À l’aide, je digère mal les aliments sains !

Toutes les semaines, vous lisez dans nos messages qu’il existe de bonnes graisses… que les fruits sont une excellente source de fibres, tout comme les légumes secs (lentilles, haricots, petits pois) qui remplacent avantageusement les pâtes et les frites pour accompagner les plats…

Consciencieusement, vous suivez ces conseils. Mais certains d’entre-vous trouvent les résultats décevants. Pire même, ils découvrent que ces aliments ne leur conviennent pas du tout !

Vous êtes concerné si manifestement… vous digérez mal ces aliments sains. Vous vous sentez lourd après une barquette de groseilles. Vous ne pouvez plus contenir vos flatulences après une salade de lentilles. Vous attrapez une diarrhée graisseuse dès que vous commencez à manger des noix.

Où est la logique ?

Pourquoi, dès que vous mangez des aliments réputés sains, votre système digestif vous envoie-t-il des signaux clairs pour vous dire d’arrêter ?!

Êtes-vous en train de développer une intolérance à tout ?

Voyons ce qui se passe.

Graisses : comprendre le rôle de votre bile

Concentrons-nous d’abord sur les graisses :

Les graisses ont besoin d’être décomposées pour être digérées et absorbées correctement.

Leur décomposition est orchestrée par les enzymes lipases et la bile.

Les enzymes lipases sont produites par le pancréas, puis libérées dans l’intestin pour s’attaquer aux graisses qui passent par là.

Les enzymes lipases sont essentielles, mais à elles seules elles ne peuvent pas décomposer les graisses. Pour cela, vous devez sécréter de la bile de bonne qualité.

À quoi sert la bile ?

Votre foie produit de la bile qui sert à la digestion en général et à celle des graisses en particulier. Elle décompose les graisses par émulsion afin qu’elles puissent être absorbées. La bile est un liquide jaune-vert basique (de pH supérieur à 7). Votre foie produit près d’un litre de bile par jour [1].

La bile contient surtout des sels biliaires et du cholestérol. Ce sont les sels qui permettent de dissoudre les graisses.

Deux nutriments pour fabriquer une bile de meilleure qualité

Votre foie a besoin de vitamine C et de taurine pour fabriquer une bile de bonne qualité.

La taurine s’appelle ainsi car elle a été découverte dans la bile de taureau.

Pour la vitamine C, il faut donc veiller à manger des légumes et des fruits, et pour la taurine, des algues, des fruits de mer, du poisson et des œufs.

La bile est envoyée vers la vésicule biliaire, un petit réservoir de 10 centimètres de long [2].

Elle y est stockée en attendant d’être libérée dans l’intestin grêle dès que vous avalez des graisses.

Un problème de régularité…

Manger des quantités inhabituelles de graisses provoque des décharges violentes de bile. Pareil pour les cures d’aliments drainants (ex : radis noir) qui font se décharger la vésicule biliaire.

Prudence, car la bile est tout de même un produit puissant. En grandes quantités, les sels biliaires irritent le tube digestif qui va se contracter. C’est ainsi qu’apparaît une diarrhée soudaine.

Il existe une résine, la cholestyramine (Questran), souvent prescrite par les médecins pour neutraliser les sels biliaires. Elle a donc la capacité d’inactiver la bile dans l’intestin, ce qui lui donne un effet constipant.

Elle peut être prescrite aux personnes à qui l’on a retiré la vésicule biliaire et qui souffrent de diarrhées post-opératoires [3].

Les excès de fibres insolubles

De même pour les fibres des légumes secs et des fruits. Tout est une question de quantité et de régularité.

Il existe deux types de fibres : solubles et insolubles.

Les fibres solubles constituent une espèce de gel qui forme une protection sur la paroi de l’intestin. Ainsi, il absorbe moins de substances nocives comme le sucre [4].

Les fibres insolubles ne sont pas digérées par votre corps. Elles passent à toute vitesse à travers l’intestin et précipitent le rythme normal du transit. Votre tube digestif va se contracter lors de leur passage.

Elles sont donc idéales pour éviter la constipation. Mais si vous en mangez trop, elles provoquent facilement une diarrhée.

Réflexes pour éviter les ennuis

Allez-y doucement

C’est la règle de base avec tous les aliments que vous consommez rarement, y compris ceux réputés sains : vous devez augmenter progressivement votre consommation.

C’est difficile car la saison des cerises et des prunes est courte. Et on a envie d’en profiter.

De même pour les légumineuses… il est important de commencer par de petites portions.

J’en connais qui se ruent tout à coup sur les amandes parce qu’on a dit que c’était bon dans la dernière newsletter de santé naturelle 😉

Augmentez votre consommation progressivement sur plusieurs semaines en privilégiant les sources de bonnes graisses : huile d’olive, avocats, noix, œufs.

Prenez le temps de manger

Pour maximiser la sécrétion de la bile et des sucs gastriques, votre corps a besoin d’être en mode parasympathique [5]. C’est un état de détente et de relaxation qui se caractérise par l’absence d’urgence, de bruit et de mouvements brusques.

C’est pourquoi l’on conseille de prendre le temps de bien mâcher, de manger assis dans le calme, sans distraction telle que la télévision ou le téléphone portable.

Bien à vous,

Eric Müller

 




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Question n°6 : Avez-vous la peau sèche et les cheveux cassants ? Suite du questionnaire du Dr. Hyman. Si vous avez les problèmes suivants : Difficulté à perdre du poids Peau sèche et/ou cheveux cassants ...
2 substances incontournables contre les métaux lourds Votre foie remplit 500 fonctions, entre la digestion, l'assimilation, la purification du sang (évacuation des substances toxiques), et la réorganisati...
Remède aux bouffées de chaleur : essayez ces petits fruits américains... Chères lectrices, 89,6 % . C’est la probabilité que vous ayez déjà vécu l’une des situations suivantes : Vous vous réveillez en plein...

Consulter les sources :

[1] wikipedia.org

[2] Professeur Henri Joyeux, C’est votre vésicule biliaire qui vous parle, SNI Editions

[3] ABCD Chirurgie

[4] Jean-Marc Dupuis, Qu’est-ce qu’une fibre ?, SNI Editions

[5] L’inverse étant le mode sympathique de stimulation, d’action, et d’agressivité.


26 réponses à “À l’aide, je digère mal les aliments sains !”

  1. PERROT dit :

    bonjour,
    j’ai arrêté mon seroplex depuis un mois et demi car marre d’avaler toutes ces bétises mais je sens que suis fragile car j’ai fait l’erreur de tout planter net.
    d’après ce que je lis il faut prendre du safran du millepertuis du griffonia , mais sous quelle forme
    pouvez vous me donner des conseils svp
    merci beaucoup
    Laurence

  2. Véro dit :

    Je lis toujours votre newsletter avec un grand intérêt ! J’adore, car j’apprends plein de chose .

    Véronique

  3. Weber Bernard dit :

    Bonjour Monsieur Eric Müller,
    Votre lettre est très intéressante, et tout a fait
    exacte!! Mais au point de vue de cholestérol ,
    je suis persuadé que tous les cholestérols sont
    bons. Le mauvais cholestérol, est une histoire
    des big-pharma ??
    Salutations amicales
    Weber Bernard

  4. danielle dit :

    C’est tellement raisonnable!
    enfin des conseils de bon sens…

  5. Fran dit :

    Je viens de lire et votre post et les com de 2015……Jamais vous rectifiez vos articles en les nuançant après soi-disant avoir lu nos post…..Il y a déjà un moment que je prends et je laisse ce que vous affirmer haut et fort. Vous n’êtes plus assi crédible à mes yeux et à d’autres depuis que vous recommencez inlassablement les mêmes erreurs……Soit disant vous êtes une personne qui s’y connait…….Je crois qu’un peu d’humilité ne vous ferait pas de mal et éviter de faire comme ceux que vous critiquer mettre TOUS les humains dans le même sac !!!

  6. Pourcelle dit :

    Article très interessant. Je souhaite votre avis sur la réduction du mauvais colestérol par des méthodes naturelles. J’ai un taux de 1,60 et comme je suis diabétique je dois etre au dessous de 1,00. Mon medecin me conseille de prendre des statines :simvastatine très décriées par la médecine naturelle. Votre avis me serait profitable. Avec mes remerciements. Dédé

  7. Nathalie dit :

    je suis vos lettres fort intéressantes sur la santé, je suis absolument pour se soigner avec les HE et j’en ai déjà une bonne petite collection, je préfère de loin une bonne assiette de légumes frais (ou congelés nature, dès récolte et juste après lavage à l’eau claire) de préférence, achetés en magasins bio ou chez un agriculteur bio du coin que nous connaissons, qu’un gros steak ou autre morceau de viande, mon mari et moi, mangeons 2 fois par semaine de la viande de volaille, et 3 fois par semaine du poisson ou des produits de la mer, nous prenons aussi à l’approche de l’hiver un peu plus de vitamines C, de l’Echinacea, du Propolis que d’habitude, nous sommes âgés, mais faisons tous les jours une petite balade d’une demi-heure, et quelques parties de boule bretonne avec des copains, mais à force de médicaments contre l’hypertension, j’ai attrapé un diabète de type 2 et j’ai énormément grossi, quand à mon chéri, lui à force de médicament, il a un sacré asthme et son foie est bien amoché, Alcool a proféré le docte docteur, que nenni, nous buvons du cidre brut 1/3 de verre allongé de 2/3 d’eau et notre « apéritif du dimanche se compose d’1/3 de vin rosé sec allongé de 2/3 d’eau, et ce depuis fort longtemps, c’est tout l’alcool que nous buvons, je n’ai pas de cholestérol (le taux de « bon » est supérieur au « mauvais » mais au cas où, le docteur voulait me/nous donner un anti-cholestérol avec les fameuses statines, je connais trop ses effets secondaires, une amie en prenait et elle qui adorait marcher, se déplaçait en fauteuil roulant, et quelqu’un lui a demandé de ne plus prendre ses statines, et quelques mois plus tard, le temps que son corps évacue tout le « poison », mon amie a lâché sa petite voiture et a remarché, elle m’a fait juré de ne jamais prendre ces « cochonneries de statines » ses propres mots, j’ai suivi son conseils et malgré les demandes réitérées de notre docteur (mon chéri et moi), notre taux de cholestérol n’a pas bougé d’un iota ! j’aurais aimer vous commander le fameux livre sur les médicaments de la nature car j’y crois, mais nos maigres retraites ne sont pas compatibles avec des achats « intempestifs », une fois les dépenses inattaquables : impôts, loyer, assurances diverses, et deux pleins d’essence par mois, il ne nous reste plus que quelques €uros pour nos aliments que nous voulons le plus bio possible. J’en suis navrée, mais je ne peux pas faire de dépenses extra ! Mais je continue à lire avec curiosité tous vos mails. Mille mercis

  8. Nadia dit :

    Bonjour, votre dernière lettre sur la digestion difficile de produits sains m’a permis de comprendre d’où venait le problème. Je suis en plein rééquilibrage alimentaire et je souffre à chaque fois que je mange sainement. Merci beaucoup !

  9. Naïma Zeghloul dit :

    Bonsoir Monsieur Müller , vos lettres sont très intéressantes et claires.
    Pouvez-vous, s’il vous plaît donner des exemples de fibres solubles ! Merci.
    Très cordialement
    naïma

  10. Brigitte Gelay dit :

    Très sincèrement, merci pour vos publications, vos conseils judicieux. Pour moi ils sont fondamentaux,
    Grâce à vous et aussi d’autres nutritionnistes, ma vie a changé, j’ai appris à bien faire la part des choses en alimentation et en prise de compléments. Les sujets sont clairs et bien documentés. Le sujet de ce jour est très utile pour nous rappeler la modération en tout.
    Encore une fois merci et ne vous arrêtez pas.
    Grâce à vous le maximum de personnes s’informent pour leur bien ,
    Brigitte Gelay

  11. philippe dit :

    Je pense en résumé que chacun à d’abord une habitude alimentaire que d’autres ne pourrai pas suivre , Chaque personnes est un peu son propre médecin et que il faut analyser et chercher par tâtonnement ce qui convient ou pas en commençant à retirer ou ajouter un par un que ce soit les graisses animales ou végétales . Par exemple un avocat peut être mal assimilé quand la vésicule n’est plus là pour tamponner un apport fort en substances graisseuse. De même une constipation pourrait très bien occasionnellement partir avec des arachides « cacahue….. » puis d’en diminuer la conso ou arrêter pour voir. C’est à vous d’expérimenter. C’est mon expérience personnel et qui ne conviendra pas forcément à tous et suivant la quantité et à un moment donné. En ce moment j’essais le cumin alors cuit ou pas cuit …… Chao chao

  12. Sasha dit :

    Pourquoi mettre un commentaire ou poser une question, puisqu’il n’y a JAMAIS aucune réponse à nos questions ???

  13. Bonjour,
    Je suis une fidèle lectrice d’ Alternatif nature et de santé nature innovation , j’ai bien pris note de votre article sur la digestion. Mais malheureusement j’ai subi l’ablation de la vésicule biliaire et j’aimerais savoir quels seront les répercussions sur ma santé et quelle alimentation je dois avoir n’ayant plus de vésicule biliaire.
    Merci pour votre réponse et recevez mes salutations cordiales.
    Claudine Le G.

    • Nathalie dit :

      mon cher et tendre a subi il y a fort longtemps l’ablation de sa vésicule biliaire s’est lui-même cherché un régime, car aucun docteur/chirurgien ne savait que lui dire et lui conseiller. Je lui ai fait plus de légumes, avec comme assaisonnement des herbes fraiches et des aromates, une noisette de beurre cru à fondre sur les légumes cuits, c’est bien passé, pas de réactions négatives, il adorait les œufs, et nous en mangeons 1 fois tous les 15 jours : en omelette (3 ou 4 œufs pour 2 personnes) en alternance avec des œufs coque (5 petits œufs pour 2 personnes) fournis par un ami qui élève une vingtaine de poules pondeuses et qui nous donne 6 œufs frais ^pour nos œufs coq, pas de problème de digestion, nous mangeons du poisson en papillote avec beaucoup de légumes nature, ou au court-bouillon, tout passe bien, nous essayons et marquons ce qu’il digère bien et aussi ce qu’il ne digère pas par exemple, les œufs au plat cuits dans le beurre, les viandes ou poissons rissolés dans le beurre, en bref le beurre cuit n’est pas très digeste par rapport à une noisette de beurre cru sur les poissons ou/et les légumes. la cuisine légère lui convient bien aussi, vous devez faire vos découvertes vous même et les noter, enfin, surtout noter ce que vous avez du mal à digérer.

    • Fran dit :

      Si je puis me permettre de vous tranquiliser. Je n’ai plus de vésicule depuis 15 ans et je mange ce que je veux en quantité que je veux et je n’ai JAMAIS fait de régime… Ne vous mettez la rate au court-bouillon LOL, Prenez les choses comme elles viennent et observer votre corp et votre ressenti, car le meilleur médecin pour vous c’est vous……Quand à ce que dit ce site, n’oubliez pas que c’est internet et qu’il faut qu’il vende leur « sauce » Alors rester vigilante et ne prenez pas pour argent comptant tout ce qui est publié par le site…..Je suis guérisseuse (ce qui ne m’empêche pas d’être malade hélas) et je vois beaucoup de personne qui s’angoisse en ayant lu çà ou çà . Ne faites pas cette erreur et n’écoutez que votre ressenti. Bon courage et bonne journée

  14. Brigitte dit :

    Bonsoir, suite a un AVP, on m’a enlevé les derniers 30cm du grêle mi juin et diarrhées jusqu’a 15x/j, Le gastro m’a prescrit du questran et au bout de de 3 mois, mes triglycérides ont augmentés jusqu’à 3,28g/l.
    exist’il une mrthode naturelle pour faire fonctionner les sels biliaires
    Merci, cordialement.

  15. ANNE D dit :

    Cher Eric, merci pour vos exellents articles, petit commentaire sur la digestibilité des lentilles et autres, je mange végétarien et pour préparer mes plats je commence toujours par du beurre clarifié et des épices, asafétida, ail, moutarde,… et ensuite vient ma préparation de lentilles que j’ai préalablement fait tremper et je la fait « rissoler » afin que les épices pénetrent à l’intérieur. Je n’ai pas de problèmes de digestion en faisant comme cela. Cfr cuisine ayurvédique.
    Bonne journée. Anne

  16. CHRIS dit :

    Voilà un bon article qui plus est … digeste
    Les commentaires sur le gluten et les laitages renforcent mes constatations.
    Quelqu’un a t il testé le grand nettoyage du foie avec les sels d’Epsöm et l’huile d’olive ?
    Qu’en pense Eric Müller ?
    Merci

    • Elfie dit :

      Un bon conseil à ceux/celles qui ont des problèmes de digestion: Lisez le livre du Dr. Peter J. D’ADAMO
      « 4 Groupes sanguins – 4 Modes de vie » ! Il y a des aliments (Bio ou non, avec ou sans gluten) qui sont tout simplement nocifs à certains groupes sanguins et perturbent de ce fait le métabolisme. Je me demande pourquoi les médecins ignorent ça tout comme l’auteur de cet article ?

  17. Mireille dit :

    Bonjour,
    suite à l’ablation du colon sigmoïde (polype cancéreux) j’aimerais connaitre les mesures que je peux prendre pour éviter une récidive (alimentation, compléments alimentaires, etc). Mon papa a eu lui aussi un polype cancéreux. J’ai 48 ans, ne fume pas, ne bois pas, essaie d’avoir une alimentation diététique (mais est-ce la bonne ??), je pratique le yoga et la marche. La médecine traditionnelle ne vous donne aucun conseil.
    Je vous remercie d’avance pour vos conseils.
    Bien cordialement.

    • leost dit :

      essayez ceci, 1 mois:
      -prise de sang, début du mois,
      -prise de sang, fin de mois.
      Ruminants= 0 ( pendant 1 mois )
      * ruminants: bovin, ovin
      * c’est à dire: viandes + lait + dérivés du lait :
      beurre, yaourt, fromage, créme ceci, créme
      cela.
      Agro-business = 0
      Agro-business: là où l’être humain a mis sa
      main dans l’aliment.
      Ce que l’être humain sait faire: extraire les nutriments, macro et micro, dans des aliments naturels, pour fabriquer d’autres aliments encore plus meilleurs que meilleurs. Hélas, sont tous mauvais ! Rajout de glucides pas chers, donc mauvais. Rajout de lipides pas chers, donc mauvais. Rajout de sel. Rajout de colorants, de conservateurs, etc …
      Dans une alimentation correcte, enlevez la merde d’abord. La médecine planétaire insiste surtout sur les aliments qui sont bons, jamais sur les aliments qui sont très mauvais pour le moteur.
      Atteignez votre poids idéal d’abord: formule
      IMC = 20 – 21. ( voir sur le web )
      Normalement: LDL plus bas que 1 ( même si la médecine dit autre chose).
      Remplacez les ruminants par fruits de mer, lapin,poulet.
      Nombre de protéines par jour:
      – science de la médecine: 0.8 g de protéine par
      kg de poids.
      – perso: 0.8 g de protéine par kg de poids idéal.
      – mieux: 0.4 g de protéine animale
      + 0.4 g de protéine végétale.
      ( noix de grenoble par exemple)
      Il vous faut une liste alimentaire . Le web .
      Bon vent.

  18. Joelle dit :

    Bonjour,
    Je n’ai plus de vésicule biliaire depuis l’age de 20 ans et je suis peut-être un cas particulier, mais lorsque vous dites :
    « Prudence, car la bile est tout de même un produit puissant. En grandes quantités, les sels biliaires irritent le tube digestif qui va se contracter. C’est ainsi qu’apparaît une diarrhée soudaine.
    Il existe une résine, la cholestyramine (Questran), souvent prescrite par les médecins pour neutraliser les sels biliaires. Elle a donc la capacité d’inactiver la bile dans l’intestin, ce qui lui donne un effet constipant.
    Elle est prescrite aux personnes à qui l’on a retiré la vésicule biliaire. Autrement, elles seraient assurées d’attraper une diarrhée après chaque repas ! »
    En ce qui me concerne, depuis l’ablation de cette vésicule biliaire c’est plutôt la constipation qui est un problème, et je ne suis pas la seule dans ce cas !
    Pouvez expliquer ce phénomène ?
    Merci à vous,
    Au plaisir de vous lire

    • Claire dit :

      Bonjour Joelle,
      Je viens de lire votre message , ayant pas mal de problème de santé en ce moment.
      Moi aussi, j’ai été opérée de la vésicule biliaire depuis 1994 , cela fait donc, 21 ans. Je n’ai jamais eu de problème grave de digestion après cette intervention.
      Mais , j’ai toujours fait de la constipation. et depuis mon autre intervention ( rien à voir avec la vésicule) , je subis cette constipation encore plus. d’une part parce que mes problèmes sont gastriques, des brûlures d’estomac , on ne sait pas pourquoi. ( vu un gastro et fibro , = légère inflammation d’un endroit de l’estomac et un reflux biliaire ) pfff…. Juste, qu’en sortant de l’hopital en février 2014, j’ai du prendre des antibiotiques car suis sortie avec une infection urinaire; qui a recidivé en juin , aout et octobre , donc pris pas mal d’anti biotique. suite à cela , je me suis privée de manger pour ne pas avoir mal à l’estomac, hélas, j’ai maigri et me voilà avec des compléments alimentaires que je supporte moyennement..( qui me plombent un peu , et de ce fait j’en mange moins qu’il faudrait). ( est ce le lactose ? ) je ne sais pas. j’aurais aimé manger mais je ne peux pas , ayant trop arrêté de manger mon estomac n’a plus l’habitude sans doute.. de recevoir autant d’aliments qu’avant octobre 2014.
      Tout ceci n’a peut être rien à voir avec la constipation mais je pense que ça n’arrange pas la situation.
      si vous avez des conseils , je suis preneuse , avec plaisir.
      Bien cordialement.

  19. Bernard Brassac dit :

    Excellent article. Cependant j’aimerais ajouter que beaucoup de personnes se plaignant de mauvaise digestion peuvent se lancer dans des investigations sans fin alors que leur problème est peut-etre simplement lié à une consommation permanente de GLUTEN. En ce qui me concerne c’est un véritable poison, comme le lait d’ailleurs. Toutes les études faites dans les pays anglo-saxons (Pays où les pâtisseries et boulangeries ne sont pas vénérées comme en France) montrent que près d’un tiers de la population serait intolérante au GLUTEN. Moi-même qui me plaignais de problèmes digestifs et permanentes flatulences, depuis trois ans que je ne mange plus du tout de GLUTEN, tous ces maux, comme par miracle, ont disparu. Il est vrai qu’il existe en France un réel « cover-up » compte tenu de l’importance des lobbyistes.

  20. Coelho-Bonnand dit :

    (…), la cholestyramine (Questran), (…) est prescrite aux personnes à qui l’on a retiré la vésicule biliaire. Autrement, elles seraient assurées d’attraper une diarrhée après chaque repas !
    NON, JE NE PEUX PAS VOUS LAISSER NOUS FAIRE CROIRE QU’ON DOIT PRENDRE UN MEDICAMENT A VIE APRES UNE ABLATION DE LA VESICULE !
    IL FAUDRAIT VERIFIER VOS SOURCES, VOUS N’ETES PLUS CREDIBLE !

  21. Alix dit :

    Bonjour,
    Je n’ai plus de vésicule biliaire depuis 11 ans, je ne prends pas de Questran…
    Et pourtant, je ne me précipite pas aux toilettes après les repas comme le laisse entendre une phrase de cet article !!!
    Habitant la Normandie, je mange toujours de la crème ! et de la mayonnaise aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *