La faim est une soif qui s’ignore

Chère lectrice,
Cher lecteur,

Voici mon meilleur conseil en nutrition :

Dès que vous avez FAIM, commencez par BOIRE de l’eau.

Puis faites autre chose pendant 10 minutes pour vérifier que votre « faim » était réelle.

C’est très efficace contre les petits creux et le grignotage.

Votre cerveau a besoin d’un recalibrage

Dans notre société d’abondance alimentaire, notre cerveau est habitué à crier « j’ai faim » dès que quelque chose ne va pas – comme un enfant gâté.

La faim est devenue un réflexe :

  • pour se protéger du stress,
  • pour éliminer ses angoisses,
  • et échapper à ses malheurs – même si ça ne dure pas longtemps.

Ceci a des conséquences catastrophiques :

  • Généralisation du surpoids
  • Hausse du nombre de diabétiques de type 2 (diabète sucré)
  • Vieillissement accéléré : l’excès de nourriture entretient une inflammation permanente du corps (c.f. radicaux libres)
  • Fatigue permanente
  • Mais aussi manque d’énergie lié aux excès de table
  • Dépenses superflues
  • Insatisfaction profonde : « Ah si je pouvais perdre quelques kilos »

Et tout ceci ne fait qu’accentuer le sentiment d’être malheureux…

Or, il y a une CHOSE SIMPLE que nous ne faisons pas assez… c’est BOIRE !

Manger est moins indispensable que boire.

Nous avons tous appris que l’être humain pouvait survivre 40 jours sans manger, mais seulement 4 jours sans boire.

Et pourtant, dans nos cultures, manger est plus sacré que boire.

N’avez-vous pas l’impression que l’envie de MANGER se fait ressentir bien plus souvent que l’envie de BOIRE ?

C’est de là que vient l’adage : « La faim est une soif qui s’ignore ».

C’est pourquoi, je vous invite à essayer ceci :

  1. Boire un grand verre d’eau avant chaque repas.
  2. Chaque fois que vous ressentez la faim à un moment inopportun (ex : hors des repas), vous buvez un peu d’eau

Vous verrez que vous rendrez un IMMENSE SERVICE à votre corps.

Ce n’est pas moi qui le dis : Des chercheurs au Royaume-Uni ont recruté des sujets obèses. Tous ont reçu des conseils en nutrition et en activité physique. Puis ils ont été divisés en deux groupes.

Les sujets du premier groupe reçurent l’instruction de boire 500 mL d’eau 30 minutes avant les repas (petit-déjeuner, déjeuner, dîner). Les seconds en étaient dispensés.

Après 12 semaines, on s’est aperçu que les sujets qui buvaient de l’eau avaient perdu (en moyenne) 4,3 kg[1] ! Les sujets du groupe contrôle avaient perdu (en moyenne) 0,8 kg – sans doute l’effet des conseils nutritionnels et fitness.

Ce qui se passe dans votre corps quand vous buvez

Les scientifiques ont montré que boire offrait des tas d’avantages [2] :

  1. Vous augmentez vos capacités physiques
  2. Vous améliorez vos capacités intellectuelles (votre cerveau diminue de taille lorsque vous êtes déshydraté).
  3. Vous améliorez vos capacités cognitives (vue, mémorisation, etc.) – vos yeux sont particulièrement sensibles à la déshydratation)
  4. Vous préservez l’état de votre peau
  5. Vous réduisez vos risques d’abimer vos cordes vocales
  6. Vous améliorez votre transit intestinal
  7. Vous mangez moins – donc vous gardez le contrôle de votre poids
  8. Vous évacuez les déchets et polluants accumulés dans votre corps
  9. Vous assurez le fonctionnement optimal de vos reins et de votre vessie.
  10. En cas d’infection, boire aide à garder le contrôle sur votre fièvre.

La liste des bienfaits de l’eau continue… mais vous avez compris l’idée.

Donc souvenez-vous, dès que vous avez faim… commencez par boire !

Bien à vous,

Eric Müller




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


4 conseils pour se remettre des excès de table Chaque fin d’année, c’est le même enchaînement de repas copieux et bien arrosés : repas de Noël, réveillon du Nouvel An, à la maison, chez les grands-...
4 trucs simples pour corriger une carence en fer Les femmes en âge de procréer et les végétariens sont nombreux à souffrir d’une carence en fer (anémie ferriprive). Selon l’OMS, 30 % de la populat...
La musique qui guérit La musique est utilisée depuis longtemps à des fins thérapeutiques. Par exemple, on obtient des résultats formidables avec la musique de Mozart. Ma...

Consulter les sources :

[1] https://destinationsante.com/obesite-boire-pour-ne-pas-manger.html

[2] L’eau : bien s’hydrater sans s’empoisonner, Les Dossiers de Santé & Nutrition N°70, Jean-Paul Curtay, SNI Editions


10 réponses à “La faim est une soif qui s’ignore”

  1. Abdelhamid dit :

    Bonjour, très bien mais quelle eau doit on boire??

  2. Lucia dit :

    Briset , c’est exact et il est également dit de boire par petites gorgées sinon l’eau ne ferait que traverser le corps sans vraiment l’hydrater.

  3. frans Victor VAN DEN BOSSCHE dit :

    Estimé Mr Eric Muller, merci de rappeler ces vérités ! je bois env. un litre et demi par jour, depuis longtemps, dont un verre d’eau le matin, en se levant. J’ai travaillé plusieurs années dans des pays chauds à très chauds, où il fallait boire à temps de l’eau, surtout pas d’alcool ! Une à deux bières après le coucher du soleil seulement, évitez les alcools. Commencer la journée avec ce que les anglais appellent « early tea morning » qu’on vous sert dans la chambre d’hôtel, très tôt le matin… qui vous force à vous lever. Et après le repas, boire une boisson chaude plutôt que froide. Ne pas boire trop en journée, car au plus on boit, au plus on transpire, avec élimination des sels. Nous avons connu, durant l’été 2018, en Belgique, des températures quasi tropicales. Si vous exercez une activité physique, marche, déménagement, etc, il faut boire un peu plus, surtout pas d’alcool, car cet élément nécessite beaucoup d’eau pour sa désintégration dans l’organisme humain. Bravo pour votre rappel de ces vérités élémentaires, qu’on oublie malheureusement. (en particulier les personnes âgées !) Continuez svp ! Frans Victor Van den Bossche.

  4. Caroline dit :

    Très intéressant, msis…si l’on ne mange pas entre les repas, la faim quand vient l’heure du repas est normale,…donc a priori pas besoin de test ! Et dans ce cas, on dit depuis plusieurs années qu’il faut éviter de boire avant les repas pour ne pas « diluer » les sucs digestifs. Alors que faire…qui croire ??

  5. thevenot dit :

    Oui mais que faire lorsqu’on a tendance à maigrir ?

  6. Sarah dit :

    Très intéressant, si simple et pourtant si vrai! Merci pour ce rappel ainsi que pour vos travaux. Cordialement

  7. hoa anh Quach dit :

    Bonjour Monsieur Muller !
    il y a une CHOSE SIMPLE que nous ne faisons pas assez… c’est BOIRE ! Manger est moins indispensable que boire.
    Il ya des jours où je ne bois pas assez, j’ai aperçu que j’avais mal à la tête et la nuque. j’ai alors pris 2-3 tasses d’eau d’affilée , les maux disparaissent .
    Merci pour votre rappel ! Bien à vous

  8. ERS dit :

    Merci pour cette lettre et pour tout vos conseils. J
    e vais essayer de suivre celui ci et vous tiens informé.
    Bien à vous et encore merci.

  9. Roger Nicole dit :

    Bonjour monsieur Müller !
    Tout simplement, merci, de nous rappeler combien il est important de boire.
    Ne pas le faire conduit, lentement mais sûrement, vers une grande fatigue, voire un épuisement pas toujours expliqué par d’autres causes.
    Ainsi, vous décrivez combien tous nos organes sont concernés par cette privation d’eau, et c’est utile de nous le préciser.

    Personnellement, problèmes veineux, calculs rénaux ou infections urinaires, et j’en passe, sont les conséquences de de ce manque de discipline.
    Donc, votre article interpellera un grand nombre de vos lecteurs !!
    Bien cordialement à vous.

  10. Brisset dit :

    En diététique chinoise, il est dit que l’on ne doit pas boire plus d’un litre de liquide par jour. Et surtout pas froid. Il semble que cela fatigue l’energie Du méridien du reins, de trop boire. Du coup fatigué general

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *