Restez-vous en surpoids alors que vous mangez autant que vos amis minces ?

Question n°3 du test qui vous révèle pourquoi vous ne perdez de poids

Nous sommes toujours sur le questionnaire du Dr. Hyman. Le questionnaire complet se trouve en bas de cette lettre.

Question n°3 : Restez-vous en surpoids alors que vous mangez autant que vos amis minces ?

Si c’est votre cas, j’imagine bien votre frustration : vous faites des efforts pour contrôler votre appétit sans voir les résultats.

Mais rassurez-vous : j’ai des solutions pour vous.

La raison la plus courante, c’est que vous buvez plus que votre entourage – plus d’alcool, plus de boissons sucrées. La première chose à faire, c’est de surveiller votre « descente ».’

Si votre embonpoint persiste, c’est le signe que vous manquez d’une hormone appelée « leptine ».

Une équipe de chercheurs s’est intéressée aux émissions de télé-réalité où les participants cherchent à perdre beaucoup de poids par des régimes extrêmes.

Certains perdent jusqu’à 50 kg (cf. The Biggest Loser aux Etats-Unis). Mais seule une minorité parvient à se maintenir. La plupart reprennent leurs kilos perdus. Y compris s’ils continuent leur régime et leur entraînement physique.

Les chercheurs pensent avoir une explication. Ils ont découvert que les régimes extrêmes modifiaient la chimie du cerveau. Après l’émission, les participants présentent des niveaux anormalement bas de leptine.

Un déficit de leptine ralentit fortement le métabolisme du corps. Il faut comprendre que le corps entre en mode famine pour se protéger. Il brûle donc moins de calories qu’en temps normal.

Par exemple, le vainqueur de la saison 8 de The Biggest Loser, Danny Cahill, brûle désormais 800 calories de moins (par jour) qu’un homme de son gabarit [1]. Donc, si Danny mangeait normalement pendant un an, il prendrait 36 kilos !

Heureusement, il existe deux techniques fiables pour faire accroître votre production de leptine (et brûler vos kilos superflus) :

N°1. Prolongez votre exposition au soleil

Vos taux de leptine sont saisonniers. Les humains (comme les mammifères) ont moins de leptine en hiver.

C’est un vieux mécanisme d’adaptation. La nourriture se fait plus rare l’hiver. Le corps va donc ralentir son métabolisme pour préserver son énergie et mieux supporter le rationnement calorique de l’hiver [2]. Pensez à l’ours qui hiberne.

Le corps augmente sa production de leptine avec l’ensoleillement. Ceci explique pourquoi la population a tendance à prendre du poids l’hiver, et à maigrir quand les journées rallongent.

Pour booster votre production de leptine, faites ceci :

Dès votre réveil, exposez-vous au soleil 15 minutes. Et à nouveau 15 minutes dans les 3 heures qui précèdent votre coucher [3].

Si les rayons du soleil ne tombent pas chez vous, il existe des lampes qui reproduisent le spectre complet de la lumière. Elles imitent la lumière du soleil.

Cure de luminothérapie leptine

Cette thérapie par la lumière encourage votre corps à produire la leptine qu’il vous manque.

N°2. Le remède miracle venu du Gabon

Dans les forêts du Gabon, on trouve un arbre peu commun que l’on appelle irvingia gabonensis, ou manguier sauvage [4]. Attention, il s’agit d’un cousin du manguier.

On a découvert que ses fruits augmentaient la production de leptine [5].

En 2005, la revue Lipids in Health and Disease a publié les résultats d’un essai clinique en double aveugle contre placebo. A raison de 3 gélules d’irvingia (150 mg) par jour pendant un mois, les sujets du groupe test ont perdu 5 kg en moyenne. Par comparaison, les sujets du groupe témoin (gélules placebo) avaient perdu moins d’un kilo [6].

Vous trouverez des gélules d’irvingia gabonensis (African mango) en boutiques diététiques ou sur Internet.

Bien à vous,

Eric Müller

PS : C’était la question n°2. Voici le questionnaire complet du Dr. Hyman que nous traitons au fur et à mesure :

  • Avez-vous souvent froid alors que les autres autour de vous se sentent bien ?
  • Mangez-vous la plupart de vos repas devant la télé, en lisant, ou en surfant sur le net ?
  • Est-ce que vous prenez du poids alors que vous mangez la même chose que votre entourage qui reste mince ? (aujourd’hui)
  • Prenez-vous souvent de l’eau en bouteille ou de la nourriture en conserve ? (suivant)
  • Vous arrive-t-il de suer du front (ou du crâne) alors qu’il ne fait pas chaud et que vous n’avez pas fait d’exercice physique ?
  • Avez-vous la peau sèche et les cheveux cassants ?
  • Si vous êtes un homme : Avez-vous pris du ventre tout en observant une baisse de votre libido ?
  • Si vous êtes une femme : Avez-vous des cycles menstruels irréguliers ainsi qu’une pilosité importante sur le visage et le corps ?
  • Avez-vous perdu et repris beaucoup de poids (9-13 kg) plusieurs fois dans votre vie ?

Surveillez bien les prochains articles.




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Choucroute : des probiotiques à manger La choucroute. Rien de plus banal… Et pourtant, je suis resté scotché depuis que j’ai commencé à m’y intéresser – il y a 18 mois de ça ! Et je c...
8 effets méconnus du gingembre Le curcuma est l’épice anti-inflammatoire la plus connue. Elle est efficace contre l’arthrose, et en prévention du cancer. Mais son utilisation en cui...
Pour en finir avec la gorge encombrée Voici le scénario d’une infection : Vous tombez malade (grippe, gastro, rhume). Vous commencez à vous soigner sérieusement. Le gros de l’in...

Consulter les sources :

[1] http://www.nytimes.com/2016/05/02/health/biggest-loser-weight-loss.html
[2]  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9212571http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24968103
[3] http://www.intechopen.com/books/update-on-mechanisms-of-hormone-action-focus-on-metabolism-growth-and-reproduction/role-of-leptin-in-the-reproduction-and-metabolism-focus-on-regulation-by-seasonality-in-animals
[4] http://www.herbwisdom.com/herb-irvingia-gabonensis.html
[5] https://lipidworld.biomedcentral.com/articles/10.1186/1476-511X-8-7
[6] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1168905/


6 réponses à “Restez-vous en surpoids alors que vous mangez autant que vos amis minces ?”

  1. turkowski dit :

    bonjour
    Je ne mange pas beaucoup et relativement équilibré mais je prends du poids (4 kgs en 4 moiis)
    je suis ménopausée depuis 10 ans environ
    j’ai 63 ans
    que me conseillez vous ?
    merci à vous et bonne journée

  2. Gilles madar dit :

    Jabitte paris et je ne sais pas où acheter ce Irvingia gabonensis

  3. Romain dit :

    Bonjour,
    les informations concernant la mangue sont très intéressantes mais on lit beaucoup de choses sur internet sur les effets secondaires importants et potentiellement dangereux.
    Pourriez-vous nous apporter plus d’informations à ce sujet ? J’aurai bien envie d’essayer mais ces effets me paraissent très problématiques compte tenu du gain apporté.
    Bien à vous

  4. Aurelia dit :

    Bon jour !
    Je viens de lire votre article sur la mangue africaine que j’ai trouvé fort intéressant comme la majorité de vos articles. Une seule question me taraude : quelle quantité est il recommandé d’ingérer par jour pour allier efficacité et sécurité? De même, avez vous un site fiable pour commander lesdites gélules? Je me méfie des promesses de certains sites.
    En attendant merci beaucoup et belle journée à vous.
    Bien à vous

  5. MATTA dit :

    Vos vidéos et commentaires sont beaucoup trop longs. Trop de détails et répétitions. Dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *