Question n°8 : Avez-vous des cycles menstruels irréguliers ?

Si vous cumulez :

  • Des kilos difficiles à perdre
  • Des cycles menstruels irréguliers
  • Et une pilosité anormale sur le visage et le corps…

… Alors vous êtes au bon endroit. Les conseils rassemblés ci-dessous devraient pouvoir vous aider.

Vous faites face à un problème fréquent mais discret, qui vous empêche de perdre du poids.

Il s’agit d’un problème hormonal appelé syndrome des ovaires polykystiques. Il touche 10% de la population des pays développés[1].

Vos hormones sexuelles féminines (oestrogènes et progestérone) sont en déséquilibre. Cela conduit à l’apparition de kystes sur vos ovaires.

En voici les symptômes :

  • prise de poids
  • cycles menstruels irréguliers
  • pilosité anormale
  • acné
  • douleurs au niveau du pelvis
  • sauts d’humeur
  • stérilité[2]

Si vous avez ces symptômes, votre gynécologue pourra confirmer le diagnostic des ovaires polykystiques avec une échographie.

On ne connaît pas l’origine du syndrome des ovaires polykystiques. Mais on les retrouve souvent au sein d’une même famille[3].

En général, on prescrit la pilule contraceptive qui régule artificiellement vos niveaux d’hormones, et atténue les symptômes.

Autrement, on prescrit un traitement à base de :

  • Clomiphène (un médicament anti-oestrogènes)
  • et de Metformine (un médicament contre le diabète)[4].

Les femmes n’aiment pas beaucoup ces deux traitements. D’abord parce qu’ils ne permettent pas de tomber enceinte, et qu’ils comportent des effets secondaires (parfois dangereux) : nausées, migraines, baisse de la libido[5].

Pour le Dr. Low Dog, une gynécologue mondialement reconnue, le syndrome des ovaires polykystiques est un problème métabolique qui se traite comme la résistance à l’insuline. Ses patientes ont connu une amélioration grâce au régime suivant[6] :

  1. Evitez les produits laitiers et bœuf d’origine industrielle. Ils sont bourrés d’œstrogènes pour accélérer leur croissance. Préférez le bio.
  2. Consommez du soja bio. Le soja est connu pour sa richesse en phyto-oestrogènes (œstrogènes d’origine végétale). Une étude publiée en 2011 dans le Journal of Research in Medical Sciences a confirmé que le soja était efficace pour les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques[7]. C’est pourquoi vous pouvez manger du soja tous les jourssous toutes ses formes : tofu, lait de soja sans sucre, edamame.
  3. Ajoutez de la cannelle à tous vos plats. Une étude parue dans la revue Fertility and Sterility a montré qu’un quart de cuillère à café de cannelle par jour réduit les symptômes métaboliques des femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques.
  4. Faites de l’exercice. Une étude australienne a montré que 30 minutes d’exercice 5 jours sur 7 apaisent le syndrome des ovaires polykystiques. Pour des résultats optimaux, les chercheurs conseillent trois séances d’aérobique à haute intensité et deux séances de renforcement musculaire[8].

Maintenant que vous avez la solution, c’est à vous de jouer ! Et surtout, faites-moi part de vos résultats dans quelques semaines.




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Avez-vous vu cette banane ?? L’agriculture intensive a tellement évolué que nos légumes d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec leurs ancêtres. Voyez la différence entre une ...
L’huile prodigieuse des pharaons Lorsque ma grand-mère cuisinait du saumon, elle ajoutait toujours une cuillère d’une huile infecte dont je ne connaissais pas le nom… mais dont elle m...
Choucroute : des probiotiques à manger La choucroute. Rien de plus banal… Et pourtant, je suis resté scotché depuis que j’ai commencé à m’y intéresser – il y a 18 mois de ça ! Et je c...

Consulter les sources :

[1] « Polycystic Ovarian Syndrome », Richard Scott Lucidi, MD, FACOG, Aug 28, 2017
[2] 
Polycystic ovary syndrome (PCOS)
[3] 
PCOS Causes
[4] 
PCOS Treatment
[5] 
« 10 Most Common Birth Control Pill Side Effects », Lori Smith, January 21th 2016
[6] 
« Are There Natural Treatments for Polycystic Ovarian Syndrome? », Andrew Weil, M.D., May 8 2008
[7] 
J Res Med Sci. 2011 Mar; 16(3): 297–302.
[8] 
« PCOS and exercise : how much and how often », PCOS Diet support


8 réponses à “Question n°8 : Avez-vous des cycles menstruels irréguliers ?”

  1. Carmy Mireille dit :

    J’ai toujours eu des cycles menstruels irréguliers (6-8 semaines et plus ) et je suis très mince 1m70 -52 kg
    Alors qu’en dites-vous?

  2. Mireille dit :

    Bonjour,
    j’ai une fille de 20 ans qui a le SOPK.
    Elle prend effectivement la pilule mais aimerait traiter le problème naturellement.
    Vous parlez d’alimentation mais pouvez-vous nous donner des conseils sur la prise de compléments alimentaires qui pourraient diminuer ce syndrome.
    Il est difficile de trouver des conseils sur le SOPK.
    Merci d’avance pour votre retour.
    Bien cordialement.

    • Estela dit :

      Salut Mireille,

      J’ai la trentaine et également de SPOK et je suis assez deçu de cet article à vrai dire, car il n’explique rien enfaite de plus ce ne sont pas des KYSTE mais de FOLÉCULE qui veuvent être plus trard des kystes. Et puis conseillé du SOJA alors que l’on sait que l’Amazonie est entrain de ce dévasté pour les SOJA OGMisé !!! bref vraiment très deçu, de plus il devrait parler de l’OP et le SPOK après car beaucoup on juste les ovaires polyskystiques c’est tout et c’est juste un irrégulation menstruelle.

      Pour ta question je conseil à ta fille de la MACA (du pérou) cela régule les hormones (je te dis ce que je prend), puis cela fait des annéés que mes règles son régulières, je ne sais pas si c’est grace vraiment à ça, mais depuis que je mange des graines de CHANVRE, le tout s’achète chez ton herboriste, pour le chanvre évite la marque lindwoods après investigation j’ai pas confiance.

      Ensuite du cellerie par exemple (cru, et laver avant avec bicarbonate et vinaigre de cidre dans de l’eau) et autres aliments qui augmente notre homornones. Regarde sur la web aliments qui augmentent l’oestrogène (par exemple).

      J’achète également des graines de Lin (1 cuillere par jour ou deux environ).

      Je précise je n’ai JAMAIS avalé de pillule, ni été à l’endocrino, et moi même j’ai dit au gynéco ce que j’avais elle me l’a confirmé et j’ai refusé les médicaments.

      Voilà en résumé ce que je peux conseillé à ta fille, et surtout de dégager cette pillule !!!

      JE SAIS QUE NOUS SOMMES DES COBAYES POUR EUX CAR ILS NE SAVENT PAS GRAND CHOSES DU SOPK qui n’est pas une maladie mais énormément de symptomes qui varient selon les femmes.

      ne prenez surtout pas la metformine même si beacoup de femmes sont contente, mais je répète, que nous sommes des testeurs, et nous savons pas ce que cela fait dans le temps et surtout à l’enfant.

      BEAUCOUP TOMBENT ENCEINTES, faut pas ce mettre dans la tête hop je vais pas avoir de bébé !!

      POUR EXÉGÉRER, VOIR UN VERRE D’EAU NOUS FAIT GROSSIR, donc vraiment c’est difficile de voir les gens te dire que tu manges beaucoup, etc et que c’est juste hormonale, des symptomes très difficile à vivre surtout si t’es dans l’apparence.

      Je ne sais pas les kilos de ta fille mais baisser de quelques kilos peut faire en sorte qu’elle est les règles naturellement.

      J’espère t’avoir aidé UN PEU au moins… et BEAUCOUP de courage pour ta fille si elle a besoin d’en parler qu’elle me contact sur escostela sur gmail, je lui répondrai sans soucis.

      Merci d’être une bonne mère… ce commentaire dit bcp sur celle que vous êtes, MERCI !!

  3. Thomé dit :

    Bonjour
    Je ne comprends pas pourquoi d’un côté serait prescrit en chimie de synthèse un anti œstrogène alors que l’approche naturelle conseille un pro œstrogène : le soja pour le symptôme des ovaires polykistiques .
    Merci de bien vouloir l’éclairer , bien cordialement.
    Marie

  4. bieder dit :

    Bonjour
    Je trouve inconscient de conseiller le soja quotidiennement quand on sait que les phytooestrogènes ont le même rôle que les oestrogènes et qu’ils alimentent un cancer du sein déclaré .
    Je pense qu’il faut mesurer vos propos car tout public n’est pas averti.
    Bien cordialement.
    Ghislaine Bieder(pharmacien retraité)

  5. Mme Theryca dit :

    Bonjour,
    Voici mon témoignage. J’avais des cycles menstruels irréguliers et un grand problème de pilosité. Je ne sais pas si j’avais des ovaires polikystiques mais ce que je peux dire c’est que les problèmes ont disparu avec la suppression des carences alimentaires, le remplacement des produits animaux par le maximum d’aliments végétaux. Pour réussir cela il faut un minimum d’argent pour se nourrir décemment, et pas de surcharge de stress, qui nous empêche de se poser pour préparer des repas.

  6. Diane dit :

    Merci pour ces informations, nous devons participer à notre qualité de santé, il est vrai que le monde médical dit traditionnel ne nous rassure plus suite aux derniers drames de l’industrie pharmaceutique ou à des comportements inappropriés de certains professionnels.

  7. thesy refouvelet dit :

    bonjour
    j’ai 77 ans ,donc vos questions ne me sont pas adressées.
    il serait bon de préciser la limite d’âge pour les kilos en trop…hihihi
    et pourtant….

    cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *