Vivre assis réduirait la taille de votre cerveau !?!

Chère lectrice,
Cher lecteur,

Des chercheurs de UCLA (Université de Californie Los Angeles) viennent de publier une étude inquiétante…

On sait déjà que le mode de vie sédentaire augmente le risque de :

  • Maladies cardiaques
  • Diabète
  • Mort précoce

Mais, jeudi dernier, ces chercheurs ont annoncé que vivre assis précipitait le déclin cognitif !

D’abord vous perdez la mémoire, puis vous perdez la tête. Vous vous coupez du monde… c’est affreux !

Les chercheurs de UCLA ont interrogé 35 sujets entre 45 et 75 ans sur leur rythme de vie des jours passés : temps passé assis, activité physique.

Puis chaque personne a passé une IRM (image par résonance magnétique) du lobe temporal médian – la région du cerveau qui stocke les souvenirs récents.

En analysant les IRM, les chercheurs ont découvert que les sédentaires avaient un lobe temporal médian atrophié (plus petit). Y compris ceux qui tentent de contrebalancer leurs journées passées assis par une activité physique (même intense).

L’atrophie cérébrale du lobe temporal médian annonce le déclin cognitif, et la démence précoce.

Des recherches supplémentaires doivent être conduites pour confirmer cette causalité présumée.

Surveillez bien vos messages,

Bien à vous,

Eric Müller

 




Sur le même thème, vous aimerez sans-doute ...


Les 3 huiles essentielles que j’ai toujours à portée de main Les huiles essentielles sont un sujet assez… personnel. Chacun a ses flacons fétiches. On se souvient d’une infection ou d’une douleur miraculeu...
Pourquoi je déconseille l’huile de foie de morue   Souvenez-vous de l’huile de foie de morue… C’était l’époque de la guerre, de la famine en Europe. On allait partout à pied. On fa...
Cinq nutriments introuvables dans les plantes Bien que cela soit aujourd'hui de plus en plus contesté sur certains sites Internet (en particulier crudivores/frugivores), je pense que nous sommes p...

Consulter les sources :

https://www.sciencedaily.com/releases/2018/04/180412141014.htm

 


13 réponses à “Vivre assis réduirait la taille de votre cerveau !?!”

  1. CATHERINE B. dit :

    J’apprécie volontiers vos lectures soumises à votre public régulièrement, et suis dans l’attente de lire toujours plus sur vos sujets. Je m’ébonne très prochainement.

  2. Didier Dussy dit :

    C’est vrai que, suite à votre promesse, on attend impatiemment les détails de cette nouvelle fantastique: « vivre assis rend neuneu! »
    Le remède est-il dans la station debout ou vaut-il mieux ramper et dormir??
    Plus sérieusement, j’aimerais bien connaître les dessous de cette enquête, s’il y en a!!

  3. Fran dit :

    Que je suis contente de trouver une aussi râleuse que moi, qui en raz le bol aussi de lire vos lettres ….Au début j’aimais bien et puis….comme souvent çà part en sucette (pour être gentille) Entre la dernière sur la contraception et celle-ci vous dépasser les bornes du réac……Le nombre de BB ogino est assez impressionnant grâce à cette fameuse méthode alors si vous avez envie de revenir au moyen-age obscurantisme à l’inquisition et autres régressions c’est votre choix mais ne polluez pas les autres !!!!
    Je me désabonne et de la lettre et des publications Adieu

  4. JURBERT dit :

    bonjour,

    Vous affirmez que « L’atrophie cérébrale du lobe temporal médian
    annonce le déclin cognitif, et la démence précoce » : c’est peut-être
    un peu vite dit ?

    En tout cas, il ne semble pas pas ce soit un résultat démontré par
    l’étude que vous relatez. De plus on peut trouver contestable une
    étude menée sur seulement 35 cas.

    Enfin, je trouve amusant qu’on puisse suggérer que les grands
    intellectuels, gens assis par définition, mais qui passent leur temps
    à « muscler leur cerveau », seront soumis à démence précoce.

    Salutations distinguées.

    FJ

  5. carmant dit :

    Bonjour, ce n’est pas que SNI ne m’apporte pas quelques infos de temps à autres, je serais malhonnête de le prétendre, mais il devient quand même pénible de me voir sugmergée de newsletters dont quelques unes parfaitement fantaisistes (sur la pilule et les moyens de contraception entre autres avec des argumentaires très tendancieux et aux sources peu sérieuses)! D »autre part ne pas attendre un seul jour avant que ne soit proposé un dossier payant devient aussi plutôt fastidieux, il n’est pas possible de tout lire d’abord (on voudrait bien lire d’autres sortes de prose), de tput payer ensuite! Cordialement,

  6. Françoise Picon dit :

    En tout cas, on attend la suite annoncée avec impatience, on ne tient plus en place !

  7. GILLET dit :

    Bonjour,
    Que puis-je comprendre : les personnes toujours assises MAIS alors qu’est le cerveau de personnes handicapées en chaises roulantes ? La (les) réponse(s) vraie(s) svp. Merci de votre franchise !

  8. Nicole Chamberland dit :

    Merci pour tout vos bons conseils.

  9. Valérie dit :

    Je vais me désabonner de cette newsletter. J’en ai assez de lire des débilités. Ce sont elles qui conduisent à la déprime et autres maladies. Mare de ne plus savoir comment vivre ma vie. Faites ceci, ne faites pas cela. Et quand on fait ce qu’il faut c’est pas encore bon. Alors zou ! Je sais ce qui est bon ou mauvais pour moi. C’est suffisant. À lire tous ces trucs on se cherche des maladies qu’on n’a pas et on se stresse la vie car on nous perturbe avec des infos complètement folles.

  10. GAUDOU Françoise dit :

    Bonjour,
    Je réagis à cet article avec humour. Mon mari est assis depuis de nombreuses années, puisqu’il vit dans un fauteuil roulant, suite à un polio. Il est âgé de 75 ans depuis le mois dernier et je puis vous assurer qu’il est loin d’être atteint d’une démence précoce. Je pense qu’il n’est malheureusement pas le seul à vivre ainsi, peut-être les chercheurs devraient-ils faire une étude sur cette population, je pense qu’ils auraient énormément à apprendre.

  11. JenniferW dit :

    L’étude n’a été menée que sur un échantillon de 35 personnes âgées de 45 à 75 ans. Des données telles que le genre, l’ethnie, l’alimentation, le mode de vie ou le poids de ces 35 personnes n’ont pas été prises en compte. L’étude est basée sur une moyenne estimée de temps passé assis par semaine : les chercheurs ne connaissent pas le temps exact passé durant lesquelles ces personnes sont restées assises quotidiennes, ni si elles ont fait des « pauses » debout durant ce laps de temps.
    Cette étude ne prouve pas que rester assis trop longtemps cause une atrophie du lobe temporal médian. Cette étude constate simplement que parmi ces 35 personnes, celles présentant une atrophie du lobe temporal médian sont également celles demeurées assises le plus longtemps. Le lien de cause à effet n’est pas prouvé.
    Les chercheurs de l’Université de Californie n’ont en aucun cas annoncé que vivre assis précipitait le déclin cognitif. Ceci est une fausse information.

  12. DEVISMES Elisabeth dit :

    Et comment faire pour ne pas vivre assis quand on est en fauteuil roulant ???

    Elisabeth D.

    • jean-paul PRAT dit :

      Et ce célèbre physisien en fauteuil roulant, décédé il y a peu…Un imbécile ? Et ce footballeur bien connu pour ses remarques d’une stupidité hilarante…un génie intellectuel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *