Prenez un bon chocolat chaud

Aujourd’hui, j’aimerais vous inviter à redécouvrir le vrai chocolat chaud.

« Le chocolat est très convenable aux personnes qui se livrent à une grande contention de l’esprit, aux travaux de la chaire ou du barreau et surtout aux voyageurs…

Que tout homme qui aura passé à travailler une portion notable du temps qu’on doit passer à dormir, que tout homme d’esprit qui se sentira temporairement devenu bête, que tout homme qui trouvera l’air humide, le temps long et l’atmosphère difficile à supporter… que tous ceux-là s’administrent un bon demi litre de chocolat ambrée et ils verront merveille. »

Brillat Savarin, avocat et gastronome français

Ne vous moquez plus du chocolat chaud

Il me semble que le chocolat chaud est trop souvent relégué au rang des boissons d’enfants… la faute au Nesquik, au Banania, au Poulain Grand Arome, et au Benco.

Pourtant, le vrai chocolat chaud est rond, puissant, envoûtant… ce qui en fait, à vrai dire, une boisson d’adulte

« Ses vertus stimulantes sont propres à exciter les ardeurs de Vénus », peut-on lire dans le Traité des aliments de 1702[1].

Redécouvrez la boisson des dieux

Les Incas et les Aztèques l’avaient bien compris. Le cacahuatl était une boisson précieuse, réservée aux rituels, aux cérémonies religieuses ou aux dignitaires.

Les Aztèques préparaient un chocolat rouge en mélangeant vigoureusement du cacao, du piment et du roucou (voir image ci-dessous), dans de l’eau.

Les fèves de cacao étaient même utilisées comme monnaie d’échange.

C’est Hernan Cortés qui s’intéressa au cacao lors de sa conquête du Mexique en 1519[2].

Les botanistes l’appelèrent théobroma cacao – ce qui signifie nourriture des dieux.

Les médecins lui découvrirent des propriétés intéressantes :

  • Reconstituant pour les individus affaiblis
  • Psychostimulant pour combattre l’apathie et la dépression
  • Favorisant la digestion[3]

À cette époque, le cacao est un produit de luxe qui se vend plus cher que le thé ou le café.

Immédiatement, l’élite européenne se fascinera pour le cacao (mélangé à du miel ou du sucre de canne) – c’est la chocomanie[4].

Ce qu’ils pensaient du chocolat

Voici ce qu’on en disait :

« Le chocolat est, plutôt que le nectar ou l’ambroisie, la vraie nourriture des dieux. [5]» Joseph Bachot, médecin à Paris

« La fève de cacao est un phénomène que la Nature n’a jamais répété ; on n’a jamais trouvé autant de qualités réunies dans un aussi petit fruit. » Alexander von Humbolt, naturaliste allemand

« Aimez le chocolat à fond, sans complexe ni fausse honte, car rappelez-vous : sans un grain de folie, il n’est point d’homme raisonnable. » François de La Rochefoucauld, Maximes

« Dès sept heures du matin elle m’apportait elle-même une tasse de chocolat. Je n’en ai jamais bu de pareil. Un chocolat à s’en faire mourir, moelleux, velouté, parfumé, grisant. Je ne pouvais ôter ma bouche des bords délicieux de sa tasse. »[6] Guy de Maupassant, Contes de la bécasse

« Heureux chocolat, qui après avoir couru le monde, à travers le sourire des femmes, trouve la mort dans un baiser savoureux et fondant de leur bouche. » Brillat Savarin

500 ans plus tard, le chocolat continue de déchaîner les passions :

« Je ne connais rien de plus érotique qu’une tablette au fort pourcentage de cacao. »[7] Paul-Loup Sulitzer, écrivain français

« Ne croyez pas que le chocolat soit un substitut à l’amour… L’amour est un substitut au chocolat. Soyons honnêtes avec nous-mêmes, le chocolat est bien plus fiable qu’un homme. » Mirinda Ingram, journaliste britannique

« La notion de chocolat contredit-elle le principe du libre-arbitre ? » Sandra Boynton, femme de lettres américaine

« Le chocolat est bien évidemment la matière dont sont faits les rêves. Des rêves riches, noirs, soyeux et doux qui troublent les sens et éveillent les passions. » Judith Olney, femme de lettres américaine

« Neuf personnes sur dix aiment le chocolat, la dixième ment. » John G. Tullius, auteur américain

8 raisons supplémentaires de boire du cacao

Les scientifiques ont découvert au cacao d’autres qualités :

    1. Il est riche en antioxydants de la famille des flavonoïdes (10% de son poids !), qui sont réputés pour lutter contre le vieillissement prématuré[8]

 

    1. Riche en magnésium, qui entre dans la construction des os, des protéines, dans le fonctionnement des enzymes, des muscles et du système immunitaire. C’est ce qui explique que le chocolat apaise la fatigue, le stress, et favorise la détente musculaire

 

    1. Riche en phosphore, dont on parle peu, mais qui est indispensable à la santé des dents, des os, des tissus (comme les membranes cellulaires) et pour stabiliser le pH du sang.

 

    1. Riche en fer, ce qui particulièrement utile pour la vitalité des femmes anémiques[9].

 

    1. Riche en vitamine E, ce qui préserve vos yeux des pathologies

 

    1. Riche en potassium[10]. C’est notamment pourquoi le chocolat protège de l’hypertension (en dilatant les vaisseaux sanguins) – attention, ceci ne marche pas avec le chocolat blanc !

 

    1. Protège des maladies cardio-vasculaires (notamment en empêchant l’oxydation des LDL (Low Density Lipoproteins, et comme antiplaquettaire similaire à l’aspirine)[11]

 

    1. Antidiabétique car il améliore la sensibilité du corps à l’insuline

 

Chocolat : l’erreur des Européens

Au 20e siècle, le chocolat a complètement changé de statut.

Il s’est largement démocratisé, on a donc commencé à le vendre en tablette, et il est devenu de plus en plus sucré : chocolat au lait, chocolat blanc, etc.

Or, on sait aujourd’hui, que le sucre est ce qu’il y a de pire pour la santé.

C’est pourquoi, on conseille les tablettes de chocolat noir. Seulement, je ne sais pas vous… mais j’ai beau essayer, je n’aime pas les tablettes de chocolat noir.

A 99% de cacao, c’est immangeable.

À 90% de cacao, ça reste trop fort – ça ne me procure aucun plaisir. Puis, ça contient tout de même 7% de sucre[12] !

Pour moi, la solution, c’est un retour au chocolat chaud à boire. C’est ce pour quoi je milite ici.

Alors, je vous vois venir : Vous allez me dire que le chocolat chaud se fait avec du lait de vache, et que c’est loin d’être bon pour la santé.

Mais justement, j’ai anticipé cette objection, et je viens vous présenter quelques recettes de chocolat chaud à tomber par terre, sans lait de vache !

3 recettes de chocolat chaud à se damner

Le prérequis est d’abandonner les préparations toutes faites (déjà sucrées). Il faut revenir au cacao pur en poudre – pas nécessairement du van Houten… n’importe quel cacao en poudre fera l’affaire.

Pour adoucir l’amertume du cacao pur sans lait de vache, je vous conseille d’utiliser du lait de coco ou du lait de noisettes. Mais vous pouvez encore utiliser du lait d’amandes, ou tout autre lait qui vous convient.

Rien de plus simple à faire !

Chocolat chaud mexicain

Faites chauffer le lait (de coco) dans une casserole, puis ajoutez quelques cuillères à soupe de cacao en poudre (ajustez selon votre convenance) et du piment de Cayenne (attention, c’est fort !). Mélangez bien puis régalez-vous !

Si vous trouvez ça décidemment trop amer, vous pouvez ajouter un peu de miel ou de sirop d’érable.

Le « vrai Banania »

Si, comme moi, vous avez toujours été déçu que le Banania n’ait pas le goût de banane, c’est votre jour de chance !

Mixez une banane dans du lait de coco. Faites chauffer le liquide puis ajoutez du cacao en poudre. Mélangez bien. Goûtez pour ajuster la quantité de cacao à votre convenance. Ajoutez une pointe de cannelle en poudre si vous aimez ça, puis régalez-vous !

Le chocolat chaud façon Ritz

Faites chauffer le lait de coco.

Découpez un bâton de vanille en deux pour récupérer les grains de vanille à l’intérieur à l’aide d’un couteau, pour les ajouter à la préparation.

Ajoutez quelques cuillères à soupe de cacao en poudre (selon votre convenance).

Mélangez bien avec un fouet puis régalez-vous !

Si vous avez d’autres recettes, je vous invite à venir les partager avec moi et les autres lecteurs ici.





Consulter les sources :

[1] http://www.vanhouten.fr/cacao-et-desir#

[2] Comment se soigner avec le chocolat, Jean-Claude Berton

[3] https://www.revmed.ch/RMS/2013/RMS-378/Sexualite-coeur-et-chocolat

[4] https://www.alimentarium.org/fr/savoir/lhistoire-du-chocolat

[5] Didier Hallépée, La culture générale par les citations : Les bons esprits, les cancres et les nuls se cultivent

[6] https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Maupassant_-_Contes_de_la_b%C3%A9casse,_1894.djvu/40

[7] http://evene.lefigaro.fr/citation/aimez-chocolat-fond-complexe-fausse-honte-car-rappelez-grain-fo-49312.php

[8] https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=cacao

[9] Int J Food Sci Nutr. 2016 Nov;67(7):773-8.

[10] http://www.scihub.org/AJFN/PDF/2013/1/AJFN-3-1-31-38.pdf

[11] https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=chocolat_nu

[12] https://www.lindt.fr/shop/excellence-noir-90


38 réponses à “Prenez un bon chocolat chaud”

  1. Lise couture dit :

    J’adOre le chocolat chaud

  2. Cécile dit :

    Avec du chocolat cru, il n’y a pas de réaction de Maillard, donc pas d’empoisonnement !

  3. Marie-helene martin dit :

    Bonjour, pour obtenir un chocolat chaud plus onctueux j’ajoute à mon bol une cuillerée à café de psyllium blond (plus ou moins;). C’est en plus excellent pour le transit

  4. Elodie dit :

    A la place du sucre ou sirop d érable ou miel, mettez du sirop d agave ! Faible indice glycémique en plus !
    Pour une tasse, 1 cas bombée de cacao et 2 cas de sirop d agave.
    Merci pour l’ensemble de vos articles qui nous enrichissent tellement ?

  5. Denise CANOVI dit :

    Bonsoir !
    J’adore boire du chocolat chaud bien corsé mais je n’aime pas lorsqu’il est m’adilué dans du lait que je ne supporte pas.
    J’ai essayé diverses compositions et j’ai apprécié l’utilisation de la farine de châtaigne bio. Tamiser quelques cuillerées de farine de châtaigne bio puis diluer dans de l’eau minérale et faire chauffer doucement jusqu’à léger épaississement. Ajouter des cuillerées de chocolat bio riche en cacao en poudre et de la vanille en gousse. Faire épaissir selon votre convenance. Ajouter du miel de châtaignier si cela vous tente…
    A chacun de trouver sa dose de chaque ingrédient et son temps de cuisson… Quand vous aurez trouvé votre composition personnelle , dégustez !
    J’ai une préférence pour la farine de châtaigne corse qui est généralement très goûteuse…
    Régalez-vous !

  6. Rosa Giuliana Quiroz Crovetto dit :

    La recette préféré de ma grand-mère cacao chauffer du lait carnation écrémée 2 boites et deux boites d’eau faire bouillir avec de bâton de canelle et quelques clous de girofle,melagé avec du cacao et faire boullir une vraie délice…Merci

  7. Grissmer dit :

    En mode cétogène et après plusieurs essais plus ou moins satisfaisants, je viens enfin de trouver LA recette parfaite pour mes papilles et onctueuse à souhaits!
    Donc je mets dans mon Thermomix 1/2 brique de crème soja, un gobelet d’eau, 2 grosses cuillères à soupe de cacao non sucré, 1 cuillère à café de sucre de coco et c’est parti pour 5 mn à vitesse rapide!!
    Résultat mousseux +++ ?

  8. Andrée Hadhoumi dit :

    Pour les végétaliens, une recette de mousse au chocolat sans oeufs
    . 2 avocats bien mûrs
    . 4 cuil à soupe de cacao en poudre
    . du miel ou sucre de canne selon le goût (pas trop sucré tout de même)
    . 10 cl de lait d’amande ou de coco (si vous aimez le goût du lait de coco)
    . Passez le tout au mixeur.
    Régalez vous !!!

  9. Isabelle Delon dit :

    Bonjour Eric Müller,

    Voici une recette que ma grand-mère sicilienne me faisait quand j’étais enfant en vacances chez elle.
    C’est le grand consolateur, le seul goûter qu’on avait le droit de savourer au salon, sur le canapé kitsch et moelleux qui sentait le papier d’Arménie.
    Et ma Nonna était végan avant l’heure! Producteurs d’amandiers, mes grands-parents faisait leur lait d’amande tout simplement.

    Voici la recette pour une tasse:

    1 cuillère à soupe de cacao en poudre
    1 carré de chocolat noir 80% ou 90%
    1 cuillère à soupe de sirop d’érable
    1 cuillère à café de fécule de maïs
    1 tasse de lait d’amande
    1 petite pincée de sel
    un peu de cannelle

    Bien mélanger le cacao et la fécule pour qu’il n’y ait pas de grumeaux, ajouter une goutte de lait froid, mélanger pour former une pâte.
    Mettre sur le feu vif, ajouter le reste du lait, le sirop d’érable, le chocolat et le sel, porter à ébullition sans cesser de remuer. Bouillir 2 minutes et verser dans la tasse, saupoudrer de cannelle.
    Ce cioccolato di Modica se déguste à la cuillère, les yeux dans le vague.
    Ma Nonna, rajoutait en douce dans sa tasse une lichette de rhum vieux… Apparemment c’était très bon!

    Merci de tout coeur pour toutes vos chroniques. C’est un pur plaisir.
    Bien à vous,
    Isabelle Delon

  10. Christian Julien dit :

    Merci pour ce choc-billet.

    En ce qui me concerne, c’est la cacao de l’Abbaye des sept-fons qui a ma préférence.
    Le lait de riz apporte la petite touche sucrée qui compense l’amertume à un niveau qui me convient.
    Bien entendu riz/arsenic . . .
    Que voulez-vous, ce monde est si terrifiant que je vais me faire un bon chocolat chaud.

    Sachant que plaisir/santé . . .

  11. Elisheba dit :

    Pour ma part, voici ma recette:
    1 tasse de lait d’amandes
    1 à 1 1/2 c. à thé (au goùt) de cacao
    1 à 2 c. à thé de xylitol
    Mélanger le tout. Déguster.Vraiment savoureux!
    Le xylitol qui est un excellent succédané naturel au sucre qui prévient la carie dentaire et même peut réduire la carie déjà existante. Je l’utilise aussi dans mes recettes de gâteaux.
    L’essayer, c’est vraiment l’adopter|
    https://www.healingteethnaturally.com/index.php?q=xylitol-edulcorant-anti-caries-protege-dents.html

  12. Joce dit :

    Bonjour les gourmands,
    Ma recette pour un mug ou une jolie tasse préchauffés à l’eau bouillante auparavant : dans une petite casserole je verse 20 cl de lait végétal Bio de chez Bonneterre parfum au choix selon goût, perso j’aime le riz-chataigne-avoine. Après l’avoir chauffé doucement, j’y ajoute 10 cl de crème « soja du chef » Bio Bonneterre, chauffer le tout délicatement sans jamais faire bouillir, ensuite verser le mélange lait-crème chaud, petit à petit en tournant avec la cuillère sur le cacao cru Bio en poudre et le sucre de coco Bio en poudre (quantité selon votre choix) que j’ai préparé d’avance et à part dans le mug ou la tasse. Je ne mets jamais le cacao et le sucre dans la casserole afin de lui garder toutes ses vitamines.Vous verrez avec cette crème en plus, ça vous fera un chocolat chaud TRES VELOUTE. A vous de doser les ingrédients selon votre goût. Bon appétit.

  13. Olivia dit :

    Grand Merci pour cet article et les recettes. Je n’ai qu’une addiction dans ma vie : c’est le chocolat noir. Contrairement à vous, je le croque en tablettes, celles, bio, de La Vie Claire à 71 % de cacao. Je les préfère aux chocolats élaborés par les grands confiseurs qui, à force d’y adjoindre toutes sortes de « parfums » font perdre le vrai goût du cacao. Mais, on peut s’inquiéter car, paraît-il les arbres à cacao se raréfient… Et évitons le cacao qui vient d’Afrique car des forêts primaires sont sacrifiées pour des plantations de cacao… Quant à la duperie des chocolats bon marché, il faut savoir les éviter à cause de l’hérésie qui consiste à substituer au vrai beurre de cacao des substances de piètres qualités, voire nocives. Donc, toujours privilégier la qualité quitte à en moins consommer.

  14. Bruno dit :

    Essayez le cacao à l’eau, comme on ferait un café »noir » : Dans un mug, une cuillerée à café bien bombée de cacao (Van H., c’est définitivement le meilleur), une demi cuillerée à moka de cannelle (Ducros, pas de Vahiné), une bonne cuillerée à café de sucre en poudre. Mélangez à sec, puis versez progressivement l’eau de la bouilloire, tout en mélangeant. Succès total : léger, sans lait, et protecteur gastrique dû à la cannelle.

    Pour les adeptes des chocolats fourrés, on peut retrouver cette sensation en versant dans le mélange à sec mais sans sucre ou à peine, une
    cuillerée à soupe de sirop de cerise ou framboise ou cassis ou orgeat (pas Teisseire, c’est du sirop de glucose désormais)

  15. Annette dit :

    Essayez donc le chocolat 100% noir sans sucres ajoutés de chez biocoop. Un vrai régal !
    (www.biocoop.fr)

  16. Geneviève dit :

    Le plus simple et vraiment très bon (si on aime la saveur amère) : une bonne cuillerée de cacao pur (et c’est encore meilleur avec un très bon cacao) avec de l’eau très chaude. Bien mélanger. ET C’EST TOUT ! Plus simple, on ne trouvera pas. ET C’EST TRÈS BON !

  17. claudine picard dit :

    pour moi, la recette thermomix est magique : une plaque de chocolat noir de 150 ou 200 g, un litre de lait et 6 minutes à 85 °, c’est prêt à déguster pour petits et grands !

  18. Joelle dit :

    merci pour ces suggestions de recettes: pour ma part j’utilise du cacao en poudre cru, je ne fait pas trop chauffer le lait et j’aime rajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’orange douce aux effets propices à la détente!

  19. Berny dit :

    ??????? Le chocolat chaud du poison ???Que répondre à RAUZY ??? Aidez nous s’il vous plait à connaître la vérité !!!
    Moi qui adore le chocolat chaud en plein hiver en rentrant chez moi , mais qui fait TOUT pour vivre le plue sainement possible et surtout ne pas m’empoisonner, je ne sais vraiment plus que faire!
    Que ceux qui savent et en premier lieux VOUS ici à Néo-nutrition dites nous VOTRE vérité ! Ou la vérité vraie. Prouvez-nous le contraire s v plait! Je suis un fidel lecteur de votre site et je vous ai fait entièrement confiance jusqu’à ce jour! Alors dites nous quelle est la vérité ici: POISON ou pas? Où sinon je ne vous croierai jamais plus rien car c’est reellement vital ! Il est rarissime que je sois ébranlé mais là….oui je le suis vraiment!

  20. Edy F. dit :

    N’oubliez jamais que le problème est dans l’excès. Ainsi tout ce qui est consommé en excès peut devenir poison pour l’organisme. Je dis cela car il s’agit de ne pas vivre dans la peur et de ne pas se culpabiliser pour rien, parce qu’on a mangé telle ou telle chose non conseillée ou présumée néfaste. Il faut savoir raison garder.. et la notion de plaisir est importante..

  21. Danielle BIGOT dit :

    Le chocolat de mon enfance était préparé par mon père qui m’a rendu aussi accro au chocolat que lui ! Faire cuire très longtemps à feu doux le cacao en poudre dans du lait et le sucrer à convenance. J’avoue le préparer de la sorte mais avec du Poulain grand arôme pour éviter l’amertume du cacao et je rajoute un peu de cannelle pour apporter de la force à ce délicieux breuvage !

  22. Magguy Chaintrier dit :

    J’aime beaucoup votre lettre sur le chocolat… je suis antillaise et c’est vrai que le lait est apparu très tard dans le chocolat, ma mère préparait un chocolat à l’eau, en faisant bouillir dans une casserole de l’eau avec de la cannelle de la muscade un peu de vanille en gousse, un zeste de citron, et dans cette eau chaude elle y délayait la poudre de cacao amer et fort et es jours de pluies ou de cyclone,cela constituait quelquefois un dîner avec une bonne tartine de pain que nous mangions ensemble , rassurés et réconfortés tandis que les pluies et vents violents battaient les tôles de notre petite case en bois,
    Je suis conteuse et quand je donne mon spectacle sur les contes de gourmandise, je prépare aussi un bon chocolat chaud sous les yeux de mon public, et c’est bonheur de voir comment le partage autour du chocolat rend les relations harmonieuses et chaudes
    Bien à vous
    Magguy

  23. CLAUDE BODSON dit :

    … je fais « mon » mélange avec une cuillère à café de bon café en poudre, une cuillère à café de bon chocolat noir en poudre (il est vrai que je préfère le VanHouten), une pincée de cannelle bio en poudre, une pincée de sucre de canne, et je verse de l’eau bouillante… mmmmhhh au coin du feu, la rêverie et le plaisir sont bien là… bonne journée et merci de toutes vos informations et conseils de santé au naturel…

  24. Françoise dit :

    Du chocolat en poudre bio, du lait d’amande en poudre bio et de la cannelle en poudre bio dans la tasse puis verser l’eau chaude en remuant, c’est délicieux

  25. Isabelle dit :

    Merci pour cet article sur le chocolat, indispensable à tous… 2 recettes : mettre la poudre de cacao au fond d’un bol avec un peu de lait (n’importe lequel) et mélanger jusqu’à obtenir une pâte puis ajouter au fouet le reste de lait chauffe. Cela donne une texture mousseuse et veloutée. L’autre recette vient de ma grand-mère : mettre le lait chaud et vanille dans un bol et touiller avec une barre de chocolat fort (à cuire ou du 99 )

  26. Rauzy dit :

    Bravo pour votre belle dynamique d’informer les consommateurs des dangers de certains aliments… Méfiez-vous des aliments ventés par des médecins ou des chercheurs ; On sait aujourd’hui les sommes astronomiques que représente la commercialisation de certains produits (café, chocolat, etc) et que les lobbys n’ont aucun scrupule a financer très chers des études pour prouver les « bienfaits » des produits très rentables pour eux… Allez fouiller tout ce qu’il y a derrière, comment c’est réalisé, etc…
    Soyez dans le discernement et la vision juste de tous ces mécanismes fort complexes d’empoisonnement peut être inconscient des consommateurs…
    C’est pour cette raison que je vous ai envoyer une info sur la nocivité (très bien cachée) du chocolat et je vous invite à éviter de participer à cette grande mascarade voulue et orchestrée par les grosses entreprises qui n’ont rien à faire de la santé des personnes ; Ils ne voient juste leurs intérêts financiers déjà colossaux…
    Sauf à être actionnaire de la filière du chocolat on a aucun intérêt à vanter des mérites inexistants ou des mérites qui cachent des dégradations de la santé plus importants et je sais que vous êtes sensible à cela…
    Pour information, il y a quelques décennies, on vantait la Vittel pour ses qualités … radioactives !!!

  27. Rauzy dit :

    Bonjour Eric, permet moi de voir le chocolat comme un poison et je m’en explique : Après la récolte, les graines de cacao sont fermentées et séchées pour donner les fèves de cacao du commerce. Pour la préparation du cacao et du chocolat ces fèves sont torréfiées et dégermées chez les chocolatiers. La torréfaction, c’est-à-dire un chauffage de 140 à 160 °C pendant 20 à 30 minutes, permet le développement des arômes du cacao. La torréfaction est l’action d’exposer un aliment à un feu direct. Elle donne un arôme qui rappelle l’odeur des aliments un peu grillés, calcinés. Pendant ce processus intervient la phase dite de réaction de Maillard qui est une réaction chimique qui lie les sucres aux protéines (l’organisme n’a aucune enzyme ni aucun moyen de gérer ce poison et va le stocker à vie dans les tissus ou organes du corps) et c’est durant cette réaction que les acrylamides sont formées. L’acrylamide est une substance CMR (Cancérogène, Mutagène et Reprotoxique). Il est même considéré par l’OMS comme présentant un risque pour la santé humaine !

    De plus 50 à 60 % du beurre de cacao sont constitués d’acides gras saturés (acide stéarique, acide palmitique). Ils augmentent les lipides dans le sang avec les conséquences que l’on connaît pour la santé. Alors liquide ou pas c’est un bon poison à action très lente sur le corps…
    Didier Rauzy

  28. Joseph dit :

    Chocolat noir à faire fondre … dans de l’eau…!!!pour un véritable chocolat noir… vanille et sucre à la convenance …
    Dégustez

  29. seb dit :

    90% c’est trop élevé pour un chocolat noir de dégustation (j’ai testé aussi 99%, immangeable, trop amer), il faut rester grand max à 70%. Autrement, le truc pour se faire un vrai chocolat chaud facilement c’est de faire chauffer le lait (micro-ondes ou autre), puis de verser du cacao pur et un ou deux sucres, mélanger. Si on met d’abord le cacao et le lait ensuite, bon courage pour le faire fondre entièrement… il en restera toujours au fond.

  30. Na dit :

    Bonjour, voici ma recette de chocolat chaud au lait de chanvre. Mixer 1 cinquième de graines de chanvre avec de l eau au mixeur . puis transvaser dans une casserole à feu doux . Ajouter poudre de cacao et banane ou 2 ou 3 dattes mixées ou une cac de xylytol. Mélanger , c est prêt.

  31. Christine dit :

    Notre recette minute habituelle :
    Mettre une bonne cuillère de cacao dans un mug, ajouter canelle et cardamone et mélanger.
    Chauffer de l’eau a 65°C que vous ajoutez au mélange précédent, puis du lait de coco. C’est divin !!

  32. Cassandre dit :

    Infuser dans du lait un bain de cannelle et quelques zestes de citron vert, y ajouter le cacao…. Pur délice avec un peu de miel pour adoucir

  33. Béatrice Saint Péron dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos articles toujours intéressants.
    Mais SVP, arrêtez de conseiller le lait d’amandes qui est une aberration écologique (il faut énormément d’eau pour produire des amandes, le 1er producteur est la Californie qui connait une vague de sécheresse très forte depuis plusieurs années), et un non sens nutritionnel ;
    La plus part des ces boissons aux amandes contiennent peu d’amandes, beaucoup d’eau, du sucre, des épaississants et parfois des conservateurs. le tout pour un prix exorbitant.
    C’est encore une de ces modes pour bobos qui ne s’occupent que de leurs petites intolérances mais se moquent bien de notre pauvre planète !
    Pitié, cessez d’encourager ce type de consommation. Merci.

  34. Edy F. dit :

    Le chocolat au piment, voilà un concept intéressant.. il me faudra essayer ça un de ces jours..

  35. Jung-kuss beatrice dit :

    Je rajoute un soupçon de café soluble ??

  36. Marie-Do dit :

    Personnellement, je consomme régulièrement ce breuvage, à base de lait végétal, comme vous le suggérez…
    La nuit en cas d’insomnie…. j’appelle cela me faire un biberon… C’est régressif, c’est délicieusement relaxant.
    Pour moi, n’importe quel chocolat cru ne fait pas l’affaire ! Je choisis un cacao bio et équitable. Cela me paraît important eu égard aux conditions de culture… Notamment l’exploitation des enfants. Ma préférence va au chocolat cru … Un vrai régal ! J’ajoute un peu de cannelle, du miel et une ou deux gouttes d’huile essentielle de mandarine…. ( J’en profite pour m’en badigeonner les poignets… détente garantie !)
    A votre santé-plaisir

  37. corsi dit :

    le vrai chocolat chaud de Bayonne se fait avec des tablettes de chocolat à 70% que l’on fait fondre dans de l’eau (pas de lait) il faut le battre avec un fouet à main on peut ajouter un jaune d’oeuf et avoir à coté de la tasse de la crème chantilly ! et aussi un toast de brioche . miam!

  38. Julie dit :

    lait de riz à la noisette, chocolat en poudre, cannelle en poudre et gingembre en poudre… Un délice!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *