Le “mauvais” cholestérol n’est pas votre pire ennemi

Le “mauvais” cholestérol n’est pas votre pire ennemi

Dans mon dernier article, je vous expliquais pourquoi faire baisser votre taux de cholestérol à tout prix ne servait à rien.

Le cholestérol est un super allié à votre organisme. Il est même une substance saine car il forme une matière grasse essentielle à vos cellules.

Mais il présente un côté sombre…

C’est uniquement ce “côté néfaste” que vous devez craindre…

Et ne plus raisonner en “bon” (HDL) ou “mauvais” cholestérol (LDL).

Comment le cholestérol LDL est devenu l’ennemi à abattre à tort ?

Depuis des décennies vous entendez dire que le “mauvais cholestérol” c’est le LDL.

Derrière cette paranoïa, se cache un scientifique : Ancel key.

En 1950, ses recherches l’amènent à conclure que les accidents cardiovasculaires sont plus fréquents chez les personnes aisées ayant une alimentation plus riche en graisse que les modestes.

En 1958, il mène une grande étude dite “des sept pays” pour prouver sa théorie à grande échelle.

Ancel Key compare alors les habitudes alimentaires des populations grecque, finlandaise, hollandaise, américaine, yougoslave, japonaise et italienne.

Le choix des pays n’est pas un hasard : SEULS les pays qui tendent à confirmer son hypothèse sont analysés.

La France est volontairement écartée. Alors qu’elle présentait une population avec un taux de cholestérol plus élevé que la moyenne, mais avec l’un des risques cardiovasculaire les plus faibles.

Ce qui FAUSSE complètement les données scientifiques récoltées.

Si les statisticiens contestent les résultats, Ancel Key touche le grand public en faisant la Une du Time ou il expose sa théorie : “les graisses sont toxiques pour votre cœur”.

Le mal est fait ….

C’est ainsi qu’en 1977, sous l’influence de ses travaux, les recommandations nutritionnelles changent. 

Il est recommandé de consommer 60% des calories sous forme de sucres lents (beaucoup de céréales) et de réduire les lipides entre 20 et 30%.

La France suivra ces recommandations qui sont toujours d’actualité…

Mais quel bilan pouvons-nous tirer ?

L’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires ont explosé ces dernières années [1] !

Alors pourquoi continuons nous de pointer du doigt le cholestérol LDL ?

La vérité est AFFLIGEANTE !

Ce qu’on vous cache depuis des années sur les statines

Derrière cette paranoïa LDL se cache un scandale pharmaceutique….

Dans les années 1960, certains scientifiques étaient financés par l’industrie du sucre pour minimiser le rôle de ce dernier dans les maladies cardiovasculaires [2].

Alors même que les études exposaient de façon claire ses effets nocifs !

Les graisses et le cholestérol sont volontairement incriminés

Cela tombe bien : les industries pharmaceutiques avaient déjà un médicament miracle pour réduire le cholestérol : les statines….

Depuis, 7 millions de Français (soit près de 10% de la population) prennent ce médicament pour rien [3]

Ces chiffres font froid dans le dos ! 

Les bienfaits des statines sont basés sur des études très anciennes….

Et d’après les travaux du Dr de Lorgeril, “prendre des statines n’améliore l’espérance de vie de personne”.

Pire encore : les études récentes n’ont jamais pu vérifier que prescrire des statines après un infarctus était une bonne chose.

90% des prescriptions sont d’ailleurs destinées à des personnes en bonne santé !!!!! 

Résultat : non seulement les statines ne font pas baisser votre taux de cholestérol, mais en plus elles ne protègent nullement votre cœur ! [4]

En revanche, à forte ou moyenne dose, les statines augmentent vos risques [5] :

  • de cancer, 
  • de troubles sexuels, 
  • de diabètes,
  • cognitifs voire psychiatriques…

Au cœur de cette cacophonie générale, la vérité sur le cholestérol s’est égarée…

Aimez votre cholestérol, mais luttez contre son oxydation

Comme expliqué plus haut, le problème du cholestérol c’est son côté sombre…

Il devient dangereux pour vous lorsqu’il s’OXYDE

Comment ? À cause des radicaux libres. (C’est très simple à comprendre).

Votre cholestérol est transporté dans le sang par les protéines depuis le foie jusqu’aux organes et cellules qui en ont besoin.

Il emprunte donc régulièrement vos artères.

Mais lorsque les acides gras qu’il contient sont trop importants, ils peuvent être oxydés par les radicaux libres. 

Les radicaux libres sont redoutables pour vos cellules car ils altèrent TOUTES les molécules qui se trouvent sur leur passage.

Lorsqu’ils sont présents en trop grande quantité, ils vont activer le côté sombre du cholestérol.

C’est ainsi que le cholestérol s’oxyde, surtout sous sa forme LDL, et qu’il devient nuisible.

Il va alors endommager les membranes de vos cellules et se coller sur les parois de vos vaisseaux sanguins.

Petit à petit, le cholestérol oxydé détériore vos artères

Regardez le schéma ci-dessous. Il vous montre comment vos vaisseaux sanguins s’encrassent.

Voilà comment, sans symptôme, ni signe avant coureur, le cholestérol oxydé bouche vos artères !

Ce qui explique pourquoi il est considéré comme l’un des pires ennemis de votre cœur.

Car en détériorant considérablement vos artères, il augmente vos risques cardiovasculaires.

Alors comment savoir si vous êtes concerné ?

Comment mesurer votre cholestérol oxydé ? 

Pour savoir si vos artères commencent à se boucher, il faudrait mesurer précisément vos taux de cholestérol oxydé.

Mais étant très volatile, il disparaît trop vite.

Il faut donc faire un examen plus complexe qui va évaluer la réaction de votre organisme contre le cholestérol oxydé. 

Autrement dit : les scientifiques mesurent les anticorps produits pour le contrer. 

L’idéal est de n’avoir aucun anticorps anti-LDL cholestérol oxydé, c’est-à-dire un taux indétectable. 

Car toute valeur détectable indique un certain degré d’oxydation du cholestérol. Ce qui signifie que vos artères peuvent déjà être endommagées.

Ce test est peu fréquent et à moins d’avoir déjà des problèmes de santé, il ne vous sera pas prescrit par votre médecin généraliste.

Vous pouvez toujours en faire la demande, certainement à vos frais.

Mais vous pouvez aller plus loin en aidant votre organisme à maintenir des artères dégagées.

Bien à vous,

Eric Müller

Sources:

[1] Le diabète, une maladie qui progresse, Le Monde
[2] “Maladies cardiovasculaires : comment le sucre fut dédouané…à tort », Cécile Thibert, Le Figaro
[3] Cholestérol : « 7 millions de Français prennent un traitement pour rien ! » – Le Figaro
[4] Boekholdt SM et al. « Levels and changes of HDL cholesterol and apolipoprotein A-I in relation to risk of cardiovascular events among statin-treated patients : a
meta-analysis. » Circulation. 2013;128(14):1504-12.
[5]  Le cholestérol, un ami qui vous veut du bien, Plantes-Bien-être, décembre 2020

Crédits : © crystal light – Shutterstock.com

5 3 votes
Évaluation de l'article

1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
michèle
2 mois il y a

Bonjour,
Comment aider votre organisme à maintenir des artères dégagées ?
Merci
Belle journée
aidant votre organisme à maintenir des artères dégagées.