Ce que personne ne vous dit sur les plantes dépolluantes

En 1989, le Pr. Bill Wolverton de la NASA (agence spatiale américaine) a publié l’étude « The Clean Air Study » [1] qui faisait la liste des plantes vertes capables de purifier l’air.

Durant la décennie suivante, beaucoup se sont mis à acheter des plantes dépolluantes pour purifier l’air de leurs maisons (en particulier dans les chambres à coucher).

Il semblerait que ces plantes vertes aident à dormir, à combattre les infections (ex : rhume) et réduire le stress. Mais est-ce bien sérieux ?

Est-ce bien sérieux ?

La certitude, c’est que l’air de nos maisons est de mauvaise qualité (sous-oxygéné et pollué).

L’air de nos maisons est même plus pollué que l’air de la rue qui est battu par le vent et la pluie.

Ce problème de qualité de l’air affecte surtout votre pièce la plus sacrée et la plus intime votre chambre à coucher.

Oui, car dormir c’est rester immobile pendant 8 heures dans une pièce assez petite.

La nuit, vous exploitez au maximum l’oxygène de la pièce – parfois jusqu’à l’asphyxie – tout en rejetant du dioxyde de carbone. Et d’autant plus si vous êtes plusieurs à dormir dans la même chambre !

Or quand on manque d’oxygène… on dort mal.

Notez qu’au-delà de 0,1% à 0,3% de CO2 dans l’air, on parle de confinement [2]. A la campagne, l’air frais contient 0,0033% à 0,0044% de CO2. Dans les villes, la concentration en CO2 est d’environ 0,007% [3]. Enfin, l’air que vous expirez contient 4 à 5% de CO2.

Voici les substances qui vous empoisonnent pendant votre sommeil

Notre air intérieur est infesté de particules chimiques comme :

  • le trichloroétylène,
  • le benzène,
  • le formaldéhyde,
  • le xylène,
  • le toluène
  • et l’ammoniac [4]

Ces particules nocives et invisibles à l’œil nu s’échappent des peintures, plastiques, panneaux de bois contreplaqués, des rideaux, tissus, moquettes, cuirs traités, et papiers ménagers.

En fonction de la quantité de particules chimiques dans votre air, du taux d’humidité, de l’indice de confinement (sous-oxygénation), et de votre temps d’exposition, vous pouvez vous avoir :

  • des vertiges,
  • des étourdissements,
  • des maux de tête,
  • mal à la gorge.

Et ça peut aller jusqu’aux problèmes cardiaques, aux lésions sur le foie, les reins, et au coma !

Or les gens passent en moyenne 90% de leur temps à l’intérieur !

Pour échapper à ces substances nocives, il est impératif de changer d’air aussi souvent que possible.

Les plantes vertes dépolluent-elles vraiment ?

Oui, elles dépolluent…

… mais dans des conditions très spéciales.

Vous imaginez bien que la NASA s’intéressait au potentiel des plantes pour purifier l’air des capsules spatiales – totalement hermétiques, et sans fenêtres qui s’ouvrent.

Ce que personne ne dit au sujet de cette étude de la NASA, c’est que l’air était soufflé à travers les racines des plantes. Et que la terre était enrichie en charbon activé.

C’est important à savoir car les polluants sont détruits par les micro-organismes (microflore) qui vivent en symbiose avec les racines. Ou par le charbon activé qui absorbe les particules et purifie l’air.

Il faut admettre que ces conditions sont difficiles à reproduire à la maison.

Quel est l’effet des plantes dépolluantes sur l’air de votre maison

En 2004, des chercheurs français ont entrepris de vérifier les résultats obtenus par la NASA. Ce fut le début de la grande étude PHYTAIR [5].

Ils ont notamment testé l’efficacité des plantes dépolluantes en conditions réelles (dans une habitation). L’impact des plantes sur la qualité de l’air ne s’est pas révélé significatif. Les plantes n’ont eu aucun effet observable.

Oui, c’est une mauvaise nouvelle. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Les plantes n’ont pas dit leur dernier mot, car elles affectent notre environnement de 3 manières :

Effet prouvé N°1. Les plantes produisent de l’oxygène par photosynthèse

En présence de lumière les plantes capturent le CO2 (dioxyde de carbone) et rejettent de l’oxygène. En somme, elles recyclent l’air de nos maisons.

Mais tout s’arrête la nuit – car la photosynthése nécessite de la lumière. Les plantes ne produisent donc pas d’oxygène la nuit. Elles ne sont donc pas adaptées pour recycler l’air de votre chambre la nuit.

Note à part : Beaucoup disent les plantes rejettent du CO2 la nuit. En réalité, ce phénomène a lieu de jour comme de nuit.

On appelle ça la respiration : comme nous, la plante consomme de l’oxygène et rejette du CO2 [6], mais en quantité infime. Les plantes ne vont donc pas vous voler votre oxygène la nuit. N’allez pas les rendre responsables de vos insomnies.

Effet prouvé N°2. Les plantes humidifient l’air

Si vous habitez dans un endroit très sec, les plantes peuvent être intéressantes car elles rejettent de la vapeur d’eau par « transpiration ».

Elles peuvent donc rééquilibrer le taux d’humidité de la pièce.

C’est bon pour vos voies respiratoires, et pour dormir plus calmement.

Effet prouvé N°3. Les plantes améliorent l’humeur et réduisent l’anxiété

Au-delà de la qualité de l’air, il y a une autre raison – toute simple – pour laquelle les plantes sont bonnes pour vous :

Les gens trouvent les plantes apaisantes.

C’est vrai que la verdure, à l’intérieur ou à l’extérieur, est reconnue pour soulager le stress et améliorer l’humeur… comme une balade en forêt.

Encore une raison pour laquelle les plantes peuvent vous aider à dormir.

Mettez des plantes chez vous et faites ceci

Au fond, les plantes d’intérieur sont intéressantes, mais il ne faut pas surestimer leur pouvoir.

Mais si, en combinaison avec les plantes, vous aérez régulièrement votre maison. Cela permet de renouveler l’air et de disperser les polluants.

C’est un geste simple grâce auquel vous pouvez améliorer sensiblement votre bien-être.

Les études le montrent :

Une étude sur 800 enfants européens a montré que leurs résultats aux exercices de concentration diminuaient lorsque le CO2 augmentait [7].

D’autres chercheurs se sont intéressés à la ventilation des salles de classe : en doublant la puissance de la ventilation, les performances des enfants ont augmenté de 15% [8].

Selon l’association Prioriterre, voici les meilleurs horaires pour aérer votre maison :

  • L’hiver, au moins 5 minutes entre 8h et 11h, ou entre 22h et minuit.
  • L’été, entre 21h et 10h du matin, quand l’air est le plus frais [9].

Mais à vrai dire, si comme mes parents, vous supportez d’aérer votre chambre toute la nuit, toute l’année, profitez-en !

… c’est ce qui a de meilleur améliorer votre qualité de sommeil, votre santé (surtout le système immunitaire), et votre bien-être général.

Les 10 plantes vertes les plus efficaces

Voici donc la liste des plantes dépolluantes les plus efficaces selon la NASA :

N°1. Le palmier areca

Ce palmier améliore l’humidité de l’air. Cela permet de mieux respirer et de s’endormir plus vite. C’est aussi la meilleure plante pour les personnes qui souffrent d’infection chronique des voies respiratoires ou qui attrapent facilement un rhume.

N°2. L’Aloe Vera

L’Aloe Vera est la plus extraordinaire des plantes à avoir chez soi.

Il existe des milliers de remèdes à base d’Aloe Vera allez chercher sur Internet, vous verrez !

La plus connue des vertus de l’aloe vera est d’apaiser les coups de soleil.

 

Mais prudence car l’aloès (nom français de l’Aloe Vera) est toxique pour certains animaux domestiques (notamment les chats) [10].

N°3. Le lierre

Le lierre peut vous paraître banal, mais lisez bien ce qui suit :

Les études montrent qu’il peut absorber 78% des moisissures dans l’air en à peine 12 heures [11] !

N°4. Le palmier dattier nain

C’est une plante très résistante : pratique si vous n’avez pas la main verte…

On l’appelle aussi dattier du Mékong ou faux dattier.

 

N°5. Fougères de Boston

On ne présente plus la fougère. C’est une plante préhistorique qui a su prouver sa résistance.

N’oubliez pas de l’arroser régulièrement et de la mettre dans un endroit lumineux (mais pas directement au soleil).

N°6. Aglaonema

L’Aglaonema supporte bien les endroits sombres.

N°7. Fleur de lune

Son nom latin est Spathiphyllum.

Son charme vient de ses fleurs blanches.

N°8. Le Chlorophyton chevelu

Cette plante nous vient d’Afrique du Sud.

D’après les chercheurs, le Chlorophyton chevelu est particulièrement adapté aux personnes allergiques à la poussière10.

N°9. Palmier chinois

Attention à ne pas confondre le Palmier chinois avec le Palmier de Chine

N°10. Figuier pleureur

Le figuier pleureur ressemble un peu aux Bonsaïs, ces fameux arbres miniatures si populaires au Japon.

 




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Régénérez chacune de vos cellules Pourquoi simplement vouloir avoir l'air plus jeune, quand vous pourriez régénérer chacune des cellules de votre corps ? En 2010, une équipe de cher...
L’effet des tongs sur votre corps Si vous portez des sandales flip-flop, vous n’allez pas regretter d’avoir ouvert cet article. Les tongs comportent une précaution d’emploi dont les...
Ces surfeurs hawaïens qui manquent de vitamine D ! Alors que les gouvernements recommandent de ne pas trop s’exposer au soleil, on voit apparaître partout dans le monde une génération de carencés en vi...

Consulter les sources :

[1] Nasa
[2] Science environnement
[3] Getmyfox
[4] https://fr.wikipedia.org/wiki/Spathiphyllum
[5] https://fr.wikipedia.org/wiki/Phyt%27air
[6] Indiana public media
[7] Myhrvold et alii, 1996
[8] Wargocki, Wyon, 2007
[9] Consommer durable
[10] Plantes toxiques aufeminin
[11] Easy Health Options


19 réponses à “Ce que personne ne vous dit sur les plantes dépolluantes”

  1. DANTOING dit :

    Merci pour ce dossier, plus documenté que tous ceux que j’avais lus jusqu’à ce jour..

  2. walthéry dit :

    J’ai acheté du kudzu; mais comment consommer cette poudre blanche agglomérée?… quelle quantité etc…

  3. Walter dit :

    Article pour le moins bâclé: on commence par dire que les résultats de la NASA ne sont pas reproductibles dans une maison privée où « l’impact des plantes sur la qualité de l’air ne s’est pas révélé significatif » selon une autre étude, pour ensuite faire la liste de plantes dont on nous dit qu’elles sont « les plus efficaces selon la Nasa »!? Cerise sur le gâteau, pour la plupart, les noms scientifiques (latins) des plantes ne sont même pas indiqué! Conclusion: perte de temps pour le rédacteur (même s’il n’a pas dû beaucoup se fatiguer) mais aussi et surtout pour les lecteurs qui ne chercheront sans doute pas plus loin…

  4. David Assayag dit :

    Félicitations.
    Un très beau dossier sur les plantes dépolluantes.
    Merci

    P.S. Puis-je s’il vous plaît avoir le lien pour les produits à ne pas mettre au frigo Merci

  5. fruchart arlette dit :

    D ACCORD

  6. Anny. V dit :

    Bonsoir,

    Merci infiniment pour votre sagesse et vos recherches. Je vais y pensée et essayer l’astuce de « Mme oignon »!
    Bonne continuation.

  7. Maria Rodriguez dit :

    Merci beaucoup pour toutes les informations intéressantes.

  8. Poireau dit :

    Cet article était très intéressant car source de conseils pratiques.
    Quoi de plus agréable qu’un peu de verdure si, en
    plus,c’est tout bénéfice pour la santé.Merci.
    Marilou.

  9. duc dit :

    dans la région marseillaise c’est la nuit que les usines dégazent à tout va il y a des réunion des medecins sur les bronchiolites des enfants mais on occulte la responsabilité des industriels

  10. ANQUEZ dit :

    Bonjour,
    je n’ai jamais mis de plante dans une chambre j’avais toujours entendu dire que cela pouvait s’avérer dangeureux
    Par contre, je coupe un citron en grosses tranches imbibées de sel dans une soucoupe près de moi car celui ci :
    – Soulage le stress
    – Améliore la respiration
    – Repousse les insectes
    – Donne plus d’énergie et de vibrations au réveil
    Le citron a des propiétés naturelles anti bactériennes et anti oxydantes , améliore la respiration, augmente les niveaux de sérotonine
    on peut garder le citron 2/3 semaines dans votre chambre et renouveler avec un nouveau
    cordialement

  11. boyer-vidal dit :

    En dehors des points ( dégagement d’oxygène et humidité) aucune étude scientifique n’a pu établir que les différentes plantes faisant l’objet de publicités diverses n’ont la moindre action sur l’absorption de gaz ou de composants chimiques de l’air ambiant.L’étude de la NASA n’a fait l’objet d’aucune publication autre qu’interne;

  12. Gloutier dit :

    Merci pour votre article. Je veux rebondir surtout sur la première partie concernant les effets des polluants sur la santé. Suite à de gros travaux dans notre nouvelle maison, ma fille et moi sommes devenues hypersensible aux produits. Chimiques en partie à cause de l huile et de la cité du parquet restauré dans les chambres. J ai mis un peu de temps à mettre un nom sur ce problème peu reconnu en France. Heureusement il y a une association SOS MCS qui existe. Nous voyons une Ostheopathe, nous suivons une méthode NAET. Nous avons réaménagé tout notre mode de vie. Connaissez vous ce problème? Auriez vous des conseils? Est ce que le jeûne peut aider? Merci d avance pour votre retour et vos lettres d informations. IND cordialement. Marie Gloutier

  13. BONAFOS Marie-Laure dit :

    le problème est que les études sont faites en Europe et en Amérique du Nord, mais pour moi qui vit sous les tropiques, nous ne pouvons pas dormir
    sans la climatisation ! ……. car il fait chaud et les moustiques vous attendent………….
    alors nous dormons dans des chambres climatisées et l’air n’y est pas terrible

  14. Solange dit :

    J’ai beaucoup aimé votre commentaire sur les plantes, j’en ai d’ailleurs quelques une dans mon appartement et je les chérie beaucoup.

  15. Gauvin Brigitte dit :

    je suis étonnée de lire que l’Aloé véra est toxique pour les animaux domestique ( en particulier pour les chats). Pourriez-vous préciser les parties de la plante qui poseraient problème car le gel est
    conseillé en cutané et pour leurs gencives, en pipette pour diverses affections.
    J’ai justement un chat qui aime croquer cette plante!

  16. Plée Dominique dit :

    S’il est exact qu’il existe des particules dans l’air intérieur, le trichloro, le benzène et autres ne sont pas des particules, mais des molécules, ce qui est très différent

  17. FRIDEL M Agnès dit :

    Bonjour,bravo pour toutes les infos que vous nous permettez de découvrir.A mon tour je voudrais vous parler de mon expérience de l’oignon dans la chambre en effet je dépose un oignon sans l’éplucher sur l ‘armoire et il absorbe toutes les bactéries qui restent . Tous les ans je le remplace !!!et nous ne sommes plus enrhumé ou autres bobos . ESSAYEZ à votre tour !!!!

  18. anickg dit :

    Merci pour cet article très intéressant. Dommage que l’effet des plantes ne soient pas mentionné pour chacune d’elle.

  19. Caro dit :

    Bonjour,

    J’aimerais connaitre les noms vernaculaires de ses plantes pour ne pas me tromper lors de l’achat. Merci par avance pour votre aide.
    Cordialement,
    Caroline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *