Attention à ne pas trop éplucher ce légume !

Il existe un légume tout simple qui prévient le cancer… c’est l’oignon.

Mais attention, car il faut le manier avec précaution (voir plus bas).

Les oignons sont riches en composés anticancer dont les organosulfurés, la quercétine, les anthocyanidines…

Les oignons sont également une bonne source de fibres et de vitamines C.

Les études d’observation [1] ont montré que les personnes qui mangent beaucoup d’oignons (et tous les légumes de la même famille) ont un risque moins élevé de :

  • Cancer du foie
  • Cancer du côlon (et colorectal)
  • Cancer des reins
  • Cancer de l’œsophage
  • Cancer du larynx
  • Cancer de la prostate
  • Cancer du sein
  • Cancer des ovaires
  • Cancer de l’endomètre

On a observé que l’un des composés organosulfurés de l’oignon, appelé ONA, ralentit le développement du cancer épithélial de l’ovaire. Plus fort même, l’ONA améliore les effets des médicaments anticancer. Manifestement, les souris qui reçoivent de l’ONA vivent plus longtemps [2].

Les autres composés organosulfurés de l’oignon protègent contre l’immunosuppression provoquée par les rayons ultraviolets [3].

Plus généralement, les oignons (comme l’ail) sont efficaces pour combattre les microbes, les bactéries et les inflammations [4].

Cuisiner un oignon en conservant ses vertus anticancer

Le problème est que la plupart des gens épluchent trop l’oignon. Or c’est dans les couches extérieures de l’oignon que se trouvent ses antioxydants.

Idéalement, il ne faut retirer que la couche extérieure très fine. Eplucher plus, c’est jeter à la poubelle 75 % de son anthocyanidine et 20 % de sa quercétine [5].

Vous vous en doutez : faire frire un oignon à haute température va détruire ses composés anticancer. Heureusement, vous n’êtes pas obligé de manger un oignon cru pour en profiter : si vous cuisez l’oignon à basse température (sous les 100°C), la quercétine ne se dégradera pas.

L’oignon est souvent considéré comme un légume d’accompagnement, comme l’ail ou le piment… Je trouve ça dommage car il peut parfaitement se suffire à lui-même à l’instar du poireau.

Pour vous donner de l’inspiration, j’ai rassemblé quelques recettes où l’oignon tient le premier rôle :

  • La soupe à l’oignon
  • Tarte à l’oignon (ex : pissaladière)
  • Oignons farcis (comme une tomate)
  • Fondue d’oignons rouges à l’huile d’olive et au miel
  • Riz à l’oignon blanc

Malins comme vous êtes, vous avez sûrement pleins de trucs à partager sur les oignons. Venez les partager ici.

Bien à vous,

Eric Müller




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Quelques gouttes de cette sauce ont un effet détonant sur votre santé... Je vous ai déjà parlé des aliments diététiques en apparence – par exemple, les galettes de riz soufflé. L’inverse existe aussi : des super-aliments...
Comment truquer une étude scientifique Ma mission est de vous aider à prendre le contrôle de votre santé. Pour y parvenir, vous devez être capable de lire et d’évaluer une étude scientif...
Parlez-moi de votre thérapeute En relisant vos messages cette année – oui je lis tous vos commentaires – j’ai imaginé que nous pourrions nous faire tous un cadeau inestimable (et to...

Consulter les sources :

[1]   Onion and garlic use and human cancer

Onion a day keeps doctor away? Cornell researchers find some onions do indeed have excellent anti-cancer benefits

Allium vegetables and risk of prostate cancer: a population-based study

Garlic, onion and cereal fibre as protective factors for breast cancer: a French case-control study



[2] Onion compound suppresses ovarian cancer cell proliferation

[3] PDF : Onions – Phytochemical and Health Properties

[4] Onions — A Powerful Anti-Cancer Food Staple

[5] What’s New and Beneficial About Onions


110 réponses à “Attention à ne pas trop éplucher ce légume !”

  1. Tazi Fatima dit :

    Excellent

  2. La Débrouille dit :

    Pour le cartilage il faut faire une cure de silicium G5 du laboratoire Le Ribault situé en Espagne, voir sur site internet. Vous êtes livré directement, c’est très sérieux. Mr Le Ribault a eu une vie très particulière, il est bon de lire ses livres.
    Personnellement j’ai fait partir toutes les cicatrices de mes blessures et opérations ; très efficaces sur des ampoules aux pieds… etc.. courage

  3. Christiane LADOUX née PETIT dit :

    Toutes les informations que vous communiquées et les conseils que vous données sont plus que précieux., Aucun mot n’est assez puissant pour vous remercier du travail que vous réalisez et que vous nous offrez.. Je vous souhaite une excellente santé qui vous procure une forme olympique afin qu’elle qui vous permette de rajeunir tous les jours,.

  4. Foini Jeanne Marie dit :

    Bonjour
    Voici une recette encore plus savoureuse:
    Faire revenir 1 oignon à feu très doux ainsi q’ une 1/2 pomme coupée en lamelles. Dans un robot couper grossièrement la 1/2 pomme restante crue et un second oignon cru. Saler poivrer et àctionner le robot en mélangeant lentement du lait de soja à/1/4 de litre ainsi que du vinaigre de cidre -2 c.à soupe. Mettre en pot au réfrigérateur. Se consèrve 8 jours.

  5. Anne-Marie dit :

    Quelques oignons simplement fondus et rissoles ajoutés à une bonne purée maison avec le poisson c’est un régal

  6. Sergio dit :

    Bonjour, je n’ai pas vu parmi les commentaires le célèbre oignon parsemé de clous de girofle (plantés dedans) que l’on met à cuire avec le pot-au-feu (^v^)
    Ca apporte un goût délicieux !

  7. Erb Claudie dit :

    omelette aux oignons super bon

    j’adore !!!!!!!!!!!……

  8. Zoubidi dit :

    Oignon haché avec persil jus de citron pour accompagner les grillades

  9. baltazard dit :

    si vous ne voulais pas vous enrhume de l’hiver ou de l’annèe mettre sur votre table de chevet un oignon avec toute sa pelure, ,et oublier le. PAS UN RHUME !!!!

  10. Michèle Granier de la Roche dit :

    Merci beaucoup pour toutes vos informations. OUI’ j’adore l’oignon, la soupe et dans les autres légumes…. partout..

  11. Yves Cambi dit :

    Ce que l’on faisait avant dans un vieux four d’une vieille cuisinière donc comme vous dites chaleur douce , on le jetait dans le four comme l’oignon est et sans rien épluché, une fois cuit ajouter un filet d’huile d’olive par dessus et du sel , c’est que du bonheur . Bon appétit !

  12. samy djelil dit :

    prendre une cuillère à soupe de curcuma et trois pincées de poivre noir , versez un peu d’eau chaude puis tiède dans une grande tasse , boire 20 minutes avant le repas .

  13. Abdou dit :

    Qu’en est-il de l’oignon en poudre? Est-il aussi riche en que l’oignon « normal »?

  14. Valentine dit :

    Bouillon contre l’encombrement des voies respiratoires
    (1 tasse par jour – midi ou soir avant le repas):
    • 1 litre d’eau
    • 1 carotte
    • 1 navet
    • 1 oignon
    • algues KOMBU (morceau de 10 cm)
    • algues WAKAME (morceau de 10 cm)
    • 2 pièces de SHIITAKE
    • KIRIBOSHI DAIKON
    • TAMARI BIO
    Couper tous les ingrédients en morceaux,
    cuire pendant 20 minutes à feu doux, filtrer.
    Mettre dans un bol une cuillère à soupe de KIRIBOSHI DAIKON, finement ciselé
    ajouter une cuillère de TAMARI BIO
    verser dessus le bouillon bien chaud et consommer.
    Le bouillon se conserve au frigo pendant quelques jours.
    Les légumes, on peut les manger tièdes avec un aïoli maison (faire monter avec un mixer bâton un oeuf entier avec deux gousses d’ail et une petite tasse d’huile d’olive bio extra vierge) – c’est délicieux et très sain.

  15. Agnès dit :

    Des pommes de terre à l’oignon; Faire rôtir vos oignons,ajouter les pommes de terre coupées en dés, sel , poivre . Avec une salade.. un délisse.

  16. marie dit :

    J aime l oignon cru e salade et autre surtout pour cuisiner

  17. elhadi mecherbet dit :

    la meilleure recette est de le manger cru

  18. CLAUDINE MAHY dit :

    Bonjour,
    Rien à voir avec la cuisine……mais…….SI vous avez un gros rhume,une sinusite….mettez sue une soucoupe un oignon coupé en gros morceaux :il fera son effet pendant votre sommeil et…..vous serez en forme le lendemain (pas très agréable à l’odeur MAIS…….ça vaut vraiment le coup

  19. migri dit :

    en cas de refroidissement avec toux et mal de gorge je creuse legeremnt un oignon et je perce le fond avec une fourchette, j’y verse une cuillere de sucre roux et je le place sur un verre dont le diametre est adapte au diametre de l’oignon selon la grosseur dudit oignon. le jus qui s’ecoule dans le verre est un excellent remede, un sirop qui n’a pas le gout d’oignon et que l’on prend au fur et mesure qu’il s’ecoule. on peut rajouter une cuilere de sucre si l’oignon contient encoe du jus, mais pas plus d’une ou deux fois. si le mal n’a pas disparu on recommence le lendemain.
    bon retablissement

  20. Pascal dit :

    Bonjour à tous,
    J’ai lu vos recettes et trouve ce sujet particulièrement interessant. J’adore l’oignon mais ne pense pas assez souvent à le cuisiner.
    Par ailleurs, j’ai testé l’épeluchage « léger » de ce bulbe mais je remarquequ’une fois enlevée la couche sèche, si on laisse la deuxième couche, elle ne cuit pas et devient désagréable à manger. Je suppose donc, qu’il faut les enlever complètement, mais laisser la fine pellicule qui entoure le reste du bulbe
    l’un ou l’une d’entre vous a-t’il expérimenté ce détail?
    Bon dimanche à tous.

  21. Marie Goeyens dit :

    Salade d’oignon à la russe de ma grand-mère :
    Couper les oignons (doux) épluchés en rondelles fines, les faire blanchir 2 minutes à l’eau bouillante légèrement salée, égoutter. + Vinaigrette avec beaucoup de vinaigre de cidre et un oeuf dur écrasé + persil.

  22. sa dit :

    Oh oui, c’est délicieux, ça ! Merci de me le remettre en mémoire.

  23. Bernard Brassac dit :

    Votre article c’est « catch 22 » !

    Selon vous, éplucher très peu ses oignons vous donne tous les bons éléments « anti-cancer » de ce légume. OK Fine ! mais ….. vous donne aussi toutes les chances d’avoir un cancer avec les pesticides qui sont concentrés sur ses premières peaux.

    Tout le monde n’a pas la possibilité de se procurer de vrais oignons « bio » !

    C’est élémentaire mon cher Watson.

  24. Derrien Marie Christine dit :

    Manger des petits oignons blancs quand c’est la saison (à partir d’avril normalement) avec fromage (par ex. kiri) et pain est un vrai régal pour moi.
    Quand vient l’été j’en mets dans le taboulé (coupé en petits morceaux)
    En soin, j’ai guéri mon chien en en mettant entre ces « doigts » de patte qui était rouges et le grattait fortement.
    Et il peut aussi être appliqué en tranches fines sur une verrue et maintenu par un bandage pour toute une nuit. A répéter si besoin. Ça a marché pour une verrue de pied de ma fille, mais je précise que je la grattais avant.

  25. lalou dit :

    plusieurs idées sur les oignons :
    1. je prépare des oignons en légumes et rien que çà
    et piqué d’un clou de girofle
    2. je ne peux commencer la cuisson de n’importe quel légume ou potage sans un peu d’oignons, un peu d’ail
    3. un oignon coupé ouvert sur votre table de nuit récupère tous les microbes de l’air et/ou de votre corps pour votre bonne santé. Bien sûr après ne pas le consommer !!!

  26. Gayral dit :

    Une omelette aux oignons ‘un pur délice tout simplement,

  27. GOURLAOUEN dit :

    Bonjour

    J’aimerai recevoir vos recettes « oignons »
    merci

  28. GABRIEL dit :

    vous avez entièrement raison l’oignon est un des produits très efficace contre les maladies et contre les blessures, piqures de moustiques et contres les morsures de certains reptiles

  29. Jilliocq Mariannick dit :

    Bonjour,
    J’ai decouvert cette recette dans le livre de Raymond Dextreit »l’argile qui guerit » et qui est excellente en cure antirhumastismale
    Couper 3 oignons avce la peau et faire bouillir doucement durant 10 mn avec 1 l d’eau .Laisser refroidir , filtrer .
    Mettre au frigo et boire un verre à jeun et avant le coucher,durant au moins 3 semaines .

  30. Cédric Naneix dit :

    Juste retirer la pelure orange-brun.
    A consommer cru, avec tomate, concombre, ail… avec pain pita, et agrémenté de jus de citron.

    Sardines, sprats fumés, ou autres plaisirs de la vie avec.

    Voili voilou.

  31. Combe dit :

    L’ oignon cru, peut accompagner, d’innombrables
    entrées : sur des rondelles de tomates, poser des petites tranches fines, et décoratives.
    _ Coupé en petits carés sur des pommes de terre en salade
    _ coupé , toujours en petits carés sur des carottes rapées, autre couleur et apétissant .
    D’innombrables mini recettes favorisent l’oignon!!!.

  32. GAUTIER dit :

    (vu sur internet) une tranche d’oignon sur chaque plante de pied, fixée par une bande et/ou une chaussette à garder tte la nuit… détoxifiant, et certainement plein d’autres vertus…. je suis en train d’essayer….déjà des améliorations au niveau respiratoire, excellent en cas de rhume et sinusite….
    à suivre et surtt à tester.

  33. basch dit :

    plein de ressources et de recettes

  34. rahera dit :

    super j evitais l oignon pour ces reflux mais je vais en remettre dans mes plats

  35. Patricia dit :

    Faire revenir une grande quantité d oignons dans de l huile d olive , assaisonnez , accompagné d une tranche de foie de génisse ou de porc que l on fait cuire à part Bon appétit

  36. Armansin dit :

    Je trouve formidable vos dossiers moi mon cas est particulier je n ai plus apparemment de cartilage dans mes genoux et je recule à chaque fois l opération en me disant que peux être en protégeant mes os cela me permettra de continuer un peu à reculer cette opération à la suite de M avoir enlever les ménisque voilà les résultats je sais que le cartilage ne repousse plus quand il n est plus pouvez vous me répondre si autre chose est possible’ je souffre beaucoup

  37. Traoré Karim dit :

    Oignons sautés:
    deux ou trois gros oignons jaunes ou blancs (fonction de ce que j’ai) taillés en grosses rondelles, deux ails que je mets dans une petite poelle avec une cuillerie d’huile de tournesol, j’assaisonne avec une pincée de sel et de piment en poudre, dès que l’huile commence à chauffer j’éteind et je laisse mijoter un peu dans la poelle, à manger chaud avec un morceau de pain de son, hummm quel délice.

  38. allavena dit :

    Faut-il changer l’oignon chaque soir ? Doit-il être positionné la coupe vers le haut ? Merci de ces précisions. Et niçoise, je n’ai jamais mis de vin blanc dans la pissaladière, pourquoi pas ! Merci pour toutes ces bonnes idées

  39. Sorin dit :

    Bonsoir, comme certains je n’ai pas trouvé de liens pour les recettes… peut-être volontaire de votre part !?
    Question : comment faire une soupe aux oignons, une tarte ou une fondue sans dépasser les 100 ° à la cuisson ??
    Merci pour votre réponse

  40. v pauline dit :

    Merci pour la recette du sirop d’oignon, je vais l’essayer dès ce soir!

  41. v pauline dit :

    les rondelles d’oignon rouge en crudité me régalent!

  42. dany dit :

    pour faire simple…j’aime les petits oignons au vinaigre, dans les bocaux !!!

  43. voisin M_G dit :

    Geneviève dit:
    Bonsoir, Mon truc avec les oignons, c’est de les éplucher en respirant par la bouche (jusqu’a ce qu’on les aient passés sous l’eau) ce qui ferme les sinus et ainsi les yeux ne pleurent pas. Le truc est valable pour tous les oignons, poireaux et échalotes.

  44. BESSONNARD CHANTAL dit :

    1 – prendre un oignon rouge, enlever la 1ère peau, le couper en étoile,
    2 – préparer un peu de farine de manioc avec des herbes de provence ou simplement persil et thym
    3 – mettre cette préparation entre les « pétales » de l’étoile
    4 – mettre l’oignon a cuire dans une bassine de friture, dans une écumoire métallique
    5 – quant il est doré,le mettre a égoutter sur du papier absorbant et mettre un peu de sel
    6 – servir en entrée avec une salade verte

  45. François dit :

    J’ai une question concernant l’oignon blanc; on mentionne qu’il ne faut enlever que la couche très fine des oignons pour conserver la majorité des bienfaits, mais la couche épaisse sous cette couche très fine, chez l’oignon blanc, n’est pratiquement pas mangeable; mauvais goût et très dure à manger tout court. J’ai déjà gaspillé une recette avec cette erreur, d’avoir gardé cette couche de l’oignon blanc! Alors, comment garde-t-on les bienfaits, chez l’oignon blanc?

  46. Chesnier dit :

    Merci pour Néo-nutrition

  47. Dominique B. dit :

    Contre les piqures de guepes, couper un oignon en deux et frotter gentiment dessus. Ca calme rapidement.

  48. Micheline Noël dit :

    Quand j’étais petite grand-papa nous faisait du sirop contre la toux avec de l’oignon macéré avec du miel. On en prenait le sirop à la cuillère. Efficace ? j’étais trop petite pour m’en souvenir mais selon maman ça marchait…

    • Yasmine BELCHENER dit :

      Ah oui, je peux vous assurer que le sirop d’oignon est extrêmement efficace ! C’est un antibiotique naturel, qui en vient rapidement à bout de bronchites notamment, et il fait bien mieux que les antibiotiques de synthèse prescrits par les médecins (et sans les effets secondaires évidemment). En plus, il redonne rapidement de la force et nous sort de l’abattement lié aux infections.
      Pour rappel, voici comment faire : prendre un récipient genre cafetière ou théière ; prendre 2 à 3 oignons de taille moyenne à grande et les couper en tranches épaisses de 1 à 2 cm ; placer une première couche de tranches d’oignon dans la cafetière, puis étaler un peu de miel dessus (1 à 2 cuillerées à café), mettre de nouveau une couche de tranches d’oignons, la couvrir de miel, et ainsi de suite.
      Au bout de 2 à 3 heures, on commence à avoir du sirop : en prendre 2 cuillerées à soupe 3 à 4 fois par jour. Dans une cuisine où la température ne dépasse pas les 18 à 20°, on peut laisser la cafetière à température ambiante pendant 24 heures environ, puis il faut renouveler la préparation.

  49. Michèle dit :

    Hummm.
    Moi je fais une salade d’oranges pelées à vif et coupées en tranches + oignons rouges crus coupés en petits cubes + olives noires en morceaux avec un petit filet d’huile d’olive et un peu de poivre. C’est tellement beau que je le présente étalé sur un grand plat plat. Un délice !

  50. Mazzoleni dit :

    Bonjour,
    Ma recette aux oignons :
    Quelques filets de Harengs, carottes et oignons en rondelles et huile d’olive.
    Présentés dans un plat, accommodés selon vos goûts.

  51. Marie HERVE dit :

    en dehors du fait que nous consommons régulièrement des oignons ( mon fils aime particulièrement quand je les fait mariner avec de l’huile d’olive et du citron pressé ) j’utilise l’oignon pour soigner les toux de mon fils . J’émince l’oignon et je saupoudre du sucre roux dessus , au bout d’une heure le sirop commence à se former . Mon fils prend ce sirop pour n’importe quelle toux et au bout de 3 jours c’est fini . Pour information mes parents m’avaient soignée de la coqueluche avec ce sirop alors que les remèdes traditionnels n’avaient pas été efficaces !

  52. Gendre Madeleine dit :

    Vous vouliez vraiment me faire pleurer Eric? Il faut dire que je me suis appliquée à éplucher convenablement les oignons que je consomme tous les jours dans mes salades et plats cuits. Je vous remercie infiniment pour ce conseil et pour tous les autres que vous nous offrez dans vos lettres. Rassurez-vous Eric, jai séché mes larmes. Toutefois, il m’en reste une au coin de l’oeil. Aujourd’hui, je pleure un poète et chanteur Leonard Cohen que j’aimais beaucoup. Il était né en 1934, comme moi… Hallelujah!
    Tout de bon pour vous Eric.
    Madeleine

  53. LOPEZ Michelle dit :

    Vous nous promettez des recettes à base d’oignons mais comment faire pour les lire ?

  54. YERLY Françoise dit :

    Merci. Il me siérait de lire des conseils relatifs à la circulation sanguine car je souffre des jambes malgré les bas de contention.

  55. CHARTRY dit :

    Toast à l’oignon:
    En fonction du nombre de personnes : faire suer plusieurs oignons. Mélangez -y une ou deux tranches de jambon ou plus et du gruyère rappé. Tartinez des tranches de pain avec de la mayonnaise,étalez le mélange sur les toasts. Ajouter un peu de gruyère sur la préparation et mettez au four;

  56. MENARD Monique dit :

    Un truc très simple pour ne pas pleurer en épluchant les oignons : il suffit de veiller à n’arracher qu’une peau à la fois, en partant de la tête pour aller à la racine. C’est Marion Kaplan (disciple de Catherine Kousmine) qui m’a appris cela. Et ça marche !!!

  57. Poudéroux Roland dit :

    Bonjour. Merci pour cet article très intéressant. Mais en ce qui me concerne, je n’aime pas l’oignon cuit et de plus il me fait faire beaucoup de gaz.

    Cordialement

  58. Pauline Kalonji dit :

    Je viens de connaître une autre vertu de l’oignon. Merci à neo-nutrition.net.

  59. MimiL dit :

    je n ai jamais trouvé la recette, mais je fais d’ office mes soupes de légumes avec de l oignon (un gros pour 4 assiettes) que je cuis dans un faitout dans de l eau, avec les autres légumes ; primo parce que je ne le digère pas et qu il m est déconseillée, et cela tout simplement pour manger un légume de plus : je mets aussi ainsi 3/4 gousses d ail … je varie mes légumes mais oignons et aulx sont toujours présents! comme lu plus haut, je mets aussi un gros oignon dans un petit ramequin ou bol, pour tout l’ hiver (contre la grippe …) dans les pièces principales de la maison( un par pièce) que je ne ré utilise jamais car ils seraient porteurs des microbes ou maladies que nous pouvons avoir! aux beaux jours ne pas oublier de jeter tous les oignons dans la bonne poubelle de compost ou bio!

  60. Therese dit :

    A quelle temperature sont les oignons dans la soupe aux oignons si vous,, recette recommande de porter a ebullition (temperature?) et laisser cuire a petit feu. Merci,

  61. Mauricette dit :

    Bonsoir, depuis toujours je mets de l’oignons dans toutes mes préparations crues et cuites, c’est si bon

  62. Andrée Hadhoumi dit :

    sirop d’oignon en cas de bronchite
    Râpez 2 oignons rouges
    ajouter 1 cuil à soupe de miel
    10 clous de girofle
    1 cuil à café de graines d’anis
    Laissez masserez 12h
    filtrez dans une passoire. Extraire le maximum de jus. mettre dans un pot en verre. Conserver dans votre frigo
    Prendre une cuil. à soupe dès que la toux se fait sentir. le résultat est presque instantanné.

  63. ARNOU dit :

    Autour du poisson , des oignons , de l’ail des échalotes , avec du curcuma et du gingembre frais , un peu de poivre , faire mijoter en arrosant avec un peu de bouillon de légumes ou un bouillon fait de sauge , romarin et thym. Saler à la dégustation avec la sauce soja tamari strong .
    Un délice
    Viviane

  64. de Cuigner pierre dit :

    Une salade d’oignons crus émincés avec une boite de sardine à l’huile (olives) émiettée, du vinaigre de cidre où du jus de citron c’est un vrais régal.
    Pour éviter que les oignons piquent les yeux, les mettre 2 minutes au congélateur avant de les émincer (mais il ne faut pas les laisser geler).

  65. Elema dit :

    Je suis allergique aux saliciyates, présents dans 75% des fruits et légumes (moi qui adore ça…) et biensur dans les oignons… Je regrette qu’on n’en parle jamais, car je connais plusieurs personnes dans ce cas.
    Des présents, ici, qui ont le même pb et qui auraient trouvé une solution ?

  66. Marie Jo dit :

    Moi je vous donne une astuce pour éplucher les oignons : je mets des lunettes pour la natation, (vous en avez pour 2,90 euros à décathlon).
    Voici une très bonne recette :
    – mixez 4/5 oignons avec une botte de persil frais
    – épluchez et coupez en lamelles 1 kg de pomme de terre (je les fais cuire un peu avant)
    – dans un faitout mettre une couche du mélange persil-oignons, puis les pommes de terre
    – mettre quelques noisettes de beurre et 4 cuillères à soupe de fumet de poisson.
    – finir avec le mélange persil/oignons et arroser d’un verre d’eau
    – faire cuire 20 min
    – ajouter 2 grosses cuillères de crème fraîche (moi je mets de la crème soja allégée)

  67. Ouafae dit :

    la salade préférée à l’oignon de toute la famille : concombre coupé fin avec son eau + tomate coupé fin avec son eau + petit oignon coupé fin + sel+ poivre + vinaigre et huile d’olive. on peut y ajouter un peu de persil (optionnel).

  68. Denis SANCHEZ dit :

    Bonjour à tous. Pour moi l’oignon c’est cru. J’adore son goût sucré et soufré et aujourd’hui on trouve beaucoup d’oignons doux qui ne nous font pas fondre en larmes. J’en croque 2 à 3 par semaine dans mes crudités et il se suffit à lui-même. Je le fait aussi lacto fermenter avec du carvi ou de la coriandre. C’est délicieux et plein de probiotiques.
    Concernant l’haleine c’est pas si pire. Et puis je pense à ma santé avant de plaire aux autres. Je ne suis quasi jamais malade.

  69. Gisele dit :

    Prendre la fine peau de l’oignon pour désinfecter une plaie ou la laisser dessus en hiver ma mère préparait ceci un oignon râpé sur une mandoline un peu de miel après 2 jours nous commencions à prendre le matin le jus qui s’était formé excellent pour l’hiver et pour les personnes qui ont du mal avec l’oignon une autre boisson très célèbre 1/2 litre de vin blanc des oignons râpés du miel et au bout de 8 jours on en boit une petite gorgée par jour l’oignon est très bon aussi pour tout matériel rouille

  70. beatrice. dit :

    Bonjour article très intéressant, excellents conseils mais pr les problèmes intestinaux que faire ?

  71. evelyne Delvoye dit :

    Dans une cocotte en terre de préférence, mettre 1 couche d’oignons tranchés, une couche de tomates (en boite l’hiver), une couche de choux coupé en morceaux, huile d’olive, sel poivre,qq épices de votre choix, Recommencer ces 3 couches, Cuire 20m retourner le tout et cuire 10/15m encore.

  72. HAMELIN Gisèle dit :

    Super ces échanges et conseils ! Moi, j’adore aussi l’oignon en lactofermentation avec d’autres légumes ou tout seuls : petits oignons entiers ou gros oignons coupés en morceaux dans un bocal – assaisonner d’herbes et poudres aromatiques en petites quantités, puis couvrir le tout d’eau salée environ à 20 g/litre, jusqu’en haut du bocal, et bien refermer. On peut manger à partir de 3 ou 4 semaines… ou plus si on aime acide. L’ail aussi est délicieux en lactofermentation, comme plein d’autres légumes…

    • Claudette dit :

      Moi aussi c’est ce que je fais…Je viens de faire une bonne réserve de légumes en lactofermentation et c’est tellement délicieux, bon pour la santé…et on ne perd pas de légumes de nos jardins.

  73. COR dit :

    (je m’excuse…ma lingue est l’italien, je vie en Tessin…)
    En cas de mal d’oreille, échauffer doucement (pour ne pas ruiner l’huile essentiel) de l’oignon haché et en faire une compresse. Tenir la compresse sur l’oreille pendant 15 min ou plus.
    L’huile essentiel de l’oignons est antibactérien et antimicrobien et liquéfie les sécrétions infectées.

  74. Fournier dit :

    Faire fondre tout doucement les oignons émincés avec des tranches d’ailleurs à l’huile d’olive,puis ajouter le riz, quand celui ci est translucide verser de l’eau puis ajouter du curcuma frais et du gingembre frais.

  75. FANNY LEVY HADIDA dit :

    variantes au sel et vinaigre et eau :4 carottes épluchées et découpées en batonnet , oignons coupés en quatre – on peut ajouter du céleri, du fenouil des poivrons – replir un bocval d’eau avec un grosse cuillère de sel et 1/6 de verre de vinaigre.. Se garde longtemps. zu fridge.

  76. ingrid dit :

    article très intéressant. Je consomme pour ma part régulièrement des oignons mais j’aurais peut être tendance à trop les éplucher.
    Comment donc les éplucher? ne convient-il pas de retirer toute la peau « plus foncée » comme ma mère et ma grand mère m’a appris à le faire?
    merci encore pour votre lettre et vos précieux conseils

  77. Saidani dit :

    Outre qu’il est classé parmi les bon nettoyant , L’oignon est aussi un bon remède pour les pré-diabétiques qui n’ont pas encore administré des médicaments contre le diabète et ce, à raison d’une portion par jour pas plus.
    J’utise prersonnelement ce remède et Les résultats sont tres remarquables
    Cuit comme cru l’oignon garde toujours ses propriétés

  78. MACx dit :

    Dans la gastronomie péruvienne, l’oignon est un ingrédient de base… Cuit ou cru.
    Essayez donc le ceviche ?
    Contient du poisson cru mariné et cuit dans du jus de citron vert (péruvien ou mexicain de préférence), du rocoto (piment national) oignons crus, coriandre, ail moulu, coriandre fraîche échiquetées, patate douce, Choclo (maïs très gros grains), quelques grains de maïs grillés, yuyo (algue marine)
    Ce sont les ingrédients principaux dont vous connaissez leur grandes vertus ?
    Bon appétit

  79. Gérigné l dit :

    bonjour,
    je cuisine l’oignon cru dans les salades, le taboulé. et cuits dans des tartes, des flammekueches, des ratatouilles, et des potages.
    je ne peux pas cuisiner sans utiliser l’ail, les échalotes, les oignons et les épices !

  80. legrand dit :

    Moi tous les hiver je glisse 2 oignons sous les lits de toute la famille et adieu la grippe

  81. RODRIGUEZ Yvonne dit :

    Pour les personnes qui pensent que l’oignons est indigeste; le mixer et en faire une purée avant de le faire cuire.
    Commencer par une cuillerée et augmenter progressivement.

  82. Franca Noel dit :

    Nous avons aussi la recette de Marie – Aime et oui les resultats sont reels, Une petite rhumette par hiver et pas de vaccin contre la grippe.?

  83. JYH101 dit :

    Bonjour J’adore l’oignon, je suis cuisinier et j’en mets partout ou presque…Non seulement bon pour manger avec toutes ses vertues mais aussi pour guérir les maux de dos, entorse lombaire, etc. a peu de frais. Recette: Haché un oignon finement, l’étendre sur un serviette, la placer au sol ou l’on peut s’étendre et se coucher sur la serviette. Durée 20-30 minutes, Répéter au besoin

  84. Helene dit :

    Pour faire différent de la traditionnelle soupe à l’oignon , j’aimerais partager avec vous la recette toute simple du velouté d’oignons de la Ferme Romuald de St-Bernard de Lacolle, Québec.
    Faire revenir dans 30 ml. d’huile d’olive environ 1 kilo d’oignons blancs . Lorsque tendres et transparents, ajouter 850 ml de votre bouillon de poulet favori et laisser frémir 15 minutes. Passer au Vitamix, assaisonner au goût et servir….tout à fait délicieux…comme quoi les recettes les plus simples sont souvent les meilleures ?. Vos invités ne devineront pas les ingrédients utilisés mais se régaleront

  85. lucie dit :

    Une recette de saison : oignons revenus à l’huile d’olive, puis ajouter des châtaignes cuites à l’eau et des choux de Bruxelles cuits à la vapeur. Mélanger, assaisonner de sel et poivre à votre goût.

  86. Chantal dit :

    Bien sûr qu’il ne fault pas le peler .En papillote m.m.m. Quel delice

  87. DUQUESNE Ralph dit :

    PEUX-T-ON UTILISER L’OIGNON QUAND ON FAIT DES JUS DE LEGUMES ET DE FRUITS AVEC UN EXTRACTEUR DE JUS

  88. armande delauzun dit :

    Quand j’ai du riz cuit, je fais cuire des oignons doucement, je pose le riz dessus, et soit je rajoute un oeuf au plat, soit du parmesan, ou les deux… c’est super bon !
    Bon appétit !

  89. BOSCH Annick dit :

    La pissaladière qui est une recette niçoise à base d’oignons, d’olives noires et un peu de vin blanc.
    Un délice !
    En plus l’oignon est cuit à petit feu dans l’huile d’olive !

  90. Suzanne dit :

    Pouvez-vous nous dire si l’échalote a les mêmes propriétés que l’oignon ? Merci de votre réponse

  91. Georges Dutil dit :

    Vous dites avoir  » rassemblé quelques recettes où l’oignon tient le premier rôle « , mais ne donnez pas de liens vers des recettes qui pourraient nous être utile à nous cuistôts sans expérience.

  92. Annie dit :

    Ma recette préférée avec des oignons !!
    http://hiittonic.com/poulet-yassa/

  93. Annie dit :

    En cas de gros rhume, bronchite ou état fiévreux de votre enfant, couper un demi oignon et le mettre sur la table de nuit dans la chambre de l’enfant.
    Il vaut mieux ne pas réutiliser l’oignon le lendemain car il a incorporé tous les microbes.

    • Marie-Aimée dit :

      D’accord avec vous, mais j’ajouterai que pour les adultes aussi c’est excellent. Chaque hiver je faisais de fortes bronchites asthmatiformes. Depuis que je connais ce « truc », et que je le fais même en prévention, durant 4 mois au moins, de fin sept à janvier,… lorsque j’attrape froid, cela ne vire plus jamais en grosse bronchite… Cela calme mes rhumes aussi. Je dépose 1 oignon coupé là où je suis le plus souvent. Table de nuit, ordinateur, cuisine. Et ce, pas un seul hiver, mais depuis 6 années maintenant. Cela m’étonne toujours autant… J’ai 65 ans… et je respire mieux. Mon entourage se moque un peu de moi… Mais pendant que les moqueurs se gavent d’antibiotiques, moi, je respire naturellement. 😉 😉 grâce à votre article j’ai appris quelques autres ptits trucs… Je vais essayer. Merci !!

    • Caro dit :

      Merci j essaie ce soir contre le rhume de ma fille de 2 ans !

  94. Barnabe dit :

    Houmous aux haricots rouge pimente et aux oignons
    Ma recette ;
    Haricots rouge, Pois chiche, Tahin, Huile d’olive, sel, sauce tomate et concentre, purée de piment, une pointe de cumin et oignons …

  95. alliod dit :

    Bonjour, tres interessant cet article …mais lorsqu’on a des problemes intestinaux comment fait -on ? J.Alliod

  96. CARLIN dit :

    Merci pour vos informations.
    Recette simple : salade d’oignons rouge et orange, le tout finement émincé, assaisonner avec sel paprika doux huile d’olive et cumin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *