Sans cette plante Jason n’aurait jamais récupéré la Toison d’or

Le héros grec Jason fut chargé par son oncle Pélias de lui rapporter la Toison d’or – la peau d’un bélier légendaire qui garantissait la prospérité de la Colchide (Géorgie actuelle). Il lui céderait son trône en échange.

Après de multiples péripéties, Jason et les Argonautes arrivèrent chez Aiétès, le roi de Colchide qui détenait la Toison d’or.

Aiétès utilisa la ruse pour se débarrasser de Jason. Il lui promit la Toison d’or s’il venait à bout d’une épreuve surhumaine : labourer une terre aride avec des taureaux aux sabots d’airain et crachant du feu, puis semer les dents d’un dragon. Ce que Jason ne savait pas, c’est que de ces dents germeraient des guerriers spartes prêts à le tuer.

Sauvé par une plante étonnante

Jason survécut à cette épreuve grâce à l’aide d’une admiratrice, la fille du roi Aiétès, Médée la magicienne. Elle lui fit don d’une pierre qui allait pousser les guerriers spartes à s’entretuer. Mais surtout Médée lui prépara aussi un baume protecteur contre les brûlures et les coups de sabots des taureaux.

Ce baume extraordinaire aurait été élaboré à partir d’une plante caucasienne poussant là où avait été répandu le sang de Prométhée.

D’après le poète Caius Valerius Flaccus, Prométhée fut condamné à être enchaîné sur le Mont Caucase et à avoir le foie dévoré par un aigle tous les jours, alors que toutes les nuits son foie repoussait. Et les miettes répandues de son foie sanguinolent auraient fait pousser une plante toute particulière.

Cette plante, c’est la rhodiola explique Richard P. Brown, spécialiste américain des plantes qui guérissent.

De l’usage ancestral de la rhodiola

Les Grecs auraient découvert la rhodiola au XIIIe siècle avant notre ère alors qu’ils cherchaient à exploiter l’or du Caucase.

L’usage de la rhodiola comme plante médicinale s’est répandu parmi les peuplades de Sibérie et d’Europe du Nord.

Elles lui attribuent notamment le pouvoir d’accroître :

  • L’endurance physique
  • La longévité
  • La vigueur sexuelle
  • La mémoire et d’autres facultés cognitives

Les témoignages sont nombreux

En Suède, on affirme que c’est la rhodiola qui procurait aux Vikings leur force physique légendaire et leur remarquable endurance.

En Ukraine, on raconte qu’au XIIIe siècle le prince Daniel de Galicie, réputé pour enchaîner les exploits amoureux, devait sa vigueur à la racine de rhodiola. Sa légende continue d’attiser l’imagination populaire.

Aujourd’hui encore, en Sibérie, on offre de la rhodiola aux jeunes mariés afin qu’ils donnent naissance à des enfants sains.

Travaux scientifiques classés « secret-défense »

Depuis les années 1960, les Soviétiques avaient mené de nombreux essais cliniques et études scientifiques sur la rhodiola.

Leurs résultats étaient si impressionnants que les cadres du Parti imaginèrent tout de suite donner de la rhodiola aux cosmonautes, militaires de haut niveau et agents du KGB pour décupler leurs performances physiologiques, psychiques et intellectuelles.

Les travaux sur la rhodiola furent immédiatement classés « secret-défense ».

Vu le caractère hautement sensible de ces recherches, on ne sait pas encore sur quoi elles ont débouché.

Mais depuis le début des années 2000, les études portant sur les propriétés de la rhodiola ont été diffusées et des chercheurs du monde entier ont pris le relais de leurs prédécesseurs soviétiques.

Mieux supporter le rythme quotidien

Sur la base des études scientifiques et des témoignages, la rhodiola est aujourd’hui considérée comme le remède le plus efficace contre toutes les formes de stress [1-6].

La rhodiola est recommandée plus particulièrement pour les personnes qui :

  • Ont des difficultés à supporter le rythme de la vie moderne (mal-être, fatigue chronique…)
  • Doivent affronter une situation familiale, sociale ou professionnelle difficile (divorce, perte d’un emploi, période de stress et de travail intense…)
  • Doivent faire face à des situations conflictuelles ou un environnement agressif
  • Affrontent un stress physique intense (de nombreux sportifs de l’extrême utilisent la rhodiola pour renforcer leurs capacités mentales)
  • Sont de nature à être anxieuses, stressées face aux tracas du quotidien
  • Souhaitent améliorer leur bien-être général, leur état psychique et leurs performances intellectuelles.

Attention, les effets peuvent se faire ressentir dès le premier jour

Les personnes qui utilisent la rhodiola sont souvent surprises de ressentir ses effets positifs dès les premiers jours.

Elles témoignent d’un regain d’énergie, une sensation de détente et de bien-être psychique, une aptitude nouvelle à faire face aux situations stressantes. Beaucoup se découvrent un moral d’acier.

La rhodiola fait concurrence aux antidépresseurs

Contrairement aux antidépresseurs, aux somnifères ou aux excitants, la rhodiola ne crée pas de déséquilibre interne. Elle est sans effets secondaires et ne crée pas d’accoutumance.

La rhodiola agit sur la sérotonine, un neurotransmetteur du système nerveux central, essentiel pour l’entretien del’homéostasie du cerveau (capacité à fonctionner normalement en dépit des contraintes extérieures).

La rhodiola vient en soutien des glandes surrénales, responsables de la gestion des situations de stress. Elles contrôlent la synthèse de corticoïdes et de catécholamines.

Un coach qui motive votre corps à donner le meilleur de lui-même

Sans rien stimuler directement, la rhodiola met en alerte notre organisme et lui permet de répondre plus rapidement et de manière mieux adaptée aux situations de stress.

Votre organisme réagit plus vite aux situations de stress. Il gère mieux ses ressources hormonales (la sécrétion d’adrénaline, de cortisol…). Les glandes surrénales sont plus réactives.

La rhodiola agit donc au croisement de la biologie, de la biochimie, de la neurologie, de l’immunologie, de l’endocrinologie… autant de domaines dans lesquels les chercheurs continuent à travailler isolément et qui expliquent en partie la difficulté pour eux à expliquer clairement les mécanismes d’action de cette plante.

Quelle rhodiola choisir ?

Depuis la sortie du best-seller The Rhodiola Revolution, de nombreux laboratoires se sont mis à intégrer la rhodiola dans leurs formulations.

Vous trouverez généralement des extraits de Rhodiola rosea.

Ces extraits ne concentrent que deux principes actifs de la rhodiola : les rosavines et les salidrosides. Il font donc l’impasse sur d’autres substances actives de la plante qui n’ont pas encore été identifiées.

C’est pourquoi je conseille le totum de rhodiola – c’est-à-dire un complément qui contient toute la plante plutôt qu’un extrait.

Bien des témoignages indiquent c’est la forme totum de la rhodiola, naturelle et complète, qui serait la plus efficace. Letotum conserve l’harmonie des différents composants de la plante.

Le laboratoire Natura Mundi a fait de la rhodiola sa spécialité. On retrouve plus de 10 références à leur catalogue, notamment des combinaisons de rhodiola avec d’autres plantes comme du bacopa et de la griffonia. Mais je recommande plutôt leur rhodiola totum (disponible ici).

Les laboratoires Nutrixeal proposent une forme similaire de rhodiola totum (disponible ici).




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Glycation : Ne laissez pas votre corps se caraméliser de l’intérieur... Avez-vous déjà préparé du caramel pour vos desserts festifs ? Chaque fois que cela m’arrive, je suis toujours troublé par le processus. Ça comme...
Prenez-vous souvent de l’eau en bouteille ou de la nourriture en... Question n°4 du test qui vous révèle pourquoi vous ne perdez pas de poids Nous reprenons le questionnaire du Dr. Hyman (vous retrouverez le questionn...
4 conseils pour se remettre des excès de table Chaque fin d’année, c’est le même enchaînement de repas copieux et bien arrosés : repas de Noël, réveillon du Nouvel An, à la maison, chez les grands-...

Consulter les sources :

[1] The rhodiola revolution – Transform your health with the herbal breakthrough of the 21st century . Richard P. Brown, Patricia L. Gerbarg (2004)

[2] A randomized trial of two different doses of a SHR-5 rhodiola rosea extract versus placebo and control of capacity for mental work. Shevtsov V.A. et al. Phytomedicine, 2003, 10, 95-105.

[3] A double-blind, placebo-controlled pilot study of stimulating and adaptogenic effect of rhodiola rosea SHR-5 extract on the fatigue of student caused by stress during examination period with a repeated low-dose regimen. Spasov AA, Wikman GK, Mandrikov VB, et al. Phytomedicine, 2000, 7, 85-89.

[4] Plasma beta-endorphin and stress hormones in stress and adaptation. Lishmanov I.B. et al. Biull. Eksp. Biol. Med., 1987, 103, 422-424.

[5] A pilot study of rhodiola rosea (Rhodax) for generalized anxiety disorder (GAD). Bystritsky A. & al. Journal of alternative and complementary medicine, 2008, 14(2), 175-180.

[6] Protective effects of salidroside on hydrogen peroxide-induced apoptosis in SH-SY5Y human neuroblasoma cells. Zhang Li & al. European journal of pharmacology , 2007, 564(1-3), 18-25.


7 réponses à “Sans cette plante Jason n’aurait jamais récupéré la Toison d’or”

  1. Mikou dit :

    Beaucoup de sites sites spéci.alisés mettent en garde contre une certaine monotonie créée par l utilisation prolongée de la rhadiola . Qu en est il ??

  2. El Hadj Lamine DIAGNE dit :

    C’est fantastique tout ce que je viens de lire.
    Mon problème c’est comment nous africain et vivant précisément au Sénégal pouvons nous procurer ces produits et plantes
    Bravo pour la qualité de vos textes
    Il serait intéressant de les illustrer par des images en couleur des différentes plantes que vous citez dans vos rubriques pour nous permettre de les identifier chez nous.
    Certainement que nous les connaîtrons sous d’autres noms.
    Félicitations et au grand plaisir de vous relire.
    Bonne réussite pour le bonheur et le mieux être de l’humanité.

  3. NEURDIN dit :

    M. Muller,

    Merci pour vos conseils ! Mais, peut-on prendre Rhodiola totum sans avis médical ?

    Cordialement.

  4. ROSE Josyane dit :

    RHODIOLA
    Selon votre article, le plus indiqué est d’utiliser le totum de la PLANTE, soit feuilles, tige, racine.
    les deux labos qui vendent ce produit sous la forme de totum ne parlent que du totum de racine et non du totum de la plante.
    ai-je mal compris ou en fait de totum aucune de ces préparations ne contiennent autre chose que des racines?

  5. Isabelle Bugnazet dit :

    Mille merci pour vos conseils toujours plus précieux c est un bonheur de découvrir toutes ces plantes fascinantes , encore merci

  6. Dennecé dit :

    Vos lettres sont toujours pleine d’enseignements,mais celle-ci allie la connaissance des plantes et la culture.
    Merci à vous
    D Dennecé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *