Prostate : l’astuce des chauffeurs routiers

Les conseils de la médecine actuelle pour les problèmes de prostate sont stupéfiants, limite scandaleux :

Il faudrait :

  • S’arrêter de boire dès 18 heures
  • Uriner assis (facile avec un urinoir !)
  • Porter des couches !

« Mais je vous assure, cher Monsieur, on fait aujourd’hui des couches très confortables pour les adultes. »

Et de toute façon, vous devriez renoncer définitivement à l’idée de pouvoir :

  • Dormir profondément, sans interruptions sauvages pendant la nuit
  • Vider votre vessie d’un coup, pour avoir moins de faux-départs et d’arrêts imprévus
  • Aller au cinéma ou au théâtre sans avoir besoin de vous lever pendant la séance
  • Retrouver un jet normal, puissant, bien soutenu…

Pourtant, la nature a tout prévu : elle a le secret pour restaurer un fonctionnement normal de la prostate, et de notre capacité d’uriner.

Encore faut-il évidemment s’être intéressé au problème, avoir compris quelles sont les plantes et nutriments qui marchent, et comment combiner les meilleurs pour maximiser leurs effets.

En effet, il ne suffit pas de prendre une plante, comme par exemple le palmier scie.

Le palmier de Floride (palmier scie) ne suffit pas

La prochaine fois que vous allez en pharmacie ou en magasin bio, regardez la composition des produits naturels pour la prostate. Vous verrez qu’ils utilisent quasiment tous du palmier de Floride (palmier scie ou sabal).

On vous a sans doute déjà raconté que les hommes l’utilisent depuis des siècles, etc, etc.

C’est très bien… mais son efficacité est loin d’être fracassante.

Une simple pilule de palmier de Floride ne fait qu’un effet médiocre. C’est tout juste acceptable si vous avez des problèmes de prostate mineurs.

Les chauffeurs routiers ont été les premiers déçus. Vous comprenez bien que dans leur profession, les problèmes de prostate sont redoutables.

Ils ont alors découvert une astuce toute simple. En prenant plusieurs produits à la fois, les effets sont bien plus convaincants.

Combiner les secrets de la nature pour la prostate

Quand on a identifié les plantes complémentaires, il est possible de potentialiser (augmenter) l’effet du palmier scie.

Ainsi, vous pouvez retrouver :

  • Un flux urinaire plus puissant, sans vous forcer
  • Une meilleure capacité de vidange, pour vider votre vessie d’un coup
  • Des nuits de sommeil complètes sans être interrompu par une « horloge biologique » déréglée
  • Une prostate en bonne santé, et donc une conscience apaisée.

Le Pygeum africanum contre « la maladie du vieil homme »

Aussi connu sous le nom de prunier d’Afrique, il s’agit du produit traditionnel de base du traitement de la prostate, déjà utilisé au XVIe siècle par les voyageurs européens.

Les tribus d’Afrique du Sud utilisaient son écorce pour traiter des troubles de la vessie qu’ils appelaient « la maladie du vieil homme ». Car il aide la vessie à se contracter, ce qui permet d’uriner plus facilement.

D’autre part, le Pygeum africanum ralentit la croissance des cellules de la prostate. Or, les problèmes de prostate viennent du fait que la prostate grossit trop, et bloque l’urètre, le canal qui permet à l’urine de sortir de la vessie. Ralentir la croissance des cellules de la prostate est central dans une stratégie pour rétablir une bonne « miction » (terme médical qui signifie uriner).

Ce remède n’a toutefois pas seulement un usage traditionnel : en Europe, l’extrait d’écorce de Pygeum africanum est aussi utilisé dans le cadre médical pour le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate depuis le milieu des années 1960 [2].

Les effets sont visibles à partir de 100 mg par jour de Pygeum africanum.

Remède inca pour la prostate (et la vigueur sexuelle)

La maca est une plante sacrée de la civilisation Inca qui pousse dans les Andes entre 3000 et 5000 mètres d’altitude.

La maca a des propriétés aphrodisiaques, mais elle est reconnue pour son action bénéfique sur la prostate [8].

Des études épidémiologiques ont montré que la consommation de maca est associée à une diminution du risque du cancer de la prostate [9]. La maca rouge est la plus riche en glucosinolates – ce sont des molécules actives pour la protection de la prostate [10, 11, 12].

Des études préliminaires ont montré que la maca rouge pourrait réduire la taille de la prostate dès le 14e jour et rendre à la prostate sa taille normale dès le 42e jour [13].

La plante de référence en phytothérapie moderne

En 1975, la Communauté économique européenne a émis des directives pour que ses pays membres effectuent une révision systématique des produits médicaux sur le marché. En Allemagne, le gouvernement a mis en place en 1978 une série de comités scientifiques ayant chacun une spécialité. La « Commission E » était consacrée à la phytothérapie.

Les 24 membres de la Commission E constituaient un panel interdisciplinaire exceptionnel qui comptait des experts reconnus en médecine, en pharmacologie, en toxicologie, en pharmacie et en phytothérapie. De 1978 à 1994, ces spécialistes ont évalué 360 plantes en se basant sur une documentation très fournie comprenant, entre autres, des analyses chimiques, des études expérimentales, pharmacologiques et toxicologiques ainsi que des recherches cliniques et épidémiologiques.

Parmi les plantes qu’ils ont retenues, on trouve l’extrait de racine d’ortie Urtica dioica, pour traiter les troubles urinaires causés par l’hypertrophie de la prostate.

Plus de 20 études cliniques ont démontré que, seul ou combiné à d’autres plantes, il améliore les symptômes cliniques de l’hypertrophie bénigne de la prostate et de la prostatite.

La racine d’ortie Urtica dioica fait effet à partir de 100 mg par jour.

Diminuez le volume de votre prostate avec du zinc

On a montré que plus il y a de zinc dans les cellules de la prostate, moins elles grossissent. Le zinc entraîne aussi un phénomène d’apoptose (suicide des cellules) qui permet de diminuer légèrement le volume de la prostate.

Cet effet apoptotique est dû à l’induction par le zinc d’une autorégulation des gènes de croissance cellulaire dans les mitochondries [6].

À noter que le zinc participe lui aussi à inhiber la transformation de la testostérone en DHT (la substance qui cause la croissance de la prostate).

Mais il y a une chose en plus que vous devez savoir au sujet du zinc…

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des effets très particuliers qu’ont les aliments riches en zinc sur la vie intime…

L’huître, qui est l’aliment le plus riche en zinc qu’on trouve dans la nature, est aussi considérée comme « le champion des aphrodisiaques » [7].

Cet effet s’explique parce que le zinc stimule la production de testostérone et la fabrication de semence masculine, très riche en zinc.

Mais de toute façon, le fait est qu’une prostate en meilleure santé implique forcément une vie intime plus intense et beaucoup plus satisfaisante.

Donc ne soyez pas surpris si vous vous apercevez que les moments que vous passez au lit sont plus agréables, lorsque vous dormez mais aussi quand vous êtes… éveillé.

 

Bien à vous,

Eric Müller




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Nourrissez vos neurones avant qu’ils ne dégénèrent Vous arrive-t-il de ne pas vous rappeler où vous avez laissé vos clés ? De ne plus vous souvenir du titre du film que vous avez vu la veille ou du pré...
Glycation : Ne laissez pas votre corps se caraméliser de l’intérieur... Avez-vous déjà préparé du caramel pour vos desserts festifs ? Chaque fois que cela m’arrive, je suis toujours troublé par le processus. Ça comme...
Est-ce que vos lunettes abîment vos yeux ? Enfin la vérité ! Les lunettes et lentilles de contact AGGRAVENT vos problèmes de vue. La bonne nouvelle, c'est qu'en 8 semaines et demie, vou...

[1] Berges R.R. et al., Treatment of symptomatic benign prostatic hyperplasia with beta-sitosterol: a 18-month follow-up, BJU Int., May, 85(7):842-6, PMID 10792163.

[2] Szolnoki E. et al., The effect of Pygeum africanum on fibroblast growth factor (FGF) on transforming growth factor beta (TGF beta 1/LAP) expression in animal model, Acta Microbiol. Immunol. Hubg., 2001, 48(1):1-9. 2. Yablonsky F. et al., Antiproliferative effect of pygeum africanum extract on rat prostatic fibroblasts, J. Ur., 1997 Jun, 157(6):2381-7. 3. Levin R.M. et al., Low dose tadenan protects the rabbit bladder from bilateral ischemial/reperfusion-induced contractile dysfunction, Phytomedicine, 2005 Jan, 12(1-2):17-24.

[3] Nakase K. et al., Inhibitory effect and synergism of cernitin pollen extract on the urethral smooth muscle and diaphragm of the rat, Nippon Yakurigaku Zasshi, 1988 Jun, 91:385-92 (in Japanese).

[4] Habib F.K. et al., In vitro evaluation of the pollen extract, cernitin T-60 extract in the regulation of prostate cells growth, Br. J. Urol., 1990, 66:393-7.

[5] Rugendorff E.W. et al., Results of treatment with pollen extract (Cernilton N) in chronic prostatitis and prostatodynia, Br. J. Urol., 1993, 71:433-8.

[6] Feng P. et al., Direct effect of zinc on mitochondrial apoptogenesis in prostate cells, Prostate, 2002 Sep. 1st, 52(4):311-8.

[7] Huîtres aphrodisiaques

[8] Shrivastava A et al., Various treatment options for benign prostatic hyperplasia: A current update. J Midlife Health. 2012 ; 3(1):10-9.

[9] Kristal AR et al., Brassica vegetables and prostate cancer risk: a review of the epidemiological evidence. Nutr Cancer. 2002 ; 42:1–9.

[10] Chiao JW et al., Ingestion of an isothiocyanate metabolite from cruciferous vegetables inhibits growth of human prostate cancer cell xenografts by apoptosis and cell cycle arrest. Carcinogenesis. 2004 ; 25:1403–1408

[11] Li G et al., Ammermann U, Quiros CF. Glucosinolate contents in maca (Lepidium peruvianum Chacon) seeds, sprouts, mature plants and several derived commercial products. Economic Botany. 2001 ; 55:255–262

[12] Gonzales GF et al., Red maca (Lepidium meyenii) reduced prostate size in rats. Reprod Biol Endocrinol. 2005 ; 3-5.

[13] Christudoss P et al., Zinc status of patients with benign prostatic hyperplasia and prostate carcinoma. Indian J Urol. 2011 ; 27(1):14-8.


16 réponses à “Prostate : l’astuce des chauffeurs routiers”

  1. johnmichael dit :

    Bonjour, Voilà 15 jours que je prends la formule « Prostate » de Cell’Innov. Je souffre de douleurs intestinales. Y-a-t-il d’autres témoignages ?

  2. juliette dit :

    bonjour,
    diplomée de yoga, il existe un exercice facile a executer partout , il s agit de comprimer le periné , lacher, recomprimer pendant plus de cinq minutes et refaire l exercice plusieurs fois dans la journée et surtout ne pas oublier de respirer et d envoyer son sosuffle dans la region douloureuse.

  3. Vincent dit :

    Bonjour,

    Après avoir lu un article similaire, très favorable, de J.M. Dupuis, j’ai acheté 2 flacons de ProstaNatural Formula. Au 3/4 du premier flacon, j’ai commencé à avoir des maux de tête. A l’arrêt, ces douleurs se sont légèrement atténuées. J’ai alors repris le traitement pour finir le flacon et les maux de tête ont repris. Je me disait qu’un traitement naturel ne pouvait pas être responsable de telles douleurs.
    Résultat, aucune efficacité sur la prostate et ces douleurs insupportables ont durées 1 mois1/2, jusqu’à ce que je fasse 3 nettoyage du foie du Dr Clark !
    Je pense donc qu’il faut être très prudent avec tous ces traitements.
    Quand à la qualité du produit, le fabricant ne peut même pas assuré que le soja n’est pas OGM !

  4. Alain dit :

    Le saw palmetto et le pygeum font partie – entre autres (avec les pumpkin seeds) des ingredients de l’excellent supplément Ultra Natural Prostate; ne pas compter d’effet positif avant un mois .
    Merci de l’info pour le maca. Connait-on son mode d’action (inhibiteur d’aromatase, de DHT ?)

  5. alex dit :

    J’ai proposé à mon mari des graines de courge pour la prostate …épatant et chiffre du psa très peu elevé.

  6. CHATARD dit :

    Recommandez vous un produit réunissant tout ces ingrédients à la bonne dose ? Car il n’y a pas de liens comme habituellement ??

  7. CHRISS dit :

    Jour les amis
    Depuis 2012 je prends ProstasecurA parce que mes PSA étaient passées de 0.50 à 4.4 en moins de 2 ans (limite de la surveillance médicale) maintenant je suis redescendu environ 1 je suis très satisfait de ce produit qui me convient parfaitement sans aucun effets secondaire

    • pardon dit :

      bjr ; j’ utilise egalement » prostasecura » et j’ en suis plutot satisfait;;;il ne resout bien sur pas tous les problemes, en ce qui me concerne mais il ameliore bien la miction;evite les infections urinaires et decale a defaut de reduire les frequences d’ uriner;;;notemment la nuit; il regroupe a peu pres tous les substances citées (palmier de floride; prunier d’afrique,zinc;ortie,pepin de courge;;;)il a fait l’objet d’etudes cliniques reconnues et ne semble pas avoir des effets secondaires;;;;je m’ en tiens pour l’instant a la prescription prevu soit deux gelules/jour;peut etre pourrait t’ on augmenter d’une gelule par jour pour ameliorer l’ efficacité;;;;;

  8. christian dit :

    Bonsoir, vous pouvez également vous documenter sur une autre marque « ProstaSécurA » de composition légèrement différente (+ courge) et produit nettement moins onéreux à l’usage

  9. DOLET dit :

    Très satisfait de PROSTANATURAL FORMULA que j’utilise depuis pas mal d’années (j’ai 81 ans).

  10. Bregere dit :

    Bonjour

    Ce remède est il possible avec un cancer de la prostate en surveillance active ?
    Merci

  11. Jean-Luc dit :

    67 ans, je me levais 2 à 3 fois par nuit.
    Depuis 1 mois 1/2 je prends des graines de courges 2 fois par jour (matinée et après-midi), l’équivalent d’une cuillère à soupe à chaque fois.
    Depuis une semaine, je ne me lève plus la nuit, formidable.
    Il aura donc fallu un peu plus d’un mois avant que les graines de courges fassent leur effet.

  12. alexandre dit :

    je suis très prudent avec la prise de zinc .j ai perdu la sensibilité des pieds après l’utilisation d »un addhesif dentaire qui en contenait et qui à été retiré du marché par le fabricant

  13. Junes Francis dit :

    Je prends depuis longtemps, déjà le prostaphil
    Faut il faire une cure ? ou en continu

  14. Sebastien dit :

    Merci pour cet article.
    J’ai également lu que les graines de courges pouvaient avoir un effet bénéfique sur l’hypertrophie de la prostate mais vous n’en parlez pas dans votre article.
    Pouvez-vous donner votre éclairage sur cet aliment ?

  15. André JULLIEN dit :

    La formule « Prostate » de Cell’Innov m’a donné des douleurs intestinales insupportables, au bout de seulement 2 ou 3 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *