La choline, « l’alcool de vidange » de votre foie

Chaque fin d’année, vous empoisonnez votre foie. Vous lui faites subir une attaque massive avec tous les excès liés aux fêtes de Noël et du réveillon. Il se retrouve à gérer des milliers de substances toxiques qui le surchargent. Hormis certains médicaments, rien n’est plus nocif pour lui que l’alcool et une alimentation trop riche en graisses ou en sucres.

Et si vous ne faites pas ce qu’il faut pour aider votre foie, il finit par se fatiguer et s’encrasser. Il ne fera plus correctement son travail de « filtre à déchets ».

Avant d’en arriver là, je vous propose de faire un grand nettoyage grâce à un alcool qui va désencrasser votre foie. Pas n’importe lequel, mais un alcool aminé dont je vous ai déjà parlé pour votre cerveau : la choline.  Il se trouve qu’elle est aussi très efficace pour éviter l’accumulation des dépôts graisseux et pour limiter les dégâts de l’alcool au niveau de votre foie  [1-2].

Le meilleur antidote de vos soirées alcoolisées

Lorsque vous buvez de l’alcool, vous provoquez plusieurs réactions nocives. Tout votre organisme subit une agression : ralentissement et perturbation du système nerveux, troubles de la vision, de l’équilibre, pertes de mémoire, arythmies cardiaques… Aucun de vos organes n’est épargné. 

Mais c’est surtout votre foie qui se retrouve le plus submergé. Car l’alcool va entraîner l’augmentation de l’autodestruction des phospholipides, des acides gras indispensables à la production de la bile. Il suractive également des enzymes spécifiques comme la P 450 E1, utilisées pour la détoxication de l’alcool. Stimulées de manière excessive, elles deviennent dangereuses en générant une grande quantité de radicaux libres [3-4] .

C’est là où la choline vous est d’un grand secours ! Car elle est capable d’intervenir sur ces mécanismes induits directement par l’absorption d’alcool au niveau de votre foie. Ce sont les conclusions d’une étude menée en laboratoire sur des rats. Les chercheurs ont réussi à démontrer que [2] :

  • La consommation d’alcool multiplie par 5 l’apoptose des cellules du foie,
  • Et qu’une supplémentation en choline réduirait pratiquement par 2 cette autodestruction provoquée par l’alcool.   

La choline : la reine des fontes de graisses

De nombreuses études ont permis de mettre en évidence un lien de cause à effet entre un manque en choline et l’accumulation de graisses au sein du foie.

Des chercheurs ont souhaité aller plus loin en évaluant le lien entre l’apport de choline par l’alimentation et le risque de stéatose hépatique non-alcoolique, une maladie caractérisée par une accumulation de lipides au niveau du foie. C’est ce qu’on appelle communément le « foie gras ».

Leur étude a été menée auprès de 56 000 personnes âgées entre 40 et 75 ans. Les scientifiques se sont intéressés à leurs habitudes alimentaires et à l’état de leur foie afin d’évaluer l’apport en choline et le risque de stéatose hépatique non-alcoolique de chaque participant. Les résultats de leurs travaux ont montré que plus l’apport en choline était élevé, plus le risque de stéatose hépatique non-alcoolique était faible [1].

Cette conclusion peut s’expliquer pour deux raisons : une grande partie du métabolisme de la choline se produit dans le foie, et c’est l’un des premiers organes à accumuler la choline absorbée par l’intestin.  

Ainsi, la choline assure plusieurs rôles [5-6]:

  1. Elle intervient dans la composition des membranes cellulaires en permettant la production de phospholipides indispensables à la bile.
  2. Elle facilite la digestion des lipides dans les intestins puisqu’elle participe à l’émulsification des graisses. Grâce à ce mécanisme, elle réduit le stockage des amas graisseux et limite l’accumulation de cholestérol.

Un apport adéquat en choline est donc indispensable pour éviter que votre foie ne s’empoisonne. Vous en trouverez dans certains aliments tels que l’œuf, la viande, le poisson et les légumineuses [7]

L’idéal serait donc d’augmenter vos apports avant et après la consommation d’alcool. Je vous conseille donc de miser sur une supplémentation surtout si vous buvez régulièrement. Une cure de 2 mois, deux fois par an, devrait vous aider à mieux détoxifier votre foie. N’hésitez pas à consulter votre médecin avant de commencer. 

  • Pour un homme en bonne santé âgé de plus de 19 ans, l’apport suffisant* est de 550 mg/j et l’apport maximal tolérable** est de 3500 mg/j [7]
  • Pour une femme en bonne santé âgée de plus de 19 ans, l’apport suffisant* est légèrement inférieur (425 mg/j), mais l’apport maximal tolérable** reste le même : 3500 mg/j [7].

Bien à vous,

Eric Müller

P.S. Si vous souhaitez plus d’informations sur la choline, n’hésitez pas à consulter mon premier article à son sujet en cliquant ici.





Consulter les sources :

Sources :

  1. . Choline’s role in maintaining liver function: new evidence for epigenetic mechanisms, National Institutes of Health.
  2. Attenuation of alcohol-induced apoptosis of hepatocytes in rat livers by polyenylphosphatidylcholine (PPC), Alcohol Clin Exp Res, 2000; 24:207-12.
  3. Alcohol and antioxidant systems, Alcohol, alcohol 1994 ;29 (5) :513-22
  4. Alcohol and free radicals : from basic research to clinical prospects, Bull Acad Natl Med, 1995 ; 179 (9) :1839-50.
  5. 3. V. Michel et al., The impact of choline availability on muscle lipid metabolism, Food Funct. Janvier 2011;2(1):53-62.
  6. 4. D. Yu et al., Higher dietary choline intake is associated with lower risk of nonalcoholic fatty liver in normal-weight Chinese women, J Nutr., Décembre 2014;144(12):2034-40.
  7. Institute of Medicine (États-Unis). Dietary Reference Intakes for Thiamin, Riboflavin, Niacin, Vitamin B6, Folate, Vitamin B12, Pantothenic Acid, Biotin, and Choline, 1998.

 Crédits : SvetaZi-Istockphoto.com

 


0 0 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Mme E. de La Monneraye
3 mois il y a

Bonjour Madame, Monsieur,
qu’est-ce que La Choline et où en tropuve -t-on et ds quoi ? Merci pouir votre réponse.

Curti
4 mois il y a

Article très intéressant Mais, quelle choline, et où se la procurer?