Le bouclier des Scandinaves contre la grippe et le rhume

L’échinacée d’Inde n’est pas l’échinacée classique (Echinacea angustifolia), pourtant très efficace également en soutien du système immunitaire.

En Asie, l’échinacée d’Inde est si connue qu’elle porte 25 noms différents dans une multitude de langues : en pendjabi, assamais, bengali, sanskrit, tamoul, singhalais, malais, goudjerati, siamois, laotien, chinois, farsi, etc [1].

Par exemple, elle porte le nom curieux de « Roi des Amers » à cause de son goût. Mais aussi parce qu’en médecine traditionnelle chinoise « Amer » est un concept symbolique plutôt qu’une saveur. Dans cette tradition, l’échinacée d’Inde s’utilise pour combattre les infections des voies respiratoires, et urinaires [2].

En médecine ayurvédique indienne, elle s’utilise pour soigner les problèmes gastro-intestinaux, stimuler l’appétit, le fonctionnement du foie et accélérer la digestion [3].

La Grippe Espagnole de 1918

En 1918, la Grippe Espagnole fit entre 50 et 100 millions de morts dans le monde. Il y eut plus de morts en 6 mois que la Peste Noire n’en fit en 100 ans [4]. C’est la pandémie la plus foudroyante de tous les temps [5].

On pense que la Grippe Espagnole aurait fait bien plus de victimes en Inde si la population ne s’était pas soignée à l’échinacée d’Inde.

Qu’attendre de l’échinacée d’Inde ?

La plupart des études ont porté sur la potion Kan Jang scandinave (échinacée d’Inde + ginseng de Sibérie).

Prévenir le rhume :

Un essai clinique en double-aveugle a été mené avec 107 patients pendant 3 mois. Ceux qui prenaient de l’échinacée d’Inde tous les jours avaient 2 fois moins de risques de contracter un rhume que ceux qui prenaient un placebo [6]. Une autre étude a montré son efficacité en prévention [7].

Soigner grippe, rhume, et pharyngite :

Deux synthèses d’étude réalisées sur 11 essais cliniques sont parvenues à la même conclusion [8] [9] : l’échinacée d’Inde est plus efficace qu’un placebo pour traiter les rhumes, grippes et pharyngites (inflammation du pharynx et des amygdales).

En particulier, un essai clinique sur 152 patients souffrant de pharyngite a comparé l’efficacité de l’échinacée d’Inde à 2000 mg d’acétaminophène (un médicament). Après 7 jours de traitement, l’échinacée d’Inde s’est montrée aussi efficace que le médicament pour réduire le mal de gorge et la fièvre [10].

En 2003, des chercheurs russes l’ont également comparée aux médicaments classiques prescrits par les médecins [11] : parmi 540 adultes atteints par la grippe, 469 ont reçu le traitement classique (habituellement l’amantadine, un antiviral de 1ère génération), et 71 ont reçu de l’échinacée d’Inde (sous forme de Kan Jang).

Les symptômes de la grippe ont duré 9 à 10 jours pour le médicament contre 6 à 7 jours pour l’échinacée d’Inde. 67 % des sujets ayant reçu le médicament ont eu des complications, contre 30 % de ceux traités à l’échinacée.

Anti-inflammatoire et stimulant l’immunité :

Des essais in vitro (dans des tubes à essai) ont indiqué que l’échinacée d’Inde pourrait stimuler le système immunitaire et agir comme anti-inflammatoire.

Une plante reconnue par les agences internationales

Aujourd’hui, l’échinacée d’Inde est l’une des rares plantes reconnues par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Agence européenne du médicament (EFSA) :

Il est admis que l’échinacée d’Inde améliore le confort respiratoire et atténue la toux et les maux de gorge. Elle soutient également les défenses immunitaires [12].

Attention, car l’échinacée d’Inde est contre-indiquée pour les femmes enceintes.

Quelle forme choisir ?

Dans nos pays, on trouve plutôt des extraits d’échinacée d’Inde mais non la plante sous sa forme brute.

On évalue la force de l’échinacée d’Inde à sa concentration en andrographolides, l’une de ses principales substances actives sur l’immunité [13].

Un extrait de racine d’andrographis contient généralement 1 à 2 % d’andrographolides. Pour davantage d’efficacité, certains produits sont plus dosés (voir plus bas).

À ma connaissance, le Kan Jang scandinave n’est pas distribué en France. Si vous avez la possibilité de voyager en Scandinavie, vous devriez en trouver dans les pharmacies.

Attention, car « Kan Jang » désigne plusieurs produits dont le sirop qui contient en fait de l’échinacée pourpre. Un site américain vend des pastilles Kan Jan Plus qui contiennent vraiment de l’échinacée d’Inde. Cependant, il est impossible de connaître la concentration en andrographolides de ces pastilles, même en cherchant bien. C’est décevant pour un fabricant réputé sérieux…

Voilà pourquoi je recommande l’une des 2 formulations suivantes :

Le laboratoire D-Plantes a dans son catalogue de l’échinacée d’Inde titrée à 10 % d’andrographolides. Cet extrait utilise les parties aériennes de la plante.

Super Smart propose une formulation nettement plus concentrée. Cet extrait breveté d’échinacée d’Inde s’appelle « ParActin ». Il est standardisé à 50 % d’andrographolides.

 

Bien à vous,

Eric Müller




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


7 conseils pour protéger vos yeux naturellement Il est difficile d'imaginer à quel point chaque instant de l'existence est gâché quand on voit mal, quand on a des problèmes d'yeux. Il n'y a pas q...
Ce champignon combat le cancer avec vous En cas de cancer, on constate une mutation de votre ADN qui conduit à une croissance anormale de vos cellules. On connaît 3 causes à ces mutations ...
Le remède naturel N°1 en Allemagne Beaucoup d'entre-vous sont probablement déjà adeptes du ginkgo biloba. Son efficacité n'est plus à prouver. Le ginkgo biloba est surtout utilisé po...

[1] Wikipedia : Andrographis paniculata

[2] Site PasseportSante.net, Andrographis

[3] Site PasseportSante.net, Andrographis

[4] Wikipedia : 1918 flu pandemic

[5] Ce n’est pas la grippe qui tue… mais notre propre système immunitaire !, Alternatif Bien-Être, N°88, décembre 2013, SNI Editions

[6] Caceres DD, Hancke JL, et al. Prevention of common colds with Andrographis paniculata dried extract: A pilot double blind trial. Phytomedicine 1997;4:101–104. Étude citée et résumée dans : Natural Standard (Ed). Herbs & Supplements – Andrographis paniculata Nees, Kan Jang, SHA-10, Nature Medicine Quality Standard. [Consulté le 21 juillet 2009]. www.naturalstandard.com

[7] Caceres DD, Prevention of common colds with Andrographis paniculata dried extract: A pilot double blind trial. Phytomedicine 1997;4:101–104.

[8] Poolsup N, Andrographis paniculata in the symptomatic treatment of uncomplicated upper respiratory tract infection: systematic review of randomized controlled trials.J Clin Pharm Ther. 2004 Feb;29(1):37-45.

[9] Coon JT, Ernst E. Andrographis paniculata in the treatment of upper respiratory tract infections: a systematic review of safety and efficacy. Planta Med. 2004 Apr;70(4):293-8.

[10] Thamlikitkul V, Dechatiwongse T, et al. Efficacy of Andrographis paniculata, Nees for pharyngotonsillitis in adults.J Med Assoc Thai. 1991 Oct;74(10):437-42.

[11] Kulichenko LL, Kireyeva LV, Malyshkina EN, Wikman G. A randomized, controlled study of Kan Jang versus amantadine in the treatment of influenza in Volgograd. J Herb Pharmacother. 2003;3(1):77-93.

[12] Enfin la reconnaissance officielle ! L’Andrographis prend le rhume en grippe !

[13] Andrographis paniculata


3 réponses à “Le bouclier des Scandinaves contre la grippe et le rhume”

  1. OSMAN dit :

    Il est étrange de voir que vous recommandez du SMART PARACTIN qui contient du E572 Stéarate de magnésium, Cet acide gras saturé est abondamment controversé et curieusement absent de la liste officielle des additifs autorisés dans l’Union Européenne, bien qu’abondamment utilisé dans les compléments alimentaires, les comprimés et gélules et certaines confiseries.

    Il est fréquemment rapporté comme un réducteur de l’efficacité des compléments alimentaires et des comprimés et gélules pharmaceutiques dans lesquels il est inséré (vraisemblablement par effet mécanique de recouvrement) ainsi que d’atteintes au système immunitaire…

  2. FAVA dit :

    avec l’arrivée de l’hiver, j’ai lu avec attention l’article.

    Je suis cependant surprise en lisant les composants du Paractin : Autres ingrédients: cellulose microcristalline, stéarate de magnésium (E572), dioxyde de silicium (E551). Pas très rassurant ces E572 et E551…

    Bien à vous
    S. FAVA

  3. Alauda dit :

    Je cite l’article Wikipedia :
    « According to the Mayo Clinic Book of Alternative Medicine, « A specific product (andrographis combined with Eleutherococcus senticosus) may shorten the duration and lessen the symptoms of common cold. »[7] It also says, « Pregnant women shouldn’t use andrographis because it could terminate pregnancy. »[7] »

    L’Eleutherococcus senticosus est aussi appelé ‘ginseng de Sibérie » :
    http://www.doctissimo.fr/html/sante/phytotherapie/plante-medicinale/eleutherocoque.htm

    Quant à la deuxième phrase, si c’était vrai – un abortif naturel…!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connaissez-vous les 8 effets incroyables du gingembre ?

Bénéficiez de l'offre spéciale pour recevoir le dossier gratuit sur le gingembre et la lettre d'information Néo-nutrition !