Mon vœu pour 2019 : laisser transparaître mes émotions

Si vous connaissiez mon visage, vous sauriez que mes expressions sont aussi neutres que ma parole est libre.

Je suis un paradoxe ambulant.

Bien que je sois capable d’une grande sincérité, et que je ressente beaucoup intérieurementmon visage demeure neutre et largement inexpressif… comme s’il était engourdi ou anesthésié.

C’est handicapant dans les relations personnelles, notamment parce qu’au premier abord, les gens me trouvent froid.

Comme je ne dois pas être le seul à avoir ce problème, j’ai décidé de m’en ouvrir à vous, et de vous exposer ce que je vais faire en 2019 pour m’améliorer dans la mesure du possible.

Qui sait ? Peut-être découvrirez-vous que vous avez le même problème ? Peut-être êtes-vous à la recherche d’une solution ? Peut-être avez-vous réussi votre métamorphose ? Je pense que nous pouvons tous bénéficier de l’expérience des autres.

Voici ce qui risque de vous arriver

Lorsque les gens vous trouvent froid au premier abord, c’est toute votre vie qui risque de pâtir :

  • Vous ratez des occasions de créer des nouvelles amitiés/partenariats
  • Les gens sont moins impatients de vous revoir
  • Vous risquez de réussir moins bien sur les plans personnels et professionnels

Vos proches en souffrent eux aussi :

  • Bien qu’ils vous connaissent, ils sont exaspérés par votre apparente indifférence permanente – ils voudraient vous voir lâcher prise et faire preuve de plus de spontanéité.
  • Ils ont besoin d’être nourris régulièrement en voyant la joie sur votre visage… mais votre manque de réaction les assèche peu à peu.

Vous souffrez vous-même de votre manque d’expressivité. Une amie m’a décrit le problème de la façon suivante : « Ton visage figé limite le débit d’expression de tes émotions intérieures, comme un barrage empêche l’eau de s’écouler. Tes émotions restent bloquées à l’intérieur jusqu’au moment où le barrage craque, et où tu exploses. » Et lorsque vous explosez, c’est la colère qui prend le dessus, et vous abîmez vos relations avec les autres.

Que ça vous arrange ou non, nous sommes naturellement attirés par les personnes spontanées, vraies et sincères – les personnes qui vous parlent ouvertement de leurs erreurs et de leurs échecs (et pas uniquement de leurs succès).

Néanmoins, nous avons le réflexe défensif de ne pas trop montrer nos émotions.

Êtes-vous entouré de personnes malveillantes ?

Lorsque nous révélons trop de choses sur nous-mêmes, nous avons peur :

  • Que les autres l’utilisent pour nous juger
  • Que cela soit source d’humiliation publique
  • Que les autres veuillent alors se détourner de nous
  • Que les autres veuillent nous voler nos idées et nos projets

Ces risques existent. Mais si des personnes de votre entourage utilisent votre sincérité pour vous ridiculiser, alors vous devriez réfléchir à ne plus les fréquenter et à changer d’entourage.

Parfois, il faut se décider à faire de la place dans sa vie pour accueillir un changement et préparer un avenir meilleur.

En ce qui me concerne, je ne pense pas qu’il s’agisse d’un défaut physiologique. Il me semble que mes muscles du visage fonctionnent parfaitement. J’ai n’ai jamais reçu d’injection de Botox (rires). Le problème me paraît plutôt psychosomatique – dans le sens où ma manière de penser affecte mon apparence.

Il doit forcément y avoir une part de moi qui préfère masquer les émotions plutôt que de les laisser transparaître.

Voici ma liste d’exercices pour 2019

J’ai donc établi une liste d’exercices qui devraient m’aider à atténuer mon problème.

J’ai choisi le mot exercices, car il me paraît moins intimidant que résolutions.

1/ Ne pas me prendre trop au sérieux 

2/ Rire plus souvent de moi-même

3/ Admettre mes erreurs plus vite

4/ Aligner mes paroles et mes actes (cela paraît simple, mais il me semble que c’est la résolution la plus difficile à appliquer à la lettre)

5/ Exprimer ma pensée avec sincérité – et délicatesse !

7/ Partager généreusement mes connaissances et mon expérience avec ceux qui démarrent

8/ Offrir aux autres une meilleure opinion d’eux-mêmes. Cette résolution-ci paraît hors sujet, mais croyez-moi, elle fera une grosse différence dans votre existence. Rappeler aux autres leurs qualités et les féliciter pour les bonnes actions a un impact incroyablement positif sur leur vie – et sur la vôtre !

9/ Être reconnaissant pour tout ce que j’ai déjà

10/ Cesser de me plaindre – après tout, ma vie est bien plus enviable que celle de Job.

11/ Se rappeler la devise de Guillaume d’Orange-Nassau : Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.

Plus vous vous approcherez de cet idéal, plus vous attirerez les personnes que vous admirez.

Je vous invite à choisir l’exercice qui vous a le plus marqué, et à l’appliquer dès à présent. Observez comment vos relations évoluent, puis tentez de nouveaux changements.

D’ici là, je vous souhaite de réaliser vos vœux les plus chers pour la nouvelle année 2019 !

Bien à vous,

Eric Müller





0 0 votes
Évaluation de l'article

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

21 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Hadjadj Jean Michel
2 années il y a

Rien n’est jamais acquis à l’homme, ni son courage ni son cœur et quand il croit ouvrir ses bras, son ombre est celle d’une croix…..,
Pas grave ! Sur le long terme( parfois très long, hélas), on s’y retrouve et les malotrus en sont pour leurs frais alors que les gentils sont démasqués !!!!

sanogo
2 années il y a

merci monsieur ERIC. J’ai choisi l’exercice 1; 9 ;10 et 11.c’est là que je me retrouve et je vais vais passer à la pratique .

ANNE BISSELLI FERRARI
2 années il y a

Votre manière d’écrire est comme si vous nous parliez. Sympa. Continuez.

jojo
2 années il y a

L´hygiène mentale est totalement délaissée à l´école. Merci pour votre article!

LEMUHOT David
2 années il y a

Bonjour Eric,

Tout d’abord merci pour vos lettres d’info qui sont très enrichissantes pour moi !

Beaucoup de détox’ et pas d’intox 🙂

A mon tour de vous rendre la pareille, il me semble que vous êtes manifestement concerné, sans le savoir, par le syndrome d’asperger (forme d’autisme à haut niveau de fonctionnement). En tous cas, vous partagez cette caractéristique du « bouillonnant et riche à l’intérieur » et du  » froid et inexpressif à l’extérieur ». Bien malgré vous. Je suis aussi dans ce cas là et à force de persévérance, vous pourrez manifestez d’avantage vos émotions aux autres. Mais aussi, comme vous l’avez déjà compris, vous entourez des personnes qui savent votre valeur et vont au delà des apparences…

J’espère avoir pu vous apporter !

Bien à vous et merci encore pour tout ce travail dont vous nous faite profiter.

David

Destatte
2 années il y a

Je vous remercie de vos bons conseils et j’espère que vous. Pourrez poursuivre
Longtemps à nous. Renseigner sur toutes les médecines bénèfiques pour notre santé :ayuverdique, naturelle ,homéopathie ,et champs magnétiques
Pulsés .Alors nous attendons avec.
Impatience votre prochain numéro .

Schmitt
2 années il y a

Bonjour,
Pas convaincu, il est un point que je ne partage absolument pas avec vous.

11/ Se rappeler la devise de Guillaume d’Orange-Nassau : Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.

Pour entreprendre, il faut rêver un minimum et la réussite, aussi petite soit elle, est essentielle à l’épanouissement, au sourire et au bien être, donc aux vertus dont vous parlez!
Pas besoin d’une réussite éclatante mais, de temps à autre, être contant de soi est beaucoup plus épanouissant que la résignation perpétuelle!
Nous avons tous un petit talent, caché ou pas, il serait bien triste de tomber systématiquement dans l’abnégation.

Bien cordialement,
Patrick Schmitt

danielle
2 années il y a

Bonjour et bonne année à tous?

Seriez-vous capricorne ? un signe qui verrouille toutes ses émotions !

annik bouvier
2 années il y a

la façon dont vous vous décrivez en donnant des détails de vos expressions de visage….tout en ne vous connaissant pas est très intéressante ,car moi,je serai plutôt l opposé et ne suis pas certaine que se soit MIEUX!
on peut TOUT LIRE SUR VOUS!..

Vande Wiele Alain
2 années il y a

Monsieur Müller,
Je vous remercie pour ce témoignage, cela me permet de me sentir moins « unique taré » par les mêmes difficultés relationnelles… Personnellement, et après mult introspections, recueillements, introspections, psychanalyses,… j’en suis arrivé à la conclusion qu’il m’est impossible de corriger volontairement mes défauts qui semblent profondément structurels. En effet, depuis que j’ai admis que ces défauts (que vous exprimez avec finesse) ne sont que l’expression visible d’un « légère tendance asperger » profondément installée au plus profond de mon disque dur, cela se passe mieux.
C’est mieux accepté si vous commencez une conversation en vous excusant par avance pour le fait que vous risquez d’être emporté par votre discours passionné, dense et parfois choquant par sa pertinence impertinente… en exprimant que vous êtes à tendance « aspi »…. De plus, cela ne vous place plus dans une position de « génie » intellectuel qui écrase les autres par ses connaissances encyclopédiques.
J’ai bien essayé de corriger mon alimentation pour diminuer la perméabilité intestinale qui me semble jouer en partie sur ces symptômes, et je continue dans cette voie… plus pour mon métabolisme général que pour solutionner définitivement ce « problème » qui n’en est plus un depuis qu’un respectable thérapeute ma dit un jour.:  » Tendance autisme asperger…quelle chance vous avez!!! »

Bonne continuation à éveiller les âmes et les corps….
Merci

garcia
2 années il y a

bonjour monsieur eric muller , bonne année 2019 à vos services. santé,bonheur,amour. je pense suite à votre courrier de ce jour, qu’il faut pas trop penser ce que les autres pensent de nous mais plutôt faire en sorte de penser ce que je peux faire dans ma vie pour être heureux et apporter quelque chose de plus aux autres;
cordialement
pierre garcia

segura
2 années il y a

Bravo pour cette agréable lettre; je vous souhaite également tous mes meilleurs voeux.

Guillem
2 années il y a

Et si c’était possible de surmonter le mal par le Bien,!……..?
Et si c’étaitVrai ❤️ que J-Christ ait accepté de souffrir +mourir à cause de nos péchés ?!!?
-Qu’il soit Ressuscité? bien plus ➕ étant vivant quoiqu’invisible, Il puisse nous sauver dès lors que nous regrettions le mal qui loge parfois trop en nous ….
-Et si c’était Vrai ? que le meilleur reste à venir pour ceux qui se tournent vers Lui ??

Nicole NOËL
2 années il y a

Très ,très juste !!!voici une de mes recettes que je me suis appliquée, il y a quelques années, ( et que j’applique toujours ) quand je fais la rencontre de personnes que je ne connais pas ou que je croise rarement…: EST-CE QUE JE CHOISIRAIS CETTE PERSONNE COMME AMI(E) ? Est-ce que sa personnalité me plaît?Est-ce qu’elle m’inspire confiance ? ETC; Quand ces pensées me traversent l’esprit, en présence de cette ou ces personnes, croyez-moi, j’oublie totalement l’impression que je peux faire sur elle (s) , du moment que je suis polie, courtoise, avenante,et que je ne cherche pas à les écraser, à me sentir supérieure ou inférieure.. Je suis moi-même et je sais qu’on ne peut pas plaire à tout le monde …ET … je sais aussi que je ne vais pas me sentir proche ou avoir des affinités avec TOUS…. C’est comme cela… nous sommes tous uniques et différents…… Et j’accepte cette différence…je l’assume et j’ai appris aussi à faire de moi; ma meilleure amie… ça peut paraître loufoque….mais ça marche !!!

Marie-Chantal Dubois
2 années il y a

Bonjour Eric
Merci de cette lettre qui est encore très instructive.
Je pense que vous êtes tellement modeste, j’ai l’impression que vous êtes tout le contraire de tous ces exercices que vous vous infliger. Tous sont plus dirigés pour vos lecteurs que vous même. Pour moi, ce sera N°4 et 7, Je ferai le bilan dans qq mois
Tous mes meilleurs voeux de réussite
Bien Amicalement
Marie

vales
2 années il y a

Bonjour,
Il y a quelques années, au volant de mon véhicule, en ville, j’ai trouvé que les automobilistes que je croisais avaient le visage fermé, morose, bougon etc…et moi? comment me voient-ils? je me suis aussitôt collé un sourire assez large sur le visage, Mes yeux se sont plissés, j’ai senti qu’ils prenaient un autre éclat…bref, depuis je fais tout ce que je peux pour me coller le sourire et tout va mieux. Je vois davantage les choses du bon côté; ça m’a même aidé à quitter mon compagnon narcissique qui du coup n’a pas du tout supporté de me voir sourire en permanence!!!!

Sériau-Ménochet
2 années il y a

Merci mille fois pour cette lettre…
Les mots me manquent pour vous dire combien ce message est bénéfique pour moi…

Scouri
2 années il y a

Bonjour,
J’ajouterai à cette liste de positiver.
Salutations
Pascale.

Dumont
2 années il y a

Éric Müller vous connaissez Guillaume le taciturne? Baron d’Orange et d.Orpierre Je le pense puisque vous le citez. Ravie de l.’apprendre ayant habité la baronnie

Lalanne
2 années il y a

Bonjour !
Belle et bonne année 2019 !

Je lis toujours vos messages avec intérêt. Je vous en remercie car vous avez le chic pour parler de sujets qui me touchent de près.
Cette fois, vous parlez d’un sujet extrêmement délicat, beaucoup plus qu’on ne pourrait le croire : l’apparence de la personnalité selon l’aspect du visage, avec transparence (ou pas) du ressenti, émotionnel ou affectif, d’un individu.

Personnellement, je me présente aux yeux des autres d’une façon opposée à la vôtre. Mon hypersensibilité transparaît sans que j’y puisse faire quelque chose. Or, les pervers-narcissiques sont des prédateurs pour des gens comme moi.
Etre transparent, c’est comme une maladie chronique contre laquelle il faut se battre : à chaque rencontre, il faut se prémunir en s’obligeant à analyser si la personne en face présente des symptômes de PN. Parce que, comme vous dites, ces gens trop dangereux, doivent être exclus de notre entourage, et ce, quel que soit notre profil psychologique.
Dans la vie professionnelle, nous sommes tous obligés de supporter des PN, dans la vie privée, on peut les éviter. Comme disent aussi les psys, un peu de paranoïa permet de se protéger, alors que le manque de défiance peut être dangereux. Et pour ça, rien de mieux que de ne pas être très transparent dès les premières rencontres avec des inconnus.
Ainsi, un visage un peu fermé (avant de l’ouvrir en absence de signal « danger possible ») c’est plutôt une grande qualité assurant une tranquillité certaine et tellement précieuse !

Régine HOARAU
2 années il y a

Bonjour
Je suis comme vous car j’ai beaucoup de mal à exprimer mes émotions; je ne lâche pas prise car j’ai peur qu’ autrui se moque de moi. Je suis dans le contrôle permanent. Par contre je vois et je peux dire aux autres leur côté positif, les gens apprécient!