Dentifrices : cet ingrédient favoriserait l’apparition de caries

Il est l’un des derniers ingrédients à avoir envahi les rayons de l’hygiène dentaire. Et pour cause, il serait parfait pour détoxifier ou encore assainir l’haleine et combattre les infections. Obtenu en brûlant du bois ou d’autres matières organiques (écorces de noix de coco, coquilles de noix, bambou…), ses propriétés blanchissantes sont souvent mises en avant par les marques qui le commercialisent.

L’avez-vous reconnu ? Il s’agit du charbon végétal.

Devenu un incontournable des dentifrices naturels, beaucoup de personnes l’utilisent pour éviter ou atténuer les taches dentaires.

Pourtant, il est loin d’être un allié pour vos dents ! En réalité, il est peu efficace, voire dangereux. C’est ce qu’affirment des spécialistes dans le British Dental Journal [1].

Pire que ça : le charbon végétal favoriserait l’apparition de caries !

Trop de charbon gâte les dents

D’après les chercheurs de l’étude, les bienfaits des dentifrices au charbon végétal sont largement exagérés. Selon eux, les grains abrasifs qui permettent d’éliminer le tartre et les taches jaunes sur les dents fragilisent l’émail, qui ne peut pas se régénérer. À long terme, les dents deviennent plus vulnérables aux bactéries, favorisant :

  • Une hypersensibilité au froid et à la mastication,
  • L’apparition de caries.

Un comble pour un dentifrice dont la fonction principale est de préserver notre santé
bucco-dentaire !

De plus, l’utilisation prolongée du charbon végétal en dentifrice risque de faire jaunir les dents (comme chez les fumeurs). L’usure de l’émail laissant apparaître de plus en plus la dentine, qui est plus foncée.

Le charbon végétal serait-il le cancer de vos dents ?

Autre problème constaté : l’accumulation du charbon végétal dans des régions lésées parodontales peut entraîner une décoloration grise des tissus et une abrasion de la gencive, douloureuse et peu esthétique.

Et les méfaits ne s’arrêtent pas là…

Selon les analyses menées auprès de 50 dentifrices différents, le charbon végétal contient des substances naturelles potentiellement cancérigènes.

En effet, tous ont révélé la présence d’hydrocarbures polyaromatiques, des molécules de la même famille que le pétrole brut ! Plusieurs études épidémiologiques ont démontré que ces séries d’atomes de carbones sont impliqués dans l’apparition de certaines formes de cancers chez l’Homme.

Les chercheurs concluent ainsi que les propos marketing sont « fallacieux et contraires aux intérêts et à la protection du client ! »

Ne cherchez plus le produit miracle

Ne vous alarmez pas pour autant si vous avez brossé vos dents avec du charbon végétal dernièrement. Un usage ponctuel n’est certainement pas si nocif. Je vous conseille cependant de limiter son utilisation à quelques jours par mois seulement et surtout d’éviter l’usage au long cours.  

Ces recommandations sont valables également si vous l’employez sous forme de poudre ou de gélules. Ne dépassez pas plus de 10 jours de cure [2] espacés de plusieurs semaines.

Si vous cherchez un bon dentifrice, choisissez-en un naturel sans additif dangereux tels que :

  • Le fluor synthétique,
  • Le laurylsulfate de sodium (un agent moussant),
  • Le triclosan,
  • Ou le dioxyde de titane (E 171).

Et pour lutter contre la coloration jaunâtre des dents, sachez que votre meilleure solution est d’avoir une bonne hygiène dentaire. Cela signifie se brosser les dents après chaque repas, sans oublier les espaces interdentaires.  

Bien à vous,

Eric Müller





Consulter les sources :

Sources :

[1] Charcoal-containing dentifrices”, Linda H. Greenwall, Joseph Greenwall-Cohen & Nairn H. F. Wilson, British Dental Journal 226, 697–700 (2019)

[2] Dentifrice au charbon, ne tombez pas dans le panneau ! Solutions Naturopathie.

Crédits : © Rostislav_Sedlacek-Shutterstock.com


0 0 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Claire
7 mois il y a

merci pour ces informations qui nous bousculent.
La présence d’hydrocarbures poly aromatiques ne dépend t-elle pas du matériau avec lequel on obtient ce charbon (noix de coco, bambou …) ?
Et qu’en est-il des bâtonnets de charbon qui servent à purifier notre eau de table ?
Pourriez-vous regarder aussi de ce côté ?
MERCI !!!!

raybaud
7 mois il y a

Que pensez-vous du savon de Marseille comme dentifrice ?