu’aporte votre lettre.
    Est-ce que le gingembre mariné ou congelé est aussi bon que le gingembre frais?

    merci
    Monique

  27. MAJER dit :

    Que pensez vous du gingenbre confit dont je consomme un cube chaque matin?
    Merci et merci pour tous ces précieux conseils qui démontrent une fois de plus l’imbécillité d’une grande partie du corps médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *