Faut-il vraiment arrêter de manger des fruits ?

Je reçois beaucoup de messages de lecteurs inquiets.

Ils ont lu ici et là que le fructose – le sucre des fruits – était mauvais pour la santé.

Certains se demandent donc s’ils ne devraient pas arrêter de manger des fruits.

Un grand malentendu

Soyez rassurés… il s’agit en fait d’un malentendu.

C’est certain, personne ne devrait abuser de sucre, car comme vous le savez, une alimentation trop sucrée est à l’origine de nombreux problèmes de santé :

  • Inflammation du foie (hépatite)
  • Diabète de type 2, de résistance à l’insuline
  • Dérèglement de l’appétit
  • Addiction au sucre semblable à l’addiction aux drogues
  • Prise de graisse, obésité et syndrome métabolique
  • Cholestérol, hypertension et autres maladies du cœur
  • Mauvaise hygiène de la bouche, caries
  • Mauvaise haleine [1]
  • Vieillissement accéléré, induit par l’oxydation et la glycation de vos cellules
  • Augmentation de votre risque de cancer [2]

Mais tout dépend de la manière dont vous consommez le sucre.

Le sucre n’existe pas à l’état pur dans la nature. Il est toujours issu d’une plante.

Depuis des lustres, les hommes s’appliquent à extraire de ces plantes un sucre aussi pur que possible, au parfum neutre. Ceci afin de pouvoir sucrer à l’envie, comme on utilise un condiment.

Courte histoire du sucre

Nos ancêtres ont mis du temps avant d’explorer toutes les manières d’extraire du sucre :

  • La première sources de sucre connue, c’est bien entendu le nectar des fleurs que les abeilles transforment en miel. C’est le premier produit hyper sucré utilisé par l’homme. En Europe, le miel ne fut détrôné qu’au retour de la 1re Croisade (XIe siècle) par…
  • la canne à sucre, identifiée par l’homme il y a des milliers d’années en Nouvelle-Guinée [3]. Elle fut ensuite plantée en Inde, puis en Chine, et enfin en Iran où fut inventé le pain de sucre… Les Croisés l’on découverte lorsqu’ils sont arrivés à Jérusalem.Mais comme la canne à sucre poussait mal en Europe, c’est dans les régions tropicales d’Afrique et d’Amérique que les Européens sont allés créer de grandes plantations 500 ans plus tard.Jusqu’au XIXe siècle, on ne connaissait pas d’autre sucre aussi pur que celui de la canne.
  • Il ne faut pourtant pas oublier la betterave sucrière. Elle a été identifiée dès le Moyen Âge, mais il a fallu cependant attendre que Napoléon I er se dispute avec les pays producteurs de sucre de canne pour que des scientifiques français mettent au point un procédé afin d’extraire le sucre de la betterave à l’échelle industrielle.
  • La dernière innovation, c’est l’hydrolyse de l’amidon de maïs par processus enzymatique. Cette découverte des années 1960 a permis de réaliser un produit sucrant, le sirop de glucose-fructose (High Fructose Corn Syrup ou HFCS), encore moins cher que le sucre de canne ou de betterave.

Que cache notre sucre de table ?

Le sucre de table, sucre en poudre, sucre blanc, s’appelle en terme technique « le saccharose ».

Si vous regardez du saccharose au microscope, vous vous apercevez qu’il est en fait composé de deux molécules : une molécule de glucose et une molécule de fructose.

Le glucose est indispensable à la vie

Le glucose est une molécule indispensable à la vie. Toutes les cellules de notre corps en ont besoin pour produire de l’énergie.

Même s’il ne trouve pas de glucose dans la nourriture, le corps peut d’ailleurs en produire tout seul.

Pour cela, il utilise vos muscles, dont les protéines peuvent être transformées en sucre dans le foie, pour assurer les apports nécessaires en glucose aux cellules de vos organes vitaux comme le cerveau et le cœur.

Le fructose tout seul est un poison

Le fructose, c’est tout à fait différent : il s’agit d’une molécule qui n’est pas vitale et que le corps humain ne produit pas. En fait, très peu de cellules du corps sont capables d’utiliser le fructose, en dehors des cellules du foie.

C’est pourquoi, quand nous mangeons beaucoup de fructose, il ne rejoint pas nos cellules pour produire de l’énergie, comme le glucose. Le fructose, lui, est intégralement absorbé par le foie, qui l’utilise pour fournir de l’énergie et qui transforme l’excédent en graisses, les triglycérides.

Attention : je parle bien là uniquement du fructose ajouté à l’alimentation ; il s’agit du fructose en poudre ou liquide qui est vendu comme du « sucre à confiture », ou du « sucre naturel », que l’on fait passer pour un produit faussement diététique.

Pourquoi les fruits ne sont pas coupables

Ces attaques ne concernent pas le sucre des fruits eux-mêmes : les fruits ne contiennent que 2 à 11 % de fructose, les légumes 1 % ; et surtout : ce sucre est accompagné de nombreuses substances qui en modifient les effets par rapport à du fructose pur.

Pour vous faire une idée, on trouve 10 grammes de fructose dans une grosse pomme et 20 grammes purs dans une petite cannette de soda.

Mais ne vous méprenez pas : même si vous mangez beaucoup de fruits et légumes, cet apport en fructose ne sera jamais mauvais.

Pourquoi ?

Parce que contrairement au fructose que l’on trouve dans les sodas et les jus de fruits industriels, le fructose naturel des végétaux est accompagné de fibres et d’antioxydants qui ralentissent le passage du fructose dans le sang et au niveau du foie. Ceci laisse donc le temps au foie d’utiliser tout son apport en fructose pour fournir de l’énergie ; aucun excédent n’est converti en graisses.

Des études ont même montré que manger 10 fruits par jour diminuait au contraire le risque de maladies.

Que penser des jus ?

Si pour réaliser le jus il faut se débarrasser de certaines parties comestibles du fruit, alors méfiez-vous.

Par exemple, lorsque vous pressez une orange, vous récupérez le jus, la pulpe mais pas l’enveloppe de chaque quartier d’orange. Pour la pomme, on l’épluche, on la broie, et on presse le marc pour en retirer le jus. À chaque fois on perd des fibres essentielles.

C’est pourquoi les études montrent que les jus de fruits sont plus dangereux pour les diabétiques que les fruits entiers [4].

Pour autant, il n’y a vraiment pas de risque à manger des fruits entiers. Leur fructose n’est pas une raison de vous en priver.

En revanche, évitez à tout prix le fructose ajouté à l’alimentation.

Voici où se cache le fructose ajouté

Chez vous, la source principale de fructose est le sucre de table, qu’il soit blanc ou roux, issu de la culture de la canne ou de la betterave.

Le fructose pur rajouté à la nourriture est rare en Europe. Mais on trouve du sirop de glucose-fructose dans un nombre impressionnant de produits industriels. Depuis son apparition, les industriels ont vu l’aubaine et se sont jetés sur ce sous-produit de l’industrie agro-alimentaire.

Les consommateurs ont aussi très vite adhéré : ils se sont imaginé faire des économies avec ces produits alimentaires bon marché.

Voici où l’on en trouve : tous les sodas, les glaces et sorbets, la plupart des paquets de gâteaux, biscuits, presque tous les bonbons et céréales sucrées du petit-déjeuner, souvent destinées à nos enfants.

À eux seuls les sodas, jus de fruits et boissons pour les sportifs seraient responsables de 180 000 décès par an, expliquent les chercheurs de Harvard [5].

Le miel est une exception. Certes, il contient plus de 40 % de fructose. Mais il a également des vertus antioxydantes, antibactériennes et prébiotiques (pour nourrir les bactéries de votre flore intestinale)[6]. Si vous le consommez de façon raisonnable, il n’est pas aussi mauvais pour la santé que les produits enrichis en fructose.

Le fructose naturel des fruits n’a rien à voir avec ça. Au contraire… les fruits et les légumes sont les meilleures armes pour combattre l’épidémie d’obésité.

Bien à vous,

Eric Müller

PS : Si vous n’êtes pas abonné à Néo-nutrition, je vous invite à faire l’essai ci-dessous en inscrivant votre adresse de messagerie électronique dans la case prévue à cet effet.




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Régénérez chacune de vos cellules Pourquoi simplement vouloir avoir l'air plus jeune, quand vous pourriez régénérer chacune des cellules de votre corps ? En 2010, une équipe de cher...
Comment reconnaître une bonne huile (dégustation) Précédemment, je vous parlais de la fabrication de l’huile d’olive, et des arnaques à connaître. Aujourd’hui, vous allez apprendre à goûter une hui...
Votre poids n’a aucune importance (la suite) Si vous avez lu la lettre "Votre poids n’a aucune importance", vous comprenez pourquoi seule la silhouette compte : Crédit image : HowStuffWork...

Consulter les sources :

[1] The Key to Treating Chronic Bad Breath

[2] 10 Disturbing Reasons Why Sugar is Bad For You

[3] http://www.lesucre.com/sucre-de-a-a-z/histoire/frise-chronologique

[4] Les fruits entiers, c’est mieux que les jus de fruits

[5] Sodas, boissons aux fruits : 180000 décès par an selon Harvard

[6] Fiche santé sur le miel


95 réponses à “Faut-il vraiment arrêter de manger des fruits ?”

  1. D*******ER dit :

    Dommage toutes ces contradictions on ne sait
    plus sur quel pied danser. Un jour oui le lendemain
    tout est remis en question. Il faut vraiment écouter
    sa petite voix.

  2. STEPH dit :

    Bonjour,

    Excellent article, comme d’habitude les extrémistes ont des œillères, ils surréagissent et gaspillent de l’énergie sur des détails.
    Un regret, plusieurs personnes se posent la question sur d’éventuelles différences entre un extracteur et un blinder (les fibres restant dans le blinder). Je n’ai pas lu d’éléments sur ce point.

    Merci pour votre travail.

  3. Françoise dit :

    Votre article aurait pu être encore plus intéressant si vous n’aviez pas cette fâcheuse tendance – consciemment ou non ? – à prendre les lecteurs pour des billes. Voulez-vous faire croire que ceux (les paysans normands, par exemple) qui font leur jus de pommes s’embêtent à les éplucher ? J’ai vécu en Normandie. Nous avions un voisin qui fabriquait artisanalement du jus de pommes, du cidre et de la « bière spéciale » (du calva… qui comme chacun sait est un alcool de pommes)… D’ailleurs, il ne viendrait jamais à mon fils, grand amateur de jus de fruits/légumes, l’idée de décortiquer ces derniers avant de les déposer dans son extracteur.

    Quant aux épluchures, si l’on fait passer les fruits/légumes entiers dans l’extracteur, il n’y en a guère plus que quand on prépare un repas, où il y a toujours des déchets. De plus, à la campagne, il est aisé de jeter les restes dans un compost, à défaut dans un coin de nature, puisque c’est biodégradable.

    Les jus de fruits du commerce (même chez les « bio ») sont pour la plupart clairs, translucides : ils ont été filtrés et ne possèdent plus de fibres, c’est vrai. Mais n’oublions pas que « l’authentique » jus est épais et opaque, plein de bons nutriments et de fibres. La filtration s’est imposée à cause de ces chochottes qui, à l’instar du sucre ou du riz blancs, des additifs qui rehaussent goûts, couleurs, etc. veulent des produits qui flattent l’œil (le « paraître », un élément marquant de cette société d’artifice). Bref, la filtration en est devenu un « modèle » de jus, LE jus.

    Ceci dit, je suis d’accord pour dire que rien ne vaut croquer dans un fruit (sans l’éplucher, enfin pour la plupart). La pomme, pour reprendre son exemple, en plus de ses bienfaits dus à sa nature-même, par action mécanique, est bonne pour le nettoyage des dents, bénéfique pour la mastication et la salivation…

    Il ne faut pas pour autant arrêter les cures de ces bons jus de fruits/légumes, pleins de fibres et d’autres bons nutriments – le TOTUM – excellents pour la santé.

    Ce qui m’amène à un autre élément marquant de cette société d’artifice, cette manie, péché d’orgueil et de suffisance, de catégoriser tout et n’importe quoi. Le fructose est mauvais ? Mais bien sûr ! La vitamine A aussi est mauvaise ! Indispensable aux yeux, à la peau, aux muqueuses… à forte dose, elle tue !!! Le fer aussi est mauvais ! Bon pour l’hémoglobine et le système immunitaire, à forte doses il mène à des douleurs abdominales et articulaires, des maladies cardiaques diverses, etc. jusqu’à participer au vieillissement cellulaire. Etc. etc.

    Il est bien évident qu’il ne faut pas exclure ces nutriments sous prétexte qu’ils sont « mauvais », mais leurs extraits isolés dépossédés de leur milieu originel avec lequel ils agissent en SYNERGIE. Mais là, vous n’y êtes pour rien, juste le témoin de cette fâcheuse tendance actuelle à lancer très vite une info « choc » qui fera le « buzz ». Et la grande masse des gens genre chochotte de tomber dans le panneau (publicitaire) !!!

  4. Agnès Durand dit :

    AH, AH, AH :

    Je l’attend depuis longtemps !
    Encore un qui fait des jus sans rien en savoir:

    Encore un qui dit que c’est la faute des jus, alors qu’il ne connaissait pas son état de santé et sa mauvaise assimilation du sucre avant de le faire!
    c’est tout simple, il y a des choses à savoir et c’est tout.
    Les jus sont vite révélateurs de votre état de santé et de vos faiblesses.
    Les jus, comme les plantes sont à connaitre les effets avant d’en boire.
    Donc, non les jus ne sont absolument pas préjudiciables, + de 33 ans que j’en bois des litres, c’est pas juste une mode, non monsieur, c’est un mode de traitement, une médecine à part entière, alchimie des jus, Alimenthérapie, et ça sauve des vies.
    Et si on a des problèmes avec le sucre, eh bien il y a des jus et des plantes pour cela.
    Ah ben zut, c’est vrai, il n’a plus d’extracteur !! ::d

    Excusez moi, c’était mon quart d’heure récréatif !

  5. ARABAT-ZIANE dit :

    HELLO
    donc les jus de fruits et légumes avec la centrifugeuse ne sers à rien pour la santé ?

  6. Cécile dit :

    Merci pour cet article 😉
    Comment conserver les fruits de mon jardin puisqu’il est preferable de ne pas en faire de confiture ?

  7. Clara dit :

    Vous développez bien le sujet des fruits mais pas du tout celui des légumes. Est-ce que les légumes contiennent du fructose ? Et que pensez-vous des jus de légumes ? Beaucoup de naturopathes les recommandent.

  8. Berger dit :

    Arrêtez de vous tirer dans les pattes, nous avons trop besoin de gens comme vous…
    L’intérêt des jus c’est qu’ils permettent d’avaler une grande quantité de principes actifs, vitamines et mineraux facilement. ce qui n’empêche pas de prendre en plus des fibres.

  9. Felipe Valenz dit :

    Excellente article mais surtout une importante information pour réveiller les gens qui croient que le jus est aussi bon our la santé que manger le fruit d’où il provient.

    C’est le procédé scientifique qui me plaît de cet article.

  10. Agnès dit :

    Peut être pourriez-vous parler des smoothies de fruits ou de légumes alors? Personnellement, je les fais avec des fruits (ou des légumes) et rajoute 2 dates pour sucrer, de l’eau et éventuellement des graines de lin moulues. En général c’est assez épais mais rien n’empêche de rajouter davantage d’eau pour diluer.

  11. bardon dit :

    Lettre très intéressante dans sa globalité. J’ai appris des choses.
    Cependant, je doute fort que le MIEL soit porteur d’une quelconque contre indication…pour ma part, j’en consomme 9Kg/an (au petit déjeuner) depuis très très longtemps… sans le moindre problème qui puisse lui être imputé.
    Aussi, je partage totalement votre analyse sur les fonctions du extracteur de jus. Cependant, je regrette que vous ayez fait le choix de le REVENDRE. Vous vous êtes séparé d’un ennemi pour le refiler à quelqu’un d’autre, dommage…

  12. Blues dit :

    Cette news que vous nous envoyez dépasse tout entendement.
    Allez, on va développer dans l’ordre.
    Vous dites qu’il faut un demi kilo de légumes pour en faire un petit verre de jus ( qu’entendez-vous par petit verre?)
    Ah bon? Avez-vous vraiment essayé? Par exemple le concombre, le fenouil frais, la tomate, la betterave?
    Par exemple?
    Et la pastèque, que vous-même vantez pour être peu sucrée et même conseillée pour les diabétique de type 2?
    1 kilo de pastèque donne pratiquement 1 kilo de jus à l’extracteur.
    Idem pour le concombre, je laisse le soin aux lecteurs de voir par eux-mêmes le taux de sucre qu’il contient.
    Ensuite, je reprends une de vos ancienne news ( vous ou vos collègues santé nature et autres, puisque vous travaillez ensemble), vous mentionnez bien un fait démontré par ailleurs, également, qu’un jus de légume permettrait d’absorber 99% de micro nutriments, alors qu’un légume ou un repas entier réduite drastiquement le taux d’absorption de micro-nutriments, en plus de l’énergie considérable pour la digestion.
    Vous prônez également les mono-diètes, en mentionnant également les jus de légumes.
    Là, maintenant, vous venez contredire tout ceci?
    Pourquoi? Pour qui?
    En plus vous parlez de nature?
    Mais que font les animaux, mammifères, hommes préhistoriques, et mêmes insectes lorsqu’un fruit est trop mûr, trop sucré et, également alcoolisé?
    Tous se prennent une cuite mémorable, chaque année.

    C’est de plus en plus fréquent que vous vous contredisez, et c’est encore plus étonnant lorsque, abonné cher vous depuis longtemps, on voit les mêmes newsletter circuler en boucle.
    J’aurais donc une seule question. voulez-vous vraiment aider les gens ou les ponctionner pour vous enrichir?
    Ah, au fait, je me suis désinscrit 3 fois de votre newsletter, la dernière fois date de 2 mois,, et je continue à recevoir vos mails.
    Là encore, je dois penser quoi?
    Encore un mot, je vais voir si vous avez e courage de publier ce mot et laisser les gens juger par eux-mêmes.

    • Suzanne dit :

      entièrement d’accord ; et en plus passent dans l’extracteur ce qu’on n’utilise pas dans la cuisine , c-à-d les trognons de chou, de brocoli, de chou-fleur, le centre de l’ananas trop dur pour être croqué etc

  13. felix dit :

    C’est comme cela que naissent les extrémistes… Comment après nous avoir vanté des années durant tous les bienfaits des jus de fruits et de légumes, preuves à l’appui, nous avoir fait acheté à prix d’or de dernière génération d’extracteurs, de blenders, des livres à n’en plus finir… pour enrichir tous ces auteurs, vous faites un volte face de ce type, pour nous dire que du mal de ces même jus de fruits et légumes. J’avoue que je ne comprends pas que vous ayez opté pour une position extrême d’arrêter carrément de consommer ces jus dont vous avez passé le temps à nous vanter les bienfait. Et vous voulez qu’on vous suive… Je suis désolé monsieur je ne peux pas vous suivre, car depuis 3 ans que je consomme en famille les jus de légumes, il n’y a plus de malade chez nous. Ce sont les médecins qui sont malades de ne plus nous voir. Vous ne proposez même pas d’amélioration du dosage qu’on peut faire entre fruit et légumes pour « casser » le taux de sucre, vous nous conseillez carrément de vendre nos appareils…au nom de votre décision extrémiste. J’en ri parce que cela me rappelle l’histoire du lait maternel qui a été vilipendé pendant des années par les même pour finir aujourd’hui par nous dire que c’est le meilleur… Ce qu’on attend de vous, ce sont des conseils objectifs, et non des enrôlement.

    • Blues dit :

      Je viens de répondre dans ce sens, et je suis content de n’être pas le seul à ouvrir les yeux.
      Ca fait plaisir.

    • Suzanne dit :

      moi idem ; mon médecin ne comprend pas que mon excès de tension a disparu (jus de betterave et de céleri) ; il est persuadé que je suis malade et m’a ordonné une prise de sang dont le résultat n’a jamais été aussi bon !

    • Suzanne dit :

      et en plus des légumes, j’y inclus des plantes sauvages : ortie et pissenlit !

  14. Stella dit :

    Il faut quand même raison garder. Tout est question de juste milieu. Donc, OUI aux jus mais point trop n’en faut.
    D’autre part, il m’est arrivé de consommer ce qui ne passe pas dans le jus. On peut aussi en faire des beignets où les consommer en salade (en fonction des goûts de chacun).

  15. Denat dit :

    Désolée mais avec un extracteur,je ne jette que les pépins et la peau d’orange!!!
    Avec la pulpe,je rajoute un peu de farine et un oeuf pour lier et je fais des petite galettes;
    donc, pas de gaspillage et des fibres!que ce soit légumes où fruits s’ils sont bio,bien sur

  16. Martine dit :

    Bonjour

    Je ne suis pas du tout d’accord avec votre vision des jus de fruits ou de légumes. Je suis d’accord que les jus industriels font beaucoup plus de mal que de bien (conservateurs, sucres, ..)mais pas lés jus maison.
    Personnellement je ne suis pas adepte de l’extracteur de jus qui abime les fruits car chauffe le fruit et sépare la pulpe (fibres, peau…) là où justement on trouve les vitamines. J’utilise un excellent blender qui donne un jus mousseux avec tout le fruit ( sans les noyaux). Je pratique depuis 2 ans et je ne me suis jamais sentie aussi bien et en forme. En voyage mon jus me manque….

    • Agnès Durand dit :

      Les résultats peuvent être fulgurants pour ceux qui savent un peu pratiquer les jus ciblés, adaptés à chacun.
      . c’est comme avoir la bonne clé pour sa serrure, c’est incroyable les résultats qu’on obtient avec ce savoir là !
      Le nier est est ignorer totalement quelque chose sous prétexte qu’on ne le maitrise pas.
      Les organismes à l’heure actuelle ont besoin des jus, les enfanst ont besoin des smoothies, les intestins sont tous encrassée de gluten, tout le monde soufre de mauvaise assimilation et de troubles du métabolisme, et la seule chose qui régénère en profondeur par l’apport de matériaus indispensables et bio-disponoibles, ce sont LES JUS !
      J’ai + de 33ans d’expérience dans la pratique des jus, ce n’est pas un essai de quelques mois, donc je sais exactement de quoi je parle !
      Vivelavie.jimdo.com

  17. Lebourg Jean-Marc dit :

    Bravo, pour cette lettre sur les jus ! J’approuve à 100% ! Depuis le temps que je me bats contre les jus en consultations et conférences, je me sens moins seul ! 😉
    J’ai d’ailleurs écrit un article à ce sujet il y a quelque temps :
    http://nutribonsens.com/les-jus-de-fruits-et-legumes/
    Amicalement,
    Jean-Marc Lebourg
    Naturopathe nutrithérapeute à Annecy

    • Blues dit :

      Encore un qui veut se faire une place au soleil?
      Vos arguments sont décevants.
      Vous partez sur des exemples bien choisis, mais utilisés à votre propre profits.
      Oui, l’homme sauvage ne consommait pas de jus de légume.
      Mais à l’époque, i une travaillait pas sous des néons, les yeux rivés sur un écran de lumière bleue, entouré d’ondes wifi et autres.
      Oui, à l’époque, une seule pomme suffisait à apporter 3, voir 4 fois le taux de vitamines C recommandés par jour.
      Aujourd’hui, les fruits et légumes sont pauvres en nutriments et micro nutriments, tellement pauvres, ajoutés à cela le stress de la vie moderne de l’homme qui demande de plus en plus de nutriments, associés à de plus en plus de produits chimiques, d’engrais, de pesticides, et autres qu’il consomme en quantité astronomiques.
      Pour un personnage de votre profession, ne pas mentionner ce genre de détails fait très, très peur.
      Naturopate? Je n’irai jamais chez vous.

      Je lis au Hazard une autre réponse où vous dites texto: « Par contre on sait aujourd’hui que les jus mettent en sur-régime calorique »
      Ah bon? un jus de concombre avec presque zéro calorie et zéro sucre c’est mieux qu’une orange entière ou une pizza au petit épeautre?
      Waouw, vous faites peur là.
      Je viens de me guérir d’une forme de leucémie alors qu’on m’avais donné 1 mois en justement me tournant vers les jus de légumes.
      Et même sans cela, vos propos sont tellement aberrants que je me demande le pourquoi de vos interventions. Et dans ce cas, je n’ai pas compris ce que vous voulez vendre, car c’est totalement déroutant et dangereux. J’espère juste que les lecteurs liront mon message, et se poseront les bonnes questions, car là, au vu de tout ceci, ce ne sont que des abats de non sens incohérents.

    • Agnès Durand dit :

      Se battre contre les jus en consulktation ???
      c’est criminel, tout simplement de fermer une porte aux autres alors que aç peut être leur salut!
      Si ce n’est aps le vôtre, laisssez donc les autres faire leur choix, en voilà de l’usurpationde droit,.
      Monsieur vous êtes dans le même rapport de pouvoir que les médecin, c’est déplorable !

      On ne peut juger que ce qu’on connait bien hiors, votre position montre bien que vous n’avez pas expérimenté et ne savez pas du tout de qoi il en retourne.

  18. Vacher Geneviève dit :

    Merci pour cette lettre : elle explique très bien les caractéristiques des différents sucres et elle dit les choses sans promettre de trouver plus d’informations dans la revue X ou Y !… Merci

  19. Jacques Pichat dit :

    Une manière simple de faire des jus de fruit sans ajouter du sucre ni le concentrer, et sans gaspiller la pulpe :
    -mettre les fruits entiers au mélangeur
    -ajouter un jus de citron
    -et de l’eau (un tiers de fruits et deux tiers d’eau). Simple, délicieux et rafraichissant!
    Mais pour la soif, rien ne vaut l’eau…

  20. edith dit :

    même si je comprends votre démarche, j’ai la
    maladie de crohn et la seule façon pour moi d’assimiler les nutriments des fruits et légumes
    c’est de les prendre en jus, les fibres ne convenant
    pas à mes intestins.

    • Lebourg Jean-Marc dit :

      Edith, en fait ça n’est pas forcément la seule façon… En suivant une alimentation hypotoxique stricte pendant au moins 1 ans, vous allez permettre à votre organisme de mettre en rémission au moins partielle votre maladie. Votre appareil gastro-intestinal pourra alors petit à petit re-fonctionner bien plus normalement et recevoir à nouveau les aliments entiers…
      Je ne dis pas ça en l’air car j’ai reçu pas mal de gens comme vous en consultation et les résultats ont été très positifs en ce sens. 🙂

  21. Marylise DUSUEL dit :

    Ce que vous dites rejoint la rediffusion de l’excellent documentaire « Sucre, le doux mensonge » (Arte) où j’ai découvert la différence entre « fructose » et « glucose » et je suppose que beaucoup, comme moi, pensaient que le fructose sur l’étiquette, donnait l’impression d’un sucre « sain » (à cause du rapport au fruit dans l’intitulé). Sans compter que l’industrie sucrière, en tant que monopole a servi les mêmes mensonges que celle du tabac. Et les études « scientifiques » ne sont pas fiables tant la recherche a besoin de subventions privées en raison dd la défaillance des pouvoirs publics. Bien cordialement…

  22. Lefort Danielle dit :

    Bonjour, cela fait déjà un moment que je suis arrivée à la même conclusion, rien qu’en observant les effets du jus de fruits ou de légumes dans l’organisme ! C’est tout simplement trop fort, trop concentré .Et aussi quand vous mangez des fruits entiers, vous savez immédiatement quand arrêter, et la quantité ingérée reste limitée, sensée !!!
    Bravo de garder votre esprit clair, non influencé par tout ce modernisme ambiant qui fait que l’on exagère et que l’on oublie la simplicité et l’équilibre !

  23. PAILLOT dit :

    Quid de la stévia pour remplacer le sucre de canne ou de betterave ?

    • Lebourg Jean-Marc dit :

      Le seul sucre qui existe à l’état naturel c’est le miel… Toutes les autres tentatives pour « ajouter » du sucre dans notre alimentation sont systématiquement accompagnées d’inconvénients !
      Le sucre c’est une histoire d’éducation du goût, on nous a habitué au sucre, on peut s’en déshabituer tout aussi bien et c’est la meilleure chose à faire sans aller chercher des tas d’extraction de plantes et autres dérivés de tout un tas de chose… 🙂

  24. Sylvia dit :

    Très très déçu de votre conclusion du début de votre lettre , dire à ce point du négatif sur les jus c’est du n’importe quoi,
    Sachez aussi c’est dans les fibres que reste les pesticides et que le jus des légumes ou fruits reste un moyen d’apporter les meilleurs nutriments surtout si vous ajoutez du curcuma et gingembre .
    Je me désabonne à votre courrier.

    • Marylise DUSUEL dit :

      Éric a raison et il suffit de choisir une bonne filière « bio » pour obtenir des fruits sains. Non seulement le jus est un gaspillage de nanti, mais combien d’oranges vous faut-il pour obtenir un grand verre alors qu’une seule orange vous rassasie ? Le documentaire « Sucre, le doux mensonge » (Arte) rejoint complètement ce qu’avaance Éric, par la bouche de chercheurs scientifiques indépendants.

    • Agnès Durand dit :

      Je pense également que c’est vraiment n’importe quoi cette volte face.
      Si on devait envoyer balader tout ce qu’on n’arrive pas à utiliser correctement du premier coup ….
      Si je n’avais pas eu les jus, je serais morte depuis 20ans !
      vivelavie.jimdo.com

  25. SAG dit :

    Merci pour cet article très intéressant Éric !
    Les industriels essaient de nous casser du sucre sur le dos…

  26. virginie bodzonga dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette lettre qui m’éclaircit une zone d’ombre et confirme mon idée qu’il est toujours mieux de consommer les fruits entiers!
    Continuez à nous apporter tous ces éléments nécessaires à des choix éclairés.
    Cdlt,
    Vous. Bodzonga

  27. annette dit :

    Bonour,
    je suis très déçue de votre descente en flèche de l’extracteur de jus. . Oui, il y a peut-être du gaspillage mais il faut utiliser une grille à gros trous et boire le jus avec un maximum de puple..
    Le résultat est ertainement bien meilleur comparé à un mauvais mastiquage où les fibres passent tout droit. cela permet également de consommer régilièrement une grande variété de légumes.
    j’y mets carottes,fenouils, celeris, betterave rouge,gigembre des herbes pommes oranges, amandes trempées la veille pastèque ou melon. selon la saison.. L’ensemble est délicieux !
    c’est un effort que de faire ces jus et de décourager ainsi les bonnes volontés n’est pas très sympathique à moins que vous ne jugiez l’atteinte à la santé de ces jus sans appel !

    • Suzanne dit :

      puis-je ajouter que pour ceux qui ont de l’hypertension, les jus de betterave et de céleri vert la font baisser de façon spectaculaire ?

      • Lebourg Jean-Marc dit :

        On obtient des résultats similaires avec les aliments entiers non transformés et ceci sans les inconvénients des jus à long terme. Donc pourquoi vouloir réinventer la nature d’une autre façon !

    • Lebourg Jean-Marc dit :

      Oui c’est sans appel ! Le monde moderne nous a mis cette fausse idée en tête que les jus sont diététiques mais c’est archi-faux ! Rien ne vaut le légume ou fruit frais entier et mastiqué/insalivé correctement !
      Les gens qui se sentent bien après une cure de jus sont juste en sur-régime énergétique à cause de l’apport calorique, mais pas à cause des vitamines comme ils le croient le plus souvent.
      L’apport vitaminique et sels minéraux par les jus ça ne marche pas aussi bien que par le fruit entier ! Le jus n’existe pas à l’état naturel, son assimilation par notre organisme est donc moins efficace que l’aliment entier ! L’évolution n’a pas « travaillé » pendant des millions d’années pour rien… Nous on arrive et en qq siècles on contourne tout ce que la nature a prévu… Forcément ça se passe mal… 🙂

  28. Suzanne dit :

    A ma réponse précédente, j’ajouterai que la pulpe des légumes n’est pas perdue si on a un peu d’imagination ; on peut en ajouter dans les soupes, faire des galettes avec des flocons d’avoine ou autres ingrédients par exemple ; on peut les déhydrater pour en faire des sortes de biscuits apéritifs ; quant à la pulpe des fruits, si on a la chance d’avoir un jardin, c’est un compost remarquable ; je suis désolée, mais je préfère boire un jus de fruit de temps en temps que de manger régulièrement des confitures et quand je recevrai des amis je continuerai de leur servir des jus de fruits et légumes maison plutôt que des apéros alcoolisés

  29. Florence Toupet dit :

    Je prends des jus de légumes et fruits mais je ne jette pas l’okara ( résidu fibreux). Je le mélange avec un oeuf, un peu de farine de sarrasin, des épices et fe fais des croquettes salées. Pas de perte de fibres.

  30. Georges Beaujean dit :

    J’ai découvert le juicing en 2000 il y a donc 17 ans, j’en suis à mon cinquième slow juicer et je n’ai pratiquement jamais fait de jus de fruits. Par contre les jus de légumes permettent d’ingérer une quantité de phitonutriments impossible en mangeant les légumes entiers vu la quantité de fibres que cela représenterait. Le gingembre en quantité suffisante pour avoir des résutats anti-inflammatoire idem. Le jus de laitue par exemple pour aider au sommeil, mais je ne vais pas faire ici la liste des bienfaits et pouvoir détoxinant des jus verts par la chlorophile, en complément d’une alimentation à bas index glycémique et graisses de qualité, simplement dire que de bonne foi vous faites erreur 🙂

    • Suzanne dit :

      je suis entièrement d’accord

    • Lebourg Jean-Marc dit :

      Non il n’y a pas d’erreur dans cet article que j’appuie à 100%, et qui, d’une autre façon, dit exactement la même chose que moi depuis des années.
      Ca fait 20 ans que je fais des recherches intensives en biologie d’assimilation, et avec les jus on fait complètement fausse route. Les jus c’est juste un mirage et sur toute une vie rien ne dit qu’à la fin ça ne vous porte pas tort alors qu’avec les aliments entiers non transformés ça ne peut pas se produire et que les bienfaits sont les mêmes voir supérieurs !
      Les études commencent à prendre ne compte ce que je m’efforce de demander depuis des années : c’est à dire d’étudier les nutriments en prenant en compte comment ils sont préparés et mangés, et justement ça commence à changer:
      http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/08/01/le-regime-vegetarien-devient-nuisible-si-les-aliments-sont-transformes_5167218_1650684.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1501573362

    • Agnès Durand dit :

      Les résultats peuvent être fulgurants pour ceux qui savent un peu pratiquer les jus ciblés, adaptés à chacun.
      . c’est comme avoir la bonne clé pour sa serrure, c’est incroyable les résultats qu’on obtient avec ce savoir là !
      Le nier est est ignorer totalement quelque chose sous prétexte qu’on ne le maitrise pas.
      Les organismes à l’heure actuelle ont besoin des jus, les enfanst ont besoin des smoothies, les intestins sont tous encrassée de gluten, tout le monde soufre de mauvaise assimilation et de troubles du métabolisme, et la seule chose qui régénère en profondeur par l’apport de matériaus indispensables et bio-disponoibles, ce sont LES JUS !
      J’ai + de 33ans d’expérience dans la pratique des jus, ce n’est pas un essai de quelques mois, donc je sais exactement de quoi je parle !
      Vivelavie.jimdo.com

  31. DE ZORZI dit :

    Serait-il possible de savoir quand et comment se procurer le produit découvert par le Pr JB Fourtillan concernant la maîtrise du cycle Veille-Sommeil ?
    Merci par avance.

  32. Suzanne dit :

    diaboliser les jus de fruits, je trouve que c’est un peu exagéré, du moment qu’on ne s’en gave pas ; j’ai calculé que dans la plupart des pots de yaourt, il y a l’équivalent de 4 morceaux de sucre (et quel sucre !) et ça n’empêche personne de dormir ;3 produits laitiers par jour (selon la pub) ? pour ceux qui suivent aveuglément, ça fait 12 morceaux !) ; évidemment ça n’est pas marqué sucre sur l’étiquette, c’est repris sous un nom compliqué, et à moins d’être prix Nobel de chimie, vous avez peu de chance de le savoir ; et que penser du sucre contenu et caché dans les charcuteries par exemple pour ne citer que ce produit ! il y en a partout même dans les plats salés ; on nous parle des maladies de la civilisation comme si c’était normal qu’une civilisation génère des maladies, on nous dit que le nombre des diabétiques va augmenter ; et au lieu de se pencher sur les sucres cachés, on se focalise sur les jus de fruits ; mais on le sait qu’ils contiennent du sucre ; donc à moins d’être idiot, on n’en fait pas son ordinaire, et une fois de temps en temps, c’est moins mauvais qu’un Martini ou un Pastis, tandis que le reste, on n’a pas le choix, à moins de vivre en parfaite autarcie ce qui me paraît difficile à l’heure actuelle !

    • Lebourg Jean-Marc dit :

      Vous confondez un certains nombre de chose, la biologie de notre corps ça ne fonctionne pas comme ça… Je ne vous en veux pas, c’est quelque chose de terriblement complexe dont les mécanismes nécessite une connaissance très approfondie de l’assimilation.
      Et Néo-nutrition, d’autres collègues et moi-même avons raison de soulever le pbm des jus !
      Certains biologistes n’hésitent plus aujourd’hui à dire que les jus contribuent fortement à l’épidémie mondiale d’obésité.
      Les jus c’est un mirage diététique inventé par les industriels de l’agro-alimentaire qui ont réussi le tour de force de faire passer jusque dans l’inconscient collectif que les jus sont « diététiques », alors que ça ne tient pas debout d’un point de vue scientifique.
      Il faut du courage aujourd’hui pour s’attaquer à ce mythe, comme à celui de la cuisson tellement c’est ancré dans nos moeurs… Mais même si on s’attire de nombreuses critique au début, je suis confiant sur le bon sens qui reprendra le dessus 🙂

  33. Plée Dominique dit :

    Si Napoléon a récompensé Delessert pour le procédé d’extraction du sucre de betterave (procédé d’ailleurs inventé par un allemand auparavant), c’est à cause du blocus anglais et non parce qu’il s’était querellé avec les pays producteurs de canne.

  34. varet dit :

    bjr que pensez vous des jus de legumes mais avec quand meme 2 oranges ou 1 citron voir pomme au jazz max… moi cela me fait du bien, me semble-t-il

  35. DERAND Liliane dit :

    Article très intéressant sur le sucre. Il y a quelques mois de cela j’avais l intention de m acheter un extracteur de jus pensant que c’était ce qu’il me fallait, le coût m’a pour l instant ralenti. Mais à la lecture de cet article, j’ai changé d avis. Je mange tous les jours des fruits, et je continuerai ainsi !

  36. Guy dit :

    Je suis dubitatif a propos de cet article qui contredit totalement d’autres articles de SNI comme ceux de Christophe Bernard en autres qui nous donne des recettes de jus de légumes qui croire ??? il va falloir clarifier !!!!!!!
    On nous explique par ailleurs que le jus passe directement dans les intestins lorsque que l’estomac est vide ce qui nous donne un maximum de nutriments utilisables directement.
    Et puis il est facile de réutiliser la pulpe dans des galettes, des biscuits, des cakes etc… c’est d’ailleurs ce que je fais

  37. Éliz Bertrand-Léger dit :

    Éliz : je garde toujours mon extracteur à jus, pour faire, au besoin, du jus de chou, si jamais un ulcère d’estomac se pointait. Sinon, il reste bien rangé.

  38. Burger dit :

    Bonjour et bravo pour cette excellente lettre ! La mise au point concernant le fructose et les peurs qui lui sont attachées depuis peu était bien nécessaire.
    Juste un détail pour les puristes : on ne peut pas voir une molécule avec un microscope, ordinaire, mais avec un microscope électronique à balayage.

  39. Julie dit :

    Bonjour et merci pour votre lettre. Je me demande néanmoins comment expliquez-vous l’efficacité de la méthode Gerson sur différentes maladies, y compris le diabète ?

    • Lebourg Jean-Marc dit :

      …au même titre que de récentes études constatent que l’effet placebo peut avoir autant de puissance que des médicaments, chimiques ou mêmes naturels… La méthode Gerson n’est absolument pas prouvée scientifiquement. Et tant que ça ne le sera pas, ça restera une conviction… mais on ne peut pas en tirer la conclusion que les jus y sont pour quelques chose.
      Par contre on sait aujourd’hui que les jus mettent en sur-régime calorique, et fatiguent l’organisme et que même si les 20 premières années on y trouve du bénéfice, rien ne dit qu’il n’y aura pas en retour de bâton à un moment ou à un autre.
      Bien entendu vous pourrez trouver des gens qui ont bu des jus à l’excès toute leur vie et qui vous dirons qu’il vont très bien mais c’est comme un fumeur qui passe à travers le piège du cancer ou bien tout simplement ces gens là auraient peut-être été encore en meilleure santé sans les jus…
      Ce que je veux dire c’est qu’on ne peut pas valider un principe par l’expérimentation et qu’au contraire il faut s’en méfier quand il viole un principe naturel (les jus n’existent pas à l’état naturel)

  40. degray dit :

    je vous plains d’en arriver la !!!ne m’envoyer plus de mail

  41. christiti dit :

    Je suis fort étonné du parallèle fait entre les jus de fruits et les jus de légumes. Ces derniers apportent les nutriments en évitant la difficulté de la digestion des fibres. Il est bien préférable de consommer des jus de légumes qui sont directement assimilables. Quant aux jus de fruits, c’est évidemment une aberration, les fibres des fruits étant facilement assimilables et permettant d’éviter les pics de sucre dans le sang. Le jus d’orange du matin est aussi nocif qu’un café…

  42. Chanteux dit :

    Bonjour,

    Pourquoi ne parlez-vous pas du xylitol et du sucre de fleurs de coco ?
    Sont-ils meilleurs pour la santé ?
    Merci pour vos articles

    • Lebourg Jean-Marc dit :

      Non ils ne sont pas meilleurs.
      Tout sucre ajouté qui est extrait d’une plante est accompagné d’effets négatif car naturellement nous ne sommes pas « conçus » pour assimiler correctement des molécules sorties de leur contexte naturel c’est à dire de l’aliment entier.

  43. VUILLEMAIN dit :

    Point de vue différent du régime Max Gerson qui accorde une grande importance aux jus carottes/pommes et aux jus « verts » (chou, salade, poivron, etc. Ma soeur vient de se sortir d’une récidive d’un cancer du sein après 2 ans de ce régime très exigeant (rigueur, temps).
    Par ailleurs, je vous adressé un mail le 31/07, qui m’est revenu, au sujet de votre collaboration avec Bertrand GOTEVAL dont les propos outranciers, les interprétations peu rationnelles et des formes de conspirationnisme n’honorent pas votre lettre, ni votre nom.
    Cordialement.. MV

  44. Pineau dit :

    Je suis un grand consommateur de miel (20 kg/an )
    qui vient de mes ruches . Est ce que c’est une consommation exagérée ?
    Pourriez vous faire une page spécial  » Miel  » ???
    Merci
    Jean Marie

  45. fortier dit :

    toujours la même question pour moi: on peut manger jusqu’à 10 fruits par jour, ou fruits et légumes. Mais c’est quoi 10 fruits? 10 petites prunes, genre mirabelles? Non évidemment! J’aimerais qu’on dise le poids des aliments crus à manger et non le nombre! Merci.

  46. Claude dit :

    Donc manger des fruits est bon, mais que se passe t il si on les broie ? Plongeur ou mixer; je ne parle pas des extracteurs de jus.

  47. Elyse dit :

    Et le reste des fruits et légumes est loin d’être perdu, composte ou aux poules…..leurs œufs s’en trouvent que meilleurs ! Il vaut mieux extraire les jus des fruits et légumes que nous donne la nature plutôt question jus industriels ou autres ….. ?

  48. Christine Brisset. dit :

    Je suis étonné que vous rejetez de façon si radicale les jus de legumes. Pour ma part je penses que cela permet d’avaler un liquide « vivant » plein de vitamines, qui apporte des nutriments qui seraient perdu à l’épluchage et ou à la cuisson. De plus Les légumes comportent beaucoup moins de « sucres » que les fruits. Enfin c’est ce que je croyais.

  49. Mostert dit :

    Pour les fruits je suis assez d’accord. Mais pour les légumes ce n’est quand même pas la même histoire. Mon extracteur de jus me permet de garder les fibres ou non.
    Il faut éviter de généraliser.

  50. Émilie dit :

    Bonjour
    J’ai été suprise de voir que vous étiez contre les extracteurs
    Le mien est régulièrement utilisé : les jus que je fais sont au moins 2/3 de légumes dont je récupère la pulpe pour faire des bouillons de légumes (pas de perte à ce niveau là). Seule la pulpe de la partie fruit est jetée car bien qu’ayant des recettes utilisant ces pulpes (sucrées » je n’aime pas à ce point faire des gâteaux…
    Et mon extracteur me sert à faire mes laits végétaux dont je garde les pulpes (poudre d’amandes et/ou noisette).
    Donc de mon côté, pas vraiment de pertes
    Quand à l’utilité, les jus me permettent de consommer un peu plus de légumes et me rassasient un minimum avant mon petit déjeuner. Je vais beaucoup mieuw dans la journée quand j’ai bu un verre de jus le matin à jeun… Et puis, n’ayant pas de jardin (à mon grand malheur !) Je n’ai pas accès tous les jours aux fruits et légumes frais (et bio). Alors, tant qu’à choisir, autant continuer mes jus…

  51. Francis dit :

    Jus ou pas juste, soyez claire dans vos commentaires ?

  52. blanchot dit :

    bonjour , c’est à n’y rien comprendre ,je mangeais pour ainsi dire aucun fruit ,et je me suis acheté un extracteur de jus ,que je me sert un jour sur deux ,et si j’ai bien compris c’est pas bon pour ma santé !!! Je reste songeur…..
    Marc

  53. garandeau dit :

    Intéressant votre article, mais le fructose des fruits n’est -il pas fortement déconseillé dans certains cas ?
    je pense aux travaux du dr Donatini avec test respiratoires qui selon les résultats interdisent casiment tous les sucres
    y compris ceux des fruits, et même ceux des légumes crus ? Merci de votre réponse

  54. Dimitri dit :

    En bref. Tres bon article.

  55. Alain dit :

    Bonjour,
    Merci pour ce nouvel article une fois de plus très intéressant. C’est toujours un plaisir de les lire 🙂
    Une petite question quand même par rapport à ce dernier sujet. Que pensez-vous du fait que les fruits soient cuits dans du plastique ou de l’aluminium… est-ce vraiment une si bonne idée? Je vois bien la difficulté de cuire sous vide dans du verre mais il n’empêche que la problématique du transfert de molécule lors de la cuisson existe non?

  56. THEVENOUD Marianne dit :

    que pensez-vous du sirop d’érable et du sirop d’agave ?

  57. Hugues Thomas dit :

    Merci pour la clarté apportée par votre article. Cependant, vous n’y abordez pas les différences diététiques entre fruits cuits et fruits crus. Mais peut-être le ferez vous prochainement ?

  58. Martin dit :

    Bonjour et merci pour toutes vos précisions et conseils.
    Cependant une erreur grossière (fut-elle un raccourci pédagogique) peut nuire à la crédibilité de l’ensemble et là, c’est très dommage : cela peut semer le doute quand au sérieux du contenu global.
    Ainsi quand vous dites qu’on peut regarder une molécule de saccharose au microscope pour voir qu’il est constitué d’une molécule de glucose et d’une de fructose, je ne sais pas quel type de microscope vous utilisez mais à mon avis il ne doit pas encore être inventé. Citez plutôt l’hydrolyse du saccharose et son résultat, ce sera plus sûr et plus près de la vérité.
    Votre article reste très intéressant cependant et j’ai eu de l’intérêt à le lire.

    Cordialement

  59. francky dit :

    Bonjour et merci pour votre article . Il me semblait que pour le fructose que l’on achète en poudre il fallait distinguer celui issu du mais et l’autre de la betterave qui serait acceptable . qu’en est t il car il me semble que montignac faisait la difference. Bien cordialement

  60. bombaerts dit :

    Bonjour,
    Votre article est bien clair, je me pose la question concernant les jus de légumes et parfois de fruits que je bois, ceux-ci sont extrait par un extracteur de jus.
    Qu’en est-il alors pour ma santé par rapport à votre article sur le glucose et le fructose ?

    Merci pour votre réponse

    Bien à vous

    M.Bombaerts

  61. Nondedeu dit :

    Bonjour, je viens de lire votre article très intéressant. J’aimerais avoir votre opinion sur un édulcorant que j’utilise : le tagatose (Tagatesse). J’achète ce produit en magasin de diététique et il est recommandé aux diabétiques. J’en mets dans les pâtisseries pour éviter que la glycémie de mon mari n’augmente (il n’est pas diabétique mais pourrait le devenir).. Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

  62. Caroline dit :

    Après ma première grossesse j’ai suivi le régime Montignac qui préconise de tout sucrer avec du fructose de fruit (pas de fructose de maïs car un index glycémique très élevé). Si je lis bien, il faut arrêter toute forme de fructose ? Je l’utilisais pour faire des gâteaux à mes enfants en pensant à bien… Je fais aussi parfois des desserts au xylitol.

  63. Nogues dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette article. Cela me rassure car j’aime énormément les fruits et il m’arrive parfois de me faire un repas uniquement de fruits. Est-ce bien ? Qu’en pensez-vous ?

  64. alex dit :

    Bonjour,

    Vous semblez faire un amalgame entre le glucose fructose utilise dans les produits industriels et le fructose qu on peut acheter en poudre par exemple et qui est consommé par les diabétiques ou ceux qui présentent un déficit génétique en saccharase, pour remplacer le saccharose.Deux produits ayant des effets différents.

    Cordialement.

  65. Beatrice dit :

    Bonjour,
    Votre article est très intéressant mais qu’en est-il du xilitol, sucre de bouleau ? Faut-il le positionner sur le même pied d’égalité que le fructose, en ce qui concerne ses méfaits car j’ai lu que c’était un bon sucre.
    Merci de bien vouloir me répondre.
    Cordialement.

    • Suzanne dit :

      personnellement je ne sais rien sur le xylitol, mais attention si vous avez chien ou chat ; la moindre dose peut-être mortelle pour eux !

  66. André B. dit :

    Bonjour,
    J’ai 68 ans et habite bientôt 4 ans en Thailande. Depuis 3 ans je mange chaque matin des morceaux de 7 à 10 fruits tropicaux. Je nage dans la piscine entre un quart d’heure et une demi-heure, puis je monte au 14ème étage à pied. La plus part du temps je mange une soupe thai, c’est à dire un bouillon avec des vermicelles de riz, des légumes et des morceaux de viande. Le tout sans graisse ou très peu.
    Mon cholestérol à disparue et mon taux de sucre dans le sang à très fortement diminué.

  67. GILDA M. dit :

    Bonjour!

    Votre article est très intéressant mais je trouve dommage que vous ne parliez que du fructose américain le HFCS!
    Pourquoi ne parle t on jamais du fructose issu de la betterave que l’on trouve en France et dont l’index glycémique n’est que de 30 contrairement au HFCS dont l’IG est de 110 ?
    Je ne consomme que des aliments à IG bas , 50 car je pense que c’;est une excellente façon de se nourrir et, pour remplacer le sucre, je ne consomme que des sucres à IG bas : le sirop d’agave bio, le xylitol, le sucre de coco, la pure stévia ou encore le miel d’acacia. Tous ces sucres ont un IG :30.
    Je trouve dommage qu’on fasse un amalgame entre le HFCS et le fructose issu de la betterave.
    Qu’en pensez vous?

  68. Petit dit :

    bonjour
    vous dites donc qu’il serait mauvais d’extraire à l’extracteur, les légumes et surtout les fruits pour en faire des jus puisque
    puisque l’on extrait le fructose sans fibres ?

    car je le fait régulièrement …

    merci

    • Cédric dit :

      C’est moins bien que les fruits entiers car une partie des fibres ne passe pas. Mais quand les fruits sont de qualité, les jus maison restent très bons ! Car dans tous les cas ils contiennent des fibres solubles qui passent à travers les filtres. Et quand les jus maison sont consommés vite, ils sont riches en vitamines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *