Cette boisson détoxifiante vous aide aussi à mieux vieillir

Aujourd’hui, j’aimerais vous faire découvrir une boisson asiatique peu connue en France. Plus particulièrement, une infusion que les Japonaises dégustent régulièrement pour détoxifier leur organisme, rester jeune et ne pas prendre de poids : le sobacha [1].

Son nom est tout simplement la traduction de thé (cha) au sarrasin (soba) en japonais.

Cela paraît incroyable, mais cette boisson serait plus puissante que le thé vert ! Car elle contient des flavonoïdes particuliers (notamment la vitexine et la rutine) qui interviennent directement dans le processus complexe du vieillissement de nos cellules, la glycation [1-2].

En prime, le sobacha apporte un parfum torréfié subtil de noisette et d’arômes naturels de pain grillé. Un délicieux élixir minceur et anti-âge.

Le sobacha : la boisson qui pourrait
remplacer le Botox ?

Les scientifiques ont découvert que la coque du sarrasin était un concentré de puissants flavonoïdes tels que la rutine, la vitexine, l’orienttine, l’homoorientine et la isovitexine.  nEnsemble, ces principes actifs vont avoir une action directe sur la réaction de Maillard (ou glycation), la principale cause du vieillissement cellulaire [2-3].

Ce processus inévitable se produit spontanément et concerne toutes vos cellules. Votre peau est d’ailleurs la plus touchée avec l’apparition des rides, du relâchement cutané et des troubles de la cicatrisation [4].

Si tous les mécanismes que ces flavonoïdes induisent ne sont pas encore connus, les recherches ont démontré que consommer régulièrement du sobacha favoriserait le ralentissement de la glycation cellulaire et permettrait ainsi de rester plus jeune plus longtemps [1].

La graine favorite des Japonaises
pour rester mince

Les bienfaits du sobacha ne s’arrêtent pas là et ce n’est pas pour rien si cette infusion est consommée depuis des générations en Asie. Car, pour nettoyer son organisme et garder la ligne, elle est aussi bénéfique pour les jeunes que les anciens.

1. Il met KO toutes les toxines

Le sarrasin permet de faire « un grand ménage » dans son organisme. Sa forte teneur en antioxydants (cuivre, zinc, manganèse) et en fibres favorise l’élimination des toxines accumulées [4].

Afin d’utiliser ses effets drainant tout au long de la journée, les Japonaises le boivent généralement le matin au réveil, et en début de chaque repas. Désaltérant, le sobacha permet également de lutter efficacement contre l’acidité gastrique.

 2. Il évite les grosses fringales

Les fibres solubles présentes dans le sarrasin, augmentent la sensation de satiété en formant un gel dans le tube digestif où elles se lient aux graisses [5].

Elles vont ainsi permettre :

  • Une meilleure absorption du cholestérol et des lipides,
  • Un ralentissement de l’absorption des glucides et freiner la montée de la glycémie [6].

Résultat : elles réduisent l’Indice Glycémique (IG) des aliments consommés et évitent une trop forte sollicitation de l’insuline impliquée dans la prise de poids et le diabète de type 2 [7-8].

 3. Il fait un ventre plat

C’est grâce aux catéchines, des polyphénols spécifiques que le sobacha va favoriser la digestion. C’est d’ailleurs une boisson précieuse pour éviter la constipation et les ballonnements après le repas [9].

5 oligo-éléments et 9 acides aminés
essentiels en une gorgée

Sur le plan nutritionnel, le sarrasin est une mine d’or.

Rien qu’en oligo-éléments, il en possède 5 indispensables au bon fonctionnement de l’organisme : fer, cuivre, zinc, sélénium et manganèse [5].

Il contient aussi les 9 acides aminés essentiels à votre corps : Histidine, Isoleucine, Leucine, Lysine, Méthionine, Phénylalanine, Valine, Thréonine, Tryptophane.

Autre point intéressant : le Sobacha ne possède pas de gluten et peut donc être consommé sans danger par les personnes atteintes de la maladie cœliaque. Dépourvu également de théine, il peut se boire toute la journée, même le soir sans craindre de faire une insomnie [10 -11].

Préparez votre sobacha en moins de 5 minutes

Quelques minutes suffisent pour élaborer l’élixir anti-âge et minceur des Japonaises.

  • Faites bouillir de l’eau.
  • Versez une poignée de graines de sarrasin brut (vous en trouverez en vente en vrac dans les magasins bios) dans une poêle chaude et faites-les torréfier pendant quelques minutes.
  • Puis, ajoutez 3 cuillères à soupe de grains de sarrasin légèrement torréfiées à votre eau chaude.
  • Laissez infuser au moins 4 minutes avant de déguster.

Une fois votre boisson terminée, vous pouvez récupérer les graines de sarrasin torréfiées pour les utiliser plus tard dans une salade, en soupe ou dans un smoothie. Si la quantité vous le permet, vous pouvez aussi les consommer en porridge.

Notez que vous pouvez aussi inclure directement le sarrasin à votre alimentation. Il existe une multitude de recettes aussi bien salées que sucrées.

Bien à vous,

Eric Müller





Consulter les sources :

Sources :

  1. Antioxidative and Anti-Glycation Activity of Buckwheat Hull Tea Infusion, International Journal of Food Properties, volume 6, 2013.
  1. M. Watanabe, Y. Ohshita, T. Tsushida. Antioxidant compounds from buckwheat (Fagopyrum esculentum Moench) hulls. J Agric Food Chem, 1997 ; 45:1039-44.
  1. Q. Tian, D. Li, B. S. Patil. Identification and determination of flavonoids in buckwheat (Fagopyrum esculentum Moench, Polygonaceae) by high-performance liquid chromatography with electrospray ionisation mass spectrometry and photodiode array ultraviolet detection [archive], Phytochem Anal, 2002, septembre ; 13 (5):251-6.
  1. La glycation, un des 3 mécanismes du vieillissement, Medecine-Anti-Age.
  1. Sarrasin, valeurs nutritionnelles, LaNutrition.fr
  1. Tartary buckwheat flavonoids ameliorate high fructose-induced insulin resistance and oxidative stress associated with the insulin signaling and Nrf2/HO-1 pathways in mice, National Library of Medicine, PubMed.
  1. G. Préstamo, A. Pedrazuela et al. Role of buckwheat diet on rats as prebiotic and healthy food, Nutrition Research, 2003, 23:803-14.
  1. Diet-Related Knowledge and Physical Activity in a Large Cohort of Insulin-Treated Type 2 Diabetes Patients: PROGENS ARENA Study
  1. Catéchine, Marie-Céline Ray, Futura Santé.
  1. J. A. Marlett, M. I. McBurney, J. L. Slavin. Position of the American Dietetic Association: health implications of dietary fiber, J Am Diet Assoc, 2002, juillet ; 102 (7) : 993-1000.
  1. Dinu M, Macchia D, Pagliai G, Gori AM, Cesari F, Marcucci R, Sofi F, Casini A. Symptomatic efficacy of buckwheat products in Non-Celiac Gluten Sensitivity (NCGS). Asia Pac J Clin Nutr. 2017;26(4):630-636.
  2. Leg oedema protection from a buckwheat herb tea in patients with chronic venous insufficiency: a single-centre, randomised, double-blind, placebo-controlled clinical trial, National Library of Medicine, PubMed.
  3. Rutine: guide complet, L’encyclopédie de référence des médecines naturelles, Doctonat.

Crédit : Elena Kabenkina-Istockphoto.com


0 0 voter
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
nouvel
2 mois il y a

je vous remercie de bien vouloir préciser la quantité d’eau par cuillerée de sarrasin
salutations

Marie-Jo Baril
1 mois il y a
Reply to  nouvel

Je voulais poser la même question mais apparamment; personne ne répond!

Arlette SIMON
2 mois il y a

Bonjour ;
Tout d’abord , merci pour vos précieux conseils !
Je vais dès lundi acheter les graines de sarrasin afin de faire ce thé magique le sabocha . Puis je torréfier les graines en quantité suffisante pour plusieurs jours ? si oui comment les conserver ?
Encore merci à vous et joyeuses fêtes
Cordialement
@rlette Simon

DELBEKE
2 mois il y a

Bonjour,
que pensez-vous de la présence des anti-nutriments dans le sarrasin, notamment les lectines pouvant avoir un effet néfaste sur la perméabilité de l’intestin ? j’ai arrêté les lectines depuis des mois et je me sens mieux, j’ai donc une réticence à essayer votre recette, mais je ne voudrais pas me priver de ses bienfaits !
merci