Votre thérapeute est-il en train de s’en mettre plein les poches ?

 

Deux hommes allaient sur une route, lorsqu’un génie leur apparut. Le génie dit au premier :

« Demande-moi ce que tu veux, et je te l’obtiendrai. Simplement, je ferai le double à ton compagnon de route. De sorte que si tu me demandes cent pièces d’or, je lui en donnerai deux cents. » 

Le premier homme se pinça les lèvres, puis dit en jubilant : « Crève-moi un œil… » 

Conte populaire

Notre monde est peuplé de jaloux

En France, par exemple, chacun tente de discréditer son voisin en l’accusant de gagner de l’argent.

Cela s’observe chez ceux qui élaborent les impôts – « il est temps que les riches paient ! ». Ou chez ceux qui ont la parole – je pense aux journalistes.

Voici un classique du genre :

« Le marché des médecines alternatives offre quantité de dérives sectaires, dont la motivation principale est d’ordre lucratif, l’argent. » [1]

Ici, la proie est facile : les médecines alternatives, sur lesquelles on tape à tout bout de champ, pour la simple raison qu’elles contrarient le Système de Santé et les lobbies.

Reprocher à quelqu’un de « se faire de l’argent » le discrédite à tous les coups, sans nécessiter de preuve. En fait, l’auteur s’appuie sur la jalousie qui est en nous pour justifier son propos.

Mais profitons-en pour parler de ce sujet délicat :

Les médecines alternatives permettent-elles de s’enrichir de façon simple, rapide – et malhonnête ?

Combien gagne votre thérapeute ?

Quand on arrête un instant de fantasmer sur les quartiers chics de l’Ouest parisien… on s’aperçoit que la plupart des thérapeutes gagnent mal leur vie.

Par exemple, un naturopathe de province facture en moyenne 50 euros pour 75 minutes de consultation (0,66€ la minute) !

Pour vous donner une idée, une visite chez un généraliste en France coûte 25 euros et dure en moyenne 16 mn 24 secondes (1,52€ la minute) [2] [3].

Le naturopathe facture 2 fois moins qu’un médecin… au bas mot, car il n’est pas rare qu’une première séance dure 90 minutes (!) chez un nutrithérapeute, acupuncteur, psychothérapeute, praticien du shiatsu, naturopathe, etc.

C’est fou quand on sait que l’Assurance Maladie reverse plus aux médecins que les 25 euros que vous payez… Voyez plutôt :

« Un médecin généraliste touchait 31,49 euros par consultation en 2014, selon un document de l’Assurance Maladie qu’a pu se procurer le site Pourquoi docteur. Et là aussi, c’est moins que dans de nombreux pays comparables : en Allemagne, un généraliste touche au final 60 euros par patient en moyenne. »[1]

Même à prix cassé, ces thérapeutes dévoués ont du mal à attirer les clients. Après tout, 50 euros reste un prix dissuasif… d’autant que la consultation chez un thérapeute n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale (contrairement à la visite chez le généraliste).

Cinq patients par jour pour un naturopathe sérieux

Autre fantasme : le nombre de patients.

Un médecin généraliste voit en moyenne 22 patients par jour (avec des pics à 60 !) [4].

Ce serait totalement inenvisageable pour un praticien de santé alternative. En poussant, ils peuvent recevoir dix personnes par jour – surtout s’il s’agit de patients connus.

Mais un naturopathe consciencieux, comme Nicolas Wirth, se limite à cinq consultations par jour.

Ne pas confondre « chiffre d’affaires » et « salaire net »

Un calcul rapide vous permettra d’établir qu’à raison de 20 jours de travail par mois (en moyenne), le chiffre d’affaires mensuel des thérapeutes varie entre 4 000 à 8 000€ (tout dépend de la spécialité et du prix de la consultation).

Mais ce n’est pas la somme que le thérapeute empoche.

Il faut déduire :

  • la TVA – 20% pour la France
  • des charges sociales que n’ont pas les médecins !
  • les impôts
  • les frais de comptabilité et de secrétariat
  • la location du cabinet
  • les aménagements pour l’accueil du public
  • les équipements, machines, ordinateurs
  • les factures de chauffage, d’électricité, de téléphone, d’Internet
  • les frais bancaires, les assurances
  • les innombrables démarches administratives (certifications, mises aux normes, etc.)
  • la formation continue
  • les frais de publicité (petites annonces…)

Enfin, il y a les incertitudes :

Vais-je avoir suffisamment de demandes de consultation ce mois-ci ?

Le patient va-t-il annuler au dernier moment ? – auquel cas le thérapeute en est pour ses frais.

Et enfin, le thérapeute n’a pas de congés payés, ni de jours fériés payés. S’il ne travaille pas, il ne mange pas !

D’ailleurs, il ne pourrait de toute façon pas se permettre de prendre autant de vacances qu’un salarié.

Quand on déduit tout, un thérapeute peut s’estimer heureux s’il lui reste 2 000 € nets (par mois) de façon à peu près régulière.

2 000 €, c’est honorable. Mais ils ne sont clairement pas en train de « s’en mettre plein les poches comme des gourous sectaires ! ».

A-t-on besoin de statistiques pour comprendre ?

Regardez autour de vous…

Je vous mets au défi de me présenter un seul praticien de santé alternative qui s’est enrichi significativement grâce à son cabinet.

Sans connaître l’état de son compte en banque, il y a des signes qui ne trompent pas :

  • Votre thérapeute roule-t-il en voiture de sport flambant neuve ?
  • Votre thérapeute porte-t-il une Rolex différente tous les jours ?
  • Votre thérapeute part-il en vacances trois fois par an ? – l’automne à Bali, l’hiver à Miami, et l’été à Capri…
  • Votre thérapeute possède-t-il une grande villa dans un quartier huppé avec piscine intérieure chauffée, ainsi qu’une « maison de campagne » ?
  • Votre thérapeute collectionne-t-il les œuvres d’art ?

Je pense que les cas sont isolés… mais qu’en aucun cas la pratique des médecines alternatives a permis à quiconque de faire fortune.

A vrai dire, c’est même l’inverse :

Les thérapeutes sont plus courageux que la moyenne

Les praticiens de santé alternative sont plutôt des personnes altruistes qui prennent des risques importants pour pratiquer leur approche de la santé.

Nous avons parlé des risques financiers.

Il y a aussi les risques juridiques – venant des autorités, des patients, des proches du patients – notamment lorsque le patient ne guérit pas.

Les médecins, eux, ne risquent rien à prescrire des traitements inefficaces. Or il y en existe beaucoup, des traitements officiels inutiles. Je vous en parle tous les jours.

De toute manière, les médecins sont protégés des tribunaux tant qu’ils s’en tiennent aux protocoles officiels – y compris si leur traitement tue des patients.

Les praticiens de santé alternative ne bénéficient pas de ce genre de protection. Ils font preuve de courage en acceptant de prendre en charge des malades en phase terminale, qui ont perdu tout espoir.

C’est donc un miracle que les médecines douces progressent alors qu’elles « paient moins » que la médecine conventionnelle.

Malgré le confort et la protection qu’offre la médecine conventionnelle, on connaît tous un médecin qui s’est reconverti dans l’acupuncture ou l’homéopathie. C’est d’autant plus louable que cela représente pour eux une baisse de leur rémunération.

Cela prouve que l’altruisme existe encore !

 




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Grains blancs (malodorants) sur les amygdales « Cher Eric, Mes amygdales sont couvertes de petits morceaux blancs qui sentent le fromage. Je pense que ce sont des restes de fromage qui s’acc...
Congelé, surgelé : quelle différence ? Vous avez sûrement remarqué qu’on utilise les mots « congelé » et « surgelé » comme des synonymes. Pourtant, ils ont un sens différent. La surgé...
Faîtes ce test si vous n’arrivez pas à perdre du poids Voici le test qui aurait évité à ma mère de passer à deux doigts de la mort. Comme tout le monde, elle considérait qu’il est normal de prendre du poi...

Consulter les sources :

[1] http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1076

[2] http://www.mutuelle-conseil.com/06-10-2009-quelle-est-la-duree-moyenne-d-une-consultation-medica-octobre-2009-actualite-Quelle-mutuelle-choisir/p/3/754/0/

[3] https://www.ladepeche.fr/article/2017/05/03/2567564-prix-des-consultations-en-hausse-chez-les-specialistes-aussi.html

[4] http://www.europe1.fr/economie/les-medecins-generalistes-francais-sont-ils-moins-bien-payes-que-leurs-voisins-2760574

[5] https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/05/02/22-consultations-par-jour-de-17-minutes-en-moyenne-comment-travaillent-les-generalistes_847151


49 réponses à “Votre thérapeute est-il en train de s’en mettre plein les poches ?”

  1. Patricia dit :

    Merci M. Müller mais je crois qu’il est fort maladroit de comparer le prix demandé par un médecin qui a fait de longues etudes académiques (7 années en Belgique) avec le tariff d’une consultation d’un naturopathe qui a une formation dont le public ne connait pas le contenu. Il y a beaucoup de thérapeutes de la santé dont le public ignore le contenu de leur formation. Il serait utile de s’entendre sur la description d’un praticien de la santé et ainsi ne pas comparer des pommes avec des poires. Car tous contribuent au bien être du patient.

  2. martine gosselin dit :

    je suis très déçue par cet article à charge contre les médecins et valorisant les thérapeutes;quelles sont vos sources sur leurs revenus?
    je suis généraliste formée à l’homéopathie et la médecine chinoise ,conventionnée je prends 25 euros pour des consultations qui peuvent durer jusqu’à 1 heure
    de cela je dois déduire les charges courantes loyers tél…et sociales …une caisse de retraite qui me permettra de toucher moins de 1000 euros de retraite mensuelle après 67 ans, URSSAF ;…
    j’ai du mettre mon cabinet aux ‘normes’ donc moi qui ne prenait que 2 semaines de vacances par an je ne vais prendre que des ‘ponts’.
    Arrêtez de croire que nous sommes des nantis;je ne gagne pas le SMIC
    il n’y a pas les bons d’un coté et les méchants de l’autre,je travaille en collaboration avec des thérapeutes de ma région
    j’ai toujours cru en la complémentarité et là vous voulez nous opposer
    un médecin qui en a marre des clichés.

  3. valerie dit :

    Bonjour j’ai lu l’article et les témoignages. A qui doit on faire le procès ? Aux medecins victimes aussi d’un système ? Aux lobbies pharmaceutiques ? Au système qui ne nous donne pas la liberté de nous soigner comme l’on souhaite ? Aux praticiens de santé alternative ? Vivre de son métier de therapeute est plus que difficile. Depuis 25 ans je me remets en question sur les pièces manquantes du puzzle pour pour pouvoir en vivre. Les clients sont contents mais le système ne nous permet à nous, » pauvres » thérapeutes, de nous épanouir. Le problème ne vient pas de nous , le problème vient du système qui déjà ne rembourse pas les soins et pourtant les medecines alternatives allègent le trou de la secu. Sacrifier sa vie au prix de ses idées est ce juste ? Continuons à rêver qu’un jour la medecine sera UNE avec toutes les disciplines. je ne veux pas jeter la pierre aux médecins mais certains voire beaucoup sont dépassés. La rentabilité avant tout avec le ras le bol des patients assistés qui en demandent trop. A quand la responsabilité de se prendre en charge ? J’ai cessé de lutter pour être reconnue, la seule reconnaissance est la satisfaction des gens qui viennent demander votre aide. Que chacun y trouve son compte en toute conscience. Même si nous vivons dans un monde chaotique, j’ai choisi de vivre sereinement. merci cet article est porteur, il m’a permis de mettre une pierre à mon édifice et une confirmation que le metier de therapeute est un sacerdoce o combien diffficile et solitaire. débattons encore pour faire avancer le regard sur LA medecine. espérons au modele suisse.

  4. mac dit :

    En France, par exemple, chacun tente de discréditer son voisin en l’accusant de gagner de l’argent.

    Cela s’observe chez ceux qui élaborent les impôts – « il est temps que les riches paient ! »

    Faut arrêter avec les plaintes contre le fisc , l’impôt est progressif et fonction des revenus , de plus la politique actuelle de Macron est plutôt favorable aux très riches , dont vous ne faites pas partie , bien sur , vous ,vous travaillez !!
    Cordialement

  5. serenitee dit :

    J’ai soigné mon enfant de manière  » scientifique » et tous les 3 mois re antibiothique! j’ai changé pour un pédiatre homéopathe et fini le problème, depuis je me soigne aussi en homéopathie et savez vous que même l’herpès n’y résiste pas, un petit signe d’une angine et hop mercurius … tuée dans l’oeuf l’angine alors qu’avant c’était a répétition avec des antibiotiques, , mal au dos, arnica entre autre, bref je raccourci, vaccin contre la grippe homéopathique et jamais de grippe et j’ai plus de 86 ans donc il y a des lustres que je me soigne ainsi, la Sécu n'(a pas à se plaindre de moi, on m’a curieusement diagnostiqué un Erezipèle… allez antibiotique et toutes les 3 à 4 semaines cela revenait, j’ai alors enveloppé ma jambe de glace et plus de récidive.
    Bon en France la Sécu est en déficit et l’on veut supprimer la médecine douce on marche à l’envers en France, un autre exemple, un tremblement invalidant parkinsonien soigné par de la phytothérapie chinoise a disparu a 1oo pour 100. Le thym le romarin etc font aussi merveille, laissez nous nous soigner a notre manière et si d’aventure si nous avons quelque chose de plus grave nous saurons bien recourir aux médecins de notre choix idem pour la chirurgie si besoin était, en attendant la Sécu se porte mieux et nous aussi. Ah j’ajoute la Propolis un produit extra efficace. allez portez vous bien

  6. Van Bodengraven Le Breton dit :

    Bonjour à tous et à chacun,
    Je suis un ancien cartésien, victime de la route en 1992 au mois de mai, le 11…
    7 ans de galère juridique: Expert et autres mandarins auxiliaire de justice, y compris les magistrats tous avec des prérogatives certifiées mais véritablement peu de compétences…..

    Je suis donc invalide à 56 % depuis 1995, inapte à tout emploi.
    Profession libérale, sans protection sociale véritable puisque qu’il n’y avait pas de reconnaissance du système obligatoire de l’invalidité bien que cotisant aux régimes <>.
    J’e suis donc revenu à mes compétences enfantines et familiales : la Guérison et autres capacités subtiles.
    J’observe bien toutes les disciplines évoquées dans le monde subtil.. et la pléthore de charlatan.
    Mais au demeurant il y a des compétences réelles puisque certaines salles d’attentes ne désemplissent pas et les résultats sont plus que palpables..
    Que dire de plus.

    L’Ordre est irrespectueux pour les véritables médecins (ceux qui honorent Hippocrate)

    Tout cette prose pour dire que vouloir toujours être reconnu et certifié et immatriculé au système ne sert en fait à pas grand chose , car la retraite escomptée sera misérable.

    Vivons cachés et soignons à l’ancienne….C’est ma devise … Mais protégeons nous de l’adversité par tous les moyens légaux.

    Roland

  7. Marlène JOST dit :

    Toujours le même constat la thérapie naturelle et la médecine actuelle… Pourquoi cette opposition, ce serait vraiment fantastique de concilier les deux et d’officialiser la Naturopathie, les Allemands l’ont fait depuis 1983 quand l’OMS autorisé tous les pays du monde à intégrer cette médecine à part entière. Les pays qui l’ont fait : allez voir peut être 3 dans le monde… Cherchez l’erreur. J’ai fait 5 ans d’études très chère, et très complète… Et je suis toujours en train d’étudier et de me mettre au courant de tout les compléments et techniques pour être en bonne santé (la bonne santé veux dire se sentir heureux et en pleine forme…) Je m’informe et je suis heureuse de pouvoir travailler à l’amélioration globale des personnes qui me demandent conseil.
    Je remercie les gens qui me font confiance et je leur souhaite une très bonne Vie en pleine forme.
    Travaillons ensemble…

  8. Pierre St___b dit :

    Le jour où la médecine ! En France! considérera une personne en tant que être unique avec son fonctionnement , donc une thérapie adapté à son cas… on aura bien avancé… si tout simplement on apprenait à chacun d écouter son corps qui parle, on aurait moins de gens au urgences… et que dire déjà si une réflexion sur notre alimentation nous ferait tout simplement sortir de ce système de consommation nesfaste !!!

    Un médecin généraliste m à dit un jour, quand il m à parlé de sophrologie, qu il faut soigner chaque personne avec ce qui est adapté à son cas…
    Suite au conseil d un homéopathe j ai agis sur mon alimentation et ai réglé mon problème de glycémie en réduisant la viande et supprimant le lait de vache.
    Il m à fallut 6 mois pour éliminer les toxines et ma glycémie est plus souvent près du minimum en moyenne à 95… cela fait 7ans que cela dure je ne prend aucun médicament, j ai 72 ans des tisanes au quotidien, thym, orties, sauge etc…pas de grippe …et me porte bien…n ai pas d insomnie….
    Que dire de plus, je coûte à la sécu juste ma  » révision » annuelle…
    Merci pour tout vos articles, en espérant que les donneurs de leçons prennent conscience qu ils ne détiennent pas la vérité unique.
    Que le jour viendra où les gens arriveront à se soigner selon leur fonctionnement….

    • Pierre-Yves dit :

      Un conseil d’un naturopathe, savoir s’écouter c’est déjà prendre conscience de son être et de veiller à son « BIEN » être. Vous êtes votre propre médecin, un bon thérapeute ne sera que votre guide.

  9. MIREILLE GRENIER dit :

    Heureusement il y a tout de même quelque bons médecins. Où je suis d’accord avec vous c’est le temps que prends le thérapeute pour arriver à cerner la problématique éventuelle. C’est toute la philosophie et l’éthique du thérapeute. Mais aussi sa relation avec le patient. Merci pour vos lettres toujours instructives

  10. alessandra ore dit :

    Ahi ahi ahi! Je vous suis et je vous soutiens depuis de nombreuses années, et je trouve vos analyses souvent pertinentes. Mais cette fois votre lettre est très partielle: vous auriez-dû pousser la comparaison avec les médecins généralistes un peu plus loin et examiner pour eux aussi les frais et travers que vous avez relatés pour les praticiens de médecines douces. Déclarer que la Sécurité Sociale leur reverse plus (souligné!) que les 25 euros payés par les patients est juste tendancieux. Il est vrai que l’on tape à tout bout de champ sur les médecines douces sans discernement aucun. Mais ce n’est pas en faisant planer le doute sur l’honnêteté de la vocation et sur le dévouement des médecins allopathes (changeraient-il s donc de Rolex tous les jours?!? Partiraient-ils donc trois fois par an en vacances?!? Seraient-ils dépourvus, eux, d’altruisme?!?) que vous allez faire valoir votre point de vue. Personnellement je vous trouve, cette fois, plutôt partiel, et suis bien déçue……

  11. sabine feugier dit :

    bonjour, j’approuve complètement votre raisonnement et vous remercie de souligner cette injustice qu’on attribue trop facilement aux thérapeutes de médecine douce..Personnellement j’habite dans le dépt 39 et suis à la recherche d’un naturopathe, homéopathe ou autre spécialiste en
    d’ostéoporose car j’ai refusé les traitements suggérés par les rhumatologues qui me paraissaient dangereux de conséquences.., pourriez vous m’en indiquer un ? Par avance je vous en remercie et vous souhaite une bonne journée.

  12. Poinard dit :

    Enfin un tout petit mot sur l’homeopathie!!! Merci …mieux que rien

  13. Catherine dit :

    Bonjour, un grand merci pour vos articles très intéressants et totalement en accord avec celui ci , meme si le « boom » des thérapies laisse du coup apparaître Aussi beaucoup de « charlatans », il faut être vigilant et bien choisir. Mais heureusement beaucoup de thérapeutes font un travail formidable. Moi meme suivie par une naturopathe depuis 3 ans qui m’a aidée à sortir du gouffre apres un bien out et un cancer de la thyroïde : une remise sur pieds physique et morale , une véritable coach de vie qui m’a épaulée soutenue et motivée à me retrouver, à me respecter et à me refaire une santé en prenant du temps. Le système de santé classique à malheureusement trop souvent perdu toute humanité au profit de la rentabilité.

  14. ROSE-LUCE RICART dit :

    Merci et bravo de sensibiliser en dénonçant les pratiques indécentes de certains généralistes ou spécialistes voire même lorsque’ ils sont chargés de faire des expertises de contrôle ( 8mn !!!!) pour une expertise après agression violente et traumatisme!
    Merci aux naturopathes qui s’ investissent auprès de leurs patients!

  15. Vander Noot Carlo dit :

    En quoi cette lettre a-t-elle une importance pour notre santé? Chacun choisi son conseiller bonne santé en conscience sans tenir compte a priori du montant qu’il payera!

    • FERRARI Christine dit :

      On parle d’un problème de fond qui se traduit par la forme. Les français sont TRES jaloux et on peut les manipuler par ce trait de caractère négatif et ainsi les faire adhérer à des lois mortifères qui vont à leur encontre. On appelle cela aussi la manipulation de masse qui s’offre l’adhésion des personnes ciblées par leur consentement émanant de leur jalousie. En agitant les mots « argent – profit – richesse », le jaloux ne raisonnent plus mais résonnent à sa jalousie. Vous n’aurez plus que de la médecine chimique avec le grand bras d’honneur des industries pharmaceutiques qui dirigent déjà le monde.

  16. Evelyne Moussion dit :

    Merci pour ces belles réflexions.
    Tout le monde ne s engage pas ou hésite à s installer.
    Alors BRAVO à ceux qui prennent ces risques en vivant leur passion et aussi BRAVO à ceux qui croient en eux !!
    Lumière à tous !! 🌞 Evelyne

  17. C.B dit :

    Bonjour,
    je suis médecin, je n’ai comme vous ni congés maladie, ni congés payés, ni voiture de sport, ni piscine intérieure ou extérieure, ni Rolex.
    Mes consultations durent de 20 à 30 minutes, je ne reçois pas de rallonge de la sécu mais moult contrôles, obligations de gardes,et contraintes comptables qui dévorent mon temps personnel Quant à voir 60 patients en 1 journée….on nage en plein fantasme!
    A demander qu’on me crève les 2 yeux, ne vous seriez pas laissé emporter par l’esprit que vous dénoncez?
    A donner des leçons, celle de la collaboration et du respect mutuel serait plus constructive. Je n’ai à ce jour pas eu vent de la découverte de la panacée, nous avons donc besoin de toutes les techniques….!
    Que préconisez vous comme traitement de la colère ?
    Docteur Fâché

  18. portella dit :

    il y a longtemps que j essayes de me soingner par des medecines parralelles malheureusement sans resultats et j ai deja investit beaucoup d argent pouvez me dire pourquoi et je suis daccord avec le commentaire precedent donc ou est la solution efficace merci claude

  19. miens dit :

    je n apprecie pas du tout ce message combien d années d étude fait un naturopathe ou thérapeute je ne vois pas pourquoi ve mettez en parallèle leur profession avec un médecin qui lui sans doute n a pas de charge ,,,,? cars il en a vs n en parlez pas
    curieux de votre part un tel message être déçue

  20. Secrétan T. dit :

    Bonjour M. Muller
    Bravo c’est courageux de votre part
    Ne pourriez vous pas faire paraître cet
    article dans le journal le plus lu en France ?
    -:) Merci pour tous vos excellents écrits
    Bien cordialement
    Thérèse Secrétan

  21. Martins Mary dit :

    Bonjour,
    Un TRES TRES GRAND MERCI
    , REMETTRE les pendules à l’heure, et
    enfin communiquer sur les fondements des choses! Le FAIRE SAVOIR également.
    MERCI encore
    Cordialement
    Mary

  22. Clo dit :

    Merci. Il fallait que ce soit dit. Bravo.

  23. Bernadette Ragonneau dit :

    BRAVO!
    Et leur retraite,pas trop flamboyante non plus.

  24. Nicolas dit :

    Très bon article!

  25. Audrey Bridel dit :

    Bonjour ,et merci pour ces précisions je suis thérapeute en france et en suisse !!!Et le différence est flagrante en suisse vous pouvez suivant votre assurance complémentaire votre patient pourra se faire rembourser jusqu’à 80 francs sur 100 francs pour cela votre thérapeute devra étre agréer par l’asca ou la rme .pour cela il faudra auparant faire une demande par le thérapeute sélection trés sérieuse et en suisse il faut faut passer le cycle 1 de médecine de 150 heures plus vos formations .Alors quand est ce que la france va comprendre que souvent quand on passe par un thérapeute cela peut éviter bien des problémes et éviter de provoquer le trou de la sécu et enrichir les labos .Il est temps de changer de façon de penser et de révolutionner le systéme pour la santé de tous.En france à l’heure actuelle ilssortent l’argent de leur poche soit 65 euros et suisse il sortent de 100à 120 frans suisse et sont remboursé de 70 à 80 francs suisse !!!!!!!!!! Et les gens ont l’habitude de voir plus un thérapeute!!!! Les thérapeute travaille mains dan la mains avec les médécins et vice et vexa pour trouver la meilleures solutions pour leurs patients .
    Voilà la différence ,
    Changer les mentalité et encadrer les thérapeutes avec plus d’exgicences comme fait la suisse permets d’avoir un suivis sérieux dans les domaines de la santé et des médécines paralléles.
    Faites bouger les choses et votre façon de penser pour votre santé .

  26. Pauline Dupré dit :

    j’aime beaucoup

  27. jos dit :

    0,66 euros la minute ! pourquoi ne pas calculer à la seconde tant que vous y êtes!
    Malgré tout j’aime habituellement vos articles qui sont très intéressant.

  28. Avrila dit :

    Mon expérience : une praticienne en PBA qui me dit gagner un petit smig avec un loyer de 500€, une praticienne en libération du péricarde qui prend 2H de consultation à 50€, des thérapeutes bénévoles dans une association pour les maladies chroniques ou exerçant dans un dispensaire pour une somme très modique
    bref, beaucoup sont admirables par leur altruisme et leur dévouement.
    Aucun ne dénigre le médecin généraliste alors que le contraire se rencontre souvent.
    A quand un partenariat intelligent ? ça existe mais il y a encore beaucoup de chemin…….

  29. PHILIPPE BAUDRY dit :

    Merci pour ces éléments factuels qui sont le reflet de notre réalité au quotidien. Je suis installé depuis 2 ans et ne peux toujours pas vivre de mon métier de phytothérapeute-aromathérapeute. Je suis obligé de travailler à côté. Mais j’aime faire du bien, transmettre un savoir, et je donne même gratuitement des conférences dans toute ma région. Et l’on voudrait à présent nous éliminer..

  30. mimoun karim dit :

    Merci pour cette éclaircissement, il va me permettre d’ouvrir les conscience.
    Puis me servir de votre lettre pour cela? Je reproduis tel qu’elle et intègre un lien pour diriger vers votre site.

  31. Michèle Courant dit :

    Bel article, qui sonne parfaitement juste !
    Ce serait tellement plus clair si chacun était conscient de ce que gagne l’autre !
    çà changerait le monde… d’un coup!
    Mais il changera quoi qu’il arrive: l’altruisme et la force intérieure sont une vague de transformation profonde qui va dans le sens de la Vie : Et rien ne peut l’arrêter!

  32. Calaber François dit :

    Bonjour
    Votre premier paragraphe « En France… journaliste » est un ramassis de sottises macronistes, donc il est totalement mensonger.

    Dire que la jalousie est la seule motivation de ceux qui dénoncent les inégalités françaises devant l’impôt, c’est nier toutes les études officielles qui ont démontré et démontre encore ces inégalités. C’est reprendre mot pour mot les insultes du président à l’égard du peuple, de la démocratie, de la vérité et de ceux qui ne sont rien comme il se plaît si bien à le dire.

    Si, comme vous le dites; « ceux qui élaborent les impôts » avaient un minimum de déontologie, alors justement ils tiendraient ce discours « il est temps que les riches payent ». Mais ce n’est pas le cas, loin de là, sinon quid des études précédemment citées.
    Si les journalistes n »étaient pas à la solde de ceux qui détiennent le capital (fait indéniable en France), alors nous aurions pu visionner des reportages de démonstration dénonçant cette anomalies française.

    Inutile que je vous donne les chiffres officiels et exacts ici, vous les contesteriez avec un argumentaire relayant point par point la propagande de BFM tv.. Mais renseignez vous avant d »écrire ces fake-news.

    Non monsieur, vous ne ferez pas de moi un mouton; ni de personne ici, parmi ceux qui font l’effort de se tenir informer loin du brouhaha médiatique institutionnalisé.

    A vouloir faire passer ces vessies pour des lanternes, votre missive en perd toute crédibilité, Or cela ne s »imposait aucunement puisque, pour ma part, je partage le reste de votre opinion. Quelle valeur donner à votre bulletin dès lors.

    J »aurais pu croire que vous étiez vous même victime des mensonges sournois des idéologues de BFM tv, en ce cas le ton de ma missive ici présente eût été tout autre. Mais hélas pour vous, vous enfoncez le clou la phrase suivante. Le discours que vous prêtez aux journaliste n’est que pure invention, création malhonnête d’un esprit malhonnête.

    Je suis désolé d’avoir à vous rependre à la volée, mais cela s’impose tout particulièrement aujourd’hui, en ces temps où une vague disruptive et délétère s’abat sur le pays. Elle ne compte que sur la complicité des médias pour répandre ses flots dévastateurs et endormir les masses. Et jusqu’à preuve du contraire, votre journal es un média.

  33. AUTRET dit :

    J’étais kiné pendant 46 ans à 15€ la demi-heure 11 mois/12 avec des formations d’ostéopathie,de médecine chinoise,de naturopathie,d’étiopathie et autres dans le soucis de bien soigner et l’immense plaisir de bien soigner…et si c’était à refaire.. je recommencerai 😉

  34. Kauffmann dit :

    Super analyse qui renforce mon goût les médecines alternatives, moi qu’on dit folle de repousser les thérapies classiques. Pas facile de s’y retrouver
    Merci

  35. samy djelil dit :

    je suis pour les thérapies douces et humaines . l’écoute d’un patient est très importante , le contact humain est la première des thérapies . je ne commence un traitement que si le patient qui est en face de moi est en confiance . l’anamnèse nous amène loin , souvent on découvre que la pathologie dont il souffre aujourd’hui remonte à loin.
    il faut être globaliste et prendre un patient dans sa totalité . voir son hygiène de vie , dresser un profil psychologique et surtout savoir écouter sans  »chronomètre » …

  36. Christine dit :

    De l’ostéopathe dont le bureau est rempli d’oeuvres d’art et le poignet orné de montres de luxe à l’homéopathe qui facture la consultation 80euros mais demande 25euros pour une ordonnance supplémentaire (deux cas vécus) il en existe hélas à Paris !

  37. Ronie dit :

    J’aimais bien lire vos articles mais ce procès des médecins généralistes me hérisse !!
    Et je sais de quoi je parle mon mari était généraliste secteur 1 donc à 20 puis …. 25€ la consultation de 20mn et 20clients/jour !
    Pas d’argent liquide !! Tout est déclaré puisque remboursé ! Et des heures de paperasseries demandées par la sécu !
    Les mêmes tracas :
    la carmf pour cotiser à la retraite : 2400€ après 10ans d’étude et 30 ans de labeur

    les impôts

    les frais de comptabilité et de secrétariat

    la location du cabinet

    les aménagements pour l’accueil du public

    les équipements, machines, ordinateurs

    les factures de chauffage, d’électricité, de téléphone, d’Internet

    les frais bancaires, les assurances

    les innombrables démarches administratives (certifications, mises aux normes, etc.)

    la formation continue à prendre sur ses jours libres

    Enfin, il y a les incertitudes :

    Vais-je avoir suffisamment de demandes de consultation ce mois-ci ?

    Le patient va-t-il annuler au dernier moment ? – auquel cas le thérapeute en est pour ses frais.

    Et enfin, le thérapeute n’a pas de congés payés, ni de jours fériés payés. S’il ne travaille pas, il ne mange pas
    D’ailleurs, il ne pourrait de toute façon pas se permettre de prendre autant de vacances qu’un salarié.
    ALORS STOP AU CLICHÉ DU GENERALISTE RICHE

    • raymondaud marie ange dit :

      Bonjour, je suis hypnotherapeute depuis 20 ans et je travaille avec des médecins et des kinés prescripteurs. Je trouve votre article excessif et à charge : on ne valorise pas une profession en en dénigrant une autre. C’est vrai que je vis sobrement de mon métier qui est une passion et que ma retraite sera heureusement « alimentée » par ma première moitié de vie professionnelle de cadre en entreprise. Mais c’est mon choix et quand je vais (rarement) voir mon médecin traitant, que nous sommes déjà une dizaine quand il ouvre la porte, je me dis que je ne voudrais pas de sa vie. Donc, respect pour tous et collaboration pour un but commun : écouter, accompagner, soulager la souffrance.

  38. karen dit :

    merci beaucoup pour cet article! Je cautionne totalement. Il est difficile de vivre de ce beau métier, pourtant les retours des patients sont très bons…
    Karen naturopathe nutrithérapeute

  39. Peter H dit :

    Votre sujet est d’ actualité, je suis du Québec, hier 17 mai, une patiente atteinte d’ un cancer depuis 2004 a recourt à une traitement de Vitamine -C (médecine alter) en plus de la chimio, Le gouvernement du Québec ne reconnait pas ce traitement, elle doit parcourir 2 hres de route pour recevoir son traitement en Ontario, province voisine
    à écouter:
    https://videos.tva.ca/page/denislevesque?clip=_5786401583001;

    Entrevue Nathalie Prud’homme patiente et intervieweur Denis Lévesque

  40. Dumens dit :

    Vous avez toute ma compréhension pour cette injustice. Je vous soutiens vous transmets tous mes remerciements à vous et à tous les thérapeutes qui pratiquent avec une vraie vocation et un altruisme sans faille et vous fait part de mon profond respect.
    A quant une lettre signée par tous les sympatisants adressée à la Ministre de la Santé ? Jusqu’à présent il n’y a que les minorités qui se manifestent jusqu’à maintenant. Inversons les rôles Nous sommes nombreux nous, alors….qu’attendons-nous ?

  41. Gilburt dit :

    Merci pour cette remise à l’heure bien nécessaire à un moment où les thérapies « non-officielles » sont sous la pression des médias et des lobbies médicaux-pharmaceutiques.

  42. JERRUZ Eliane dit :

    Merci et bravo !

  43. PLPETIT dit :

    A contrario, les « grands » de la médecine officielle s’n metent plein les poches!
    Il est bien rare que pour une opération on vous compte des dépassements d’honoraires substantiels! Et puis il y a les visites de contrôle!
    Et pire, les anesthésistes par lesquels on est forcé de passer avant toute opération, même bénigne vous comptent une visite puis un dépassement d’honoraires alors qu’ils ne sont même pas dans la salle d’opération et que c’est une infirmière qui anesthésie.
    Il y a 3 ans j’ai été opéré d’un cancer du côlon:
    Chirurgien 600€ de dépassement d’honoraires, visites de contrôle tous les 6 mois 50€.
    Anesthésiste 300€ de dépassement d’honoraires… alors qu’il n’était même pas au bloc opératoire!

  44. Dinoia eligio dit :

    Bonjour, vous avez totalement raison,je me suis soigner depuis plus de 40ans chez un radhiestesiste très connu dans le sud, pour une spondylarthrite et heureusement pour moi que j’ai fais ce choix, sinon aujourd’hui je serais à coup sûr mort ,aujourd’hui il ait très difficile de faire comprendre aux que les médicaments nous tue à petit feu, et le remboursement visite et médoc, les gens préfèrent le remboursement plutôt que de choisir une autre médecine alors difficile de changer le comportement !

  45. Laffay Barbara dit :

    Yes!!!! 🙂
    Ce n’est pas très constructif comme commentaire mais c’est juste pour vous remercier pour vos articles que j’aime bien lire!
    Cordialement,
    Barbara Laffay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *