Peut-on compter sur la spiruline pour perdre du poids ?

Peut-on compter sur la spiruline pour perdre du poids ?

S’il y a bien quelqu’un qui pouvait répondre à cette question, c’est bien mon ami naturopathe Stéphane Morales, dont voici la réponse !

Bien à vous,

Eric Müller


Chère lectrice,
Cher lecteur,

La spiruline est un super-aliment qui aide, entre autres, à renforcer la vitalité, à mieux résister aux maux de l’hiver ou encore à lutter contre l’inflammation.

Mais bien souvent, les personnes qui viennent me consulter me demandent si, en plus de ses qualités bien connues, elle peut les aider à perdre du poids.

C’est ce que de nombreuses recherches scientifiques semblent indiquer.

Détoxifier l’organisme pour mieux perdre du poids

Plusieurs études tombent en effet d’accord pour dire que consommer de la spiruline permet de :

  • réduire l’accumulation de graisse hépatique (graisse située au niveau du foie) ;
  • améliorer la sensibilité à l’insuline (soit la capacité du corps à réguler et utiliser le glucose dans le sang) ;
  • et augmenter la sensation de satiété1.

Il en résulte une circulation moindre de sucre dans le sang, un foie moins chargé et des tentations de grignotage moins fréquentes.

Mais la spiruline agit également à un autre niveau.

Il faut savoir que l’excès de poids est en grande partie dû à des émonctoires fatigués.

Ces organes d’élimination que sont la peau, les reins, le foie, les poumons et les intestins, ont une capacité limitée à débarrasser le corps de ses déchets.

Et lorsqu’ils sont surchargés en toxines diverses, ils s’épuisent et travaillent moins bien.

Par conséquent, on se retrouve avec une accumulation de déchets circulants, et surtout stockés, qui vont finir par s’accumuler sous forme d’amas graisseux.

Mais cela ne s’arrête pas là.

Le système nerveux est également fragilisé par toutes ces toxines.

Et ce sont alors toutes les réactions hormonales qui vont être perturbées, favorisant encore davantage la prise de poids.

Un véritable cercle vicieux !

Or, la spiruline favorise justement la désintoxication de l’organisme.

Plusieurs études semblent démontrer son effet bénéfique contre la toxicité de l’arsenic, du cadmium, du plomb et du mercure2, qui sont des contaminants auxquels nous sommes fréquemment exposés.

En aidant l’organisme à s’en défaire, la spiruline soulage nos émonctoires et notamment le foie.

Ceux-ci sont alors davantage disponibles pour mieux traiter les excès alimentaires et les surcharges qui en découlent.

La spiruline, espoir de la nourriture de demain

La spiruline contient beaucoup de protéines – de 57 à 70 grammes pour 100 grammes ! – ainsi que des micro-nutriments indispensables à la santé.

Elle comble les besoins de l’organisme dans de nombreux domaines et permet un regain de forme lorsqu’elle est prise sous forme de cure.

En général, je recommande aux personnes qui viennent me consulter une cure de deux mois, en commençant par 1 g par jour pendant la première semaine, puis 2 g par jour jusqu’à la fin de la cure.

Les qualités nutritionnelles de la spiruline sont bien connues par les ONG, gouvernements et instances internationales qui y voient l’aliment idéal de demain pour les populations les plus défavorisées.

D’ailleurs depuis 1974, l’ONU soutient le développement de la spiruline en tant que « meilleure nourriture du futur »3.

Sport et spiruline, la meilleure alliance pour perdre du poids

Dans le cadre de la perte de poids, si la spiruline peut vous aider, elle ne sera pas pour autant la solution miracle.

Je ne le dirais jamais assez : avoir une activité physique régulière est indispensable si l’on veut maigrir.

Vous n’y échapperez pas, désolé…

Et en ce sens, la spiruline sera l’alliée idéale pour vous accompagner au mieux lors de vos efforts quotidiens, d’autant plus qu’elle vous fournira toute l’énergie nécessaire pour vous remettre au sport.

Une étude le confirme « la supplémentation en spiruline renforce l’effet hypolipidémiant d’un programme d’exercices physiques chez les hommes présentant un excès de poids et une dyslipidémie »4.

Alors, à vos baskets !

Deux étapes pour un programme minceur « spiruliné »

J’insiste sur le fait que la spiruline seule ne suffira jamais à perdre du poids comme par miracle.
Elle ne fera que vous accompagner en soutenant vos efforts.

1ère étape

Pour parvenir à vos fins, je vous recommande de commencer par une cure de détox en consommant chaque jour 1 à 2 grammes de spiruline pendant deux mois.

Durant toute cette période, votre assiette devra être composée à chaque repas de 75 % de légumes, de 15 % de légumineuses et de 10 % de protéines animales.

Supprimez tous les laitages, le café, l’alcool, le pain, les produits sucrés et les viandes rouges et grasses ; préférez-leur de la viande blanche comme le blanc de poulet, de dinde ou le lapin.

Vous pouvez également envisager de faire une monodiète pendant un voire deux jours par semaine.

Cela consiste à ne manger qu’un seul aliment tout au long de la journée, à volonté mais en restant raisonnable.

Vous pouvez, par exemple, porter votre choix sur une compote de fruits allégée en sucre, sur un bouillon aux vermicelles ou de petites portions de riz dès que la faim devient trop intense.

Veillez également à boire beaucoup d’eau ou de tisanes (entre 1,5 et 2 litres par jour).

Pour favoriser les éliminations, les infusions de plantes vous seront utiles ; leurs propriétés dépuratives les rendent indispensables à ce grand processus de nettoyage.

Voici ma recette favorite de tisane détoxifiante :

  • Faites bouillir du pissenlit (20 grammes), du romarin (10 grammes), de la bardane (20 grammes) et de l’anis vert ou étoilé (badiane) (10 grammes), dans un litre d’eau.
  • Laissez infuser 10 minutes, puis filtrez.

Parallèlement, commencez à bouger tranquillement en marchant 40 minutes tous les jours.

Au terme de cette période de nettoyage intestinal et hépatique, vous pourrez reprendre une alimentation plus variée en termes de protéines animales, de glucides et de quantités, mais toujours sans excès !

Profitez-en pour adopter le régime méditerranéen qui fait la part belle aux légumes et aux oméga-3.

2ème étape

La deuxième étape de ce programme sera valable pour les trois mois suivants.

Passez à 3 ou 4 grammes de spiruline par jour.

Attention à ne jamais dépasser les 10 g par jour !

Vous pourrez alors augmenter l’intensité de votre activité physique avec des sports davantage axés sur l’endurance comme le jogging, la natation, le vélo ou la marche nordique.

Avec ce programme à la fois sportif et alimentaire, riche en spiruline, vous devriez perdre du poids comme promis.

Vous pourrez par la suite reprendre le processus une fois par an.

Bien choisir sa spiruline

Comme pour toute substance active, il existe des contre-indications à la spiruline : hémochromatose (hyper absorption de fer), hyperthyroïdie, allergie aux algues et maladie auto-immune (la spiruline stimule le système immunitaire).

Veillez à choisir une spiruline de grande qualité car l’eau utilisée pour sa culture peut être contaminée par des pesticides, des fertilisants, des composés organiques polluants ou des métaux lourds.

Sans entrer dans les détails, sachez que le label bio n’est pas forcément un gage de qualité si votre spiruline a été produite hors UE.

Le mieux est de se fier au label européen “Ecocert”, qui garantit que la culture est sans OGM, sans irradiation et respecte un cahier des charges écoresponsable.

Bien sûr, le prix s’en ressentira mais cela vaut le coup si vous voulez un produit de qualité.

Vous pouvez également vous rendre sur ce site : https://www.spiruliniersdefrance.fr/, pour y trouver une spiruline sûre.

Personnellement, je vous recommande tout spécialement la marque Vendée Algues – La Spiruline du Bocage, dont les produits de qualité peuvent être commandés sur ce site : https://www.spiruline-vendee-algues.com/10-produits-spiruline-vendee

Vous pourrez ensuite, selon vos goûts, consommer la spiruline sous forme de paillettes, de poudre, de comprimés ou de gélules.

Et vous, saviez-vous que la spiruline peut vous aider à perdre du poids ?

Vos commentaires sont les bienvenus, alors n’hésitez pas à me faire part de votre avis.

Bien à vous,

Stéphane Morales

Sources:

[1] DiNicolantonio JJ, et al. Effects of spirulina on weight loss and blood lipids: a review. Open Heart. 2020.
[2] Bhattacharya S. The Role of Spirulina (Arthrospira) in the Mitigation of Heavy-Metal Toxicity: An Appraisal. J Environ Pathol Toxicol Oncol. 2020.
[3] https://www.ladepeche.fr/article/2015/11/13/2216677-la-spiruline-super-aliment-de-demain.html
[4] Hernández-Lepe MA, et al. Hypolipidemic Effect of Arthrospira (Spirulina) maxima Supplementation and a Systematic Physical Exercise Program in Overweight and Obese Men: A Double-Blind, Randomized, and Crossover Controlled Trial. Mar Drugs. 2019.

5 1 voter
Évaluation de l'article

1 Commentaire
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
rUru
27 jours il y a

On entend parler sans cesse de la spiruline sous forme liquide qu’en pensez vous ?? Merci