Mauvaise haleine : 7 causes surprenantes

Si vous venez de vous brosser les dents…

Si vous ne fumez pas…

Si vous n’avez pas mangé d’ail, d’oignon, ni de roquefort …

Si vous n’êtes pas en train de jeuner…

… et que vous avez l’haleine chargée, lisez bien, car j’ai sans doute la solution pour vous.

Mangez-vous trop de bonbons ?

Il n’y a pas que les aliments malodorants, comme l’Appenzell, qui donnent mauvaise haleine.

Les oursons Haribo et le chocolat au lait, par exemple, améliorent l’haleine à court terme

… mais à long terme, ils donnent mauvaise haleine.

Leur sucre permet la prolifération de certaines bactéries dans votre bouche [1]. Cela finit par former une plaque de bactéries sur votre langue, vos dents et vos gencives (y compris dans les endroits inaccessibles). Ces bactéries rejettent des composés sulfurés volatils qui sentent très mauvais [2].

Le chocolat noir, moins riche en sucre, permet de contourner ce problème.

Digérez-vous correctement les produits laitiers ?

Le yaourt et le lait ne dégagent pas de mauvaises odeurs en soi (contrairement au fromage). Mais ils peuvent quand même vous donner une haleine fétide.

C’est le cas des personnes qui les digèrent mal. Voici d’autres symptômes d’intolérance aux produits laitiers qui doivent vous alerter :

  • digestion difficile (mal de ventre, ballonnements, gaz)
  • et diarrhée – pour les cas extrêmes

Suivez-vous un régime riche en protéines ?

Lorsque votre corps doit digérer de grandes quantités de protéines, il rejette de l’ammoniac.

Cette odeur typique d’ammoniac se retrouve dans vos urines, mais aussi dans votre haleine.

Suivez-vous un régime pauvre en glucides (régime cétogène) ?

Dans votre corps, les glucides se transforment en glucose.

Ce glucose est utilisé par le foie comme énergie pour faire fonctionner votre corps.

Lors d’un régime pauvre en glucides (sans pâtes, pains et pommes de terre), votre foie n’a plus de glucose à disposition [3].

Vous allez donc le forcer à puiser dans vos réserves de graisse pour produire de l’énergie.

C’est ce qu’on appelle la cétose (d’où le nom régime cétogène) [4].

En conséquence, votre corps va rejeter des cétones (dont l’acétone). Or ces substances donnent une haleine de fruit pourri.

Heureusement, c’est un effet secondaire qui disparaît avec le temps.

Vous êtes anxieux ? N’oubliez pas de boire de l’eau !

Le stress fait partie des facteurs courants de mauvaise haleine. C’est d’ailleurs un gros problème car presque toute la population est soumise au stress.

Vous remarquerez que les personnes anxieuses ont tendance à ne pas boire assez. Elles ont donc la bouche sèche et pâteuse. C’est l’environnement idéal pour faire proliférer les bactéries qui vous donneront une haleine chargée.

Ceci est aggravé par le fait qu’en situation de stress, on oublie de prendre des respirations profondes. Le non-renouvellement de l’oxygène dans la bouche accélère le développement de bactéries dites anaérobies car elles prospèrent en l’absence d’oxygène.

Ces bactéries à Gram négatif sont les plus malodorantes qui soient. Et elles sont très résistantes. Elles savent se cacher dans les endroits les plus inaccessibles de votre bouche.

Pensez à boire de l’eau et à prendre régulièrement des respirations profondes.

Votre mauvaise haleine revient une fois par mois ?

C’est un symptôme peu connu des menstruations [5].

Une équipe de chercheurs brésiliens a observé, avant et pendant les règles, une concentration anormalement élevée de composés sulfurés volatiles dans la bouche (ceux qui donnent une mauvaise haleine) [6].

Comme expliquer cela ?

Au moment des règles, ses niveaux d’œstrogènes baissent. La femme produit alors moins de salive. Sa bouche devient sèche et pâteuse.

Or la salive nettoie votre bouche et empêche la prolifération excessive des bactéries.

Quand vous dormez, votre salive a tendance à stagner. Et cela laisse le temps aux bactéries buccales de proliférer.

Voilà pourquoi personne n’a l’haleine fraîche le matin – hormis les acteurs au cinéma.

Pour combattre la mauvaise haleine pendant les règles, buvez de l’eau et du thé vert. Vous pouvez aussi vous brosser la langue (avec une brosse à dents).

Contrôlez l’étiquette de votre bain de bouche

Cela fait longtemps que les fabricants de dentifrices ont ajouté des bains de bouche à leur offre.

Le but recherché est d’éliminer un maximum de bactéries pour avoir la bouche plus propre et l’haleine plus fraîche.

Mais c’est généralement l’effet opposé qu’on obtient :

En effet, ces bains de bouche contiennent de l’alcool qui assèche votre bouche. Or vous le savez désormais, avoir la bouche sèche favorise la croissance de bactéries malodorantes [7].

Les personnes qui utilisent des bains de bouche s’en plaignent souvent :

La « fraîcheur mentholée » disparaît après une heure pour laisser place à une « haleine de chacal ».

Alors, ils multiplient les bains de bouche… mais la situation empire : c’est un cercle vicieux.

Voilà pourquoi il vaut mieux choisir un bain de bouche sans alcool, ou ne pas faire de bains de bouche du tout.

La mauvaise haleine est un handicap sous-estimé

Surveiller son haleine peut paraître une coquetterie.

En réalité, c’est un problème sérieux.

Non, ne riez pas.

Les personnes qui sont conscientes d’avoir mauvaise haleine vivent souvent un calvaire.

C’est toute leur personnalité qui se modifie. Les petites choses de la vie quotidienne prennent des proportions gigantesques !

Communiquer avec son entourage devient l’objet de contorsions et de mimiques bizarres.

  • Il faut parler avec la bouche la plus fermée possible.
  • Ne pas parler fort pour ne pas souffler trop loin.
  • Ne jamais parler de face, ce qui implique de regarder ailleurs

Résultat, vous êtes perçu comme une personne mal à l’aise, fermée, fuyante, voire méprisante, etc. Et peut-être même qu’on vous trouve faux puisque vous ne parlez jamais en regardant droit dans les yeux.

La mauvaise haleine vous cantonne dans un rôle qui peut desservir votre carrière amoureuse et professionnelle… !

Vous avez peur de travailler en groupe autour d’une table. Vous préférez vous isoler. Votre manager risque de vous sanctionner pour incapacité à travailler en équipe. C’est aussi simple que ça.

Un ami était venu me demander des conseils à ce sujet. Il m’avait expliqué que sa mauvaise haleine le gênait tellement, qu’il s’interdisait de prendre le tramway avec ses collègues alors qu’il aimait passer un bon temps à discuter.

Pensez-y la prochaine fois que votre interlocuteur paraît gêné, et que vous ne comprenez pas pourquoi. Ne le prenez pas personnellement – il n’a sans doute rien contre vous. S’il garde une certaine distance, c’est peut-être pour votre confort

Utilisez votre intelligence émotionnelle : essayez de le mettre à l’aise en l’invitant discrètement à converser côte à côte, en regardant dans la même direction (par exemple face à une fenêtre).

Restez prudent

Il existe aussi la situation inverse :

Votre haleine n’est pas fraîche. Vous ne le savez pas. Mais votre interlocuteur en souffre.

Il recule. Vous vous avancez.

Il se détourne. Vous vous replacez face à lui.

Il a l’air gêné. Vous ne comprenez pas son attitude.

Votre crédibilité amoureuse (ou professionnelle) est en train de chuter.

Peut-être même que votre réputation est déjà faite – sans que vous ne le sachiez !

Vous passez pour une personne pas soignée… que l’on n’a pas envie de côtoyer. On vous évite. On redoute de venir vous parler. À la cantine, on hésite à s’asseoir à côté de vous. On vous regarde avec une pointe de dégoût.

À nouveau, ce n’est pas anodin. On voit tout de suite que les conséquences sociales et professionnelles peuvent être sérieuses. Avoir une mauvaise haleine sans le savoir peut vous fermer des portes.

Je sais ce que vous vous dites à cet instant : « Je ne suis pas concerné. Je sais très bien quand j’ai l’haleine fraîche. »

Mais écoutez-moi bien : A l’heure où je vous écris, il est probable que votre réputation soit déjà faite – à votre insu !

Y compris si vous passez pour un Apollon (ou une Vénus).

Y compris si vous êtes toujours propre sur vous.

Y compris si vous suivez les précautions habituelles : brossages de dents, repas sans ail, etc.

Demandez un avis franc

Même si à certains moments vous avez conscience que votre haleine n’est pas fraîche (par exemple le matin) … restez prudent le reste du temps.

Ne partez pas du principe que votre haleine est fraîche parce que vous le « sentez ».

C’est le même problème qu’avec les odeurs de transpiration : nous connaissons tous quelqu’un à qui personne n’a jamais rien osé dire…

Ne mettez pas en péril votre carrière amoureuse (ou professionnelle) parce qu’on n’a jamais osé vous dire que votre haleine était douteuse.

Prenez les devants : Demandez un avis franc sur votre haleine à une personne de confiance.

C’est un peu humiliant sur le moment… mais ça peut réellement vous éviter des déconvenues. Et en cas de doute, revérifiez après plusieurs mois.

La blague préférée de ma sœur

Je me permets de terminer en vous racontant la blague préférée de ma sœur :

  • Devine ce que j’ai mangé, dit Toto en soufflant à la figure de sa maman.
  • Euh… un camembert ?
  • Mais non ! Une pêche !!!

 





Consulter les sources :

[1] Is chocolate bad for breath?
[2] La mauvaise haleine traitée par les médecines douces
[3] Quand les régimes donnent mauvaise haleine…
[4] 6 Surprising Things That Can Cause Bad Breath (And One Cure)
[5] The bad-breath days in your cycle–and how to fix it
[6] Influence of gender and menstrual cycle on volatile sulphur compounds production
[7] Learn More About Mouthrinses


19 réponses à “Mauvaise haleine : 7 causes surprenantes”

  1. Annie Louise dit :

    J’ai souffert de ce fléau jusqu’à ce qu’un médecin plus douée que les autres me demande d’arrêter le blé, l’e seigle, l’orge et l’avoine. Quinze jours après, tous les désagréments liés à la maladie coeliaque, dont l’haleine de chacal depuis des années, avaient disparu.

  2. Mahela dit :

    Quand allez-vous parler des amygdales cryptiques qui causent un réel problème, dont personne ne parle, et personne n’a de solution.

  3. haegel dit :

    Attention……. respirations profondes et renouvelées…… risque d' »hyperventilation » qui peut créer un sentiment d’angoisse … on arrêt le phénomène en blocant la respiration quelques secondes ( 1 m:inute ) constaté en medecine aeronautique–personnel pilote informé .

  4. LINDA dit :

    Je suis une jeune femme de 28 ans et je souffre de mauvaise haleine.
    Qui consulter pour trouver une vraie solution personnalisée ? J’ai également un problème d’haleine, de saignements aux gencives et de ballonnements… Est-ce lié?

    Merci d’avance pour vos réponses.

  5. debaudringhien dit :

    Bonjour à tous, en ce qui concerne les symptômes dus aux produits laitiers, il en est un qui n’a pas été nommé, et il est de taille, c’est l’asthme, j’en ai fait l’expérience, après avoir ingérer des produits laitiers pendant des années, après une période de fatigue, j’ai fait de l’asthme, qui s’est fortement aggravé, au point de ne plus pouvoir mangé, je respirais seulement l’estomac vide, perdue 6 kg en 3 semaines, heureusement j’ai rencontré un naturopathe qui m’a fait arrêté tout produits laitiers, avec un accompagnement de plantes intoxicantes, comme pissenlit artichaut au bout de 4 jours je respirais enfin, il m’a également aidé à reprendre ma santé en main . bon courage à tous les asthmatiques qui désespèrent

  6. ROUER Carol dit :

    Bonjour, je suis fumeuse quelle règle dois je appliquer ?

    D’avance grand merci,

    ROUER Carol

  7. Vertmicel dit :

    Et que penser d’un rinçage de bouche avec un peu de bicarbonate?

  8. Anne Dumont dit :

    Bien, mais pour aller plus loin avec la mauvaise haleine et les produits laitiers, vous oubliez de parler du caséum et des amygdales cryptiques. Chez un individu, lorsque les amygdales présentent des cryptes profondes, la consommation de lait, fromages,…favorise des dépôts de cellules mortes formant du caséum. Malgré les brossages et bains de bouches, l’haleine reste pestilentiel ! J’en ai souffert pendant de nombreuses années. La suppression des produits laitiers (de vache seulement) à suffit pour supprimer la formation de ces petites boules blanchâtres sur les amygdales. Curieusement cela ne se reforme pas lorsque je mange du brebis ou du chèvre. Les médecins préconisent une ablation des amygdales mais je pense qu’une restriction alimentaire est plus saine et moins douloureuse.

  9. Valérie dit :

    Bonjour,
    Pour les bains de bouche, les eaux florales sont très bien, menthe poivrée ou tea tree, elles ont le mérite de vraiment s’occuper des bactéries…et préserve des maladies de gencives.

  10. brando jean-françois dit :

    Il est vrai que la mauvaise haleine vient souvent
    de problèmes digestifs, et parfois dentaires.
    Drainer le foie, pourquoi pas, mais éviter les
    « rinçages de bouche »incessants avec des produits antiseptiques qui détruisent le microbiote buccal, car la digestion commence dans la bouche, et le
    lactobacilus salivarius qu’elle sécrète a un effet
    anti-inflammatoire et va coloniser le tube
    digestif… Ce n’est qu’un exemple.
    Et la ptyaline, amylase salivaire va pré-digérer
    les amidons, à condition de bien mâcher…
    Alors n’utilisons ces produits antiseptiques
    qu’en cas de pathologies infectieuses.

  11. Marie ange chatenet dit :

    Merci bon conseil sont toujours utiles et quand il y a en plus de l’humour c’est génial

  12. Ben said irina dit :

    Super merci pour tous vos conseils
    En attendant de vous lire
    Bien a vous
    Irina

  13. Isabelle BALLAND dit :

    Vous soulevez un problème et ne donnez guère de solutions … Il aurait été judicieux de parler de l’intérêt de l’huile de coco ! Merci, je vous lis toujours avec grand intérêt.

  14. Bonnardel dit :

    Merci pour les causes de la mauvaise haleine mais pourquoi aucune solution proposée dans votre article à part, évidemment, éviter les aliments cités. Dommage

  15. Fabienne De Backer dit :

    Je voulais juste confirmer cette histoire de mauvaise haleine après les produits laitiers. Quand il était petit, mon fils avait toujours une mauvaise haleine. L’homeopathe qui le soignait pour d’autres problèmes, a conseille d’arrêter le lait et comme par miracle, son haleine est redevenue agréable.
    Un autre point ou plutot symptôme de l’intolerance au lait. Des que je mange un morceau de fromage, je transpire dans la region du triangle autour du nez. C’est recta.

  16. ANDREA dit :

    Merci pour cet article.
    Je voulais ajouter que la mauvaise haleine est tres souvent un signe que nos organes ne fonctionnent pas comme prévu et les différentes odeurs: l’amertume correspond au foie, l’aigreur aux reins etc… que les guérisseurs traditionnels utilisent pour soigner cette condition. Le manque d’enzymes est aussi une cause de mauvaise digestion. A mon avis c’est une condition plus complexe que la médecine n’est pas trop intéressée de résoudre .

  17. Silvia H-B dit :

    Merci, cher Monsieur, pour tous vos bons conseils!
    Meilleures salutations.

Répondre à debaudringhien Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *