Remède peu connu pour la mémoire, la concentration, et l’humeur

Peu de personnes en Europe occidentale ont entendu parler de la vinpocétine, parce que cet extrait dérivé de la petite pervenche fut découvert par un chimiste hongrois, Csaba Szántay, en 1975, à l’époque du rideau de fer.

Dans le bloc communiste, le remède connut au contraire un succès instantané. La production de masse fut lancée dès 1978 par la compagnie pharmaceutique hongroise, d’origine allemande, Richter Gedeon Rt.

La vinpocétine permet en effet de lutter contre le déclin des facultés mentales (mémoire, concentration, humeur) lié à l’âge. C’est un effet rare. Aujourd’hui, 40 ans plus tard, la médecine occidentale n’a toujours rien d’efficace à proposer dans ce domaine.

Plus de 700 études scientifiques

Plus de 700 publications scientifiques, dont 200 sur les animaux et les humains, ont permis aux scientifiques de bien comprendre les mécanismes d’action de la vinpocétine.

Elle exerce ses effets bienfaisants en assouplissant les muscles des parois des vaisseaux sanguins. Les médecins parlent d’effet « vasodilatateur », c’est-à-dire une augmentation du flux sanguin qui améliore l’oxygénation des neurones, contribuant à préserver la mémoire, les capacités de concentration, et le moral.

D’après le Vidal, l’encyclopédie des médecins, ses effets bénéfiques sont renforcés par le fait qu’elle améliore la microcirculation sanguine dans le cerveau [1].

La vinpocétine augmente en effet la capacité de déformation des globules rouges, ce qui leur permet de mieux passer dans les capillaires, qui sont des vaisseaux sanguins aussi fins que des cheveux. Cela permet d’augmenter le niveau d’oxygène dans les neurones et leur capacité d’utiliser le glucose, qui est le carburant du cerveau.

Enfin, la vinpocétine stimule également la conductivité électrique des cellules composant le réseau neural. Ce sont ces circuits électriques qui vous permettent de former des pensées et des souvenirs. Mieux ils fonctionnent, plus votre esprit est rapide, mieux vos souvenirs se fixent.

La vinpocétine : médicament ou substance naturelle ?

La vinpocétine est aujourd’hui répertoriée dans le Vidal en tant que médicament utilisé dans la prise en charge de déficits cognitifs et neurosensoriels et d’insuffisances vasculaires cérébrales [2].

Cependant, son origine végétale fait qu’elle n’est plus considérée comme un produit pharmaceutique mais comme un simple complément alimentaire. On la retrouve donc dans de nombreux complexes naturels pour la mémoire en nutrithérapie, aux Etats-Unis.

Cette classification comme complément nutritionnel est d’autant plus logique qu’il n’existe aucun effet secondaire indésirable à la vinpocétine. Elle ne fonctionne pas comme un poison, mais au contraire comme un nutriment.

Un puissant stimulant cérébral

Des scientifiques ont étudié les effets de la vinpocétine dans différentes situations contrôlées dans plusieurs essais cliniques.

Trois études portant sur des adultes âgés avec des problèmes de mémoire associés à une faible circulation sanguine cérébrale ou une maladie liée à la démence, ont montré que la vinpocétine provoque davantage d’améliorations qu’un placebo dans des tests de performance et de compréhension cognitifs reflétant l’attention, la concentration et la mémoire.

Ses effets bénéfiques sur l’irrigation du cerveau ont été confirmés dans une étude sur des nouveau-nés souffrant de lésions cérébrales dues à un traumatisme à l’accouchement. La vinpocétine a réduit ou éradiqué les convulsions et provoqué une diminution de la pression anormalement élevée dans le cerveau [3].

Utile contre l’Alzheimer ?

La médecine occidentale a tendance à voir le vieillissement et le déclin cognitif, voire les démences, comme une fatalité pour les personnes âgées. Elle ne considère pas que son rôle est de se préoccuper du niveau de mémoire ou des capacités intellectuelles des patients, sauf à ce que la régression soit telle qu’elle entraîne des problèmes pratiques graves et immédiats, comme dans le cas de la maladie d’Alzheimer.

Toutefois, quand une véritable maladie d’Alzheimer est diagnostiquée, la seule « solution » proposée au malade et à sa famille est d’attendre que l’état soit assez grave pour justifier un placement en institut spécialisé !!

En améliorant l’irrigation sanguine des neurones et les transmissions électriques dans le cerveau, la vinpocétine pourrait contribuer à ralentir les symptômes de la maladie d’Alzheimer et des autres maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson. C’est sur ces points qu’insiste l’article Wikipédia sur la vinpocétine [4], citant deux études scientifiques ayant montré son puissant effet anti-inflammatoire [5].

Dosage et précautions

La dose de vinpocétine à prendre quotidiennement est de 30 mg par jour.

De la vinpocétine de haute qualité est en vente sur le site spécialisé Super Smart, sous forme de gélules de 15 mg.

Prendre une gélule le matin et une le soir. Pour accélérer l’effet, passer au bout de trois jours à 3 gélules par jour, en trois prises, pendant deux semaines. Puis revenir à une dose de « maintenance » de 2 gélules, soit 30 mg par jour.

La vinpocétine n’a pas d’effet secondaire mais peut provoquer de petits maux de tête ou d’estomac chez les personnes sensibles. Enfin, je la déconseille aux personnes touchées par une sclérose en plaques car une équipe de chercheurs allemands a montré qu’elle pouvait bloquer les capacités de régénération de la myéline [6].

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

PS : Bien entendu, je ne touche aucune commission ni rémunération en échange des produits que je recommande. Ceux-ci sont sélectionnés selon des critères stricts de composition, d’ingrédients et de qualité de fabrication.




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Remèdes de grand-mère contre les orgelets L’orgelet est une infection bactérienne de la paupière, le long des cils . Les médecins l’appellent hordéole externe, les poètes, compère-Loriot. Ç...
Chirurgie placebo !? Chère lectrice, Cher lecteur, Vous connaissez le placebo – une pastille sucrée qui ressemble à un médicament, mais sans substance active. Le pl...
Pourquoi je déconseille l’huile de foie de morue   Souvenez-vous de l’huile de foie de morue… C’était l’époque de la guerre, de la famine en Europe. On allait partout à pied. On fa...

Consulter les sources :

[1] Vinpocétine, Vidal

[2] Vinpocétine, Vidal

[3] Dutov A.A. et al., Cavinton in the prevention of the convulsive syndrome in children after birth injury, Zh. Nevropatol. Psikhiar. m ss Orsakova, 1991, 91(8):21-2.

[4] Vinpocetine, Wikipedia

[5] Jeon, K. -I.; Xu, X.; Aizawa, T.; Lim, J. H.; Jono, H.; Kwon, D. -S.; Abe, J. -I.; Berk, B. C.; Li, J. -D.; Yan, C. (2010). « Vinpocetine inhibits NF- B-dependent inflammation via an IKK-dependent but PDE-independent mechanism ». Proceedings of the National Academy of Sciences 107 (21): 9795–9800. doi:10.1073/pnas.0914414107. PMC 2906898. PMID 20448200.

Medina, A. E. (2010). « Vinpocetine as a potent antiinflammatory agent ». Proceedings of the National Academy of Sciences 107 (22): 9921–9922. doi:10.1073/pnas.1005138107. PMC 2890434. PMID 20495091

[6] Torres KJ, Göttle P, Kremer D, Rivera JF, Aguirre-Cruz L, Corona T, Hartung HP, Küry P. Vinpocetine inhibits oligodendroglial precursor cell differentiation. Cell Physiol Biochem. 2012;30(3):711-22.


24 réponses à “Remède peu connu pour la mémoire, la concentration, et l’humeur”

  1. SUBERVILLE dit :

    Merci pour toutes ces informations sur la santé naturelle.
    Je les lis avec un grand interêt

  2. Michel VAL dit :

    Je suis très intéressé par votre article sur la Vinpocétine… Où peut-on la trouver ?

  3. bourbon dit :

    Bonjour, Je lis avec grand intéret vos articles. Je souffre de DMLA sèche et après une dizaine de consultations de spécialistes, aucune solution médicale immédiate ou d’avancée de recherche en vue. merci de m’éclairer sur les connaissances dont vous disposez.
    Bien cordialement.

  4. Ghania Djaafar dit :

    MERCI pour ces informations qui pourraient s’avérer bénéfiques

  5. Déliot dit :

    Bonjour
    Merci pour vos articles c’est très interessant. Suite à la lecture d’un de vos articles, j’ai commandé du Baccopa, cela fait 3 mois environ. J’ai fait un burn-out il y a 13 ans, et depuis ma mémoire ‘est plus la même. le Baccopa n’a pas l’air de faire beaucoup d’effet. Peut-être devrais-je essayer la vinpocétine ? Dois-arréter le Baccopa ? Merci

  6. Noel Nicole dit :

    Je cherche un moyen pour vous rejoindre…
    je suis abonnee a Revelations Sante Bien Etre et j’aimerais bien recevoir le livre gratuit sur les remèdes naturels auquel je suis suppose avoir droit.
    Merci de votre attention
    Nicole Noel

    en esperant que vous lirez mon courriel

  7. Prieur dit :

    Il est toujours très instructif de vous lire. Personnellement j’y trouve un grand intérêt.
    Peut-on prendre de la vinpocétine lorsque nous sommes sous Plavix ?
    Ce complément alimentaire ne ressemble t’il pas à capillar créé par Salmanoff ?
    Bien cordialement.

  8. olivier Barraillé dit :

    Il y a une autre plante à ma connaissance qui augmente la capacité de déformation des globules rouges c’est le mélilot officinal
    et je pense que les 2 plantes devraient être prises par les messieurs sujets aux AVC car le chlorure de sodium par carence en potassium fait gonfler les érythrocytes comme une baudruche avec pour conséquence un AVC : c’est donc l’un des articles les plus importants de néo nutrition .
    olivier Barraillé
    Naturopathe Iridologue

  9. Marie. Michiels dit :

    Merci pour les informations que vous avez la gentillesse de m’envoyer gratuitement, j’ai découvert amélioration et guérison grâce à vos bons conseils. J’AI besoin de vous et je m’abonne afin de connaître plus encore…
    Les informations sont l’espoir de changer les jeunes, pour nous c’est encourageant de trouver des remèdes qui calment et peuvent dans certains cas nous guérir.
    Merci d’exister, nous avons besoin de vous vous êtes les bousteurs de l’anti âge…Une aide précieuse !!

  10. NOCETO dit :

    dommage que la vinpocétine proposée dans sa formulation nutritionnelle contienne certains additifs comme la maltodextrine par exemple
    et qui contient souvent du GMS (Glutamate Monosodique E 621) additif Neurotoxique qui a donc la capacité de détruire les neurones du cerveau très rapidement. Se reporter aux recherches du Dr. Blaylock éminent neurochirurgien et nutritionniste

  11. Robert Marie-Madeleine dit :

    j’aime lire les infos. pour acheter des compliments alimentaires c’est difficile. Je ne fais aucun achat par internet.
    Cordialement.
    Marie-Madeleine ROBERT

  12. AKE MADELEINE dit :

    Article très intéressant. Je souffre, moi, de difficultés de concentration, de troubles de la mémoire (je me noie dans un verre d’eau!).
    Puis-je trouver la vinpocétine en pharmacie, sous quelle forme,
    Merci par avance.

  13. BOULANGER Françoise dit :

    Bonjour, je viens de lire votre article sur la VINPOCETINE et suite à quelques recherches sur internet je constate qu’il y a des effets secondaires importants mais vous n’en parlez pas! Que faut il croire? Je ne mets pas en doute votre article mais l’auto-médication même naturelle peut avoir des conséquences! Pourriez-vous m’informer. Je vous remercie. Bon dimanche. Cordialement. Francoise

  14. masson dit :

    Vinpocetine is generally well-tolerated in humans.[16][unreliable medical source?] No serious side effects have thus far been noted in clinical trials,[17][unreliable medical source?] although none of these trials were long-term.[9] Some users have reported headaches, especially at doses above 15 milligrams per day, as well as occasional upset stomach. The safety of vinpocetine in pregnant women has not been evaluated. Vinpocetine has been implicated in one case to induce agranulocytosis,[18][unreliable medical source?] a serious condition in which granulocytes are markedly decreased. Some people have anecdotally noted that their continued use of vinpocetine reduces immune function. Commission E warned that vinpocetine reduced immune function could cause apoptosis (cellular death) in the long term

  15. Marie VK dit :

    Merci pour tout le travail que vous effectuez. Vos articles sont toujours très intéressants.

  16. garcia dit :

    Bonjour à tous, grâce à ce mail concernant un produit naturel pr aider mon grand-père en gériatrie depuis peu pour des crises de démences… J’espère pouvoir être entendu par un professionnel de ce service pour approuver mon envie de lui en donner… Merci

  17. benal christine dit :

    Très intéressant mais peut onprendre de la vinpocetine simplément parce qu à 60 ans on a la mémoire un peu défaillante. et plus de difficultés à se concentrer..

  18. Miglierone M. dit :

    Extrêmement intéressant les articles ,prise de conscience de se dire que l’on peut se soigner autrement,Dommage que les compléments alimentaires soient si honnereux,lorsque vous devez avoir des produits avec dès dosages importants et surtout  » clean » ,sans produits chimiques. Encore merci pour vos courriers.

  19. Nirvana dit :

    super smart c’est nul caca boudin et cher

  20. taupin dit :

    merci et bravo!

  21. ketterer evelyne dit :

    Et bla, bla, bla, sans aucune info valable, stop à la pub !!!

  22. Fillettaz dit :

    Effet secondaire de la vinpocétine serait le blocage de la régénération de la myéline, or c’est justement cela qui se produit dans la pathologie de la plupart des démences, c’est surprenant!!

  23. DECERS dit :

    Vous deconseillez de prendre du Vinpocetine en cas de sep. Quel est votre avis en cas de trouble bipolaire ? Association avec lithium et depamide ? ? Merci

  24. scamps Christiane dit :

    Mon mari a eu un Avc en Aout 2015 est ce que je peux lui donner Vinpocetine pour la mémoire il prend du baccopa mais peut être il faut arrêter pour qu’il ne s’habitue pas à ce produit conseillez moi c’est difficile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *