Cet « ami sauvage » qui protège votre foie

Une ancienne plante médicinale agit comme un bouclier super puissant pour réparer et régénérer votre foie. Plus étonnant encore, elle était autrefois utilisée pour le protéger des morsures de serpent, de l’alcool et d’autres poisons environnementaux.

Plus particulièrement ce sont le groupe de composés végétaux actifs qu’elle contient qui aurait des effets anti-inflammatoires, antiviraux et antioxydants naturels. Connu sous le nom de silymarine, vous en trouverez dans les graines de chardon-Marie [1] [2] [3].  

Originaire des pays méditerranéens, ses vertus ne s’arrêtent pas là ! Elle aide aussi à maintenir des niveaux sains de cholestérol et de sucre dans le sang [4].

Ses effets protecteurs sont tellement puissants qu’elle peut littéralement vous sauver la vie !

Épargnez votre foie et évitez de développer une cirrhose

Là où le chardon-marie excelle, c’est bien de voler à la rescousse de votre foie. C’est simple, cette plante va réduire considérablement les méfaits de l’alcool et également protéger cet organe vital de polluants divers, et des dommages hépatiques causés par une chimiothérapie [5].

Plusieurs études ont démontré que lorsque les dégâts sont déjà là, comme lors d’une hépatite médicamenteuse, le chardon-Marie va accélérer la régénération du foie. En effet, elle agit directement sur l’inflammation en réactivant l’activité antioxydante [6].

Ce n’est donc pas étonnant de constater qu’elle est fréquemment utilisée comme thérapie complémentaire. D’ailleurs, elle pourrait même légèrement prolonger l’espérance de vie des personnes atteintes de cirrhose en raison d’une maladie alcoolique [7].

Concrètement, elle est plus qu’un bouclier puisqu’elle va s’introduire de force dans les cellules du foie pour détruire les molécules hépatotoxiques. Si sa première action est de limiter la perméabilité de vos membranes cellulaires, elle est aussi un super soldat actif sur le terrain. Ainsi, il est plus difficile pour l’éthanol issu de l’alcool et des traitements médicamenteux d’endommager votre foie.

L’antidote au champignon le plus mortel au monde

Reconnaissez-vous ce champignon ?

Il s’agit de l’amanite phalloïde. Observez-le bien, car il mérite toute votre attention. La raison ? C’est celui qui tue le plus de personnes chaque année : 30 % de risques de mourir ! Connu aussi sous le nom de « calice de la mort », il contient des substances fatales, les amatoxines, qui provoquent une insuffisance hépatique. Et quelques bouchées suffisent pour tomber dans le coma, et mourir [8].

Heureusement, il existe un remède : le chardon-Marie. Une expérience menée sur des rongeurs a démontré sa surprenante efficacité. En effet, une heure avant de consommer ce champignon mortel, les souris ont reçu un extrait de cette plante, et aucune d’entre elles n’a été malade ! [9] Comprenez bien : le chardon-Marie est 100 % efficace.

Et ces résultats sont toujours vrais, même si l’injection de la plante intervient 10 minutes après celle du poison.

Je tiens tout de même à préciser, que plus la consommation de cet antidote naturel est retardée, plus les chances d’être protégé s’amoindrissent. Néanmoins, cela vous donne une idée de son action sur votre foie.

L’expérience a été réitérée sur divers animaux, et les mêmes effets ont été constatés. 

Les scientifiques ont d’ailleurs élaboré une solution injectable, le Légalon® SIL, à base de silibinine, un des principaux constituants actifs de la silymarine. Ce dernier est prescrit en Belgique et Suisse en cas d’intoxication, et est disponible en France difficilement via une requête spéciale.

Comment profiter de ses bienfaits ?

Les doses généralement préconisées varient de 140 à 210 mg d’extraits fluides ou secs, à 70 % au moins de silymarine.

Le fruit du chardon-Marie étant peu hydrosoluble, je vous déconseille de le consommer sous forme de tisanes.  

L’idéal est donc d’utiliser les semences de la plante et non les feuilles. Préférez également la poudre brute en gélules ou un extrait sec en comprimés. Vous obtiendrez des dosages plus précis. 

En période de fêtes, je vous suggère de faire une cure qui doit commencer 3 jours avant, durer tout au long des festivités et se prolonger 3 jours après.

Et si vous souhaitez entretenir votre foie, faites des cures de 2 mois ou de 6 mois en cas de pathologie chronique. 

Et comme toujours, n’hésitez pas à consulter votre médecin. 

Bien à vous,

Eric Müller





Consulter les sources :

Sources : [1] Optimal management for alcoholic liver disease: Conventional medications, natural therapy or combination?, World J Gastroenterol. 2016 Jan 7;22(1):8-23. doi: 10.3748/wjg.v22.i1.8. [2] Effect of silymarin plus vitamin E in patients with non-alcoholic fatty liver disease. A randomized clinical pilot study, Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2015 Aug;19(16):3118-24. [3] Randomized controlled trial of silymarin treatment in patients with cirrhosis of the liver, J Hepatol. 1989 Jul;9(1):105-13. doi: 10.1016/0168-8278(89)90083-4. [4] Silymarin in Type 2 Diabetes Mellitus: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials, J Diabetes Res. 2016; 2016:5147468. doi: 10.1155/2016/5147468. Epub 2016 Jun 1. [5] Kostek H, Szponar J, Tchórz M, Majewska M, Lewandowska-Stanek H. Silibinin and its hepatoprotective action from the perspective of a toxicologist. Przegl Lek. 2012;69(8):541-3. [6] Un ami en or pour votre foie, Plantes & Bien-Être, Nicolas Wirth, Naturopathe [7] Hepatoprotective effect of silymarin, World J Hepatol. 2014 Mar 27;6(3):144-9. doi: 10.4254/wjh.v6.i3.144. [8] L’amanite phalloïde, un poisson de champignon, Planetesanté [9] 1. Desplaces A, Choppin J, Vogel G, Trost W. The effects of silymarin on experimental phalloidine poisoning. Arzneimittelforschung. 1975 Jan;25(1):89-96. Crédits : © weinkoetz-Shutterstock.com, © nnattalli-Shutterstock


4.3 4 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Lucille Potvin
1 mois il y a

Bonjour Eric
Toujours contente de découvrir ces plantes qui nous soignent.
Un gros merci pour ces infos super intéressantes concernant
cet ami sauvage.
Encore merci.

Andino silvia
1 mois il y a

Je trouve tres intéresant et bien documenté