Huile d’olive : les arnaques à connaître

La dernière fois, je vous parlais du pressage de l’huile d’olive.

Aujourd’hui, vous allez découvrir ce qui fait une bonne huile d’olive.

Bien comprendre les appellations

La meilleure, c’est l’huile d’olive vierge extra (extraite de la première pression à froid).

Pour être vierge, elle doit :

  • Avoir été extraite de façon mécanique (non chimique), par pression ou centrifugation
  • Contenir au maximum 2 % d’acide oléique.

Pour être vierge extra, elle doit en plus :

  • Contenir au maximum 0,8 % d’acide oléique
  • Avoir un goût et une odeur sans défauts (cette analyse dite « organoleptique » est menée par un panel d’experts, plus de détails ci-dessous).

Comment sont extraites les huiles de qualité inférieure

Si vous choisissez une huile d’olive sans le label « vierge » ou « vierge extra », vous devez savoir qu’elle aura été (au choix) :

  • Raffinée (neutralisation des acides, désodorisation et décoloration de l’huile)
  • Extraite à l’aide de solvants
  • Chauffée
  • Mélangée avec des huiles pas chères sans odeur (comme l’huile de colza, ou l’huile de soja [1]).

Pour gagner votre confiance, les fabricants font tout pour recevoir le label « huile d’olive extra vierge ». Y compris tricher un peu…

Comment font-ils pour tricher avec l’ huile d’olive ?

De nombreux comparatifs ont déjà révélé des arnaques [2]  [3].

En 2012, l’association de consommateurs américains Consumer Reports a évalué 23 huiles d’olive extra vierges. Seules 9 huiles (sur 23) étaient réellement extra vierges…

Il est rare que les producteurs trichent sur la quantité d’acide oléique. C’est un critère objectif et facile à contrôler.

C’est plutôt sur les critères subjectifs (c’est-à-dire l’analyse organoleptique des saveurs) qu’on découvre des arnaques.

Pour rendre l’appréciation des goûteurs aussi objective que possible, les instituts d’analyses ont défini 4 défauts fréquents.

Chacun des défauts trahit un manque de soin apporté à l’élaboration de l’huile.

Voici la liste :

  • Goût rance (oxydation)
  • Goût chomé (fermentation des olives entassées trop longtemps avant d’être broyées)
  • Goût moisi (notamment le bois humide)
  • Goût de lie (signe que la pulpe a mal été filtrée) [4]

Chaque défaut déclasse l’huile « d’extra vierge » à « vierge » tout court.

Tous les millésimes d’huile d’olive vierge extra sont systématiquement évalués par les goûteurs.

Cependant, quand on refait le test par derrière, on obtient des résultats surprenants.

Tous les deux ans, des associations de consommateurs ou des journalistes d’investigation refont faire ces analyses organoleptiques dans le cadre d’un comparatif ou d’une émission… et les résultats sont souvent surprenants !

A ce stade, il faut citer des marques. Alors, j’ai consulté les comparatifs de ces dernières années.

Parmi les marques d’huiles d’olive qui ne méritaient pas le label « vierge extra » lors des tests additionnels, on peut citer Bertolli, De Cecco et Filippo Berio.

Il faut aussi savoir que le label « bio » ne garantit pas que l’huile sera sans défauts.

Les marques qui réussissent le mieux dans les comparatifs sont Monni, Puget et Lesieur.

Mais comme ces marques proposent une large gamme d’huiles, il vaut mieux savoir juger vous-même de la qualité d’une huile.

Je vous expliquerai comment goûter une huile dans une prochaine chronique.




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Comment truquer une étude scientifique Ma mission est de vous aider à prendre le contrôle de votre santé. Pour y parvenir, vous devez être capable de lire et d’évaluer une étude scientif...
À l’aide, je digère mal les aliments sains ! Toutes les semaines, vous lisez dans nos messages qu'il existe de bonnes graisses… que les fruits sont une excellente source de fibres, tout comme les...
Ne mangez pas de poisson sans prendre cet antidote Plus aucun nutritionniste ne recommande de manger du poisson plus d’une (ou deux) fois par semaine. Les poissons et fruits de mer absorbent les pol...

Consulter les sources :

[1] WOULD THE REAL OLIVE OIL PLEASE STAND UP?
[2] Monini élue meilleure huile d’olive extra vierge par 60 millions de consommateurs
[3] Huiles d’olive « extra-vierge »: pas si extra?
[4] Wikipedia – Huile d’olive


20 réponses à “Huile d’olive : les arnaques à connaître”

  1. C. Savard dit :

    Que pensez-vous de l’Huile d’Olive plus 30x dont parle le Pr Henri Joyeux ?

  2. FrançoiseR dit :

    Bonjour,
    La magazine « Que choisir » a fait des tests sur les huiles d’olive (Oct 2017): la meilleure, je parle du niveau saloperies que l’on peut trouver à l’intérieur, est TRAMIER BIO; je ne prends plus que celle-ci que nous trouvons bonne!

  3. Malchus halé dit :

    Bonjour, je cherche désespérément une solution à mon reflux gastrique et surtout pour les douleurs articulaires de mon corps.
    Ainsi que les douleurs de mes Jambes dès que je m’assois la douleur est insupportable c’est invivable !y a t’il des solutions miracles. ?
    Pour stopper mes douleurs et crampes.?

    Halé

    • Fabie dit :

      Avez vous fait une cure de magnésium? Un conseil ne mangez plus de viande rouge qui acidifie l’organisme ,voir plus de viande du tout ,je suis végétarienne, passé la soixantaine et aucune douleurs nul par !Bon courage

  4. theresanne dit :

    Au sujet des arnaques : CONTRAIREMENT à ce qui est affirmé l’huile de colza bio a une odeur extrêmement présente ..

    C’est une erreur grossière !!!

  5. LEROUX lISE dit :

    L’acide oléique doit il être de 0.8 % ou de 2 % ce n’est pas clair.
    Puget et Lesieur seraient meilleures que de l’huile BIO ?

  6. yvonne millet dit :

    Bonjour,
    Les huiles d’olive Cauvin sont-elles de bonnes huiles ?

  7. Bob2a dit :

    Comment admettre une technique d’extraction a base de solvant type trichlo qui sera recupere par distillation, c’est juste dingue. Il parait que le produit rejoint son flacon d’origine sagement.
    J’ai plus confiance dans les huiles artisanales produites localement, Puget quand je n’en trouve pas.

  8. clara dit :

    Bonjour,

    Je suis contente que vous parliez de l’huile d’olive.
    J’ai en ce moment beaucoup de problème pour trouver une huile d’olive ayant le goût neutre conseillé et pourtant j’achète bio.

    Je goûte les huiles à la cuillère avant de les consommer. C’est le premier test à faire pour vraiment apprécier.

    En ce moment toutes celles que j’achète ont un goût acre et acide voir très acide. Elle influence même le goût de la nourriture.

    J’ai même dû retourner une bouteille à Émile Noël qui était quasiment à recracher ! Ils m’ont dit que c’était dû à un lot. Ils m’en ont renvoyé une, buvable mais avec un goût acide prononcé.

    Cela fait 1 ou 2 ans que ce mauvais goût est apparu. Pourquoi ? problème de récolte des olives ? problème de fabrication ?

    Mais cela est très ennuyeux pour le bio qui malgré une prix très élevé n’arrive pas à obtenir un goût neutre.

    • Valérie dit :

      Bonjour,
      Après avoir goûté plusieurs huiles d’olives « Bio AB » qui ont toutes eu un goût acre,voire très amères pour certaines malgré les recommandations du magazine « Que choisir » (notamment la marque Tramier Bio classée 1er ! dont je suis déçue), j’ai pu enfin trouver une huile agréable à déguster sans faire la grimace. Il s’agit de la marque TERRA DELYSSA, huile vierge extra AB, ecocert, qui vient de Tunisie.
      C’est vraiment agréable de la déguster sans faire la grimace.

  9. Fredy FABRIS dit :

    très intéressante. j’attends la suite car je suis un consommateur d’huile d’olive.

  10. Marguerite dit :

    Vous ne parler pas des huiles Bio faites et/ou commercialisées par l’huilerie NOEL sis à PONT ST ESPRIT dans le GARD. Elles reçoivent une analyse maison et ce depuis des années et notamment l’huile d’olive première pression à froid. On les découvrent dans bon nombre de
    boutique BIO.

  11. Brisset dit :

    L’acide oléique doit il être de 0,8 ou 2%. Merci de cette precision

  12. Thomas BENDER dit :

    Bonsoir,
    J’ai lu avec grande attention votre lettre au sujet des appellations de l’huile d’olive.
    Autant il est possible de trouver des huiles dites « première pression à froid », telles que huile de lin ou de sésame, dans les commerces « bio », autant il est très rare de trouver une huile d’olive « première pression à froid ». Est-ce que l’appellation vierge extra est strictement l’équivalence de (l’ancienne) appellation première pression à froid? Ou bien subsiste-t-il une différence?
    Par ailleurs il est bien difficile de comprendre la législation en vigueur concernant les huiles d’olives.
    Bien cordialement.

  13. Chacq dit :

    Pourquoi ne parlez vs pas des huiles Françaises ?
    Merci

    • Sergio dit :

      Puget et Lesieur sont des marques françaises, non ?

      • Bob2a dit :

        Oui, mais les huiles importees d’Italie et d’Espagne, la Puget recoltee au chant des cigales de Pagnol est devenue confidentielles, car dans ces anciennes oliveraies se pavanent nos Bobos autour de la piscine: – PDG, Politiques, Stars diverses, Journalistes…-

  14. Christiane dit :

    Bonjour,
    Votre dernière lettre me laisse un doute : faut il comprendre que Lesieur, Monni et Bonnet sont de bonnes marques ou faut il comprendre qu’elles font partie de celles qui ne méritent pas le label « vierge extra » ?
    Merci pour votre réponse.
    Christiane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *