Un hiver sans maladie grâce aux abeilles

 Chaque hiver, on dénombre en France :

  • 10 millions de personnes atteintes de la grippe
  • 3,7 millions de personnes atteintes de la gastro-entérite
  • 460 000 nouveau-nés atteints de la bronchiolite [1] [2] [3]

Sans compter les rhumes, bronchites, otites, angines…

Dès que vous croisez un virus ou une bactérie tenace, le même schéma se répète : vous êtes cloué au lit, fiévreux, votre nez coule, vous avez la gorge encombrée, et peut-être même la diarrhée. Vous n’avez qu’une seule envie : rester bien au chaud dans votre lit, et dormir. Ou mieux, vous aimeriez mettre votre vie sur « avance rapide » pour sauter la période de rétablissement.

C’est d’autant plus pénible que vous avez dans votre entourage une personne qui ne tombe jamais malade en hiver. Son système immunitaire reste infaillible, 365 jours par an.

Comme par hasard, cette personne est toujours détendue, heureuse de vivre, elle profite de ses journées à 100 %. D’ailleurs tout le monde envie sa forme phénoménale en toutes saisons.

Alors non, il n’y pas de « truc » pour esquiver les infections. Mais à tout hasard, demandez-lui si elle ne prend pas de la propolis…

Les abeilles : championnes en défense immunitaire

S’il y a un animal qui a tout compris à l’immunité, c’est l’abeille.

Elle fabrique des substances antimicrobiennes parmi les plus puissantes au monde. Leur spectre très large protège contre la plupart des virus, bactéries et autres supermicrobes féroces [4]. Entre le miel (surtout le miel Manuka), la gelée royale, la propolis et la cire d’abeille, tout ce que produisent les abeilles est bon pour la santé.

Le fameux chercheur danois Karl Lund Aagaard a étudié la propolis pendant plus de 20 ans sur plus de 50 000 personnes. Dans ses compte-rendus détaillés, il explique :

« Le champ d’influence de la propolis est extrêmement large. Il inclut le cancer, les infections urinaires, le mal de gorge, la goutte, le rhume, la grippe, la bronchite, la gastrite, les problèmes de gencives, les infections intestinales, les ulcères, la pneumonie, l’arthrite, les maux de tête, les troubles de la circulation et les conjonctivites. » [5]

15 000 ans de soins grâce aux abeilles

La découverte des abeilles ne date pas d’hier. Nous avons la preuve qu’avant l’apparition de l’agriculture, il y a 15 000 ans, les hommes récoltaient déjà la propolis [6].

Depuis leur apparition, les abeilles ont mis au point des produits sophistiqués : le miel, la propolis, la gelée royale et la cire sont tous antibactériens. Certains sont même anti-infectieux, antifongiques, hydrophobes, etc. Ils sont indispensables pour assurer la survie de la ruche dans un monde peuplé de prédateurs féroces, de champignons pathogènes et de bactéries retorses.

Par exemple, lorsque qu’un rongeur s’introduit dans la ruche, les abeilles peuvent le tuer par leurs piqûres. Mais elles ne vont pas le manger car elles sont herbivores, ni déplacer son corps car il est trop lourd.

En laissant le cadavre se décomposer naturellement, les abeilles attireraient toutes les bactéries et insectes des environs. Pour empêcher sa décomposition, elles enduisent le cadavre de propolis qui protège des infections.

Dans l’Antiquité, les Egyptiens ont imité les abeilles en utilisant la propolis pour embaumer leurs morts. C’est ce qui explique l’excellent état de conservation des momies égyptiennes.

La propolis est si efficace pour tuer les microbes en tout genre que le luthier Stradivarius l’utilisait pour vernir et protéger ses précieux violons, fabriqués pour durer des siècles. On fait d’ailleurs toujours aujourd’hui un vernis à base de propolis pour protéger les bois très exposés : le « vernis de Russie ».

Propolis contre les infections des voies respiratoires

La propolis est un enduit dont les abeilles se servent pour recouvrir toutes les surfaces intérieures de la ruche afin d’en assurer l’étanchéité et surtout pour lutter contre les invasions microbiennes ou fongiques (champignons).

Les abeilles fabriquent la propolis à partir de diverses résines qu’elles recueillent sur les bourgeons et l’écorce des arbres (surtout sur les peupliers et les conifères), et auxquelles elles ajoutent de la cire et des sécrétions salivaires.

La propolis est riche de plus de 300 substances actives. Sa composition dépend des fleurs disponibles pour être butinées par les abeilles dans les différentes régions du monde. La grande variété des miels – couleurs, textures et parfums – a son équivalent dans la propolis.

Boostez vos défenses immunitaires

La propolis française a une action équilibrée et peut être utilisée pour toutes les indications.

La propolis renforce vos défenses immunitaires. C’est pourquoi elle s’utilise pour lutter contre les infections respiratoires : virus de la grippe, bronchite, rhume, mal de gorge [7].

C’est une excellente source d’acide caféique qui stimule la réponse immunitaire.

La propolis a une action antioxydante puissante grâce aux flavonoïdes (notamment l’apigénine) qu’elle contient et qui lui confèrent une action inhibitrice sur la réplication du virus [8].

Propolis contre le rhume

Peu de substances naturelles sont réellement efficaces contre le rhume. En 1987, une équipe de chercheurs polonais a donné soit un placebo, soit un extrait de propolis à deux groupes de personnes. La propolis a accéléré la guérison de 250 % [9].

Propolis contre les otites

Les otites, ces inflammations des muqueuses de l’oreille qui touchent souvent les enfants, sont souvent soignées à