Comment transformer votre beurre en or de l’ayurvéda ?

Avez-vous entendu parler de cet or spécial qui était autrefois réservé pour les cérémonies religieuses ? Pour une fois, ce « lingot d’or » ne servait pas à orner les couronnes ou les statues, mais était consommé comme un ingrédient précieux.

Aussi connu sous le nom de ghee, il s’agit d’un beurre clarifié utilisé depuis des millénaires pour ses vertus nutritives ou cicatrisantes. Encore aujourd’hui, il est considéré en Inde comme la matière grasse la plus pure et la plus noble.

Rarement utilisé en France, cet ingrédient présente pourtant tous les avantages du beurre classique sans ses inconvénients ! Très digeste, c’est d’ailleurs une bonne alternative pour les personnes intolérantes au lactose ou à la caséine.

Cet or précieux à vos défenses immunitaires

Le ghee est un beurre dont les éléments solides ont été retirés après une chauffe à basse température. Il ne contient plus d’eau, de caséine ni de lactose. Il n’existe pas à ce jour d’études spécifiques sur cet aliment. Cependant, nous pouvons nous intéresser à sa composition et analyser ses bienfaits ayurvédiques connus depuis des millénaires.

Et si votre beurre est dit clarifié, il n’est pas pour autant inintéressant sur le plan nutritif. Riche en composants phénoliques, le ghee possède une action anti-oxydante, anti-virale et anti-bactérienne. Autant de propriétés essentielles à notre système immunitaire [1].

Une bonne source en vitamines liposolubles

Ce beurre clarifié est aussi gorgé de vitamines liposolubles (solubles dans les graisses) : A, E, D, et K[1].

Et comme vous le savez certainement, la vitamine A est un antioxydant majeur, grand protecteur du vieillissement cutané. Elle est aussi importante pour la santé de vos yeux. Les vitamines D et K, quant à elles, favorisent le bon fonctionnement de votre système nerveux et de vos os.

Enfin, la vitamine E a une action anti-oxydante très puissante. Elle aide à lutter contre les processus oxydatifs.

Ce lingot de graisses bon pour vos intestins

Le ghee contient également de l’acide butyrique. Un acide gras à chaîne courte peu présent dans les aliments et synthétisé par les bactéries de l’intestin. Il possède ainsi d’excellentes propriétés anti-inflammatoires et participe au rééquilibrage de la muqueuse intestinale.  

D’après une étude japonaise, l’acide butyrique régule la réaction immunitaire déclenchée dans nos intestins par les molécules toxiques de notre alimentation (pesticides, additifs alimentaires, gluten, etc.). Cette inflammation intestinale est responsable du développement de maladies chroniques telles que la maladie de Crohn ou la rectocolite. Ce sont nos bactéries intestinales qui produisent de l’acide butyrique en fermentant les fibres de notre alimentation[2].

Le ghee aide également à réguler votre transit. Il va agir comme un diurétique naturel sur les personnes souffrant d’un transit lent, tandis que ses propriétés anti-inflammatoires vont calmer les transit trop rapides[3].

Les vertus santé du ghee ne s’arrêtent pas là. D’ailleurs, certains l’utilisent en applications cutanées pour soulager les petites brûlures et autres coups de soleil[4].  

Enfin un beurre que vous pouvez cuire sans danger

La cuisson au beurre n’est pas recommandée. Si vous faites l’expérience chez vous, vous constaterez très vite qu’il noircit dans votre poêle. Ce phénomène est dû aux protéines qu’il contient. Lorsqu’elles sont chauffées, elles deviennent potentiellement cancérigènes.

Mais avec le ghee, ce problème est résolu puisqu’il ne possède plus ces protéines. Il a d’ailleurs un point de fumée très élevé (252 °C contre 150 °C pour un beurre classique). Le point de fumée est la température à partir de laquelle le corps gras commence à produire des composés toxiques lorsqu’il est chauffé. Le ghee offre donc la possibilité de cuisiner beaucoup plus sainement.

Vous pouvez alors l’utiliser sans risque pour élaborer vos plats ou faire des pâtisseries.

Autre point intéressant : sa longue conservation. Le ghee ne rancit pas et ne craint pas l’oxydation. Il peut donc se conserver plusieurs mois sans être au frais. De plus, son goût est unique avec une délicieuse touche de noisette.

Comment transformer votre beurre en ghee ?

Fabriquer son ghee est simplissime ! Il vous faudra une plaquette de beurre doux. Préférez-la bio et au lait cru si possible. 

Coupez-la grossièrement et faites-la chauffer à feu très doux dans une casserole. Votre préparation ne doit pas brunir.

Au fur et à mesure, écumez la mousse blanchâtre qui se forme à la surface.

Dès que la mousse à totalement disparue, filtrez votre beurre avec un linge à mailles fines et disposez le ghee obtenu dans un bocal en verre.

Conservez-le à température ambiante à l’abri de la lumière.

Si jamais, vous n’avez pas le temps de le préparer vous-même, sachez que vous pouvez vous en procurer dans les magasins biologiques et en supermarchés. Cependant, leur prix reste très élevé : comptez environ 10 € pour 180 ml de ghee bio.

Enfin, notez que même si le ghee reste une bonne alternative à votre beurre classique, n’oubliez pas qu’il contient tout de même uniquement de la graisse. Il est notamment très riche en acides gras saturés. Il faudra donc en consommer avec modération dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Bien à vous,

Eric Müller





Consulter les sources :

Sources :

[1] Le ghee (beurre clarifié) : l’or de l’Ayurvéda, Mélanie Duféey, Naturopathe

[2] Furusawa Y, Obata Y, Fukuda S, Endo TA, Nakato G, Takahashi D, Nakanishi Y, Uetake C, Kato K, Kato T, Takahashi M, Fukuda NN, Murakami S, Miyauchi E, Hino S, Atarashi K, Onawa S,

[3] Syndrôme de l’intestin irritable: La méthode anti-douleur, Mélanie Duféey

[4] Révélations Santé & Bien-être, Ne faites plus la chasse aux graisses.

Crédits : IriGri-Shutterstock.com


0 0 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments